La Galice en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

avatar
Réservez votre camping-car pour la GaliceVoir les offres

Vous avez décidé de visiter la Galice ? Et si vous optiez pour la Galice en camping-car ou van aménagé ?

Vous partez en Espagne ou revenez d’un séjour au Portugal par le nord ? Pourquoi ne pas visiter la Galice en camping-car, en itinérant ? Roulez à votre rythme, sans avoir à vérifier les tarifs et les horaires des hôtels ! Dormir à l’intérieur de son véhicule aménagé, c’est voyager entre rêves et liberté !

La Galice est la communauté autonome la plus occidentale d’Espagne, au nord du Portugal. Elle est bordée par l’océan Atlantique, la frontière portugaise et la mer Cantabrique. La Galice est une région historique d’Espagne à forte identité culturelle. En sus de son patrimoine historique et culturel, la Galice recèle de merveilles à découvrir. Notamment les falaises qui surplombent l’océan, offrant des points de vue parmi les plus spectaculaires d’Europe. La Galice profite de sa situation. Alors que les touristes affluent sur la côte méditerranéenne, de nombreux coins de nature galicienne demeurent intacts. Vous ne savez pas quoi faire en venant visiter la Galice en camping-car, ou en van aménagé ? Génération Voyage vous prépare le terrain. Voici nos conseils pour préparer votre road-trip en Galice !

À lire aussi :
Les 7 choses incontournables à faire à Saint-Jacques-de-Compostelle
La Catalogne en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires
L’Espagne en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

Idées d’itinéraires en Galice en camping-car

Port de La Corogne

Crédit photo : Shutterstock / Rolf G Wackenberg


Le territoire de la Galice s’étend sur 29 574,4 km². C’est presque la superficie de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Vous aurez beaucoup à voir entre les villes et leur patrimoine (La Corogne, Saint-Jacques-de-Compostelle, Orense, Vigo, Lugo ou Pontevedra), les criques et falaises de la côte à l’instar de la Côte de la Mort. Partant, on ne peut visiter toute la région en un weekend. Il faudra donc restreindre votre itinéraire selon la durée de votre voyage. Les Espagnols considèrent la Galice comme étant la « Bretagne de l’Espagne ».

Plusieurs points d’entrée sont possibles pour visiter la Galice en camping-car. Première solution : vous arrivez du Portugal. Par le sud, depuis Porto et Vigo, par l’A-55 ou l’E1. Depuis Chaves, prenez l’A-75 (autoroute gratuite). Vous pouvez également arriver par l’est, depuis les régions espagnoles de Castille-et-León et des Asturies. Voici quelques idées d’itinéraires possibles en Galice :

  • Visiter la Galice en 3 à 4 jours : Les Rias Altas, La Corogne, Cabo Ortegal, la Côte de la Mort de Malpica au Cap Finisterre, Saint-Jacques-de-Compostelle,
  • La Galice en 7 à 10 jours : mêmes étapes, plus les falaises et criques entre Ribadeo et Viveiro, les villages de l’arrière-pays (Mondoñedo, Cedeira, Betanzos, Lugo), les gorges du Sil et Orense, Vigo,
  • Road-trip en Galice de 15 jours et plus : mêmes étapes, plus les Rias Baixas, le parc national des îles Atlantiques de Galice (les îles Cíes et Ons).

Ces étapes sont évidemment indicatives. Libre à vous de vous arrêter ailleurs, ou de séjourner plus longuement à un endroit si vous en avez le temps ! La Galice accueille également les chemins du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Tentez de faire une étape de la marche, qui vous garantira une belle expérience de vie !

Conduire en Galice en camping-car : les règles de circulation à connaître

Paysage dans la Cerro de la Muerte

Crédit photo : Shutterstock / Luis César Tejo


Les règles du code de la route en Espagne sont sensiblement les mêmes qu’en France. En effet, les camping-cars sont considérés comme des voitures au regard de la loi. Comme souvent dans le sud de l’Europe, il arrive que certains automobilistes prennent leur véhicule pour une voiture de sport. Par conséquent, redoublez de prudence, surtout sur les routes les plus étroites. Toutefois, il faut noter que la conduite est plutôt tranquille et courtoise en Espagne. En effet, les Espagnol(e)s ont généralement une conduite plutôt calme dans toute la péninsule ibérique. Sur les routes sinueuses, pensez à klaxonner dans les virages si vous manquez de visibilité.

Bien-sûr, le véhicule doit être muni d’un triangle de pré-signalisation, d’un jeu d’ampoules de rechange et d’un gilet réfléchissant. Le conducteur doit en outre avoir à disposition son permis de conduire, l’assurance et la carte grise du véhicule. Chaque passager doit boucler sa ceinture de sécurité. Aussi, nul n’est autorisé à dormir à l’arrière du véhicule pendant la circulation. Les limitations de vitesse pour les camping-car sont les suivantes :

  • 50 km/h en agglomération,
  • 80 km/h hors agglomération,
  • 90 km/h sur les routes à quatre voies,
  • 100 km/h sur les autoroutes.

En ce qui concerne les vans aménagés, les limitations de vitesse sont celles des voitures (50 km/h en ville, 90 km/h hors agglomération, 100 km/h sur les routes à quatre voies, 120 km/h sur autoroute. Le taux d’alcoolémie maximum autorisé, comme partout en Espagne, est de 0,5 g/l.

Péages d’autoroute en Galice : quel tarif pour votre catégorie de camping-car ?

Seulement 18 % du réseau autoroutier total est payant en Espagne. En Galice, on dénombre donc logiquement plus d’autoroutes gratuites (autovía) que de portions payantes (autopista). Seules les AP-9 (autopista del Atlántico) et AP-53 comportent des péages. La première, surnommée « l’autoroute de l’Atlantique », relie La Corogne à la frontière portugaise en passant par Vigo. La seconde relie Saint-Jacques-de-Compostelle à Arrabaldo, direction Orense. Combien ça coûte de circuler en camping-car sur ces deux autoroutes ? En camping-car sur les autoroutes, vous serez considérés en tarif de classe 2. Et les péages sont plutôt chers. Voici quelques tarifs :

  • De La Corogne à Vigo (AP-9) : 27,90€,
  • De Saint-Jacques-de-Compostelle à Orense : 10,10€.

L’AP-9 sera surtout l’autoroute à utiliser pour aller à Saint-Jacques-de-Compostelle et sur les littoraux nord et ouest de la Galice.

Les aires de camping-car en Galice : où stationner ?

Carte Caramaps de la Galice

Crédit photo : Caramaps


Il est, comme en France, strictement interdit de faire du camping sauvage en Espagne. Cependant, les contrôles ne sont pas stricts. Ils sont même plutôt rares lorsque l’on s’éloigne des zones touristiques (villes et parcs nationaux). Et la Galice est un paradis pour le camping sauvage. L’idéal est de visiter la Galice en van aménagé ou en fourgonnette : vous passerez inaperçu partout ! Il y a aussi de nombreux parkings spécialement dédiés aux camping-cars. On trouve donc des spots où stationner presque partout en Galice.

La Galice, un paradis pour les camping-car

Cette région offre de grands espaces naturels où vous pourrez facilement trouver où passer une nuit tranquille en pleine nature. Veillez bien-sûr à respecter l’environnement et à ne pas souiller les spots sur lesquels vous vous êtes installés. En principe, tant qu’aucune signalisation restrictive l’interdit, il est autorisé de stationner où l’on veut en camping-car. Si l’on peut dormir dans son camping-car, il est en revanche interdit d’installer son matériel de camping sur la voie publique.

Comment trouver des spots ?

