Les 9 choses incontournables à faire au Mans

avatar

En vacances dans la Sarthe ? Visiter Le Mans sera donc un passage obligatoire. Découvrez donc les 9 choses incontournables à faire dans la cité mancelle !

À deux heures de Paris, nous vous conseillons de visiter Le Mans, une ville pleine d’Histoire. Outre les célèbres 24 heures du Mans, la ville vous enchantera par la richesse de son architecture, ses jardins et son cœur médiéval. C’est la destination parfaite si vous souhaitez vous ressourcer le temps d’un week-end.

Alors si vous souhaitez profiter de vos vacances pour découvrir la Sarthe, lisez la suite. Nous vous livrons les incontournables à faire au Mans.

À lire aussi : Les 22 choses incontournables à faire en Loire-Atlantique

1. Cathédrale Saint-Julien du Mans

Visiter Le Mans : La Cathédrale Saint-Julien

Crédit photo : Shutterstock – ricochet64

Venez visiter Le Mans et sa cathédrale Saint-Julien qui figure parmi les plus grands édifices gothiques-romans de France. Son style architectural unique dans le grand ouest est un témoignage de l’art religieux médiéval. Sa fondation remonte à 1060, par l’évêque Vulgrin. Toutefois, de nombreux travaux se succèdent au fil des années. C’est seulement en 1430 que la construction finale du monument s’achève. Aujourd’hui, la cathédrale est régulièrement rénovée pour contrer les effets néfastes de la pollution de l’air et du vieillissement naturel.

La cathédrale Saint-Julien du Mans est l’un des monuments les plus visités de la Sarthe. Et pour cause, le monument est aussi impressionnant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Sur la voûte, vous apercevrez 47 anges tout en couleur et en harmonie. Dans le transept, vous découvrirez l’un des plus beaux buffets de France datant de la Renaissance.

En son sein, de grands évêques et personnages reposent en paix, comme par exemple Geoffroy Plantagenêt, les princes de Bourbon ou encore Guillaume Du Bellay.

2. Les 24 heures du Mans

Circuit des 24 heures du Mans

Visiter Le Mans : Circuit de la Sarthe

Crédit photo : Shutterstock – Frolphy

Si l’on ne doit garder qu’un incontournable à faire au Mans, c’est sans aucun doute le circuit de la Sarthe. Célèbre dans le monde entier, il trouve son origine en 1906 à l’occasion du Grand Prix Automobile de France, dont le départ se fait au Mans. L’Automobile Club de l’Ouest qui a fondé cette course automobile, réutilise le circuit lors du Grand Prix de l’ACO et de la Coupe de la Sarthe.

C’est alors que l’idée est lancée de mettre en place une épreuve d’endurance entre véhicules. La première édition se déroule en mai 1923. Deux pilotes se relaient jour et nuit pour réaliser la meilleure performance.

Le circuit des 24 heures du Mans est impressionnant de par sa longueur avec 13 626 kilomètres de tracé. À ce titre, c’est l’un des circuits les plus longs du monde. Utilisé une dizaine de jours par an pour les compétitions, les trois-quarts du circuit sont ouverts à la circulation routière le reste de l’année.

Outre les 24 heures du Mans, le circuit est aussi utilisé pour le Mans Classic (une course de voitures anciennes) et le Michelin Le Mans Cup.

Musée des 24 heures du Mans

Le musée des 24 heures

Crédit photo : Flickr – David Merrett

Pour vous aider à comprendre le mythe des 24 heures du Mans, l’Automobile Club de l’Ouest a ouvert un musée dédié à cette épreuve internationale en 1961. Le musée vous présente pas moins de 140 véhicules de marques mondialement connues. Découvrez des modèles mythiques de Porsche, Ferrari, Jaguar, Bentley, Matra, etc.

Au total, ce sont 6 500 mètres carrés d’exposition qui vous plongent dans l’univers de la compétition. En plus de présenter les véhicules, le musée vous présente l’histoire de l’automobile, du circuit, de la course, ses coulisses et bien sûr, ses héros. En dehors des événements sportifs, vous pouvez visiter librement le circuit. Vous découvrirez ainsi les infrastructures qui font sa particularité, comme la passerelle Dunlop ou les 9 ponts faisant battre le cœur des spectateurs.

À l’origine, le musée était situé au sein même du circuit, juste à côté du village. Au fil des agrandissements et des aménagements, il déménage à l’entrée principale.

