Visiter la Cité Perdue Tayrona en Colombie : billets, tarifs, horaires

avatar

L’Amérique du Sud regorge de trésors archéologiques de civilisations disparues. Amoureux d’Histoire, direction la Colombie pour visiter la Cité Perdue Tayrona !

La Cité Perdue évoque en son nom les promesses d’un lieu mystique ! Et pour celles et ceux qui prendront la peine de visiter la Cité Perdue Tayrona en Colombie, le spectacle et la magie prendront le pas sur le rêve. Ce lieu autrefois sacré est à l’image du Machu Picchu : une cité préservée du temps ! Bien que moins bien conservée que son voisin, les lieux sont restés protégés de la destruction totale grâce à son isolation géographique.

Si vous êtes sur le point de réserver votre billet d’avion pour venir en Colombie, une halte par la côte des caraïbes s’impose. Visiter la Cité Perdue Tayrona en Colombie ne s’apparente pas simplement à visiter les ruines d’une ville aujourd’hui disparue. Bien plus que cela, elle est un saut dans un monde perdu. Situés aux confins de la Sierra Nevada de Santa Marta, les lieux étaient auparavant instables en raison des activités paramilitaires, et ce jusqu’à ces dernières années. ALors laissez-vous tenter par l’aventure et venez visiter la Cité Perdue Tayrona en Colombie !

À lire aussi : Visiter le Parc National Tayrona en Colombie : billets, tarifs, horaires

Histoire de la Citée Perdue Tayrona


Histoire de la Cité perdue Tayrona

Crédit photo : Shutterstock / chrisontour84

Fondée aux alentours de 640 de notre ère, la capitale du peuple Tairona (qui a donné son nom au célèbre parc), se situe à moins de cinquante kilomètres de Santa Marta. On estime que sa population se composait de près de quatre mille individus avant l’arrivée des colons espagnols qui a eu pour résultat de décimer sa population. La cité fut abandonnée entre 1550 et 1660.

Elle reste aujourd’hui l’un des plus beaux sites archéologiques d’Amérique du sud ! Le peuple constructeur n’a malheureusement pas survécu à la couronne espagnole. Seuls quelques individus ont pu prendre refuge dans les hauteurs de la Sierra Nevada. Il reste aujourd’hui quatre communautés descendantes de ce peuple, et l’une d’entre elles, les Kogis, peuple encore le territoire de la Citée Perdue. Ces derniers ont toujours connu l’existence des ruines et se sont gardés de les dévoiler au reste du monde. Ceci dans un souci de préservation et de tradition ; le lieu étant en effet sacré pour ce peuple.

Les ruines furent découvertes au début des années 1970 par des pilleurs de tombes. Ce n’est que quelques années plus tard, en 1976, que les fouilles archéologiques ont pris place, marquant ainsi la découverte officielle du site.

Que faire et voir à la Citée Perdue Tayrona ?


Que voir et faire à la Cité Perdue Tayrona ?

Crédit photo : Shutterstock / Joerg Steber

La beauté d’un tel site ne réside pas seulement dans les vestiges archéologiques, mais également dans l’effort nécessaire pour s’y rendre. En effet, lorsque vous vous serez décidés à visiter la Cité Perdue Tayrona, il faudra vous embarquer dans un trek de plusieurs jours pour atteindre votre récompense. Et quelle récompense ! Perché(e)s à mille trois cents mètres d’altitude, vous serez séduit(e)s par les milliers de terrasses circulaires qui marque le lieu. Bien que la plupart soient encore ensevelies, cela n’enlève en rien à la magie des lieux. Vous pourrez ensuite admirer le réseau de routes et d’escaliers que ce peuple bâtisseur a mis en place.

Mais avant cela, il faudra faire preuve de persévérance. En effet, l’accès au site ne peut se faire que par voie terrestre ! Un trek de quarante kilomètres vous attend. Ne soyez pas craintifs ! Cette marche à travers la Sierra Nevada vaut, à elle seule, le détour lorsque vous venez visiter la Cité Perdue Tayrona en Colombie.

Il est également souvent possible de faire la rencontre de membres de la communauté Kogi lors du trek. Ces derniers peuplent la région et ils empruntent bien souvent le même chemin que les touristes. Veillez à être respectueux de ce peuple qui ne voit pas d’un bon oeil l’influence du monde extérieur. N’oubliez pas non plus que vous marchez à la rencontre des vestiges de la cité de leurs ancêtres. Ce site est devenu un ensemble de ruines de part la présence destructrice des colons européens.

Comment aller à la Cité Perdue Tayrona ?


Afin de vous rendre sur ce site sacré, vous devrez dans un premier temps vous rendre à Santa Marta. Pour ce faire, nous vous conseillons vivement d’avoir recours à la voie des airs afin de vous éviter de longues heures de bus. Vous pouvez vous rendre sur le site de Skyscanner afin de trouver votre meilleure option de vol.

Une fois sur place, vous devrez avoir recours à un organisme pour organiser votre visite. Seulement cinq d’entres eux sont officiellement habilitées à organiser les visites de la Cité Perdue. Nous vous conseillons donc de vous rapprocher de celles-ci afin d’éviter les intermédiaires et par conséquent, les coûts supplémentaires.

Le départ ayant lieu à Santa Marta, il vous sera simple de trouver un logement qui vous convient. La ville étant devenue un lieu très touristique en raison du parc Tayrona se situant à quelques kilomètres, les options sont légions comme l’hébergement chez l’habitant. De plus en plus populaire en Colombie, Airbnb est l’option la plus prisée afin de parfaire votre expérience quand vous venez visiter la Cité Perdue Tayrona en Colombie.

Horaires & Tarifs de la Cité Perdue Tayrona


Tarifs Cité perdue Tayrona

Crédit photo : Shutterstock / Joerg Steber

L’un des avantages lorsque vous décidez de visiter la Cité Perdue Tayrona en Colombie est de ne pas avoir à vous soucier des horaires. En effet, vous n’avez d’autre choix que d’avoir recours à une agence spécialisée afin de vous rendre sur le site.

Pour visiter la Cité Perdue Tayrona en Colombie, vous devrez prévoir un peu de temps. En effet, les formules proposées varient entre quatre et six jours. Elles dépendent de votre niveau de forme physique et de votre volonté.

Cependant tout ceci à un coût ! Vous devrez prévoir un budget situé entre 250 dollars et 350 dollars (soit entre 220 et 320 euros), en fonction de l’option choisie. Le tarif comprend le logement et la nourriture tout le long du trek. Certes cela représente un budget mais l’investissement en vaut la chandelle ! Peu nombreux sont les voyageurs ayant eu l’opportunité de visiter la Cité Perdue Tayrona en Colombie ! Alors, en ferez-vous partie ?

Bon à savoir

  • La période la plus sèche pour réaliser le trek se situe entre décembre et mai.
  • Le trek en milieu naturel est très exigeant. Une bonne condition physique est nécessaire.
  • Prévoyez des affaires de pluie. Vous évoluerez en milieu tropical et vous devez être prêt à y faire face.
  • Le trek vous emmène à traverser par cinq fois des cours d’eau. Prévoyez de prendre des chaussures adéquates.
  • Prévoyez une bouteille d’eau pour la première journée, ainsi que des tablettes pour purifier l’eau.
  • Prenez un peu d’argent pour quelques snacks le long du chemin.
  • … Et n’oubliez surtout pas de prendre des produits anti-moustiques ! Ces derniers sont légions à ces latitudes !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Explorez la France et redécouvrez ses trésors. Remplissez votre carte d'exploration et trouvez de nouvelles idées pour partir cet été. Voir notre page dédiée