Generation Voyage Logo

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Generation Voyage Logo

Réinitialiser votre mot de passe

Créer un compte | Se connecter

Generation Voyage Logo

Réinitialiser votre mot de passe

Créer un compte | Se connecter

Generation Voyage Logo

5 idées d’escapades et visites originales à faire en Île-de-France

Château d'Ermenonville

Entre amis, en famille ou entre collègues, appropriez-vous Paris et ses alentours lors d’une visite en Île-de-France, à mille lieues des circuits tout faits.

Placée au nord de l’Hexagone, la région parisienne se compose de huit départements de caractère. Chacun d’entre eux profite à sa façon du rayonnement international de la Ville Lumière. Oui, Paris fait rêver le monde entier et attire des millions de touristes étrangers mais aussi français chaque année.

Ces derniers se cantonnent bien trop souvent aux visites classiques et aux circuits typiques : quelle erreur ! La capitale et le territoire qui l’entoure regorgent de trésors méconnus et d’activités insolites à découvrir lors d’une escapade en Île-de-France conviviale, ludique et dépaysante. Vacances prolongées, week-end romantique voire séminaire d’entreprise en Île-de-France : voici cinq idées pour sortir des sentiers battus tout en arpentant les pavés parisiens.

Déambuler au cœur de la Coulée verte à vélo

coulee verte paris

Crédit photo : Shutterstock – Kristof Lauwers

Parcourir la Coulée verte René-Dumont est l’occasion de s’offrir une bien jolie promenade, bucolique et verdoyante. Cette bulle de fraîcheur prend place au cœur du XIIe arrondissement de Paris, tranchant avec l’environnement bétonné propre à la métropole francilienne. Créée en 1988, elle occupe un tronçon d’une ancienne voie ferrée qui initialement reliait la place de la Bastille à la Marles-en-Brie, en Seine-et-Marne.

Cette « promenade plantée » porte justement le nom de l’agronome français René Dumont. Cela ne vous dit rien ? Sachez pour l’anecdote qu’il fut… le premier candidat écologiste à une élection présidentielle française !

Cet espace vert linéaire relie aujourd’hui l’opéra Bastille et la porte de Montempoivre. Long de près de 5 kilomètres, il s’étend sur 3,7 hectares entretenus à la perfection. Vous pourrez admirer l’étonnant viaduc des Arts qui surplombe l’avenue Daumesnil et traverser d’anciens ponts ferroviaires pittoresques. La Coulée verte donne accès au jardin de Reuilly ou au square Charles-Péguy, mêlant habilement végétation luxuriante (fleurs, noisetiers, tilleuls…) et mobilier urbain moderne jusqu’à la célèbre allée Vivaldi.

Celle-ci constitue le secteur commerçant du parcours avec ses boutiques branchées et ses espaces de restauration. La Coulée verte est ouverte tous les jours de 8 h du matin à 21 h 30 en été ou 17 h en hiver. Pour y accéder, cherchez les entrées qui se trouvent près des stations de métro Bastille, Gare de Lyon, Daumesnil, Montgallet ou Bel-Air.

Jouer les châtelains dans les plus belles demeures franciliennes

Château d'Ermenonville

Crédit photo : Shutterstock – expatpostcards

Effectuer une escapade en Île-de-France donne l’occasion de découvrir de somptueux châteaux et demeures. Versailles, Fontainebleau, Malmaison, Saint-Germain-en-Laye… Ces monuments prestigieux du patrimoine historique français font encore aujourd’hui les belles heures des guides touristiques. Saviez-vous qu’il était possible de se mettre dans la peau des membres de la noblesse le temps d’une visite en Île-de-France en prenant possession de l’un d’entre eux ?

Jetez un œil aux offres de Kactus, dont la sélection de châteaux se prête particulièrement aux courts séjours touristiques. Mariages, baptêmes, événements festifs mais aussi séminaires professionnels prennent alors une toute autre dimension. Royal, non ?

Quelques exemples parmi d’autres : commençons par le Domaine de Maffliers, un 4 étoiles de charme au nord de Paris. Il accueille les visiteurs dans un écrin de verdure doté d’infrastructures modernes : tennis, terrains multi-sport, centre équestre… L’établissement comporte 99 chambres cossues disponibles à la réservation.

Dans les Yvelines, le Domaine de la Corniche ou le Waldorf Astoria Versailles et ses cinq étoiles figurent parmi les lieux de référence. Ils attirent une clientèle à la recherche de luxe et d’authenticité historique. Plus original encore : optez pour le château des… Bleus, en intégrant la Résidence de l’Equipe de France au Centre National du Football de Clairefontaine-en-Yvelines.

(re)Découvrir les délices de la capitale au détour d’une balade gourmande

paris brest

Crédit photo : Shutterstock – AlexRzv

Le saviez-vous ? Les célèbres « viennoiseries » ne doivent leur nom qu’à l’origine autrichienne des deux créateurs de ces délicieuses pâtisseries beurrées. Elles ont bel et bien été inventées en plein cœur de la capitale française, rue de Richelieu, au XIXe siècle. Paris est depuis devenu un haut lieu de la gastronomie sucrée, attirant entrepreneurs du goût à la recherche de renommée et foodistas venus des quatre coins du monde.

Les gourmets y dégustent à l’envi amandines, chouquettes, macarons, opéras, paris-brest, savarins ou tartelettes multicolores pendant leur visite en Île-de-France. Si vous souhaitez les rejoindre, nous vous conseillons quelques belles adresses pour vous régaler de ces petites merveilles à partager… ou pas, d’ailleurs.

Au cœur du quartier Latin, rue Mouffetard, c’est chez Carl Marletti que l’on se délectera de flans pâtissiers et de créations chocolatières gourmandes. Pour les macarons, direction les boutiques Ladurée : rue Royale, rue Bonaparte ou 75 avenue des Champs-Élysées. Pierre Hermé s’en est également fait le spécialiste incontournable rue Cambon, dans le 1er arrondissement.

Enfin, rue Rambuteau, la pâtisserie du Pain de Sucre régale les amateurs de créations sucrées et salées. Cette institution au cœur du quartier du Marais se démarque par la qualité de ses guimauves célèbres dans le monde entier. Nous, on avoue avoir eu un petit faible pour ses calissons au miel de châtaignier et rochers chocolatés.

Visiter les maisons d’écrivains célèbres

maison alexandre dumas

Crédit photo : Shutterstock – Mike_O

Paris, métropole bouillonnante, est au centre d’une activité littéraire intense depuis maintenant plusieurs siècles. La Ville Lumière a accueilli certains des plus grands écrivains de leur époque : Balzac, Hugo, Chateaubriand, Mallarmé, Dumas… Les amoureux des livres prendront plaisir à se replonger dans leurs œuvres en visitant les maisons et musées d’écrivains disséminés dans la capitale.

Ces sites touristiques permettent de se plonger dans la vie des auteurs et connaître les méthodes de travail parfois originales de ces derniers. Idéal, donc, pour apporter une touche de culture à votre prochaine escapade en Île-de-France. Prenons la maison d’Émile Zola, par exemple : elle se trouve à Médan, dans les Yvelines. L’écrivain engagé y vécut de 1878 à 1902 et y accoucha de nombreux textes. Il put s’offrir cette demeure de luxe grâce aux bénéfices engendrés par la vente de son roman « L’Assommoir ».

Dans le même département, au Port-Marly, le Château de Monte Cristo fut la propriété du fantasque Alexandre Dumas… qui ne l’aura habité que bien peu de temps. Criblé de dettes, il dût le revendre trois ans plus tard ! Dans les Hauts-de-Seine, la maison de Chateaubriand se situe dans la rue éponyme, à Châtenay-Malabry. Ses « Mémoires d’outre-tombe » y auront été rédigées. Balzac a quant à lui choisi le prestige du XVIe arrondissement, rue Raynouard. Boris Vian ?

Plus original, il préféra le charme pittoresque du XVIIIe arrondissement, près de la place Clichy, dans la Cité Véron. La demeure que l’on peut encore y visiter a toute entière été façonnée de ses mains. Pour finir, le grand Victor Hugo occupa une maison place des Vosges de 1832 à 1848. Aujourd’hui transformée en musée, elle comprend trois parties distinctes retraçant sa vie rocambolesque avant, pendant et après l’exil.

Explorer les dessous parisiens

Crédit photo : Shutterstock / Tatiana Popova

Paris, Ville Lumière ? Sans aucun doute. Mais nous vous proposons de la découvrir d’une façon insolite en explorant… ses souterrains. Le sous-sol de Paris est un véritable labyrinthe, enchevêtrement colossal de couloirs de métro, d’égouts, de galeries creusées au fil des siècles et des célèbres catacombes.

Pour vous en rendre compte, rendez-vous du côté de l’hôpital Cochin pour explorer la carrière des Capucins. Exploitée pendant 600 ans jusqu’au XVIIIe siècle, elle permettait d’alimenter les chantiers de la capitale en blocs de calcaire. Située à 18 mètres sous terre, la carrière des Capucins est parfaitement préservée. On y trouve une fontaine où des baptêmes étaient célébrés : une petite niche abrite une statue de la Vierge Marie.

Les catacombes, ouvertes au public depuis le XIXe siècle, constituent quant à elles le plus grand ossuaire du monde. On peut visiter près de deux kilomètres de ce réseau de tunnel situé à vingt mètres sous la surface. Elles accueillent les restes de millions de parisiens… Morbide ? Un peu. Mais ô combien surprenant ! Un demi-million de visiteurs s’y engouffrent chaque année. Pour rester dans le registre souterrain, partons à la découverte des… égouts.

Le Musée des Égouts de Paris est accessible au niveau du pont de l’Alma, face au 93 quai d’Orsay. Ce site culturel du 7e arrondissement propose un parcours scénique fascinant et des animations modernes. De nombreuses informations et anecdotes passionnantes jalonnent le parcours des curieux. Et rassurez-vous : il y fait frais et aucune mauvaise odeur ne viendra troubler cette incroyable visite en Île-de-France !

Laisser un commentaire