Les 8 plus beaux joyaux de la Renaissance à Venise

Renaissance à Venise
Trouver les meilleures activités historiques de Venise

Plongez au cœur de la Renaissance à Venise, une période clé de l’histoire de la Sérénissime. Venez découvrir les 8 joyaux architecturaux qui ont fait de Venise, la perle de la Renaissance.

Située dans le nord-est de l’Italie, Venise est connue pour son riche patrimoine historique et artistique. Au-delà de ses célèbres canaux et gondoles, Venise est avant tout une cité d’art. Au fil des siècles, elle a été le berceau de nombreuses innovations artistiques et architecturales, notamment durant l’époque de la Renaissance.

On vous emmène découvrir les 8 plus beaux joyaux de la Renaissance à Venise. Des palais aux églises en passant par les ponts, ces merveilles architecturales sont le reflet du génie créatif de cette période. Ainsi, elles témoignent de l’évolution artistique et de l’influence de la Renaissance à Venise. Préparez-vous à un voyage dans le temps qui vous laissera sans voix ! On y va ?

Le Palais des Doges (Palazzo Ducale)

Palais des Doges

Shutterstock – Dreamer4787

Pourquoi nous l’avons sélectionné : Le Palais des Doges est un joyau architectural unique en son genre. En effet, ses proportions, soigneusement pensées, alliées à une harmonie d’éléments frappante, en font un chef-d’œuvre d’équilibre. Avec ses portes cachées, ses passages secrets, ses bureaux dissimulés et ses trésors enfouis, il défie toutes les conventions de l’architecture traditionnelle.

Pour en savoir plus : Ce bâtiment est situé sur la place Saint-Marc, tout près de la Basilique du même nom. Le palais a été construit pour la première fois en 1340 et a ensuite connu plusieurs rénovations depuis. Elles ont consolidé son statut de symbole de la puissance de l’ancienne République vénitienne.

Malgré plusieurs incendies qui ont détruit des parties du palais, les efforts de restauration ont toujours continué. En 1923, le Palais des Doges est devenu un musée, géré par l’État vénitien. Le bâtiment a non seulement une importance architecturale et historique, mais a aussi inspiré de nombreux artistes, dont Renoir et Monet. Pendant votre visite, vous verrez les cours intérieures, les luxueux appartements du Doge, les anciennes prisons et le célèbre Pont des Soupirs. Il témoigne donc de la Renaissance à Venise et est bien préservé pour les générations futures.

La Scuola Grande di San Marco

Scuola Grande di San Marco

Shutterstock – K. Roy Zerloch

Pourquoi nous l’avons sélectionné : La Scuola Grande di San Marco, avec sa façade asymétrique, rompt les codes de l’architecture conventionnelle. Héritage précieux de la Renaissance, son design inhabituel et audacieux en fait une véritable singularité architecturale.

Pour en savoir plus : Son élégante façade est décorée de bas-reliefs, pilastres, chapiteaux et frontons, typiques de la Renaissance. Un détail frappant est l’incrustation de marbre rouge en forme de cercle répétée à travers la façade. Le rez-de-chaussée donne l’illusion d’entrer dans le bâtiment grâce à des bas-reliefs trompe-l’œil.

Cette construction se trouve dans le district vénitien du Castello, en face de Campo Santi Giovanni e Paolo et à côté de l’église portant le même nom. La Scuola Grande di San Marco a été érigée en 1260. Elle a ensuite été rénovée par l’architecte Pietro Lombardo après un grand incendie au XVIe siècle. À présent, cet ancien organisme de bienfaisance sert d’hôpital. Il joue donc un rôle important à la fois dans l’histoire et la vie actuelle de Venise.

Église de San Zaccaria

Église de San Zaccaria

Shutterstock – Oscity

Pourquoi nous l’avons sélectionné : L’église de San Zaccaria est un joyau de la Renaissance prisé par la noblesse vénitienne. Sa façade, amariage harmonieux du gothique et du style Renaissance, captive le regard et suscite l’admiration. À l’intérieur, des décorations remarquables ajoutent à sa splendeur.

Pour en savoir plus : L’Église de San Zaccaria est un trésor artistique situé dans le quartier de San Marco, au cœur de la Renaissance à Venise. Fondée en 827 par le Doge Giustiniano Partecipazio et l’Empereur Léon V d’Orient, elle doit sa splendeur unique aux financements des artisans et artistes de Constantinople.

L’Église de San Zaccaria est un trésor artistique situé au cœur du quartier de San Marco à Venise. Fondée en 827 par le Doge Giustiniano Partecipazio et l’Empereur Léon V d’Orient, cette église doit son éclat exceptionnel aux financements fournis par les artisans et artistes de Constantinople. Ce lieu emblématique témoigne de l’influence artistique et culturelle émanant des échanges entre Venise et l’Empire byzantin, faisant de San Zaccaria une œuvre d’art à part entière dans le paysage culturel de la ville.

L’église rivalise avec le monastère de San Lorenzo grâce à ses richesses offertes par les patriciens vénitiens. Son éclat est visible sur sa façade conçue par Mauro Codussi, qui est ornée de bas-reliefs des apôtres. À l’intérieur, vous pourrez visiter la crypte du Xe siècle, où reposent huit doges et Saint Zacharie, père de Jean-Baptiste. Cependant, notez que la crypte est souvent inondée et est seulement accessible lorsque le niveau de l’eau est bas.

Église du Rédempteur de Venise

Église du Rédempteur de Venise

Shutterstock – Moreno Soppelsa

Pourquoi nous l’avons sélectionné : L’Église du Rédempteur de Venise est une réalisation magistrale de Palladio, un architecte vénitien très respecté. Elle représente l’apogée de son art, un édifice religieux d’une beauté et d’une élégance sans pareilles. L’oeuvre a marqué un tournant décisif dans l’architecture de l’époque. C’est un pur chef-d’œuvre que seul un maître de la trempe de Palladio aurait pu concevoir.

Pour en savoir plus : L’église du Redentore à Venise a été construite en 1576, pendant la Renaissance. Le Sénat a décidé de sa construction après qu’une épidémie de peste a ravagé la région. En hommage au Christ Rédempteur, un pèlerinage a été mis en place chaque 3e dimanche de juillet. Pour cette occasion, un pont de bateaux est construit pour relier la Fondamenta delle Zattere à l’église, facilitant le passage des pèlerins.

La construction de cet édifice clé de la Renaissance à Venise a été confiée aux frères capucins, sous la direction d’Andrea Palladio, un architecte renommé de l’époque. L’église se distingue par sa façade en marbre d’Istrie, son large fronton et un escalier orné d’une balustrade. Les 15 marches de l’escalier symbolisent l’ascension au Temple de Jérusalem, accentuant l’aspect majestueux de l’édifice. De plus, la coupole de l’église offre une vue de l’architecture typique de la Renaissance à Venise.

Palazzo dei Camerlenghi

Palazzo dei Camerlenghi

Shutterstock – Dietmar Rauscher

Pourquoi nous l’avons sélectionné : Le Palazzo dei Camerlenghi, bien plus qu’un simple palais, était le cœur judiciaire de la ville, abritant les magistrats en son sein. Sa particularité réside dans son architecture atypique : un étage inférieur transformé en prison. Cette double fonction en fait un lieu imposant et sombre, témoignant de la justice de l’époque.

Pour en savoir plus : Le Palais des Camerlenghi est dans le quartier de San Polo. Il est situé sur le Grand Canal, près du pont du Rialto. Ce palais est excellent exemple de l’architecture de la Renaissance. Il a été construit au XVe siècle et terminé en 1488.

Un agrandissement a été réalisé entre 1525 et 1528 par Guglielmo dei Grigi. Il s’est inspiré du style architectural de Mauro Codussi et Pietro Lombardo. Le palais a une forme pentagonale et trois étages, typique de l’architecture de la Renaissance. Enfin, de hautes fenêtres, séparées par de fausses colonnes et ornées de frises, ajoutent à son attrait.

Le palais doit son nom aux Camerlenghi, les magistrats financiers qui y avaient leurs bureaux. Il a aussi été siège des consuls des commerçants et des supra-consuls des commerçants. Il y avait une prison pour les débiteurs au rez-de-chaussée. Les magistrats avaient pour habitude de laisser un tableau religieux et un portrait dans leurs anciens bureaux. Désormais, le palais abrite de nombreuses œuvres d’art de la Renaissance.

Fondaco dei Tedeschi

Fondaco dei Tedeschi

Shutterstock – Mistervlad

Pourquoi nous l’avons sélectionné : Fondaco dei Tedeschi n’est pas seulement un bâtiment historique. C’est aussi une porte d’entrée vers un panorama à couper le souffle. Du sommet de son rooftop, vous avez tout Venise à vos pieds ! Un spectacle où les toits de la ville, le Pont du Rialto, les campaniles et le Grand canal s’offrent à vous dans un tableau vivant et coloré. C’est donc la promesse d’un moment unique, une occasion rare de découvrir la Cité des Doges sous un angle exceptionnel.

Pour en savoir plus : Le Fondaco dei Tedeschi est un magnifique édifice de style vénitien Renaissance, situé à proximité du pont du Rialto, dans le quartier de San Marco. Bien que sa construction remonte à 1228, le bâtiment a dû être reconstruit au début du XVIe siècle après avoir été ravagé par un incendie. Il se distingue par ses quatre étages, sa cour intérieure, et est renommé pour son style caractéristique de la Renaissance italienne. Ce lieu emblématique a joué divers rôles au fil des siècles, passant de comptoir commercial à poste de douane, et abrite maintenant des magasins de luxe.

Dans le passé, Fondaco dei Tedeschi était utilisé comme entrepôt pour les marchandises allemandes et était facilement accessible en bateau. Cependant, son utilisation a évolué avec le temps et est devenue un bureau de poste. Aujourd’hui, après être devenu le T Fondaco dei Tedeschi, il est un centre commercial de luxe, abritant de nombreuses boutiques.

Enfin, le bâtiment dispose aussi d’un rooftop offrant une vue sur Venise. Pour accéder à ce toit, il faut faire une réservation, bien que la visite soit gratuite mais limitée à 15 minutes. Cet édifice combine donc l’usage pratique du XVIe siècle avec le luxe moderne.

Ca D’Oro

Ca D'Oro

Shutterstock – Mistervlad

Pourquoi nous l’avons sélectionné : Le Ca D’Oro est un joyau architectural à Venise, illustrant parfaitement la transition du gothique vers la Renaissance. C’est un des rares bâtiments de la ville qui réussit à fusionner si habilement les influences de différentes époques et tendances architecturales.

Pour en savoir plus : Construite au XVe siècle, cette merveille architecturale a été créée par Marino Contarini, un des procureurs de Saint Marc. Le nom « Ca D’Oro » signifie « maison d’or » en vénitien. Il est dû à sa façade recouverte de plus de 23 000 feuilles d’or. La décoration de cet édifice a été confiée aux artistes renommés Giovanni et Bartolomeo Bon. Ils ont ont également travaillé sur le Palais des Doges. Les traces de ces dorures sont encore visibles sur les robinets en marbre et les parapets des fenêtres et balcons.

L’édifice est distingué par une élégante colonnade qui fait face au canal et des fenêtres carrées côté droit, un parfait exemple du style de la Renaissance vénitienne. La Ca D’Oro est devenue un musée national en 1927 après une rénovation minutieuse. La précieuse collection d’art de l’ancien propriétaire, y est exposée. Vous pouvez en effet y admirer une variété de peintures de l’école vénitienne, dont l’œuvre célèbre de Mantegna, San Sebastiano. Enfin, le musée présente également des œuvres d’art de l’école toscane et flamande, ainsi que des bronzes et sculptures de la Renaissance.

Le Palais Grimani di San Luca

Palais Grimani di San Luca

Shutterstock – Volkova Natalia

Pourquoi nous l’avons sélectionné : Le Palais Grimani di San Luca est un trésor de la Renaissance, sa conception architecturale étant profondément marquée par un respect méticuleux de la géométrie et de la symétrie. C’est cette attention exceptionnelle aux détails qui le distingue, faisant de ce palais un exemple unique et remarquable de l’architecture de l’époque.

Pour en savoir plus : Niché dans le quartier de San Polo, ce palais était la demeure de la noble famille Grimani, dont les ancêtres étaient les ducs de Lombardie et originaires de Vicence. Doté d’une structure classique de l’architecture vénitienne de la Renaissance, le palais présente des chambres construites autour d’une cour intérieure, témoignant du raffinement de l’époque et offrant un aperçu de la vie aristocratique vénitienne.

Ce palais a eu de nombreux usages dans le passé. Il était d’abord une poste mais il héberge aujourd’hui la Cour d’appel. Son architecture a été pensée par Michele Sanmicheli, un architecte célèbre. La façade néo-classique du palais est décorée avec des colonnes corinthiennes. Ces éléments architecturaux montrent donc la richesse et le statut social élevé de la famille Grimani à Venise pendant la Renaissance.

Découvrez les merveilles de la Renaissance à Venise, des joyaux architecturaux qui témoignent de la grandeur passée de cette ville. Des palais majestueux aux églises somptueuses, chaque monument est en effet une véritable œuvre d’art. Quels sont vos endroits préférés à Venise qui vous transportent à l’époque de la Renaissance ? Partagez vos suggestions dans les commentaires et laissez-vous emporter par l’expérience unique de la Renaissance vénitienne.

Plus d'inspiration
cover background
avatar

Passionnée de voyages et de sports outdoor, c’est à travers les mots que j’aime vous faire découvrir de nouvelles destinations et activités.

Generation Voyage grandit — Rejoins l’équipe
0 Commentaire(s)
Laisser un commentaire

Image newsletter popup - Génération Voyage
Newsletter : le top de nos inspirations voyage !

Tous les samedi, découvre notre sélection d'expériences mémorables à vivre à travers le monde, dans ta boîte mail.

Generation Voyage Logo
Se connecter
Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Generation Voyage Logo
Réinitialiser votre mot de passe

Créer un compte | Se connecter

Generation Voyage Logo
Réinitialiser votre mot de passe

Créer un compte | Se connecter

Generation Voyage Logo