Il faut noter que si vous ne vous éternisez pas sur les lieux et que vous êtes en pleine nature, la police ne vous verra peut-être même pas ! C’est le moment de vous parler de notre Bible du voyage itinérant : Park4night. Cette application, disponible en version gratuite, est un outil de partage de spots entre voyageurs. Grâce à une carte interactive, vous pouvez chercher un spot où passer une nuit en fonction de l’endroit où vous êtes.

Comment et où louer un camping-car en France ?

Vous souhaitez partir à la découverte de la Galice avec votre Camping-Car ou fourgon aménagé par exemple ? Il est désormais facile de louer un camping-car dans l’Hexagone. Comment ? En utilisant des plateformes de mise en relation entre les locataires et les propriétaires particuliers de camping-cars comme Yescapa par exemple.

Comment ça marche ?

  • Dans un premier temps, il faut choisir le camping-car dans votre ville (Par exemple Bordeaux, Nantes, Toulouse, Paris, Montpellier ou encore Marseille).
  • Faîtes attention à bien choisir le kilométrage illimité, à vérifier le nombre de couchages disponibles et si le voyage à l’étranger est bien possible.
  • Effectuez votre demande de location en ligne et partagez les informations relatives à votre voyage (dates, options de location, kilométrage, etc.) au propriétaire.
  • Si votre demande est acceptée et après paiement, vous aurez accès aux coordonnées du propriétaire pour organiser une première rencontre.
  • Le jour J, présentez votre permis de conduire et versez la caution.
  • Un état des lieux est effectué et un contrat de location est signé entre les deux parties. À votre retour, après avoir écumé les routes galiciennes, signez l’état des lieux de retour et le tour est joué !

Louez un camping-car en France

Comment et où louer un camping-car en Galice ?

Si vous vous rendez en Espagne en avion, sachez qu’il est possible de louer votre camping-car sur place. Néanmoins, nous vous conseillons de passer par des plateformes en ligne et de réserver votre camping-car avant même de partir. Cela vous permettra d’avoir le véhicule que vous souhaitez pour visiter la Galice en van aménagé ou en fourgon.

Sur ce type de sites, la location est très simple. Entrez vos dates de voyage ainsi que la ville où vous souhaitez louer votre camping-car. Cherchez parmi ceux proposés selon le nombre de places, le prix et le type de véhicule. Faites ensuite une demande et payez en ligne si celle-ci est acceptée. Vous recevrez un email de confirmation, et voilà ! Vous n’aurez plus qu’à aller le chercher et visiter la Galice en fourgon aménagé ou camping-car !

Louez un camping-car en Galice

Quelle est la meilleure période pour voyager en camping-car en Galice ?

La cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle

Crédit photo : Shutterstock / pabloavanzini


Mais alors, quand partir visiter la Galice en camping-car ou van aménagé ? La région de la Galice a une faible superficie, mais subit pourtant plusieurs influences climatiques. Le climat en Galice est océanique. Les températures sont plus douces le long de la façade atlantique qu’à l’intérieur des terres. Trois zones se distinguent notamment : la côte nord, la côte sud et l’arrière-pays. Les pluies sont fréquentes, même en été. Ici, c’est la Bretagne pour l’Espagne. En hiver, les températures sont basses et la neige recouvre le sol de l’arrière-pays (Orense et Lugo). Les gelées sont en revanche rares à La Corogne et Pontevedra. Au printemps, la nature se réchauffe, mais les nuits restent fraîches. On alterne entre pluie et beau temps.

En automne, l’air se refroidit et le ciel arrose plus abondamment la nature. L’automne est la saison la plus humide en Galice. Sans surprise, l’été est donc la période la plus agréable pour visiter la Galice en camping-car. Entre juillet et août, les températures peuvent atteindre 35°C, plus fréquemment 25 °C. Les nuits peuvent rester fraîches. L’été est la saison où les pluies sont les plus faibles, mais elles restent presque quotidiennes (en moyenne).

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Suivez l'évolution de l'épidemie de Coronavirus pays par pays. Etudiez l'évolution de l'indice voyage en temps réel. Voir notre page dédiée