3. Cité Plantagenêt

Cité Plantagenêt

Crédit photo : Shutterstock – Kiev.Victor

La cité Plantagenêt correspond au centre historique médiéval de la ville, anciennement appelé Vindunum. La cité se situe à proximité du centre-République et des Jacobins. Elle vous transporte au Moyen-âge avec ses ruelles pavées et ses maisons d’époque. De grands monuments de la période médiévale y sont présents comme la muraille gallo-romaine ou la cathédrale Saint-Julien du Mans. D’ailleurs, la cité Plantagenêt est régulièrement utilisée pour des décors de films de cape et d’épée.

Tout au long de son histoire, Vindunum subit les conquêtes ou tentatives de conquêtes. Ce fut notamment le cas de Guillaume le conquérant, Clovis ou encore Richard Cœur de Lion. Aujourd’hui, la cité bénéficie du statut de commune libre, et ce, depuis 1979. C’est la deuxième après Montmartre.

Mais la cité Plantagenêt cache d’autres secrets ; en haut de la muraille, des hôtels particuliers vous attendent. Au sous-sol, ce sont des chemins secrets qui se cachent pour relier la cathédrale à d’autres points stratégiques de la ville.

4. Un saut à l’élastique

Saut à l'élastique près du Mans

Crédit photo : Facebook – Elastique Record

Que faire au Mans pour un peu de sensation forte ? Pourquoi pas un saut à l’élastique sur le Viaduc de Saint-Georges le Gaultier ? Le plein d’adrénaline est garanti. À 45 mètres de hauteur, le viaduc vous attend pour le grand saut. Ici, vous êtes en pleine nature. C’est donc l’occasion d’admirer le paysage qui vous entoure avant de plonger dans le vide.

Il est très facile d’accéder au viaduc à pied. Un sentier escarpé comprenant plusieurs marches permet d’accéder au pont et à la zone de saut facilement. Une fois là-haut, une équipe d’expert·e·s vous guide pas à pas afin que votre saut à l’élastique soit l’un de vos plus beaux souvenirs. Ils vous briefent sur les consignes de sécurité et vous équipent de tout le matériel nécessaire. Dès que vous êtes prêt·e·s, il ne vous reste plus qu’à sauter.

5. Arche de la nature

Sur 500 hectares de nature, trois maisons vous proposent leur univers.

Maison de l’eau

La maison de l'eau

Crédit photo : Facebook – Arche de la Nature

Incontournable à faire au Mans, la maison de l’eau est ouverte de février à novembre. Elle vous présente le monde entourant la rivière. Au sein des aquariums, découvrez une variété d’espèces comme les truites, les barbeaux, les vairons, les goujons, etc. Lors de votre visite, découvrez le fonctionnement des anciennes usines à eaux et leur évolution au fil des ans et des progrès technologiques.

Pour la petite histoire, ces dernières servaient à distribuer 20 000 mètres cube d’eau tous les jours aux habitants du Mans. Et afin de rendre la visite encore plus agréable, louez des vélos ou des canoës et promenez-vous le long de la rivière.

Maison de la prairie

Maison de la nature

Crédit photo : Facebook – Arche de la Nature

Promenez-vous dans l’arche de la nature à bord des hippomobiles. De grandes carrioles tractées par des chevaux percherons vous emmènent à la découverte du bocage et de la forêt. Après votre promenade, rendez-vous à l’Estaminet pour goûter les produits du terroir.

En plein cœur de la maison de la prairie, le jardin de l’Arche de la nature s’étend sur 2 100 mètres carrés. Amateurs de botanique, vous y découvrirez le nom de chaque plante sur des petites ardoises. Le jardin vous propose une grande variété de légumes et vous enseignent toutes les techniques biologiques pour votre jardinage.

Et si vous êtes citadin·e·s, des astuces vous sont aussi présentées à travers les jardins suspendus ou les jardins en carrés.

Maison de la forêt

La maison de la forêt

Crédit photo : Facebook – Arche de la Nature

Dernière maison de l’Arche à visiter au Mans, la Maison de la forêt. Ici, le monde forestier est abordé de diverses manières. Vous découvrirez la filière du bois et ses métiers à travers des maquettes et des jeux. Vous pourrez admirer les immenses arbres en résine d’une hauteur de cinq mètres. Le sentier de la maison de la forêt a d’ailleurs reçu le label “Arbre remarquable de France” pour ses 32 végétaux composant le site.

La faune est aussi présente avec une cinquantaine d’animaux naturalisés. Ils sont tous représentés dans leur environnement naturel. Par exemple, une mare forestière a également été reconstituée. Et si vous souhaitez observer des espèces vivantes, rendez-vous à la fourmilière et près des vivariums de serpents et insectes.

6. Enceinte Gallo-romaine

L'enceinte gallo-romaine

Crédit photo : Shutterstock – Kiev.Victor

Venez visiter le Mans, ne serait-ce que pour ne pas rater ce trésor architectural. Trésor du IIIe siècle, l’enceinte gallo-romaine démontre la puissance et la richesse de la région. D’abord conçue pour résister aux barbares, la muraille subit de nombreuses invasions bretonnes, normandes, et viking au fil des siècles. Pour lui redonner toute sa splendeur, l’édifice a été régulièrement restauré.

À l’origine, l’enceinte entoure totalement la ville sur 1 300 mètres avec 26 tours fortifiées. Aujourd’hui, le tracé du sol subsiste avec onze tours et trois poternes. Sa couleur ocre, que l’on remarque d’emblée, vient de l’utilisation de la pierre de roussard qui alterne un calcaire crayeux, des briques rouges et un mortier rose pâle. Les qualités architecturales des concepteurs sont toujours visibles à travers les dessins géométriques soignés qui ornent la muraille.

7. Musée de Tessé

Musée de Tessé

Crédit photo : Facebook – Musées du Mans

L’idée du musée de Tessé est apparue à la fin du règne de Louis XVI. À cette époque, de nombreuses collections privées ou religieuses sont confisquées. Elles sont alors transférées au Musée des Beaux-Aarts du Mans qui ouvre ses portes le 21 juin 1799. Les œuvres présentes proviennent principalement du grand-ouest (Angers, Anjou, le Maine, et la Bretagne).

À partir de 1846, le musée possède une branche archéologique. Aujourd’hui, la collection a été déplacée au musée archéologique et d’Histoire du Maine.

Le musée de Tessé comprend actuellement deux collections :

  • Les antiquités égyptiennes : où vous pourrez admirer plus de 125 pièces datant du IVe millénaire avant notre ère ;
  • Les peintures : de nombreuses œuvres datant du XIV au XXe sont mises en lumière. Vous y découvrirez ainsi les plus grands courants artistiques de l’art occidental.

8. Papéa Parc

Papéa Parc

Crédit photo : Facebook – Papéa Parc

Que faire au Mans en famille ? Papéa Parc est le centre d’attraction où vous devez absolument emmener vos enfants lors de vos vacances dans la Sarthe. Le parc propose 40 attractions réparties en différents univers pour satisfaire petits et grands. Les plus jeunes s’amuseront sur les tractos rigolos, la chenille, le circuit 24 heures ou les bateaux tamponneurs à l’abordage.

Pour les plus téméraires, des toboggans aquatiques, des montagnes russes et autres attractions décoiffantes ont été prévues. Enfin, pour les familles, profitez d’un moment de détente sur les bateaux à pédale, faites une course de rapidité sur l’araignée ou visitez la volière pour découvrir le magnifique paon bleu.

9. Spécialités culinaires

Rillettes du Mans

Crédit photo : Shutterstock – Keitma

Venez visiter le Mans et testez les spécialités culinaires de la région. Outre les célèbres rillettes, le Mans regorge de plats délicieux. Côté salé, régalez-vous avec une marmite sarthoise : du poulet, du lapin, des champignons, des choux et des carottes accompagnés d’un vin blanc sec de la région. Ce sont tous les ingrédients nécessaires pour ce met typiquement local.

Côté sucré, vous auriez tort de ne pas goûter les buggatises, les rilletés, les cœurs de la Reine ou encore les saucissons sarthois (oui, c’est une sucrerie).

Comment aller au Mans ?

Le Mans est facilement accessible en voiture ou en train. Il est donc fortement conseillé d’utiliser ces deux moyens de transport.

Pour la voiture, et grâce à l’A11, vous êtes à seulement 2h30 de Paris. Pour l’Ouest, l’A11 et l’A28 mènent également dans la préfecture sarthoise. Enfin, si vous arrivez du Sud, il faudra aussi emprunter l’A28 sur la fin du trajet.

En ce qui concerne le train, la ville est desservie par plusieurs lignes TGV, Ouigo et TER. On peut notamment rejoindre Le Mans en grande vitesse depuis Paris-Montparnasse, St-Malo ou encore Marseille St-Charles.

Où loger au Mans ?

Vous êtes plutôt hôtel grand luxe, ambiance décontractée dans une auberge de jeunesse ou intimité avec un appartement en Airbnb ? Quelles que soient vos préférences, vous trouverez ce qui vous convient lors de votre séjour au Mans.

Côté quartier, la Cité Plantagenêt est évidemment parfaite pour découvrir la ville. Toutefois, pour un budget moins élevé, les quartiers est de la ville sont une excellente option, grâce aux transports en commun. Aidez-vous d’un comparateur d’hôtels pour affiner vos recherches, en fonction de vos critères personnels.

À lire aussi : Airbnb Le Mans : les meilleures locations Airbnb au Mans

Désormais, il ne manque plus qu’à partir visiter Le Mans. Bon voyage !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire