Les 11 choses incontournables à faire à Kéa

avatar

Vous partez dans les Cyclades grecques et notamment sur l’ile de Kéa ? Voici les 8 meilleures choses à faire à Kéa, des visites aux sites de baignade

L’île de Kéa est l’île la plus proche de la capitale Athènes. D’une superficie d’un peu plus de 130 km², elle est montagneuse et aride en été. Contrairement à la majorité des autres îles des Cyclades, vous ne trouvez pas ici de maisons blanches typiques. Les maisons sont cubiques et en pierres locales.

Avec ses lieux sauvages, ses montages et ses belles plages, c’est un bel endroit pour se poser et passer de bonnes vacances. D’autant plus que l’adresse est calme et encore peu connue…

A lire aussi :
Comment aller à Kéa depuis Athènes en ferry ?
Comment se déplacer en ferry en Grèce ?

1. La capitale de l’île : Ioulida

ioulida grece ile kea

Crédit photo : Shutterstock / Milan Gonda

Le village de Ioulida (aussi appelé Chora ou encore Ioulis) est à ne pas manquer. La capitale de Kéa représente un très bel exemple d’architecture cycladique. Elle est à flanc de montagne, au cœur des collines et d’une nature luxuriante. Elle affiche de belles maisons blanches à la chaux et des constructions de style néoclassique. Les escaliers tortueux et les ruelles étroites donnent le charme des promenades. Les cafés et tavernes, autour de la mairie notamment, offrent une pause ombragée bien méritée. La vue sur les hautes vallées s’admire, avec ses plantations de chênes et d’amandiers. Vignobles et jardins potagers sont aussi bien développés. Pour en apprendre davantage sur Ioulida, visitez son musée archéologique. Le site propose des pièces des sites antiques de l’île. En été, il est ouvert du mardi au dimanche, de 8 h 30 à 15 h 30.

2. Le lion de Kéa

lion de kea en grece

Crédit photo : Shutterstock / Violeta Meleti

Le lion de Kéa est un lion taillé dans la roche au 7e siècle avant J.C. Avec son beau sourire, l’animal préserve la capitale. Il veille sur elle. Il se découvre après une marche facile d’accès d’une quinzaine de minutes. Des ânes viennent parfois emprunter ce même chemin. La chaleur reste la principale difficulté. Pensez à emmener de quoi vous couvrir et vous hydrater.

Le lion de Kéa symbolise le célèbre lion à l’origine du départ des nymphes de l’île. Connue à l’époque sous le nom de Hydroussa, l’île arborée et humide devient un site en état de sécheresse. L’île retrouve rapidement sa prospérité et le lion devient le symbole de la fécondité.

3. Le nord de l’île de Kéa

baie vourkari ile de kea coucher de soleil

Crédit photo : Shutterstock / Mouchoir Photography

Vourkari est un beau village de pêcheurs situé dans une baie. Aujourd’hui, les bateaux de pêcheurs côtoient les grands voiliers et luxueux yachts. Après une promenade dans les rues du village, régalez-vous. Les restaurants et les tavernes invitent à déguster les produits de la mer. Les petites galeries d’art sont nombreuses. Sur la droite du village, une petite plage de sable est même présente.

Le soir, le coucher du soleil fait briller le site archéologique et l’église d’Ayia Irini, situés sur la péninsule en face. Vous pouvez marcher jusqu’au phare d’Aglos Nikolaos puis rejoindre Otzlas, point de départ de nombreuses randonnées.

4. Le sud de l’île de Kéa : villages et sites archéologiques

site archeologique karthera ile de kea

Crédit photo : Shutterstock / Violeta Meleti

La différence entre le nord de l’île, verdoyant et le sud de Kéa, bien plus aride est impressionnant. Au village de Kato Meria, au sud-est de l’île de Kéa, part un sentier de randonnée. Il mène au site antique de Karthea. Il faut compter 1h30 de marche et 2h pour le remonter. Sur site, des temples et vestiges sont visibles. Pour les amateurs de baignade, une plage sauvage est présente.

D’autres très beaux villages valent le détour. La vallée de Pisses, sur la côte-est, affiche une très belle plage. Déjeunez ensuite au bord de mer dans l’un des restaurants.

Continuez votre route du côté de Koundouros. Avec ses belles maisons en pierres sèches, découvrez les traditions locales. On découvre aussi de jolis moulins bien restaurés et de belles petites criques. Tout proche, le joli village de Kambi vaut aussi le détour.

5. Le site de l’ancienne Karthaia

kea temples ruines

Crédit photo : Shutterstock / Violeta Meleti

Karthaia était la ville la plus importante de Kéa dans les temps anciens. Elle était fortifiée et disposait de six entrées. Les tours protégeaient les alentours. La cité fonctionnait d’une façon indépendante, avec ses propres lois. Pour y accéder, partez depuis le village d’Ioulida le matin tôt. Marchez en direction du village de Chavouna. Juste avant ce village, vous trouverez la direction pour Karthaia. Visitez le site, avant de vous baigner sur la plage de Kaliskia.

6. Le port de Kéa : Korissia

kea port korissia

Crédit photo : Shutterstock / Milan Gonda

Korissia est un port dans une baie vallonnée à l’ouest de l’île. Il est bordé de belles maisons blanches, avec leur toit de tuiles rouges. Ces constructions sont traditionnelles.

La statue de Kouros du 6e siècle avant J.C se trouvait à cet endroit. Elle est aujourd’hui au musée archéologique national.

7. Le monastère de Panagia Kastriani

monastere kastriani ile de kea

Crédit photo : Shutterstock / Georgios Alexandris

Au nord de l’île, le monastère de Panayia est à 12 km de Ioulida. La légende fait état de bergers apercevant une lumière en haut de la colline de Kastri vers l’an 1700. Ils ont creusé à l’endroit précis de la lumière pour trouver une icône de la Vierge Marie.

Depuis, une église dédiée à Marie est construite. Le bâtiment, en blanc et bleu, a les couleurs des Cyclades. Le lieu est serein et offre une vue époustouflante. La route d’accès est un peu sinueuse mais s’emprunte facilement.

8. Les plages de Kéa

les plages de kea en grece

Crédit photo : Shutterstock / Christos Tsartsianidis

Vous allez pouvoir choisir votre lieu de baignade sur l’île de Kéa. Si vous voulez miser sur un espace plus intimiste, allez vers les plages difficiles d’accès. Certaines sont accessibles par la route, d’autres juste à pied. Le must : les plages accessibles uniquement par bateau.

Avant de partir, veillez au vent. Dans ce cas, évitez les plages d’Otzias et de Korissa. Elles sont peu abritées.

Voici les plus belles plages de Kéa :

  • Pisses et ses eaux limpides. Cette plage est très belle et reste entourée d’arbres.
  • Otzias est une grande plage de sable aménagée en partie. Elle a encore un côté sauvage avec ses amandiers et ses oliviers typiques. Elle est très fréquentée le week-end. Cette plage est à éviter en cas de vent mais reste la plus grande plage de l’île.
  • Koundouros est la meilleure plage de Kéa et propose deux espaces. Si l’un est libre d’accès, l’autre est aménagé avec parasols, transats et la possibilité de pratiquer des sports nautiques. Elle dispose de douche, aire de jeux, d’ombre… En cas de vent, elle est abritée. Avec ses eaux cristallines peu profondes, on comprend pourquoi elle est tant convoitée… Un peu plus loin sur la côte, on découvre la plage de Kampi avec sa végétation ou Liparo, une jolie plage isolée.
  • Glaliskari est entourée d’eucalyptus et de pins. Elle est située entre Korissia et Vourkari. Sable fin et bars branchés, tout est là pour passer une journée de farniente.
  • Spathi est situé sur le nord-est de l’île. Avec ses eaux limpides, cette plage est au pied d’un décor aride et rocailleux. Il ne faut pas être chargé pour se rendre sur cette plage. Le chemin pour y accéder est compliqué…
  • Découvrez aussi la plage sauvage de Sikamnia

9. Randonnées et découvertes géologiques

randonnee coquelicots kea en grece

Crédit photo : Shutterstock / siete_vidas

Les amateurs de randonnées pédestres vont s’en donner à cœur joie. Kéa compte de nombreux sentiers antiques pavés, contant l’histoire et l’évolution du relief de l’île.

Les amateurs de géologie vont également se régaler. De nombreuses petites grottes existent à Kéa. Découvrez celle de Kálamos ou encore Áyios Timótheos. Quatre villes antiques sont présentes : Ioulis, Koressia, Karthaia et Poiessa. Des pistes pavées sont encore visibles.

10. La plongée vers les lieux de naufrage

hmhs britannic

Crédit photo : Allan Green, photo dans le domaine public, sur Wikimedia Commons

Énormément de naufrages se sont déroulés autour de Kéa. Aujourd’hui, certaines sont accessibles au public. Le premier est la réplique du Titanic. HMHS Brittanic s’est échoué près du port de l’île en 1916. La plongée n’est autorisée qu’aux professionnels.

Les plongeurs amateurs peuvent se rabattre est Patris, un vaisseau grec datant de 1868. Il repose près des bancs de Koundouros.

11. L’observation des oiseaux

ile de kea en grece observation des oiseaux

Crédit photo : Shuttertsock / Korpithas

Les amateurs d’oiseaux ne doivent pas oublier leur appareil photo. L’île de Kéa compte la plus grande forêt de chênes des Cyclades. Les oiseaux sont nombreux. Leur observation est un véritable délice, surtout au lever du soleil, quand l’île est très calme et que la nature reprend ses droits.

Comment aller sur l’île de Kéa ?

Depuis la France

Pour rejoindre Kéa, il vous faudra d’abord prendre un vol en direction d’Athènes. Au départ de la France, nombreuses sont les compagnies à proposer le voyage. Attention cependant, les prix flambent en haute saison ! Pour anticiper votre départ et trouver un vol au meilleur prix en fonction de vos dates de départ, pensez à jauger les tarifs sur Skyscanner.

Depuis Athènes

Une fois sur place, et depuis l’aéroport d’Athènes, vous avez le choix. Vous pouvez opter pour la location de voiture dès votre arrivée pour un séjour en toute autonomie, ou prendre un taxi jusqu’au port de Lavrio. Quoi qu’il en soit, comptez un peu plus d’une trentaine de minutes pour l’atteindre.

Enfin, depuis Lavrio, prenez le bateau jusqu’à l’île de Kéa. Comptez un peu plus d’une heure de traversée.

A noter : vous pouvez aussi partir du port du Pirée en direction de Milos. Une escale est réalisée sur l’île de Kéa.

Où loger à Kéa ?

L’île de Kéa regorge d’adresses multiples pour se loger. Vous trouverez des logements face à la mer, des adresses plus confidentielles, des logements traditionnels… Là encore, n’hésitez pas à parcourir les offres sur un comparateur d’hôtels qui, quels que soient vos critères, vous proposera une large sélection d’hébergements.

Envie d’un expérience plus typique ? Pensez notamment aux habitations locales. En effet, Airbnb propose de son côté plusieurs hébergements chez l’habitant, en logement entier ou partagé, pour un séjour authentique !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire