Eat the World, ou comment visiter l’Allemagne et manger local

Allemagne: Le guide touristique complet
Eat the World, ou comment visiter l’Allemagne et manger local

Eat the World est une agence proposant des tours culinaires très inspirés de villes d’Allemagne, mêlant histoire, architecture et dégustation de plats locaux. Retour d’expérience et avis.

Eat the World est un concept qui aura su me surprendre, même après avoir vécu deux ans à Francfort.

Je m’explique, il s’agit de visiter un quartier dans une ville à travers ses restaurants. C’est une visite touristique culinaire alors ? Oui mais pas que. Pour ma part, c’est pendant 3 heures que j’ai arpenté les rues de Sachsenhausen accompagnée de ma guide, Vanessa, qui m’aura fait découvrir de merveilleux coins dans la ville où je vis.

Eat the World : le concept

En effet, l’idée de Eat the World n’est pas de nous emmener dans des endroits évidents et « typiques » (trop facile pour les touristes) mais plutôt dans des petits restaurants qui ont vraiment une histoire à raconter. C’est ainsi que j’ai pu goûter des pâtes fraîches faites sur mesure, différents hoummous aussi bons qu’originaux, des pâtisseries dont la recette est transmise de père en filles, des glaces artisanales… et comme il y a de la marche entre deux arrêts, on a le temps de digérer !

D’ailleurs, il ne s’agit pas que de se remplir l’estomac, puisque notre guide prend le temps de nous raconter l’histoire du quartier : nous avons fait un bon nombre de pauses pour comprendre le contexte de sa création, entendre l’histoire de telle rue, apprendre comment telle spécialité a été crée, voir la maison où tel personnage a vécu… Très renseignée, elle répond à toutes nos questions et nous montre des documents et des photos pour illustrer ses propos. Un vrai cours d’histoire sur le terrain en somme !

De plus, lorsqu’elle ne nous raconte pas l’histoire du quartier, Vanessa nous conte celle des restaurants où nous nous arrêtons : pourquoi et quand a-t-il ouvert, ses valeurs, pourquoi avoir choisi telle spécialité etc… une vraie mine d’informations !

Mon avis sur Eat the World

Au début, j’étais un peu dubitative : je venais seule pour faire ce tour alors que les neuf autres personnes qui étaient avec moi se connaissaient. J’avais faim et je me demandais si ce que nous allions goûter serait assez nourrissant… et puis très vite, j’ai changé d’avis et j’ai pleinement profité du moment. Vanessa a vite repéré que j’étais seule, et m’a un peu prise sous son aile. Elle a aussi adapté son langage (car j’avais choisi un tour en allemand alors que je ne suis absolument pas bilingue dans cette langue), quitte à me réexpliquer en aparté après s’être adressé au groupe, en employant l’anglais si besoin. Elle est très accessible et passionnée par ce qu’elle fait, ce qui rend le tour encore plus agréable ! Quant à la nourriture, croyez-moi, j’ai été très satisfaite !

Un tour sur mesure

L’avantage, c’est que les visites se font par petits groupes, donc on n’est pas noyé dans la masse et on n’a pas non plus le sentiment d’être dans un « attrape-touristes ». C’est aussi plus agréable pour entendre les explications du guide et cela donne une atmosphère plus familiale au tour.

Grâce à cet avantage, il est donc possible de personnaliser un peu sa visite, car contrairement à ce qui est écrit sur leur site, il est possible de signaler toute allergie ou spécificités alimentaires. Le guide va tâcher de s’arranger avec les restaurants partenaires pour que la dégustation corresponde au mieux à chacun. Il en est de même pour la langue : tous les tours (sur Francfort du moins) sont par défaut en allemand. Mais il est possible de spécifier que l’on préfère des explications en anglais et, comme pour moi, le guide s’adaptera.

Enfin, même si les explications historiques sont très complètes, il est évidemment possible de poser toutes ses questions et le guide se charge d’y répondre !

Une communication à faire évoluer

Je ne connaissais pas du tout ce concept avant qu’on ne m’en parle. Je suis alors allée sur le site web pour voir les possibilités de visites. Il y est très facile de booker un tour, il y a beaucoup d’informations sur l’histoire de leur concept, mais très peu pour les tours en soi… et il y est écrit que les tours ne sont qu’en allemand (alors que le site propose une page en anglais) et qu’il faut appeler pour faire une demande en anglais… ce qui est un peu décourageant, alors qu’en réalité c’est beaucoup plus simple !

Autre point : malgré son nom, Eat the World n’existe qu’en Allemagne. Quel dommage ! J’aurai vraiment aimé faire d’autres visites avec ce concept dans d’autres pays pendant mes voyages !

Eat the world : en conclusion

Eat the World est un moyen alternatif de découvrir une ville en Allemagne. Tout en donnant de solides explications historiques sur le quartier visité, il permet aussi de soutenir les restaurateurs locaux plutôt que d’aller grossir les chiffres d’affaires des grands restaurants touristiques. On a donc le sentiment de découvrir où vont les locaux.

Recevez l'alerte bons plans GV !
Ou suivez-nous sur Instagram

Même s’il n’est centré que sur l’Allemagne, il propose des visites dans les quartiers de très nombreuses villes de ce pays et ce n’est pas négligeable ! Et il n’est pas nécessaire d’être germanophone pour profiter pleinement de la visite !

Le prix (33€ la visite) peut aussi en décourager certains, mais vu la durée (3 heures!), la qualité de la prestation et de la nourriture, j’estime que cela en vaut largement la peine !

Pour en savoir plus : https://www.eat-the-world.com/en.html

A voir aussi

Pédagogue nomade, je voyage autour du monde. J’aime découvrir un lieu en fonction des opportunités et l’improvisation à toujours sa place dans mes aventures. Je vais vous en partager le meilleur !

Devenir contributeur
Répondre

Laisser un commentaire

A voir aussi
Nos bons plans Instagram