×
Mot de passe oublié ?

Visiter Istanbul : que faire, que voir ?

Comparez et trouvez vos activités voyage
Visiter Istanbul : que faire, que voir ?

Que faire à Istanbul, la plus grande ville de Turquie ?

Istanbul est souvent désignée comme le lieu de rencontre entre l’Orient et l’Occident. C’est la seule ville au monde construite sur deux continents, le détroit du Bosphore divisant la ville en deux et séparant l’Europe de l’Asie. Vous passerez certainement la plupart de votre temps sur la rive européenne, car c’est là que les quartiers historiques et commerciaux se trouvent. Plusieurs zones historiques d’Istanbul ont été classées au patrimoine mondial de l’UNESCO. La cité stambouliote est absolument à visiter lors d’un voyage en Turquie.

Pour vous aider dans l’organisation de votre séjour, voici une liste des choses incontournables à faire pour visiter Istanbul sur 2 jours, 3 jours ou plus…

1. Une croisière sur le Bosphore

Tour de Léandre Istanbul

Flickr – Alper Orus

Un voyage à Istanbul n’est pas complet sans une croisière sur le Bosphore. Cela offre non seulement un bel aperçu de la ville, mais les rives à la fois européenne et asiatique du célèbre chenal ont beaucoup à offrir : un grand nombre d’anciens palais et demeures s’y trouvent, ainsi que la Tour de Léandre. Concernant la durée de la croisière, vous avez le choix entre une visite courte (si vous êtes pressé) ou longue (sur une journée). Il y a aussi la croisière très prisée en été au moment du coucher du soleil.

2. La Basilique Sainte-Sophie

Basilique Sainte Sophie Istanbul

Flickr – Errol Nardan

Cette splendide église du 6ème siècle devenue une mosquée au 15ème et maintenant un musée (depuis 1934) fait partie des plus grandes réalisations architecturales du monde. Après des années de restauration, la basilique Sainte-Sophie (Aya Sofya) est aussi belle qu’elle le fut autrefois. A l’intérieur, vous pourrez admirer les nombreuses mosaïques et l’immense dôme.

3. Le Palais de Topkapı

Le palais de Topkapi (Topkapı Sarayı) est vraiment un spectacle que vous ne pouvez pas vous permettre de manquer à Istanbul. Ce complexe de pavillons bâtis autour de quatre cours verdoyantes est le lieu où des générations de sultans avaient leur résidence principale pendant près de 400 ans.

Les principales attractions du Palais de Topkapi sont le harem impérial, le Trésor impérial (« trésor intérieur ») qui abrite les joyaux de la couronne et contient le fameux poignard Topkapi, et la collection d’armes où l’on peut admirer la finesse de l’artisanat. N’oubliez pas également de marcher jusqu’au bout de la forteresse pour une vue imprenable sur la mer de Marmara, le Bosphore et la Corne d’Or.

4. La Citerne Basilique

Istanbul n’est pas seulement fascinante à la surface : elle est aussi sous terre avec la Citerne Basilique (Yerebatan Sarnıcı). Cette magnifique pièce de l’ingéniosité byzantine est une citerne souterraine spectaculaire qui stockait dans le passé de l’eau potable qu’apportaient des aqueducs depuis l’actuelle Bulgarie jusqu’à Istanbul.

Basilique Citerne Istanbul

Flickr – jaime.silva

Avec sa lumière tamisée et la musique classique ajoutée au bruit de fond des gouttes d’eau, certains trouvent que c’est un lieu romantique tandis que d’autres considèrent qu’il est un peu effrayant. Marchez dans les allées et regardez les poissons nager entre les 336 colonnes qui soutiennent le plafond. Vous trouverez une tête de Méduse sculptée placée à l’envers et servant de base à l’une des colonnes.

5. Le Musée archéologique d’Istanbul

Le Musée Archéologique (Arkeoloji Müzesi) est souvent oublié et c’est bien dommage. C’est un réel bijou d’Istanbul, exposant l’une des plus riches collections au monde d’antiquités classiques. A l’intérieur, on y trouve notamment le Sarcophage d’Alexandre le Grand décoré de bas-relief représentant de nombreux moments de sa vie. On peut aussi voir un Cheval de Troie.

6. Le Musée des Arts turcs et islamiques d’Istanbul

Le Musée des arts turcs et islamiques est beaucoup plus excitant que son nom l’indique. Installé dans l’ancien palais d’Ibrahim Pacha (le plus talentueux Grand Vizir de Soliman) et surplombant l’Hippodrome de Constantinople, la collection possède plus de 40 000 pièces exposées. Chaque pièce se concentre sur une période ou une région différente du monde islamique, reflétant aussi la vie quotidienne turque du 8ème au 19ème siècle. On retient surtout la belle collection de tapis gigantesques suspendus au plafond.

7. Le Grand bazar

budget istanbul

Flickr – Vincent_AF

Allez chiner au Grand Bazar d’Istanbul. Vieux de plus de 500 ans, il reste encore l’un des plus grands bazars couverts dans le monde. Ses 60 rues intérieures contiennent pas moins de 5000 boutiques, 60 restaurants, 18 fontaines, 12 mosquées, et même une école. Ce n’est pas un piège à touristes comme certains le prétendent. Les locaux viennent acheter ici tous les jours, mais il y a des chances qu’ils soient meilleurs négociateurs que vous ne l’êtes. Le bazar est très célèbre pour les tapis, le cuir, la céramique, les souvenirs et les bijoux. Il est difficile de ne pas se perdre dans ce chaos, alors essayez de vous souvenir par où vous êtes entré avant de vous promener à l’intérieur.

8. La Mosquée Bleue

Mosquée Bleue Istanbul

Flickr – dynamosquito

On l’appelle ainsi pour les mosaïques bleues qui ornent ses murs intérieurs. C’est la plus célèbre des mosquées d’Istanbul. La construction de Sultanahmet Camii, son nom local, s’est achevée en 1616. Elle se visite mais il y a beaucoup de monde. Etant incontournable, venez-y tôt le matin.

9. La Mosquée Süleymaniye

C’est peut-être l’une des plus belles et des plus impressionnantes mosquées d’Istanbul, et pourtant, peut de touristes s’y rendent, préférant aller voir la « Bleue ». La mosquée Süleymaniye a été conçue par le célèbre architecte Sinan pour Soliman le Magnifique, et c’est un grand hommage fait à ces deux là. C’est en fait bien plus qu’un lieu de culte. Il s’agit d’un complexe de bâtiments contenant un hôpital, une cuisine, une école, etc… N’oubliez pas de visiter les tombes de Süleyman et Roxelane derrière le cimetière, la tombe de Sinan à l’extérieur du complexe, et allez manger du kuru fasulye (haricots) dans l’un des nombreux restaurants situés tout proche.

10. Le musée Saint-Sauveur-in-Chora

L’église Saint-Sauveur-in-Chora, ou Musée Kariye est un peu hors des sentiers battus, mais vaut bien une visite. Situé près de la porte d’Andrinople, c’est l’un des édifices religieux les plus incroyables qu’Istanbul a à offrir. Les murs et les plafonds de cette église sont ornés de magnifiques mosaïques byzantines et de fresques fabuleuses. Certaines sont considérées comme les plus importantes du monde chrétien. Et pendant que vous y êtes, profitez des vestiges des murs de la ville datant du cinquième siècle et les maisons ottomanes en bois.

11. Le Palais de Dolmabahçe

Palais Dolmabahce Istanbul

Flickr – G.OZCAN

Le palais de Dolmabahçe est tout simplement fascinant. Il est énorme (600 mètres de long), ne contenant pas moins de 285 chambres et 43 salons. Il a été construit en 1856 par le sultan Abdülmecit Ier, essentiellement pour prouver que l’Empire ottoman en déclin allait en fait très bien. Le palais coûta l’équivalent de 35 tonnes d’or. A l’intérieur, on peut notamment admirer le plus grand lustre en cristal de Bohême pesant 4,5 tonnes !

12. La Tour de Galata

La tour de Galata est l’un des meilleurs endroits en ville pour obtenir une vue panoramique à 360° d’Istanbul. Lors d’une journée ensoleillée, vous pouvez même apercevoir les îles des Princes du haut de cette tour de 60 mètres. Il y a aussi un restaurant/café au neuvième étage, mais n’hésitez pas à ne pas y aller. Au lieu de cela, promenez-vous dans les rues plaisantes autour de la Tour de Galata pour prendre un verre ou manger à l’une des nombreuses terrasses.

13. Les quartiers de Bebek et Ortaköy

Bebek et Ortaköy sont deux quartiers moins connus des touristes à visiter aux abords du Bosphore. Les deux quartiers sont assez sympas à découvrir pour aller déjeuner ou marcher sur la promenade. Le soir, la vie nocturne y est assez animée.

14. Visite des marchés locaux

La cuisine turque est parmi les plus riches de toutes, mélangeant saveurs de différents continents et cultures. Tous ces plats sont préparés avec des produits frais dont vous pouvez même acheter vous-même. Ces marchés citadins (appelés pazar) peuvent paraître accablants au début, mais vous pouvez être sûr que vous recevrez un accueil chaleureux de la part des marchands. La communication peut être difficile, mais l’expérience est inestimable.

15. La vie nocturne d’Istanbul

La vie nocturne d’Istanbul peut rivaliser avec celles d’autres grandes villes du monde. Que vous souhaitiez profiter d’un spectacle local en live tout en sirotant votre boisson préférée, assister à des concerts de stars actuelles, ou danser toute la nuit dans des lieux en plein air près du Bosphore ou sur un rooftop, Istanbul a tout.

16. Se nettoyer dans un hammam

Hammam Istanbul

Flickr – jaime.silva

Il n’y a rien de mieux pour rajeunir votre corps que de se laver dans un hammam. Après une longue journée de visites, il est idéal de se détendre dans un bain turc. Voici deux adresses de hammam à Istanbul : le Ayasofya Hurrem Sultan Hamami et le Kılıç Ali Paşa Hamamı.

Comment aller à Istanbul ?

Istanbul se trouve à seulement 3h30 de Paris et il y a de nombreux vols réguliers. Trouvez un vol pas cher pour Istanbul sur le site de notre partenaire Skyscanner.

Trouver un hôtel à Istanbul

Istanbul est vraiment une ville très bien fournie en terme de logement. Il existe en effet un très grand choix d’hôtels. Ainsi, la concurrence des établissements vous permet de bénéficier de bons prix, si toutefois vous vous y prenez à l’avance. Pour trouver un hôtel pas cher à Istanbul, effectuez une recherche sur notre comparateur d’hôtels.

Les activités à faire dans cette ville
A voir aussi dans la rubrique Istanbul
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi