Les 10 choses incontournables à faire à Iraklia

avatar
Réservez vos visites & activités à IrakliaVoir les offres

Visiter Iraklia, c’est vous octroyer un moment de calme et de sérénité dans l’archipel des Cyclades. Si vous vous demandez ce que vous allez pouvoir faire durant ces quelques jours, il vous suffit de suivre nos conseils !

Iraklia est une île des Cyclades qui fait partie de l’archipel des petites Cyclades. Il s’agit d’un ensemble de six îles au sud-est de Naxos : Iraklia donc, mais aussi Kéros, Kato Koufonissi, Pano Koufonissi, Schinoussa et Donousa. Sa taille en surprend plus d’un : elle fait 18 kilomètres carrés. À l’heure actuelle, environ 150 habitants la peuplent à l’année. Ils vivent de l’agriculture et du tourisme l’été.

Peut-être vous demandez-vous que faire à Iraklia si vous avez prévu d’y passer quelques jours ? Sachez que vous allez pouvoir, juste… profiter ! Sur cette île, pas d’hôtel de luxe, de musique jusque tard dans la nuit, ni de boutique de souvenirs. C’est un véritable havre de paix qui s’apprécie particulièrement après un séjour à Mykonos par exemple. Vous allez y retrouver le goût des choses simples : visiter Iraklia, vous promener, vous baigner dans ses eaux turquoise, admirer le paysage et la nature luxuriante. Rassurez-vous : il y a suffisamment à faire et à voir à Iraklia pour vous occuper quelques jours. Voici notre sélection.

À lire aussi : Visiter les Cyclades : les 14 îles à faire absolument !

1. Agios Georgios

Village Agios Georgios, Iraklia

Crédit photo : Shutterstock / Milan Gonda

Il s’agit du port de l’île. Si vous vous demandez que faire à Iraklia, sachez qu’il concentre presque toute l’activité de l’île. Profitez de ce village pour y flâner et admirer les bateaux de pêche. Ne manquez pas son église Saint Georgious, édifiée au XIXe siècle.

2. La plage de Livadi

Plage de Livadi, Iraklia

Crédit photo : Shutterstock / Antoniadis Dimitrios X

Son sable blanc et son eau turquoise ravissent les baigneurs. Mais ce qu’ils y apprécient le plus : l’espace ! L’île étant très calme et peu touristique, vous n’aurez aucune difficulté pour poser vos affaires où bon vous semble. Pensez toutefois à emmener votre équipement, car vous ne trouverez pas de location sur place (parasol ou transat). Si vous vous demandez que faire à Iraklia, sachez que la plage de Livadi y est un incontournable.

3. La grotte d’Agios Ioannis et le Mont Papa

Grotte Agios Ioannis, Iraklia

Crédit photo : Shutterstock / ale7.grassi

L’histoire d’Iraklia est très peu connue. Cependant, elle était sans aucun doute un repaire pour les pirates et corsaires qui agissaient dans les Cyclades. La plus célèbre grotte utilisée à cette fin est celle d’Agios Ioannis. Si vous cherchez que faire à Iraklia, ce lieu est l’incontournable de l’île, impossible de visiter Iraklia sans y faire un détour. Il s’agirait même de la plus grande grotte des Cyclades (elle couvre près de deux kilomètres). Elle se situe au nord de l’île. Vous pourrez y accéder à pied, après une randonnée d’environ deux heures. Si vous souhaitez y entrer, prévoyez une lampe torche : elle n’est pas aménagée pour recevoir les touristes. D’ailleurs, il est conseillé de faire attention durant l’exploration. Elle se compose au total de 16 salles. Ses parois sont couvertes de stalactites et de stalagmites. Comptez à peu près deux heures de plus sur place pour la visite de la grotte.

Le Mont Papa ou Pappas quand à lui, est un point culminant d’Iraklia : il domine l’île depuis ses 419 mètres de haut. Une fois l’ascension terminée, vous pourrez alors admirer la plus belle vue panoramique des environs. Vous y trouverez également des sources d’eau naturelle. Sachez que le mont Papa est situé près de la grotte d’Agios Ioannis, n’hésitez pas à prévoir ces deux découvertes le même jour.

4. La plage de Tourkopighado

Si vous aimez vous baigner dans une jolie baie, entourés de quelques bateaux de pêche et sans personne autour, la plage de Tourkopighado est pour vous. Heureusement que le sable et l’eau turquoise sont là pour vous confirmer que vous êtes dans les Cyclades, cette tranquillité n’y est pas commune.

5. Les randonnées

Petite église typique à Iraklia

Crédit photo : Shutterstock / kokixx

Si vous appréciez la randonnée et que vous vous demandez que faire à Iraklia, sachez qu’il y a huit sentiers sur l’île. Vous pourrez donc la découvrir à votre rythme.

6. Chora ou Panagia

Vue aérienne de Panagia, Iraklia

Crédit photo : Shutterstock / ale7.grassi

C’est le deuxième village d’Iraklia. Il se compose simplement d’une rue et d’une église, mais son architecture est fidèle aux îles des Cyclades. Une route goudronnée d’environ quatre kilomètres la relie à Agios Georgios.

7. Les criques du sud de l’île

Bateau à Alimia, Iraklia

Crédit photo : Instagram – aliboratav

Certaines plages d’Iraklia, comme celles situées au sud, ne sont accessibles qu’en bateau. C’est l’occasion d’une petite excursion en mer ! Renseignez-vous auprès de votre hébergement ou au port d’Agios Georgious. Si vous vous rendez à Alimia, peut-être pourrez-vous apercevoir au fond de l’eau un hydravion allemand. Celui-ci a été abattu lors de la Seconde Guerre mondiale.

8. La baie de Merichas

baie de Merichas, falaises, iraklia

Crédit photo : Shutterstock / ale7.grassi

Cette magnifique baie est entourée de falaises d’une centaine de mètres, devenues le paradis des animaux à plumes. Les espèces qui y nichent dont d’ailleurs, pour la plupart, protégées au niveau mondial. Si vous êtes amateur d’oiseaux et que vous vous demandez que faire à Iraklia, sachez que c’est un spot idéal pour les ornithologues de tous les échelons.

9. Agios Athanasios

Il s’agit d’un village aujourd’hui abandonné. Toutefois, son architecture typique des Cyclades vaut le détour. C’est un joli lieu pour visiter Iraklia et en percevoir tout le charme.

10. À faire et voir aussi aux alentours d’Iraklia

Port de Koufonissi, Cyclades

Crédit photo : Shutterstock / Constantinos Iliopoulos

Une fois que vous aurez pleinement profité du calme d’Iraklia, n’hésitez pas à prolonger votre visite avec les autres îles des petites Cyclades. Elles sont toutes propices à un séjour paisible, au gré des randonnées et des plages de sable blanc.

  • Koufonissi : elle regroupe trois îlots (Kato Koufonissi, Pano Koufonissi et Kéros). Ce dernier est inatteignable, mais les deux premières proposent de belles plages, des randonnées et même la possibilité de camper.
  • Schinoussa est particulièrement connue pour sa fête du 15 août à Chora.
  • Donoussa : les deux jolies églises qu’elle abrite valent le détour à elles seules.

Comment aller à Iraklia ?

Visiter Iraklia se mérite : le trajet pour s’y rendre est loin d’être direct. L’idéal est de bien étudier les traversées possibles et les dates selon la période de votre voyage pour ne pas perdre trop de temps sur le transport. Vous pourrez ainsi organiser vos explorations au mieux.

Pour vous rendre sur Iraklia, il vous faudra dans un premier temps vous rendre en Grèce. Le plus rapide reste de prendre l’avion. Pour trouver le vol qui conviendra à vos dates et à votre budget, pensez à utiliser un comparateur de vols comme Skyscanner. Selon la saison et votre aéroport de départ, vous pourrez atterrir à Athènes ou directement à Mykonos.

  • Depuis Athènes : pour pouvoir aller visiter Iraklia, vous avez deux solutions en arrivant à Athènes. Il vous possible d’embarquer sur un ferry direction Iraklia depuis le port d’Athènes, La Pirée, pour une traversée de 8 à 10 heures. Toutefois, si vous êtes sujet au mal de mer et que vous souhaitez réduire au maximum les trajets en bateau, vous pouvez prendre un autre vol pour Mykonos (40 minutes) suivi d’un ferry pour Naxos (35 minutes), puis un deuxième pour Iraklia (1 heure).
  • Depuis Mykonos : si vous avez atterri à Mykonos, vous aurez simplement à emprunter un ferry pour Naxos pour ensuite, depuis Naxos, en prendre un nouveau pour Iraklia. La traversée Mykonos-Naxos est quotidienne. En haute saison touristique, il peut y avoir jusqu’à 5 départs par jour. Celle entre Naxos et Iraklia a lieu trois fois par semaine.
  • Depuis une autre île des Cyclades : Iraklia est très bien reliée aux autres îles des petites Cyclades. Si vous envisagez un séjour parmi elles, il vous sera facile d’accéder à Iraklia, depuis Donousa, Koufonisi et Schinoussa. Ce sont les îles habitées des petites Cyclades. Vous trouverez également des traversées depuis Amorgos, Paros et Syros.

Comment se déplacer à Iraklia ?

  • A pied : cette petite île a une particularité : vous pourrez vous y déplacer… à pied. Si vous souhaitez visiter Iraklia à votre rythme et selon vos envies, il vous faudra randonner.
  • En scooter : à la haute saison, il est possible de louer un scooter à Agios Georgios même si ils sont vite pris d’assaut.
  • En bus : il existe également un transport en bus sur place, mais il est très irrégulier.

Où se loger à Iraklia ?

Pour se loger à Iraklia, rien de plus simple : les logements se concentrent tous sur Agios Georgios. Toutefois, si vous souhaitez vous y rendre à la haute saison (sur les mois d’été donc), pensez à réserver votre logement avant votre arrivée sur un comparateur d’hôtels ou via le site Airbnb. En effet, il y a peu d’établissements sur l’île. Le reste de l’année, vous n’aurez aucune difficulté pour vous héberger et visiter Iraklia tranquillement.

Vous savez désormais que faire à Iraklia pour passer un séjour à votre rythme tout en découvrant cette île paisible.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Suivez l'évolution de l'épidemie de Coronavirus pays par pays. Etudiez l'évolution de l'indice voyage en temps réel. Voir notre page dédiée