Dans quel quartier loger à Bruxelles ?

avatar
Les meilleurs endroits où loger à Bruxelles Voir les hébergements

Où trouver un logement à Bruxelles lors de votre séjour ? Quartier par quartier, voici les meilleurs lieux où dormir dans la capitale belge !

Trouver un logement à Bruxelles, la « capitale de l’Union Européenne, de la bière et de la frite », n’est pas vraiment ce qu’il y a de plus difficile. Ce qui risque d’être ardu, c’est faire un choix parmi toute la diversité de logements que la région de Bruxelles Capitale peut offrir à ses visiteurs. Située au centre de l’Europe, la capitale de la Belgique est un des paradis des voyageurs qui y viennent pour son ambiance festive, ses richesses multiples – histoire, culture, gastronomie, etc. – et aussi pourquoi pas, découvrir les charmes de la bière belge.

Le nom de Bruxelles est employé pour désigner à la fois la région de Bruxelles-Capitale, la ville de Bruxelles et les institutions communautaires de l’Union Européenne qui y siègent. La ville de Bruxelles en tant que telle se constitue de 177.863 habitants, cependant, l’agglomération de Bruxelles-Capitale – poumon économique de la Belgique – regroupe dix-neuf communes pour une population totale de 1 197 732 habitants (2017) sur 161 km². Pour se loger à Bruxelles, une variété de choix sont disponibles : guesthouse et auberge de jeunesse, hôtels bon marché, hôtels plus raffinés, logements privés à louer (sur Airbnb, Wimdu)… Voici une présentation des quartiers où dormir à Bruxelles.

Le centre, dit « le Pentagone » et la « Petite Ceinture »

Quartier centre de Bruxelles pour loger

Crédit photo: Flickr – Marc DUPUY

Situé de la Place Rogier à la Bourse en passant par la Place Anneessens, vous ne pourrez pas rater les célèbres façades de la Grand-Place, la place centrale de Bruxelles qui est par ailleurs connue du monde entier pour la qualité de ses ornements. Qualifiée comme l’une des plus belles places du monde, elle est inscrite depuis 1998 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

L’avantage de séjourner dans le cœur historique est que tout se fera à pied :

  • Centre
  • Libertés
  • Royal
  • Senne
  • Les quais, etc.

Nul besoin de transports en commun, le centre-ville de Bruxelles est abordable en marchant. Vous y trouverez notamment l’ensemble des boutiques pour satisfaire vos envies de consommation ainsi que tout le nécessaire de survie pour parfaire votre escapade : bars, restaurants, et boutiques spécialisées. Si c’est la flânerie qui vous guide, errez au gré du vent de la Grand-Place au Parc de Bruxelles, allez voir le Palais Royal et le MannekenPis et sa petite sœur non loin, la JeanneKen Pis. Enfin, vos visites culturelles ne sauront plus à quelle oeuvre se vouer entre le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, le Palais d’Egmont, la Porte de Hal, le musée Magritte, le musée des instruments de musique ou encore – entre autres – le musée belge de la bande-dessinée.

Saint-Géry

Quartier Saint-Géry et ses halles, Bruxelles

Crédit photo: Wikimedia – European People’s Party

Situé aussi en plein centre, le petit quartier de Saint-Géry séduira les jeunes et les noctambules. On y boit de la bière – brune, blonde, ambrée, toutes les couleurs et de tous les fûts – en profitant de petits concerts multi-styles, c’est le cœur de la vie culturelle moderne Bruxelloise. Si autrefois, le quartier était plutôt désert, le paysage s’est bien transformé ici : c’est l’un des endroits de la ville les plus prisés de nos jours, surtout l’été lorsque Belges et visiteurs viennent s’abreuver sur les terrasses dans une ambiance vraiment conviviale et « décontract ». Un endroit très sympa où loger à Bruxelles !

Les Marolles, le quartier populaire

Quartier Les Marolles, Bruxelles

Crédit photo: Allez Gizèle

On s’éloigne un peu de l’effervescence de l’hyper-centre d’une mégalopole européenne pour découvrir la vie bruxelloise à l’état pur. Si vous êtes amateur/trice de séjours all inclusive pour visiter Bruxelles, en paradant dans les rues en bus décapotables (par exemple), ce n’est pas vraiment votre quartier. En revanche, ce quartier résidentiel se compose de Français, de Flamands, et a aussi accueilli les communautés Espagnoles, Maghrébines, Turques ou encore, Syriennes. C’est donc un quartier cosmopolite où il fera bon flâner pour quelques jours. Sur la Place du Jeu de Balle, ne manquez pas le Vieux Marché, où s’échangent quotidiennement des vêtements, des antiquités ou tout ce qui peut encore faire des heureux.

Comme dans tous les quartiers périphériques des centre-villes des capitales, un phénomène de gentrification s’observe, où une classe moyenne « bobo » s’installe en remplaçant les anciens habitats populaires par des bars branchés, des restaurants, des galeries d’art ou des boutiques d’art déco. Une ambiance décontractée, mais qui toutefois peut faire monter les prix de votre logement.

Sablon, cité ancienne et quartier des antiquaires

Quartier Sablon, Bruxelles

Crédit photo: Flickr – John and Melanie

Beaucoup de voyageurs se rendent dans ce quartier car il présente encore une architecture médiévale traditionnelle et ses constructions de style gothique. Mais il n’y a pas que cela : le quartier est aussi connu pour abriter de nombreux magasins de chocolat. Par ailleurs, si vous aimez les églises, vous ne serez pas déçu(e) : l’église Notre-Dame du Sablon est l’une des plus imposantes du pays. Du reste, vous verrez le Petit Sablon et son square, la Place du Grand Sablon, pour apprécier le calme d’une petite vie de quartier où il fait bon loger.

Le quartier européen

Quartier Européen, Bruxelles

Crédit photo: Flickr – Christian De Wolf

Haut lieu politique et siège des institutions européennes, il n’en fut pas toujours ainsi dans le quartier. Le quartier forme un triangle entre le parc de Bruxelles, le Parc du Cinquantenaire et le Parc Léopold : c’est, dit-on à Bruxelles, la rue de la Loi. C’est l’occasion, pour les « Europhiles », d’aller photographier l’imposant Parlement européen, en lisière du Parc Léopold. Cette zone est historiquement résidentielle, c’est donc un quartier où loger plutôt calme. Fuyez si, Europhobe, vous vous sentez comme « dans la gueule du loup ». Sinon, passez-y mais ne vous éternisez pas non plus.

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire