Visiter Boston et le Massachusetts: que faire et voir ?

Comparez et trouvez vos activités voyage
Visiter Boston et le Massachusetts: que faire et voir ?

Que faire à Boston et dans l’Etat du Massachusetts ?

État fondateur des États-Unis, accueillant des universités prestigieuses connues dans le monde entier, situé sur la côte est, entre océan et nature, le Massachusetts fait partie de ces endroits à la fois dynamique et captivant que l’on voit souvent au cinéma ou à la télévision. De Boston, la capitale, au magnifique Cape Cod, un morceau de paradis entre terre et mer, en passant par les légendaires sorcières de Salem ou la mythique Harvard, partons explorer ensemble le « Bay State » !

Boston, la capitale

vue panoramique du centre de Boston

Crédit photo: Wikimedia – Henry Han

Centre historique, culturel et économique, Boston est une ville tout à fait atypique aux États-Unis. Partie intégrante de la fameuse BosWash, cette zone urbaine de 800 kilomètres qui va de Boston à Washington, elle garde toutefois une identité qui lui est propre. Ville historique qui se découvre à pied, elle fait partie des agglomérations qui respirent, où l’on se sent agréablement libre sans être étouffé par les immenses gratte-ciel.

Pour la découvrir il suffit de suivre le fil rouge. En effet, le Freedom Trail est un chemin tracé au sol, une sorte de grand fil rouge qui court sur près de 4 kilomètres à travers la ville.

Freedom Trail, Boston

Crédit photo: Wikimedia – Ingfbruno

Il passe par tous les monuments et les lieux incontournables à voir ou à visiter. De Boston Common, l’un des plus vieux jardins publics du pays, jusqu’au site de la bataille de Bunker Hill, un haut lieu de la guerre d’indépendance, en passant par le siège du gouvernement, la statue de Benjamin Franklin, le Old Corner Bookstore ou le bateau USS Constitution, tout est à portée de main.

Boston, Beacon Hill

Crédit photo: Wikimedia – Ian Howard

Au centre, le quartier historique de Beacon Hill est typique de Boston avec ses vieilles maisons de ville typiques en briques rouges, ses rues pavées étroites et son ambiance toute victorienne de l’Angleterre du dix-neuvième siècle. C’est d’ailleurs aujourd’hui l’un des quartiers les plus huppés et les plus recherchés pour y habiter.

Enfin, lors d’une promenade près du port, ne manquez pas de déguster une « Clam Chowder ». Ce plat typique de Boston et traditionnel de la Nouvelle-Angleterre est une sorte de soupe épaisse à base de palourdes qui est absolument succulente.

Harvard et le MIT: deux universités de légende

Boston, université de Harvard, Harvard Square

Crédit photo: Wikimedia – Chensiyuan

Difficile de parler de Boston sans évoquer ces deux universités connues dans le monde entier. Situées dans la ville voisine de Cambridge, elles évoquent avant tout l’excellence de l’enseignement et de la recherche, mais aussi une ambiance étudiante particulière et une histoire presque mythique. Songez plutôt: Harvard est la plus ancienne des universités américaines, fondée en 1636, et fait partie de l’Ivy League, ce club très select des huit meilleures universités du pays. Université la plus riche du monde, attirant des étudiants du monde entier, c’est notamment sur son campus qu’a été créé Facebook par Mark Zuckerberg. Le campus se visite régulièrement par des étudiants qui vous plongent dans les nombreuses anecdotes de la vie quotidienne sur place.

Boston, dôme du campus du MIT

Crédit photo: Wikimedia – Fcb981

Le MIT (Massachusetts Institute of Technology) est lui, consacré aux sciences et à la technologie. Créée en 1861, c’est une université mondialement connue qui compte de nombreux prix Nobel et des professeurs de rang mondial. Le MIT est également un symbole d’excellence, puisque de nombreux personnages de fiction en sont diplômés, comme Howard Wolowitz dans la série The Big Bang Theory, Peter Bishop dans la série Fringe, Tony Stark dans les films Iron Man ou encore Benjamin Gates dans ses films d’aventures, renforçant encore plus sa popularité. Tout comme Harvard, le campus se visite également. Ça donne envie de reprendre les études, non ?

Les sorcières de Salem

sorcières de Salem, Boston

Crédit photo: Wikimedia – Baker, Joseph E.

Souvent mystifié, toujours aussi légendaire et parfois romancé, le fameux épisode des sorcières de Salem a secoué la région au dix-septième siècle. En 1692, Salem est une petite ville côtière sans histoire, mais tout change brutalement lorsque des centaines de personnes sont accusées de sorcellerie et une vingtaine d’entre elles sont condamnées à mort suite à des procès invraisemblables.

Tout a commencé avec trois jeunes filles au comportement soudainement inquiétant: elles parlent une langue inconnue, elles traînent des pieds et perdent tous leurs repères sociaux. Une sorte de crise d’hystérie dont plusieurs sorcières sont supposées être les responsables. Dans un climat hostile et lourd, propice à la dénonciation calomnieuse et sous la pression d’un certain conservatisme religieux, cet épisode de la chasse aux sorcières restera toujours attaché à la ville de Salem.

La maison des sorcières de Salem de Salem, dans le Massachusetts

Crédit photo: Wikimedia – SalemPuritan

Plusieurs explications ont été apportées pour expliquer ces comportements: extrémisme religieux, maltraitance des enfants ou substance hallucinogène issue de la graine de l’ergot de seigle – proche du LSD. Le doute plane toujours et la ville en profite pour faire revivre aux touristes de passage, cette histoire unique et ténébreuse qui l’a marquée à jamais. Plusieurs musées très interactifs avec reconstitution par des acteurs font d’ailleurs revivre cette époque comme le Witch Salem Museum, la Witch House ou le Witch Dungeon Museum.

Salem, maison aux sept pignons

Crédit photo: Wikimedia – Daderot

À ne pas manquer également, dans un autre style, la très belle maison historique aux sept pignons, l’une des plus typiques et des plus connues de la ville. Parfait pour découvrir ses pièces joliment meublées, son escalier secret et vivre le quotidien de ces nouveaux arrivants sur le nouveau continent.

Le Cap Cod, entre terre et mer

Cap Cod, Massachusetts

Crédit photo: Wikimedia – PapaDunes

Presqu’île qui s’enfonce dans l’océan Atlantique, le Cap Cod est un de ces endroits naturels qui émerveillent les voyageurs. Imaginez plutôt: des immenses plages de sable fin, des ports pittoresques et typiques, une grande réserve naturelle, des petites villes au charme unique, des phares qui dominent la côte sauvage… Bref, c’est un condensé de beautés naturelles préservées et appréciées des touristes.

Musée, fabrique de verre, Sandwich, Massachusetts

Crédit photo: Wikimedia – Andrewrabbott

La ville de Sandwich fait partie de ces petits bijoux typiques et authentiques. C’est la plus vieille ville du cap, fondée en 1637 par les pèlerins venus d’Europe et fuyant les persécutions religieuses. On y trouve de magnifiques jardins, des petites maisons typiques, des galeries d’art et des antiquaires qui apportent une touche toute bucolique à la ville, connue aussi pour son ancienne fabrique de verre fondée en 1825.

Cape Cod National Seashore, plage

Crédit photo: Wikimedia – Daniel Schwen

Sur la côte Est du Cap Cod, le « Cape Cod National Seashore » est la partie naturelle protégée la plus sauvage. C’est un grand parc regroupant dunes, landes, falaises et étangs. Un écosystème naturel unique qui peut se découvrir à pied ou en vélo, le long de la grande piste cyclable qui traverse le cap.

Provincetown, Pilgrim Monument

Crédit photo: Wikimedia – John Phelan

Enfin, Provincetown est la ville la plus animée du Cap Cod. À la fois excentrique, artistique, culturelle et atypique, c’est une ville pittoresque et vibrante, aux rues étroites, surplombée par le Pilgrim’s Memorial Monument, sorte de grande tour qui offre une vue à 360 degrés.

observer des baleines au Stellwagen Bank National Marine Sanctuary

Crédit photo: Wikimedia – Whit Welles

C’est aussi depuis Provincetown que partent des croisières pour aller observer les baleines dans leur habitat naturel, dans l’Océan Atlantique. Spectacle garanti !

Plymouth, la symbolique

Plymouth Rock

Crédit photo: Wikimedia – jjron

Un peu plus au sud du Cap Cod, Plymouth est une ville d’importance pour les Américains, puisqu’elle a été fondée en 1620 par les pèlerins en provenance d’Europe à bord du célèbre Mayflower. C’est d’ailleurs la deuxième plus vieille ville américaine encore existante.

Réplique, Mayflower II, Plymouth

Crédit photo: Wikimedia – Raime

Pour toucher du doigt cette époque lointaine, il est possible de voir l’endroit où ces pèlerins ont débarqué et visiter la réplique du bateau qui est solidement amarrée dans le port. Une belle plongée historique pour comprendre le quotidien de ces femmes et ces hommes qui ont choisi de s’exiler pour recommencer une nouvelle vie dans un nouveau territoire.

Plimoth Plantation

Crédit photo: Wikimedia – Ben Franske

Enfin, la Plimoth Plantation est une magnifique village-musée à ciel ouvert qui reconstitue le quotidien de ces pèlerins venus s’installer dans la région au dix-septième siècle. Une belle plongée dans un quotidien loin d’être facile pour l’époque !

Crédit photo principale : Wikimedia – Rick Berk

Les activités à faire dans cette ville
A voir aussi dans la rubrique Boston
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi