Aigues-Mortes

Les 10 choses incontournables à faire à Aigues-Mortes

avatar

Un séjour en Petite Camargue ? Découvrez tout ce qu’il y a à voir et à faire à Aigues-Mortes, petite cité gardoise au charme du Sud.

Érigés au Moyen Âge, les remparts renferment un joyau à entrevoir le temps d’une journée ou d’un week-end. Vous ne résisterez sûrement pas longtemps à l’envie de découvrir l’histoire d’Aigues-Mortes, empreinte d’épisodes tumultueux. Il est vrai qu’à chaque carrefour, des détails architecturaux et artistiques tentent de piquer votre curiosité. Mais ne vous laissez pas retenir par la ville intra-muros ! Car de l’autre côté des remparts, les salins invitent à de nouvelles aventures. Passionné·e·s d’Histoire et de nature, franchissez les portes imposantes pour visiter Aigues-Mortes.

À lire aussi :
Les 12 choses incontournables à faire en Petite Camargue
Dans quelle ville loger en Camargue ?
La Camargue en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires
Visiter la Camargue : guide complet

1. Les remparts

Les remparts d'Aigues-Mortes

Crédit photo : Shutterstock – Ruslan Kalnitsky

Arrivé·e·s au pied de la cité, vous vous demandez que faire à Aigues-Mortes ? Commencez tout d’abord par ses remparts. Parfait pour une première approche ! L’enceinte fortifiée a été bâtie sous l’impulsion de Saint Louis. Depuis le XIIIe siècle, elle protège les habitants des assaillants. Au total, on compte plus de 1,6 kilomètres de remparts, ponctués d’une vingtaine de tours. Dont la tour de Constance. Pour en capter l’essentiel, vous pouvez opter pour différents types de visite : libres, commentées, avec audioguide ou sous forme de conférence. De là-haut, une vue superbe sur les salins rosés se déploie.

2. La tour de Constance

La Tour de Constance, endroit phare à faire à Aigues-Mortes

Crédit photo : Shutterstock – Picturereflex

Parmi les choses à faire à Aigues-Mortes, un arrêt à la tour de Constance s’impose ensuite. Ce donjon massif, anciennement tour du Roi, s’élève à 30 à 40 m de haut. Bien que légèrement détaché des remparts, il reste connecté par un petit pont. Entrez et explorez le théâtre d’un épisode tragique de l’histoire de France. La tour retînt entre ses murs de nombreuses huguenotes, pourchassées après la révocation de l’édit de Nantes en 1683. La plus connue est incontestablement Marie Durand, emprisonnée pendant 38 ans. Bien avant, des templiers y furent également enfermés. Pour terminer votre visite, direction le sommet où la terrasse convie à admirer le paysage camarguais.

3. La place Saint-Louis

La place Saint-Louis

Crédit photo : Shutterstock – jeafish Ping

Après une balade sur les hauteurs de l’enceinte, vous pensiez avoir fait le tour de la cité ? D’une certaine façon, en effet. Or, il vous reste tant à faire à Aigues-Mortes ! Flânez dans les ruelles jusqu’à la place Saint-Louis entourée de cafés et restaurants. Depuis leurs terrasses ombragées, vous aurez alors tout le loisir de contempler la place flanquée de la chapelle des Capucins. La place héberge également la mairie, l’office de tourisme et l’église Notre-Dame des Sablons. En son centre trône la statue de Saint Louis. Cette sculpture de Pradier rend hommage au roi, créateur des remparts de la cité.

4. Les galeries d’art

Galerie d'Art Aigues-Mortes

Crédit photo : Instagram – cecile_chiorino_galerie

Visiter Aigues-Mortes, c’est aussi se laisser porter par sa sensibilité. Vous pourrez par conséquent vous émerveiller devant les dizaines de galeries qui exposent artistes et artisans. Au cœur de la cité ou sur les bords de l’eau, ces spots vous dévoilent des œuvres uniques. Peintures, sculptures, lithographies, collages, photographies, par exemple, se nourrissent du monde. Coup de cœur évidemment pour les talents camarguais ! Ils célèbrent la région, source d’inspiration intarissable. Ces petites escales apportent une touche poétique, l’idéal pour rencontrer Aigues-Mortes de manière plus intime.

5. L’église Notre-Dame-des-Sablons

Église Notre-Dame des Sablons

Crédit photo : Shutterstock – goumi

Si vous ne savez que faire à Aigues-Mortes, sachez que la ville est dotée de monuments immanquables. Mentionnons l’église Notre-Dame-des-Sablons, monument historique. À partir de sa construction au milieu du XIIe siècle, l’Histoire n’a pas été tendre avec elle. Pour preuve, les protestants la dévastent en 1575. Ensuite, son clocher s’effondre en 1634. Puis, les révolutionnaires la réquisitionnent et la transforment en entrepôt à sel. Au XIXe siècle, Notre-Dame-des-Sablons retrouve enfin sa fonction originelle. Toutefois, la décoration ostentatoire entreprise dénature l’âme de l’église. Dans les années 1960, l’édifice s’habille d’un style plus austère. Et, une touche de fantaisie est apportée en 1991 grâce aux vitraux contemporains de Claude Viallat et Bernard Dhonneur.

6. Les spécialités gourmandes

La fougasse d'Aigues-Mortes

Crédit photo : Flickr – GGzeOuf

Il est presque impensable de visiter Aigues-Mortes sans déguster des produits locaux. Mais par quelle spécialité commencer ? La gardiane de taureau pardi ! La viande de taureau est cuisinée avec du vin rouge et servie avec du riz de Camargue. À l’apéritif, accordez-vous un vin IGP Sable-de-Camargue. Les vignes poussent dans le sable et confèrent aux vins des parfums singuliers. Ils se déclinent en rosé, gris et gris de gris. Pour finir en beauté, la spécialité phare est la fougasse d’Aigues-Mortes. Cette cousine de la brioche est moelleuse, dorée et aromatisée à la fleur d’oranger. Traditionnellement, elle fait partie des treize desserts de Noël.

7. La chapelle de la confrérie des Pénitents Gris

Chapelle des Pénitents Gris

Crédit photo : Shutterstock – Anibal Trejo

Outre les remparts, vous pouvez encore faire à Aigues-Mortes de multiples découvertes. Non loin de la place Saint-Louis, vous tomberez nez-à-nez avec la chapelle des Pénitents Gris. L’édification de la chapelle, sur les fondations d’un ancien couvent, remonterait à la deuxième moitié du XIVe siècle. Elle est de ce fait l’une des plus anciennes chapelles du Gard. Ravagée lors des Guerres de religion, une reconstruction eut lieu vers 1600, avant de subir elle aussi les impacts de la Révolution. Certains éléments comme le retable, signé Jean Sabatier, et le maître-autel valent le détour.

8. La chapelle de la confrérie des Pénitents Blancs

Chapelle des Pénitents Blancs

Crédit photo : Wikipédia – Daniel Villafruela

À quelques rues de là, la chapelle des Pénitents Blancs se dresse sur votre chemin. De désaccords entre les Pénitents Gris sont nés les Pénitents Blancs. Vous le remarquerez, la chapelle bâtie en 1668 est, avec ses allures baroques, plus fastueuse que sa rivale. Or, toutes deux connurent le même destin. Ce nouveau siège des Sans Culottes échappa de peu au pillage et à la dégradation complète. Après la Révolution, l’État en fit l’acquisition et lui redonna son cachet. La pièce maîtresse de la chapelle est l’œuvre picturale de Xavier Sigalon représentant la Pentecôte. Contemplez-la à l’arrière de l’autel.

9. Les salins

Les Salins du Midi

Crédit photo : Shutterstock – ricochet64

Après avoir admiré les sites historiques, que faire à Aigues-Mortes ? Comme vous avez pu le constater depuis les remparts, les salins offrent un spectacle bluffant. En petit train, à VTT, à bord d’un véhicule ou à pied, appréciez donc une escapade entre marais et montagnes de sel. Les couleurs rosées des étangs seront assurément du plus bel effet sur vos photos ! Ces teintes sont dues à des algues microscopiques. À la belle saison, vous aurez en plus l’opportunité d’apercevoir des flamants roses, stars des salins. En somme, on dénombre 200 espèces d’oiseaux qui demeurent ici ou sont de passage lors de la migration.

L’or blanc, le sel, est récolté dans la région dès l’Antiquité romaine. Si vous souhaitez en apprendre plus sur la récolte du sel et le métier de saunier, le musée du sel constitue une halte incontournable.

10. Une croisière

La croisière, activité phare à faire à Aigues-Mortes

Crédit photo : Shutterstock – Lenush

Concluez votre séjour par une jolie excursion sur l’eau. Car visiter Aigues-Mortes et ses alentours est tout aussi agréable en bateau. Au départ du port, voguez sur les canaux et étangs. La majorité des circuits inclut une escale dans une manade de taureaux. Sachez qu’un itinéraire dure en moyenne deux heures. Par ailleurs, pour une option en toute autonomie, des bateaux sans permis sont également en location.

Comment aller à Aigues-Mortes ?

Visiter Aigues-Mortes est au programme de vos prochaines vacances ? Suivez-nous pour savoir comment rejoindre votre destination.

En voiture

En provenance de Nîmes (à 44 km), empruntez d’abord l’A9 puis la D979. Depuis Montpellier (à 34 km), empruntez d’abord la D66 puis la D62. Des parkings, payants pour la plupart, sont installés autour de la cité. Des parkings pour personnes à mobilité réduite se trouvent également intra-muros.

En avion

Voici comment accéder à la cité camarguaise :

  • Atterrissage à l’aéroport de Nîmes Alès Camargue Cévennes : rejoignez les gares ferroviaire et routière en taxi ou en bus (lignes 41 et 219).
  • Atterrissage à l’aéroport de Montpellier-Méditerranée : rejoignez la gare routière en taxi ou en bus (ligne 620) puis tramway.

Dans les deux cas, il sera utile de faire appel à un comparateur de vols comme Skyscanner, pour trouver le meilleur vol au meilleur prix.

En bus

Depuis la gare routière de Nîmes, montez à bord du bus C32. Il vous conduira alors à la gare d’Aigues-Mortes en 50 minutes.

Au départ de la station Place de France à Montpellier, prenez le bus L106. Il vous mènera alors à Tour de Constance en 1h.

En train

Si vous venez de Nîmes, vous pouvez aussi voyager 45 minutes à bord du TER. La gare d’Aigues-Mortes est à moins de 10 minutes à pied des remparts.

Pour finir, nous vous déconseillons le train depuis Montpellier puisqu’il passe par Nîmes.

Où loger à Aigues-Mortes ?

Gîtes, hôtels, chambres d’hôtes, campings, locations… le choix ne manque pas pour dormir à Aigues-Mortes. Vous trouverez aussi bien des hébergements intra qu’extra-muros. À l’extérieur, les hébergements se concentrent autour de la gare et du quartier du Bourgidou. Une nuit en Airbnb intra-muros coûte environ 80€. Tandis qu’une nuit d’hôtel intra-muros coûte environ 120€. Grâce au comparateur d’hôtels, dénichez les meilleures offres hôtelières parmi les nombreuses solutions proposées.

Avec tous nos conseils, visiter Aigues-Mortes sera un jeu d’enfant ! Profitez-bien de la visite !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire