Les 8 choses incontournables à faire à Philadelphie

avatar

Vous voyagez aux États-Unis, en Pennsylvanie ? Voici notre top 8 des choses à faire à Philadelphie !

Ville située dans le nord-est des États-Unis entre New-York et Washington DC, Philadelphie – également appelée Philly – est la cinquième ville et la sixième agglomération du pays, avec respectivement 1,52 millions d’habitants et 5,96 millions d’âmes dans toute l’aire métropolitaine. Philadelphie est un centre économique, culturel, historique et artistique majeur aux États-Unis. La ville fut fondée en 1682 et fut un foyer des philosophes des Lumières, également une capitale du pays avant que Washington DC ne le devienne.

Que faire à Philadelphie ? Entre les bâtiments historiques, les musées, les lieux de fête où sortir, les parcs et espaces verts où flâner, vous ne manquerez pas d’activités en venant visiter Philadelphie. Pour vous guider dans votre préparation de voyage aux États-Unis, on vous a concocté une liste – non-exhaustive – de choses à faire : un top 8 des incontournables à faire pour visiter Philadelphie.

À lire aussi : Les 20 plus beaux endroits à visiter aux Etats-Unis

1. Visiter Old City

Que faire à Philadelphie ? La vieille ville, qui témoigne d’une histoire relativement récente, mais néanmoins riche. Le quartier, bâti sur les rives occidentales du fleuve Delaware, regorge de bâtiments historiques à visiter. D’abord, le musée Benjamin Franklin, le Musée National de l’Histoire Juive Américaine, le Musée de la Révolution Américaine. Non loin, les Jardins historiques du 18ème siècle sont un incontournable pour visiter Philadelphie.

2. One Liberty Observation Deck

One Liberty Observation Deck, Philadelphie

Crédit photo: Flickr – Peter Miller

On ne doit pas visiter Philadelphie sans grimper en haut de la One Liberty Observation Deck, un gratte-ciel s’élevant à 269 mètres de hauteur, pour profiter d’une vue panoramique imprenable – en montant au 57ème étage – sur la ville. Vos tickets auront une validité de 48 heures, ce qui permet d’admirer la ville de jour comme de nuit. Ce gratte-ciel également nommé « Philly from the Top » a ouvert le 28 novembre 2015 et offre à ses visiteurs une vue à 360° sur la ville.

3. Voir la Liberty Bell

Liberty Bell, Cloche de la Liberté, Philadelphie

Crédit photo: Flickr – Brian Moran

Symbole de l’Indépendance américaine, la Liberty Bell signifie la « cloche de la liberté » : elle aurait sonné la proclamation de l’Indépendance le 4 juillet 1776 à Philadelphie. Près de sa fêlure, on peut lire le nom des deux artisans ayant tenté de la réparer – en vain – et le slogan : « Vous proclamerez la liberté dans tout le pays pour tous ses habitants. »

4. Reading Terminal Market

Marché Reading Terminal Market, Philadelphie

Crédit photo: Flickr – Jim Maurer

Envie de faire de petites emplettes en venant visiter Philadelphie ? Au Reading Terminal Market, situé entre le centre-ville et Chinatown, on peut trouver absolument tout ce qu’il faut concernant les spécialités de la région. On y trouvera les productions des Amish, issues de leurs fermes. Si cette communauté attise votre curiosité, sachez que vous pouvez notamment opter pour une journée découverte dans un village Amish au départ de Philadelphie (disponible d’avril à octobre uniquement).

5. Le Parc National Historique de l’Indépendance

Parc National Historique de l'Indépendance, Philadelphie

Crédit photo: Flickr – Jonathan

Situé en plein centre-ville, le Parc National Historique de l’Indépendance abrite plusieurs sites de la Révolution américaine, notamment l’Independence Hall (inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité en 1979), la Liberty Bell, le National Constitution Center, Carpenters’ Hall, Christ Church, City Tavern et le Congress Hall. L’ensemble muséal est implanté dans un vaste espace vert – les Jardins historiques du 18ème siècle -, qui garantira de belles balades reposantes en plein coeur de ville.

6. Voir l’USS New-Jersey

Amateurs de l’histoire des États-Unis, de la Seconde Guerre Mondiale ? Commandé en 1939 et lancé le 7 décembre 1942 – soit un an, jour pour jour, après l’attaque de Pearl Harbor par les Japonais -, l’USS New Jersey (BB-62), surnommé Big J ou Black Dragon, est un cuirassé de la marine américaine ayant servi à de nombreuses opérations de combat effectuées lors de la Seconde Guerre mondiale, la guerre de Corée, la guerre du Viêt-Nam, la guerre civile libanaise, et lors de son déploiement dans le golfe Persique. Réhabilité en navire-musée en 2001, il permet de redécouvrir ce que vécurent les soldats de la marine américaine lorsqu’ils étaient en mission.

7. Eastern State Penitentiary

Revenez sur la terre ferme pour un autre site incontournable pour visiter Philadelphie, bien que peu reluisant de prime abord : le Eastern State Penitentiary, une ancienne prison construite en 1829. Cet édifice pénitentiaire se caractérise par le fait qu’elle a accueilli le gangster mafieux Al Capone – le très célèbre parrain du crime organisé de Chicago, ayant fait fortune durant la Prohibition – pendant 10 mois en 1929. Durant sa détention, il fit arranger sa cellule de façon luxueuse avec moquette et meubles anciens. Fermée en 1971, la prison est désormais un musée permettant d’avoir un aperçu des conditions de détention aux 19ème et 20ème siècles aux États-Unis.

8. Visiter le quartier de Fishtown

Quartier Fishtown, Philadelphie

Crédit photo: Flickr – Simon

Que faire à Philadelphie ? Partez un peu au nord du centre-ville pour découvrir un quartier prisé de la ville : Fishtown. Habité essentiellement par des descendants d’Irlandais, Allemands et Polonais catholiques de la classe ouvrière, c’est l’ancien quartier industriel et ouvrier de Philadelphie. Entre la fin du 18ème siècle et la première moitié du 19ème siècle, de nombreux colons Allemands détenaient d’anciennes fabriques de poissonneries, d’où le nom du quartier. On pourra s’imaginer revivre l’époque de la révolution industrielle où la classe ouvrière constituait un bastion puissant de luttes sociales aux États-Unis. De nos jours, le quartier est une des zones les plus agréables, où l’on trouve de nombreux bars, cafés et coffeeshops, des restaurants et de nombreuses peintures murales.

9. Comment aller à Philadelphie ?

Le meilleur moyen de transport pour venir visiter Philadelphia est l’avion. De nombreux vols se font au départ de la France, n’hésitez pas à aller jeter un oeil sur notre site partenaire Skyscanner pour trouver un vol au meilleur prix. L’aéroport international de Philadelphie quand à lui, se situe à 10 kilomètres au sud-ouest du centre-ville. Des navettes effectuent des liaisons régulières entre l’aéroport et l’hôtel des voyageurs, en environ vingt minutes.

En train, on peut rallier Philadelphie depuis New-York (une heure de trajet) : grâce aux trains Amtrak et aux trains de banlieue de la SEPTA (Southeastern Pennsylvania Transportation Authority).

Enfin, en bus : la compagnie Greyhound est la principale société de bus du pays. On peut l’utiliser pour venir visiter Philadelphie, la ville ayant la troisième plus grande gare routière du pays.

Où se loger à Philadelphie ?

Envie de trouver un logement décent ou pas cher pour se loger et visiter Philadelphie ? Philly dispose de plusieurs endroits où loger selon vos centres d’intérêts. Attention, plusieurs quartiers de la ville sont plutôt contre-indiqués en matière de logement car ils sont réputés comme malfamés. On recommandera donc plutôt les quartiers d’Old City, Center City et Chinatown. Par contre, ce sera plutôt cher : il faudra compter entre 50 et 80 US$ par nuit dans le centre de Philadelphie, entre 70 et 200 US$ par nuit pour un appartement, entre 25 et 30 US$ pour un lit en dortoir si vous avez un budget serré pour visiter Philadelphie. Pour trouver un logement à prix raisonnable, vous pouvez notamment jeter un oeil sur ce comparateur d’hôtels.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

  1. bonjour ,je m’appelle marilyne ,francaise de dunkerque ,je suis sourde et cette année j’ai decidé de m’arreter à philly durant 5 jours avant de reprendre la route pour richmond ,winston salem ,savannah et la new orleans où je vais chaque année ,je pars le 28 sept ,il est parfois difficile de se faire comprendre le langage des signes diffère selon les pays ,l’on me mets en garde au niveau de philadelphie ,je voyage seule je n’ai jamais rencontré de gros soucis au cours de mes voyages ,mais cette mise en garde insistante sur la surete de philly me mets mal à l’aise ,pouvez vous me renseigner ,amitié

Laisser un commentaire

Explorez la France et redécouvrez ses trésors. Remplissez votre carte d'exploration et trouvez de nouvelles idées pour partir cet été. Voir notre page dédiée