Les 6 choses incontournables à faire à la Roche-Guyon

avatar

Vous souhaitez découvrir le patrimoine français ? Direction La Roche-Guyon, cité de caractère et d’Histoire.

Visiter La Roche-Guyon, c’est visiter le plus beaux village francilien. Et ce n’est pas pour rien. En effet, cette petite ville au nord-ouest de Mantes-la-Jolie possède un patrimoine historique très impressionnant.

Ses débuts remontent au Moyen-Âge. L’édification d’un premier château troglodytique a déclenché la véritable histoire de La Roche-Guyon. Puis, au XIIIème siècle, de nouveaux éléments s’ajoutent à cette construction, jusqu’à la faire disparaître, afin de former le château actuel. Aujourd’hui, visiter la Roche-Guyon permet de se reconnecter à cette histoire riche en rebondissements. Partez alors à la découverte de cette ville à l’histoire ancienne et imprégnez-vous de son atmosphère naturelle. Les bords de la Seine sont eux aussi magiques, alors pourquoi vous en priver ? La France a vraiment beaucoup à offrir, ne soyons pas timides !

À lire aussi :
Les 25 choses incontournables à faire à Paris
Visiter le Château de Versailles : billets, tarifs, horaires

1. Château de La Roche-Guyon

Château de La Roche-Guyon, Ile-de-France

Crédit photo : Shutterstcok – andre quinou

Il s’agit de l’un des premiers éléments que l’on voit lorsque l’on va visiter La Roche-Guyon : le château. Sur les falaises de craie, il se dresse, dominant la ville et la Seine qui la traverse. Comme évoqué précédemment, il ne reste plus grand chose du château original, mais celui qui l’a remplacé est de toute façon bien plus charmant.

Il est possible de le visiter, et de gravir les 250 marches (raides) vers le donjon qui relie ainsi les deux édifices entre eux. Découvrez alors les écuries, la très ancienne tour carrée installée depuis le début, et l’intérieur du château : bibliothèque, chambres parquetées… En somme, faites un bond dans le temps. Aussi, le château organise, à l’occasion, des expositions et des concerts, pour offrir l’opportunité aux habitants de le redécouvrir, entre lumières et art.

Le Potager du château

Dans l’enceinte du château, découvrez également ses jardins et notamment son potager fruitier. Il a été créé en 1741 dans un but décoratif et d’utilité alimentaire. Aujourd’hui, c’est un endroit de verdure où les jardiniers cultivent de nombreuses plantes de toutes sortes : arbres fruitiers, herbes aromatiques, légumes… Le tout dans le respect du produit, et en s’inscrivant dans une démarche sans pesticides. Ils choisissent même certaines plantes à d’autres car elles attirent des insectes qui favorisent le développement des plantes en dévorant les nuisibles.

2. Faire de la randonnée à La Roche-Guyon

Randonneurs dans le parc naturel du Vexin

Crédit photo : Shutterstock – Delpixel

Pour visiter La Roche-Guyon, rien de mieux que d’arpenter ses rues. Certes. Mais la randonnée est aussi un moyen très apprécié des touristes pour se faire une idée sur un endroit. Alors depuis, à travers ou vers la ville, il existe quelques randonnées très intéressantes à faire aux alentours de La Roche-Guyon.

La Roche-Guyon, le château, la forêt et les falaises à silex

Pour réaliser cette boucle, partez de la ville juste à côté de La Roche-Guyon, Amenucourt. Ensuite, il s’agira de suivre naturellement le chemin indiqué sur votre carte, de manière à découvrir un morceau de la forêt régionale de La Roche-Guyon ; apercevoir une vue magnifique sur les vallées et la Seine ; traverser le centre de la ville ; et pour finir, contourner le château implanté sur la falaise de craie. Le niveau de cette randonnée est moyen, elle convient aux enfants, mais les 15 kilomètres de cette boucle pourraient les fatiguer avant l’arrivée.

Entre la réserve naturelle des coteaux de la Seine et l’Epte

Un peu plus longue que la précédente, et bien plus difficile, ce sentier de 22 kilomètres au départ de La Roche-Guyon vous ravira. Effectivement, au départ du centre, elle vous fera parcourir les bords de la Seine, gravir certaines côtes et découvrir la nature environnante. Des ragondins en pleine baignade aux chevreuils, vous risquez de croiser quelques animaux sauvages, car une bonne partie du sentier se trouve dans le parc naturel régional du Vexin. Pour autant, si le goudron est par endroits inévitables, vous aurez un autre aperçu de la région, alors si proche de Paris. De puis, vous longerez les berges de l’Epte, jolie rivière au nord de La Roche-Guyon. Quoiqu’il en soit, prévoyez une carte et un trajet pour cette randonnée afin de ne pas vous y perdre !

3. Arboretum de La Roche-Guyon

Sapins dans Arboretum de La Roche-Guyon

Crédit photo : Flickr – nicolas canonne

Pour ceux qui ne le savent pas encore, l’arboretum est un jardin botanique, où chacune des espèces est étiquetée, et souvent, également étudiée. Il s’agit d’un espace dédié à la nature, où l’on peut se déplacer librement, ou en suivant les sentiers établis. Visiter La Roche-Guyon sans s’arrêter à son Arboretum est une erreur.

Il s’étale sur 13 hectares et représente toute l’Île-de-France, grâce à un agencement de l’espace pensé de manière à reprendre la géographie départementale de la région. Chaque département est incarné par des espèces particulières, des Yvelines à la Seine-et-Marne. Retrouvez donc des espèces d’arbres à feuilles ou épines, ainsi que des arbustes et même des bambous ! L’Arboretum va amuser les petits comme les grands, n’hésitez pas à y faire une halte.

4. Parc naturel régional du Vexin français

La Seine dans le Parc naturel régional du Vexin

Crédit photo : Shutterstock – bensliman hassan

Le parc naturel régional du Vexin français s’étale sur pas moins de 71 000 hectares. À l’extrémité ouest, se trouve la jolie ville de La  Roche-Guyon. Complètement ancré à l’intérieur du territoire naturel, La Roche-Guyon englobe une petite partie de la nature du parc, jusqu’à son Arboretum.

D’ailleurs, le parc est reconnu pour la qualité de ses paysages, mais surtout des patrimoines qui y sont inclus. C’est donc le cas de La Roche-Guyon, car n’oubliez pas que ce village figure parmi les plus beaux de France, unique présence francilienne. Mais au-delà du patrimoine à découvrir, c’est aussi une histoire de nature: faune, flore,… C’est toute une biodiversité qu’il faut explorer !

5. Chemin des Peintres de La Roche-Guyon

La Seine depuis La Roche-Guyon

Crédit photo : Flickr – Patrick MOREL

Si visiter La Roche-Guyon vous attire, sachez que de nombreux artistes-peintres vous ont précédé·e·s. De Picasso à Monet en passant par Renoir, découvrez les œuvres de ces artistes ayant résidé à La Roche-Guyon ou ceux qui y sont juste passés.

Sur un petit parcours de moins de 3 kilomètres bordant la Seine, admirez ces peintures impressionnistes, cubistes ou encore divisionnistes. C’est une jolie manière de sensibiliser les plus jeunes à l’art de la peinture, ou de le redécouvrir, pour les plus grands. En plus, cela vous donne une agréable vue de ce qui a inspiré l’artiste, en vous inspirant vous-même.

6. Charrières et habitats troglodytes

Charrières troglodytes de La Roche-Guyon

Crédit photo : Flickr – Michel

L’une des particularités du sol de la ville de La Roche-Guyon est qu’il se prête largement aux constructions troglodytes. Comme évoqué, le château actuel est couché sur l’ancien château troglodytique. Mais il reste encore quelques vestiges de ces formations. Par exemple, en arpentant le village, vous devriez tomber sur ces anciennes rues, appelées Charrières, creusées à même la falaise de craie.

Le long de ces rues, qui jadis reliaient la partie basse du village à la Route des Crêtes, vous pourrez découvrir les boves. Ce sont d’anciens habitats troglodytes. Mais ne vous y méprenez pas, il s’agissait en fait de les exploiter pour le salpêtre et en tant qu’étables, pour les bêtes. La Roche-Guyon est un villages des plus représentatifs de ce type de formation et d’exploitation.

Comment aller à La Roche-Guyon ?

En voiture personnelle :

  • Depuis Mantes-la-Jolie : suivre la D147 puis la D913 (16 kilomètres).
  • De Paris : suivre l’A14, l’A13 puis la D913 (75 kilomètres).
  • A partir de Rouen : suivre la N39, l’A13 puis la D913 (78 kilomètres).

En transport en commun :

  • Baladobus : de mai à septembre, au départ de Cergy-Pontoise (4 € la journée)
  • Bus : lignes 95.11 et 95.42
  • Transilien : ligne J jusqu’à Mantes-la-Jolie, puis empruntez la navette régulière qui rejoint La Roche-Guyon

Où loger à La Roche-Guyon ?

Malgré une petite taille, il n’est pas compliqué de trouver un logement à La Roche-Guyon. Mais un accueil particulièrement chaleureux vous sera réservé à la chambre d’hôtes Les Damiers. Installée dans une maison rénovée des années 1930, cette chambre d’hôte possède tout le confort nécessaire pour vous faire passer d’agréables nuits. Dans un environnement verdoyant, avec son grand jardin et ses arbres fruitiers, le bâtiment se dresse, lui-même couvert de feuillages naturels. Observez également, depuis la maison, une vue sur le parc du Vexin et le château de La Roche-Guyon.

Sinon, vous pouvez réserver les yeux fermés à l’hôtel Bords de Seine, disposant de son propre restaurant. D’un confort notable et moderne, l’hôtel vous offre une vue sur tout La Roche-Guyon, ses falaises, son parc et son château. Les prix des logements à La Roche-Guyon sont tout à fait abordables, même en famille.

Vous pouvez aussi choisir un appartement Airbnb. Toutefois, prenez quelques minutes sur un comparateur d’hôtels pour bénéficier du meilleur prix au meilleur moment !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire