Dans quelle ville loger à La Réunion ?

avatar
Les meilleurs endroits où loger à La Réunion Voir les hébergements

Vous préparez un voyage à l’île de la Réunion ? On vous aide pour trouver dans quelle ville loger à la Réunion !

Située dans l’hémisphère sud à l’ouest de l’océan Indien, La Réunion compte une population de 850 727 habitants (2015) pour une superficie de 2 512 km². Le relief est très marqué sur la Réunion, ce qui apporte une grande diversité climatique et une influence permanente des vents d’alizés. Entre les plages tropicales, les « spots » de randonnée dans les montagnes du centre – notamment près du Piton des Neiges – et les villes (Saint-Denis, Saint-Gilles-les-Bains, Saint-Pierre, Saint-André, Saint-Benoît, etc.), vous découvrirez une île multiculturelle et variée. Attention, trouver un logement peut être cher, comme dans les grandes villes de métropole (Lyon ou Toulouse). Il faudra aussi manger local, car les produits importés sont 30 % à 50 % plus chers.

A moins de louer à l’avance, trouver un logement peut être compliqué à la Réunion, l’offre d’hébergement étant parfois saturée, bien que vaste. Mais vous trouverez bien un endroit où loger entre les hôtels, les auberges de jeunesse, le logement chez l’habitant, les chambres d’hôtes ou le camping. Pour aborder votre voyage sans stress, on vous aide en vous présentant les villes où dormir à la Réunion.

Le nord de l’île

Saint-Denis, loger à La Réunion

Crédit photo: Flickr – Stéphane DAMOUR

Le nord comporte les villes de Saint-Denis – chef-lieu du département -, de Sainte-Suzanne, Saint-Paul, Saint-Benoît, Le Port, La Possession et Sainte-Marie. Il s’agit d’un grand cordon urbain où la plupart des locaux vivent et travaillent : à Saint-Denis, la population y est établie à 146 985 habitants. A Saint-Denis, ne manquez pas d’admirer les maisons créoles typiques et les bâtiments de la Compagnie des Indes – la Villa Déramond-Barre par exemple -, puis pénétrez à l’intérieur du Musée Léon Dierx, du Muséum d’Histoire Naturelle et dans le jardin d’Etat. Deux marchés feront vos emplettes exotiques et tropicales : le Grand Marché (qui recueille des trésors d’artisanat péi local) et le Petit Marché pour les fruits, légumes et épices.

Dénichez vos meilleurs souvenirs : étoffes brodées, bijoux en écailles de tortue d’élevage, vannerie en vacoa tressé, objets en bambou, roche de lave ou parfums aux essences naturelles de géranium, articles en cocotier, en graines diverses, en basalte, en perle, etc. À Sainte-Marie, accordez-vous une escapade sportive en faisant du canyoning au Bassin Bœuf à Piton Fougères. Partez pour la cascade Niagara à Sainte-Suzanne. Une zone densément peuplée où se loger à la Réunion, mais vous ne vous y ennuierez pas.

Les plages de l’île

Saint-Pierre, loger à La Réunion

Crédit photo: Flickr – Trafalgar Lio

La Réunion, bordée par des eaux chauffées toute l’année sous 30°C, offre d’innombrables activités nautiques et des endroits de charme où faire du farniente. De Saint-Gilles à Saint-Pierre, une barrière de corail protège les eaux cristallines dans un lagon à 27°C, un spot idéal où faire du snorkeling, de la plongée sous-marine, de la pêche au gros, du paddle, du kite-surf, ou observer baleines et dauphins. Attention : pour se protéger d’attaques de requins, la baignade est interdite sur le littoral à l’exception du lagon et dans les espaces aménagés à cet effet. Où dormir à La Réunion ? Autour du littoral réunionnais si vous aimez la mer, les sports nautiques et la plage ombragée de cocotiers.

Les montagnes du centre au sud

Piton des neiges, loger à La Réunion

Crédit photo: Flickr – Denis Messié

Pitons, cirques, remparts sont les joyaux de la Réunion. Ils sont inscrits sur la liste des biens naturels du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis le 1er août 2010. À La Réunion, la montagne fusionne avec l’océan et le relief tourmenté offre à ses hôtes une expérience unique au monde : 40 % des espaces sont restés quasi intacts depuis leur émersion il y a trois millions d’années. Ne manquez pas d’arpenter les pentes du Piton des Neiges, le point culminant de l’océan Indien avec 3 071 mètres d’altitude : un très bel objectif de randonnée au milieu d’une nature incroyablement préservée. On commence les randonnées depuis la Plaine des Cafres ou le Cirque de Salazie, ou encore depuis le Cirque de Cilaos. En plus de l’hospitalité des réunionnais, choisir le sud et le centre où loger à la Réunion si vous aimez crapahuter en montagne.

Nos conseils pour dormir à La Réunion

Pour dormir à La Réunion, l’idéal est de trouver plusieurs logements dans différentes villes de l’île, chez l’habitant de préférence. Vous pouvez opter par exemple pour les logements Airbnb. Cela vous permettra d’éviter de faire beaucoup de route chaque jour pour vous rendre dans les cirques, vers le volcan ou d’autres points d’intérêt de l’île. Ainsi, pour savoir où dormir à La Réunion, il faut avant tout que vous sachiez ce que vous allez visiter sur l’île, et réserver vos logements en conséquence.

Crédit photo principale : Flickr – Michael Mayer

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire

Organiser son voyage à La Réunion