Les 10 choses incontournables à faire en Vendée

avatar

Vous avez envie de visiter la Vendée au-delà de ses plages de sable fin ? Voici les incontournables de ce département au patrimoine culturel et naturel si riche !

La Vendée est une des destinations favorites d’Europe. Située sur la côte ouest de la France, elle est principalement connue pour ses températures agréables, l’océan Atlantique qui la borde et ses plages de sable. Mais la Vendée ne se résume pas uniquement à cela. Cette terre vous réserve mille surprises, entre paysages magiques et découvertes culturelles. Que vous préfériez le sport, le patrimoine ou la détente, vous pourrez trouver des activités adaptées à tous les domaines ! Si vous vous demandez que faire en Vendée, voici notre sélection d’incontournables de choix qui ne vous donneront qu’une envie : revenir !

À lire aussi :
Airbnb Vendée : les meilleures locations Airbnb en Vendée
La Vendée en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

1. L’île de Noirmoutier

Visiter l'île de Noirmoutier en Vendée

Crédit photo : Shutterstock / Altitude Drone

L’île de Noirmoutier est un incontournable lorsque vous voulez visiter la Vendée. Pour vous y rendre, vous pouvez soit emprunter le pont de Noirmoutier, soit choisir le passage du Gois. Cette route mythique est accessible à marée basse uniquement. Elle relie Beauvoir-sur-Mer à Noirmoutier sur une distance d’un peu plus de quatre kilomètres. Vous pouvez alors passer en voiture, à pied ou à vélo. Profitez-en pour partir à la pêche aux coquillages (en respectant les quotas) ! Attention toutefois à ne pas vous faire surprendre par la mer qui remonte ou par le brouillard.

Que faire en Vendée lorsque vous arrivez sur l’île de Noirmoutier ? Pour les amoureux de la nature, la réserve naturelle du Polder de Sébastopol est à ne pas rater. Vous pouvez également découvrir l’ostréiculture, les marais salants, les moulins, différents ports, le château de Noirmoutier, les maisons de pêcheurs. Sans oublier les plages de sable fin ! Le site de l’île de Noirmoutier propose d’ailleurs un itinéraire pour faire le tour de l’île en une journée.

2. Le Puy du Fou

Visiter le Puy du Fou en Vendée

Crédit photo : Shutterstock / Alexey Gorshenin

Le Puy du Fou est un parc à thème, ou parc de loisirs, qui est aujourd’hui renommé dans le monde entier pour la qualité de ses représentations.  Vous pourrez assister à de nombreux spectacles et à la fameuse Cinéscénie. La Cinéscénie est un spectacle nocturne grandiose, qui regroupe plus de 2500 acteurs dans un cadre verdoyant de 23 hectares. Les différents tableaux allient jeu de scène, mapping vidéo 3D, jets d’eau, musique… L’aventure du parc du Puy du Fou a d’ailleurs débuté avec la Cinéscénie : les puyfolais (les habitants du village) ont monté de toute pièce une représentation de nuit pour informer sur l’histoire de la Vendée. Celui-ci qui a été acclamé par le public. Ils ont proposé ensuite des spectacles de jour.

L’objectif du parc : créer une émotion chez ses spectateurs au gré des représentations et des univers. Que ce soit avec les Vikings, les jeux du cirque d’un gouverneur romain, la chevalerie ou le flamenco, chaque création est unique et vous transporte avec elle dans un monde incroyable ! Si vous vous demandez que faire en Vendée, assurez-vous que le Puy du Fou a sa place dans vos visites !

3. Les marais salants

Marais salants, Noirmoutier, Vendée

Crédit photo : Shutterstock / LOUIS-MICHEL DESERT

On ne peut pas visiter la Vendée sans faire un détour par un des fameux marais salants. La récolte du sel a démarré au VIIe siècle et se poursuit encore de nos jours. Elle s’effectue généralement de mi-juin à mi-septembre. Toutefois, les sauniers se mettent au travail dès le mois de mars pour nettoyer leurs marais et les réhabiliter après l’hiver, afin que la mer puisse leur apporter l’or blanc.

Vous trouverez des marais salants à différents endroits de la côte vendéenne. Les sauniers proposent souvent des visites à la période touristique afin de partager leur savoir-faire.

4. Le château de Tiffauges

Visiter le château de Tiffauges en Vendée

Crédit photo : Wikimedia – Marine69

Si vous aimez l’histoire et que vous vous demandez que faire en Vendée, le château de Tiffauges est la réponse à votre question. Le plus célèbre de ses propriétaires reste Gilles de Rais, compagnon d’armes de Jeanne d’Arc. Il a connu le faste et la reconnaissance suite à ses faits d’armes, pour finalement finir décapité après avoir terni Tiffauges par des actes criminels. Son histoire a d’ailleurs été rapprochée avec le conte de Charles Perrault, Barbe bleue. Ce surnom a été attribué au château de Tiffauges.

Lors de la visite guidée, l’histoire de ce personnage est relatée. Vous pouvez également assister à différents spectacles (équestre et chant notamment) et vous essayer au tir à l’arc. Tiffauges est aussi réputée pour les machines de guerre qui y sont présentées et que vous pouvez admirer à l’occasion de démonstrations organisées.

Si vous vous rendez en Vendée en hiver, passez par Tiffauges pour son marché de Noël, l’un des plus connus de la Vendée !

5. Les Sables-d’Olonne

Visiter les Sables-d'Olonne en Vendée

Crédit photo : Shutterstock / paul prescott

Il est presque impossible de visiter la Vendée sans vous arrêter aux Sables-d’Olonne. Vous pouvez chiller sur la plage, prendre des cours de surf ou encore découvrir le quartier de l’île Penotte. À deux pas de la grande plage, les murs des maisons de ces ruelles pittoresques sont recouverts de fresques en coquillage. Elles sont l’œuvre d’une Sablaise, Danièle Arnaud-Aubin, artiste locale surnommée la « Dame aux coquillages ». Finissez votre promenade avec une douceur artisanale du glacier Pétales de roses : un délice !

6. L’île d’Yeu

Visiter l'Île d'Yeu en Vendée

Crédit photo : Shutterstock / Pierre-Olivier

L’île d’Yeu vous fera passer une journée incroyable. Cela commence avec la traversée en bateau depuis le Port Fromentine. Vous découvrez ses deux visages : une partie de l’île est sableuse, tandis que l’autre est rocheuse. Elle est un véritable petit paradis pour les amateurs de randonnées : soixante-douze kilomètres d’itinéraires balisés la jalonnent !

Pour vous déplacer, vous pouvez choisir entre le vélo et la marche. Un service de bus fait le tour de l’île d’avril à novembre. Entre baignades, activités nautiques, randonnées, visites du Port Joinville, du Fort de Pierre levée et du château, vous serez dépaysé par cette petite île !

7. La corniche vendéenne

Trou du diable, Vendée

Crédit photo : Wikipedia – Céline E.

Située entre Saint-Hilaire-de-Riez et Saint-Gilles-Croix-de-Vie, la corniche vendéenne s’étend sur trois kilomètres. Vous pouvez vous promener le long, découvrant la mer et la côte rocheuse. Observez la faune et la flore, les criques sableuses et la mer ! Le sentier est très bien aménagé et accessible aux vélos comme aux piétons.

Arrêtez-vous un moment au Trou du diable, appelé aussi marmite du diable, pour y admirer les bouillonnements de l’eau. Cette grotte serait soit l’œuvre du diable, qui aurait donné un coup de pied en s’emportant après avoir perdu un marché, soit sa prison… Vous pourrez d’ailleurs apercevoir, un peu plus au large, cinq rochers dépasser de l’eau. Ils sont appelés les cinq pineaux ou les cinq moines. Ils seraient là pour garder la prison du diable.

8. Historial de la Vendée

Historial de la Vendée

Crédit photo : Wikipedia – Rimagne

Si vous vous demandez que faire en Vendée pour comprendre son histoire si riche, rendez-vous à L’Historial de la Vendée. Il se situe dans les terres, aux Lucs-sur-Boulogne. Ce musée retrace l’histoire de la Vendée, depuis la préhistoire jusqu’à nos jours. Une muséographie originale, ludique renseigne bien ses visiteurs, sur la guerre de Vendée notamment.

Vous pouvez compléter votre visite avec le Mémorial de la Vendée, conçu en hommage à cinq cent soixante-quatre villageois massacrés en 1794.

9. Le marais poitevin

marais poitevin, Vendée

Crédit photo : Shutterstock / litchi cyril photographe

La partie nord du marais poitevin se trouve en Vendée. Deuxième espace humide de France, vous pourrez vous balader en barque ou à vélo dans cette Venise Verte. Vous pouvez découvrir sa faune incroyable (les oiseaux migrateurs apprécient particulièrement cet endroit). Détendez-vous au gré de l’eau, dans ce lieu où on a l’impression que le temps n’a pas de prise. Sans nul doute, visiter la Vendée passe par cet incontournable !

10. Nieul-sur-l’Autise et son Abbaye

Nieul-sur-l’Autise, Vendée

Crédit photo : Wikipedia – Selbymay

Si vous êtes dans le sud du département et que vous vous demandez que faire en Vendée, arrêtez-vous à Nieul-sur-l’Autise. C’est un village classé « Petite cité de caractère ». Il abrite également l’Abbaye, désignée comme abbaye royale par Aliénor d’Aquitaine lorsqu’elle était Reine de France. Des spectacles et animations donnent vie à ce lieu incroyable, dont le cloître roman est le seul de l’ouest à être conservé intégralement.

Comment aller en Vendée ?

La Vendée est particulièrement accessible, par tous les moyens de locomotion.

L’avion

Deux aéroports sont situés à une trentaine de minutes en voiture de la Vendée : La Rochelle — île de Ré et Nantes Atlantique. Pour trouver les vols les plus adaptés selon votre ville de départ, pensez à les comparer avec Skyscanner ! Une fois sur place, le mieux est de louer un véhicule dès votre arrivée à l’aéroport pour profiter de votre séjour en toute autonomie.

Le train

Pour visiter la Vendée, vous pouvez venir en train. Les gares TGV vendéennes sont celles de La Roche-sur-Yon et des Sables-d’Olonne. D’autres villes sont desservies par les TER : Saint-Gilles-Croix-De-Vie, Challans, Luçon et Montaigu.

La voiture

Si vous envisagez de sillonner la Vendée pour découvrir tous nos incontournables, la voiture reste le moyen de locomotion le plus pratique. Les villes les plus indiquées sont La Roche-sur-Yon et Nantes.

Si vous prenez votre voiture, pensez à emmener vos vélos ! Les 1150 kilomètres de pistes cyclables sont l’un des gros points forts de la Vendée.

Où se loger en Vendée ?

Si vous avez envie de couvrir la totalité du territoire, un logement situé au milieu du département de la Vendée peut être un choix pratique. Vous pourrez ainsi visiter en « étoile ». Le gros avantage de cette tactique : vous trouverez facilement un logement — même s’il est conseillé de réserver, notamment en saison touristique.

Toutefois, la plupart des visiteurs souhaitent profiter de la mer. Si c’est aussi votre cas, réservez votre logement bien à l’avance, surtout si vous souhaitez partir entre avril et septembre.

La Vendée est très bien équipée, que ce soit en location, campings ou chambres d’hôtes. Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. Les prix varient beaucoup selon la saison touristique. Aussi, pour vous assurer de réserver le meilleur hôtel au meilleur prix, n’hésitez pas à utiliser un comparateur d’hôtel !

Vous avez désormais toutes les informations pour visiter la Vendée en bonne et due forme !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire