Guide du quartier de Lumphini à Bangkok

avatar
Réservez une visite guidée de Lumphini

Vous désirez visiter la capitale de la Thaïlande ? Cela tombe bien : Génération Voyage vous propose d’explorer l’incroyable quartier de Lumphini à Bangkok !

Au commencement… Lumphini est en fait l’orthographe thaïlandaise de Lumbini : il s’agit du lieu de naissance de Bouddha au Népal. La ville fait partie des 180 khwaeng (districts) de la capitale de la Thaïlande, Bangkok.

Proche de Silom, Lumphini est un secteur urbain en pleine expansion qui s’apparente, pour certain·e·s à un quartier dont le centre névralgique est le parc. Il comprend de vastes zones commerçantes comme celle de Phloen Chit Road. On y trouve un quartier des affaires près de Witthayu, des ambassades et des tours de bureaux. Certains gratte-ciels ont vocation à accueillir des appartements privés ou des hôtels comme celui de Ratchadamri et Lang Suan.

Visiter le quartier de Lumphini est une expérience à nulle autre pareille, c’est certain : vous êtes prêt·e·s ?

À lire aussi :
Les 15 choses incontournables à faire à Bangkok
Guide du quartier Hua Lamphong à Bangkok
Guide du quartier Sukhumvit à Bangkok

Le quartier de Lumphini en quelques mots

 Lumphini Park at Bangkok, Thailand

Crédit Photo : Shutterstock / Richie Chan

Le véritable cœur du quartier de Lumphini, c’est son parc. Il a été créé dans les années 1920 par le roi Rama VI sur une propriété royale qui était un musée à l’origine. D’ailleurs, une statue à la gloire du roi se dresse aujourd’hui encore à l’entrée sud-ouest du parc. Ce grand espace vert était censé prouver l’expertise des ingénieurs thaïlandais en urbanisme contemporain.

Une anecdote intéressante prouve le développement effréné de la Thaïlande : au moment de sa création, le parc était situé à la périphérie de la ville. Mais Bangkok, comme toute métropole asiatique qui se respecte, a connu une expansion fulgurante. Aujourd’hui, le parc se trouve au cœur du principal quartier des affaires de la capitale thaïlandais.

Que voir et que faire dans le quartier de Lumphini ?

Le parc Lumpini

Lumpini Park Bangkok Thailand.

Crédit Photo : Shutterstock / junpiiiiiiiiiii

Visiter le parc du quartier de Lumphini à Bangkok est une activité reposante, à mille lieux du stress urbain adjacent. C’est là où les habitant·e·s de cette mégalopole démesurée viennent souffler un peu. Ce parc public est très grand, il mesure près de 60 hectares ! Dans ce parc polyvalent, de nombreuses activités sont proposées. Entretenu et décoré avec plus ou moins d’effort et de goût, le parc est à lui seul une expérience. Il comprend des arbres, des terrains de jeux, un lac artificiel et des reptiles. Oui, des varans se promènent librement au beau milieu des touristes et se reposent au soleil. N’ayez crainte, ils ne sont pas méchants. Il est possible de louer des bateaux pour se promener sur le lac. Sinon, vous pouvez suivre le sentier circulaire mesurant 2,5km.

Attention : il est interdit de fumer et les chiens ne sont pas autorisés !

Le stade Lumpinee

New Lumpinee Boxing Stadium,

Crédit Photo : Shutterstock / BkkPixel

Eh oui ! Le stade Lumpinee, c’est un peu « la Mecque » de la boxe thaï. Il s’agit du plus célèbre des sept stades de Thaïlande et des combats y sont organisés trois soirs par semaine. Le reste du temps, c’est au stade rival, Rajadamnoen, que se livrent bataille les combattants acharnés.

Des places sont proposées un peu partout dans les rues tant l’attrait pour ce sport est grand au royaume de Siam. En tant que touriste, pas de miracle, les tarifs sont plus élevés que pour les locaux·les mais quel spectacle ! La boxe thaïlandaise (muay-thaï) est considérée comme un sport violent mais les combattants se respectent : l’activité, spectaculaire, tient ses promesses. Compte tenu de l’importance culturelle de la boxe en Thaïlande, nous vous recommandons de vous rendre au Lumpinee Stadium. Visiter Lumphini à Bangkok sans assister à un gala serait un sacrilège touristique !

Le sanctuaire d’Erawan

Erawan Shrine

Crédit Photo : Shutterstock / s4svisuals

Initialement, le sanctuaire d’Erawan a été construit en 1956. Il faisait à l’époque partie de l’hôtel Erawan, une propriété gouvernementale. Les promoteurs ont érigé le sanctuaire pour conjurer le mauvais sort. En effet, les fondations de l’hôtel ont été creusées à une date non propice pour le calendrier bouddhiste ! C’est le ministère des Beaux-Arts de Thaïlande qui a dessiné et mis en place ce splendide lieu de culte. En 1987, l’hôtel a été démoli et reconstruit.

Aujourd’hui, on peut toujours y réserver une chambre : c’est le Grand Hyatt Erawan. Les Thaïlandais·es sont très attaché·e·s à ce sanctuaire bouddhiste qui se voit recouvert continuellement d’offrandes. Très vénéré, on y organise des cérémonies cultuelles grandioses et ce, tous les jours. Des danseuses en tenue traditionnelles viennent s’y représenter et honorer l’Esprit du Feu. N’hésitez pas à vous y rendre lorsque vous viendrez visiter le quartier de Lumphini à Bangkok.

Les visites guidées à faire dans le quartier de Lumphini

Visite guidée à pied

Lumphini park ,Bangkok ,Thailand.

Crédit Photo : Shutterstock / Wongsakorn Dulyavit

Prix de la visite guidée : à partir de 105€ par personne
Durée de la visite guidée : 6h

Pour s’immerger au cœur de Bangkok, quoi de mieux qu’une visite à pied ? Nous vous proposons un circuit authentique à mille lieux des classiques boucles touristiques. Ici, vous serez d’abord amené à explorer les quartiers populaires en compagnie d’un·e guide local·e.

Une visite d’échoppes proposant des produits artisanaux s’ensuivra. Vous arrivez dans le secteur de Lumphini : partage, rires et dégustation de jus de fruit au marché de Klong Toey sont au programme. Vous irez vous restaurer dans un restaurant local typique avant d’arpenter le fabuleux parc Lumpini. C’est ici que vous pourrez observer les célèbres varans !

Visite guidée à vélo

Lumphini park of Bangkok

Crédit Photo : Shutterstock / kyozstorage_stock

Prix de la visite guidée : à partir de 27€ par personne
Durée de la visite guidée : 3h

Le quartier de Lumphini à Bangkok se visite aussi en vélo ! Votre guide vous propose trois heures de découverte de sa ville : le trajet s’avère tout aussi intéressant que les arrêts. Parmi ces derniers, vous pourrez contempler la beauté d’un temple bouddhiste local. C’est l’occasion d’observer à quel point les Thaïlandais·es sont pieux·ses et respectueux·ses des traditions.

Le parc de Benjakitty sera votre prochaine étape avant d’arriver à celui de Lumphini, un incontournable à Bangkok. Les ruelles bruyantes défilent sous vos roues jusqu’au sanctuaire d’Erawan où votre visite guidée s’achève. Pour un tarif très raisonnable, ce circuit est un must à ne rater sous aucun prétexte !

Visite guidée en tuk-tuk

Lumphini, THAILAND

Crédit Photo : Shutterstock / kampol Jongmeesuk

Prix de la visite guidée : à partir de 70€ par personne
Durée de la visite guidée : 4h

Ah, le tuk-tuk… Bruyant, inconfortable, stressant mais tellement emblématique de la capitale thaïlandaise ! Votre guide viendra vous chercher dans ces insolites charrettes bariolées à votre hôtel.

Après une visite chez Mae Prapa, un artisan fabriquant de succulentes crêpes typiques, votre chauffeur vous emmènera visiter un splendide temple bouddhiste. Un atelier de méditation vous y sera même proposé ! Votre guide vous fera ensuite rencontrer des vendeurs de rue pour une découverte gastronomique des plus exquises.

Une fois remonté·e·s dans votre tuk-tuk, direction un bar contemporain proposant de la musique thaïlandaise pour un rafraîchissement bien mérité.

Food-tour

bangkok food

Crédit Photo : Shutterstock / Room98

Prix de la visite guidée : à partir de 45€ par personne
Durée de la visite guidée : 3h

Bang Rak, ça vous parle ? Situé de l’autre côté du parc Lumphini, c’est l’adresse incontournable à Bangkok pour tout foodista qui se respecte. Après avoir convenu d’un point de rencontre et d’une heure de rendez-vous, votre guide vous prendra en charge et saura vous régaler.

Vous parcourrez les ruelles de Bang Rak et irez de saveur en saveur : curry vert, crevettes épicées, poulet farci à la coriandre ou thé glacé, votre estomac ne saura plus où donner de la tête ! Il est même possible de réserver un atelier pour s’initier à la cuisine thaïlandaise, si goûteuse et typée. Chaque visite guidée est unique, en fonction des désirs des visiteurs·ses. Votre visite se termine toujours à votre point de départ d’origine.

Les meilleurs hôtels où loger dans le quartier de Lumphini

Lumphini est le quartier des affaires, on ne s’étonnera pas d’y trouver de nombreux hôtels.

  • Pour un quatre étoiles proche des stations de métro, rendez-vous au Bandara Suites Silom. L’hôtel propose même des transports gratuits en tuk-tuk vers des sites d’intérêt touristiques prisés.
  • Le Siri Sathorn Hotel est quant à lui une valeur sûre, il dispose d’un emplacement pratique, à deux pas du sanctuaire d’Erawan.
  • Envie de luxe ? Direction le Crowne Plaza Bangkok, tout près du parc Lumpini. Ce grand bâtiment tout rénové est proche de tout : bars, clubs, restaurants et centres commerciaux. Ces établissements sont adaptés à une clientèle occidentale et permettent de se sentir comme chez soi.
  • Vous pouvez aussi trouver des établissements plus typiques pour visiter le quartier de Lumphini à Bangkok. Optez donc pour le Dreamcatcher ou le Meet Inn : ils ne vous coûteront pas plus de 15€ la nuit !

À lire aussi :
Dans quel quartier loger à Bangkok ?
Les 10 meilleurs hôtels avec vue de Bangkok
Les 6 hôtels les plus romantiques à Bangkok

Où manger dans le quartier de Lumphini ?

Ah, la Thaïlande… Rien qu’à imaginer les spécialités de cette cuisine exquise, caractérielle et raffinée, on se prend à rêver.

  • Le marché nocturne, ouvert à partir de 21 heures, s’impose pour satisfaire l’estomac des noctambules. On y trouve, pour un prix dérisoire, bon nombre de succulentes spécialités.
  • Soja à l’ail et poulet frit épicé se trouvent au Bonchon Chicken, convivial et réputé.
  • Au troisième étage du Silom Complex, un centre commercial démesuré, bienvenue au Banana Leaf Thai. Il propose des plats typiquement thaïlandais, sains et frais. C’est un must pour qui veut manger local et pas cher.
  • Et si visiter le quartier de Lumphini à Bangkok vous a vraiment ouvert l’appétit, voici notre coup de cœur. Bienvenue au Café Bangrak, un restaurant proposant des mets fabuleux ! Notre conseil ? Optez pour leurs crevettes au curry ou leurs nouilles aux quatre épices. Le tout pour moins de 5€ !

À lire aussi :
Les 5 meilleurs rooftops où boire un verre à Bangkok
Chang Chui, le spot insolite pour sortir à Bangkok !

Comment aller au quartier de Lumphini ?

Visiter le quartier de Lumphini à Bangkok ne s’improvise pas.

  • L’idéal, c’est de vous y rendre à Sala Daeng, une station du BTS Skytrain desservie par la ligne Silom. Le Skytrain, c’est un métro aérien : l’occasion de profiter d’une vue incroyable et d’une expérience originale tout en vous déplaçant !
  • Sinon, le métro (MRT Blue Line) dessert le secteur à Lumphini et Si Lom, deux stations parmi les principales de la ville.
  • Le tuk-tuk ou le taxi sont des moyens pittoresque de se déplacer à Bangkok. La circulation est chaotique et le confort des véhicules rudimentaires. Mais c’est l’assurance, pour un prix modique, de sortir des sentiers battus.
  • Pour ce qui concerne l’autocar, Lumphini est desservi par les bus BMTA. Les lignes sont nombreuses mais nous vous déconseillons d’utiliser ce moyen de transport. Les retards sont fréquents et le confort, très sommaire.

Bon séjour à Lumphini !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire