Generation Voyage Logo

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Generation Voyage Logo

Réinitialiser votre mot de passe

Créer un compte | Se connecter

Generation Voyage Logo

Réinitialiser votre mot de passe

Créer un compte | Se connecter

Generation Voyage Logo

Les 14 choses incontournables à faire en Galice

Îles Cíes
Découvrez toutes les expériences à vivre

Au nord ouest de l’Espagne, partez à la découverte d’une petite communauté autonome, à cheval entre terre et mer. Voici les 14 choses incontournables à faire en Galice.

Visiter la Galice, c’est aller à la rencontre d’une terre d’accueil. Celtes, Romains, Bretons, Suèves et même l’apôtre Saint Jacques s’y s’installèrent. D’ailleurs, c’est la découverte de son tombeau qui hissa la région à la première place des destinations touristiques religieuses. Alors partez vous aussi, un bâton de marche à la main, vers sa ville Sainte : Saint Jacques de Compostelle.

Puis, loin de la farandole de pèlerins, gagnez ses rivages en quête des saveurs du poulpe emblématique. Ensuite, reposez-vous le long des criques où résonnent encore le chant des marins. Vous le constaterez vite, cette grande région cosmopolite est particulièrement attachée à la mer. D’ailleurs, l’eau abonde d’espèces qui ont permis l’éclosion de centaines de générations de pêcheurs. Voici notre liste des 14 choses incontournables à faire et à visiter en Galice.

1. Se rendre au Cap Ortegal

Cap Ortegal

Crédit photo : Shutterstock – maphke

La Galice a des airs de Bretagne… Oui, oui, car avec son chapelet de phares et de falaises au-dessus des eaux tumultueuses, la région espagnole rappelle la patrie des crêpes en France.

Dans le coin, un phare se détache des autres : celui du cap Ortegal. À nos yeux, il s’agit du plus incontournable à visiter en Galice. Un peu difficile d’accès – mais cela ajoute un brin de charme – le phare se gagne après un lacet de petites routes. Sur place, la vue est à couper le souffle. Un véritable 180 degrés sur des à-pics rocheux vertigineux. Dans ce décor déchiré et mystique, vous apercevrez probablement quelques petites chèvres qui prennent le soleil.

Près du cap Ortegal, faites un crochet par le belvédère Vixía Herbeira. Le point de vue s’élève à plus de six-cent mètres au-dessus de la mer. Ces falaises dissimulées dans la brume, souvent soumises aux vents violents, sont les plus hautes d’Europe continentale.

2. Visiter la péninsule de Porto do Barqueiro

Porto do Barqueiro

Crédit photo : Shutterstock – Basotxerri

En Galice, on trouve encore des recoins magnifiques qui passent sous les radars de nombreux touristes. C’est le cas de la péninsule de Porto do Barqueiro. Elle abrite un petit village somnolant du même nom ainsi qu’une kyrielle de petites plages étincelantes.

Ici, les petites barques de pêcheurs trempent paisiblement dans l’eau cristalline. Les langoustes sont probablement les meilleures au monde et les maisons colorées s’enfilent comme des perles sur un collier. Ce joli village accroché aux versants déchiquetés offre de nombreuses activités : balades en bateau et en kayak ou encore randonnées côtières. Si vous avez la chance de visiter la Galice en décembre, rendez-vous à Porto do Barqueiro lors de la fête locale dédiée aux fruits de mer. Délicieusement folklorique !

3. Arpenter les rues de Santiago-de-Compostela

Santiago-de-Compostela

Crédit photo : Shutterstock – Sergey Golotvin

Au cœur de la Galice, on entend souvent des pas qui résonnent. Il faut dire que, chaque année, la région est parcourue par des milliers de marcheurs. Chacun déterminé à gagner Saint Jacques de Compostelle depuis le célèbre chemin du même nom. Randonneur ou pas, impossible de visiter la Galice sans avoir parcouru au moins quelques kilomètres de cet itinéraire mythique.

Une fois sur place, la ville Sainte offre bien plus que des pèlerins chrétiens fatigués et émus par les sentiers de la foi. Santiago-de-Compostela conserve un incroyable sanctuaire roman et baroque. Cette cathédrale est éblouissante. Presque millénaire, elle toise une vieille ville absolument adorable. Prenez le temps de vous y perdre. Découvrez les églises et les cloîtres secrets, les boutiques de bijoux délicats, les ruelles heureuses au milieu de passants de tout âge et de tout horizon.

4. Découvrir le Cap Finisterre

Cap Finisterre

Crédit photo : Shutterstock – Noradoa

Les abords du cap Finisterre portent un nom évocateur : la côte de la mort. Parsemée de roches, balayée par les vents, elle fut longtemps fatale aux marins. D’ailleurs, le cap Finisterre porte encore les stigmates des drames passés. Vous y trouverez de nombreuses carcasses de bateaux naufragés sur les côtes déchiquetées.

Une des choses à faire en Galice est justement partir à la rencontre des épaves lors d’une plongée. Malgré ce sombre décor, la côte de la mort est incroyablement calme et envoûtante. Elle offre l’infinité de l’océan et un intense sentiment de bien-être.

5. Visiter San Andrés de Teixido

San Andrés de Teixido

Crédit photo : Shutterstock – Lois photo

Les villages à visiter en Galice ont tous quelque chose d’incroyablement séduisant. Une petite place avec une croix au centre, les pierres blanches d’une église trouée d’une rosace, des arbres touffus autour, la brume du matin. Mais il y en a certains qu’on retient plus que d’autres, notamment San Andrés de Teixido. Ce village lilliputien compte à peine cinquante habitants et… des restaurants spécialisés en pouce-pied, le crustacé le plus cher du monde !

Le village baigne dans une ambiance tout à fait mystique, surenchérit par une météo étrangement changeante et de nombreuses légendes. Un mystère entretenu par les habitants comme ces femmes qui vous distribuent des « amulettes » à l’entrée du village en vous souhaitant bonne chance… Les amulettes de San Andrés de Teixido sont en vérité des petits gâteaux en pain durci peints de couleurs vives.

6. Admirer les Murailles de Lugo

Murailles de Lugo

Crédit photo : Shutterstock – Lansbricae

La Galice a toujours été au carrefour des civilisations et de l’Histoire. Si les objets sauvés des eaux sont déjà de formidables témoins de l’histoire romaine, un trésor terrestre est plus spectaculaire encore : les murailles de Lugo. Il s’agit de la fortification militaire romaine la mieux préservée au monde.

Ce monument unique, classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, ceinture la ville éponyme. Une bourgade qui ne manque ni de charme ni d’attraits pour passer une ou deux nuits.

7. Admirer la Tour d’Hercules

Tour d'Hercules

Crédit photo : Shutterstock – saiko3p

La tour d’Hercules troue une plaine rase et tranquille en bord de mer. On dit « tour » mais il s’agit d’un phare. C’est actuellement l’un des plus vieux phares romains au monde encore en activité. Levez-les yeux. Voyez-vous les marques tout autour de la tour ? Il s’agit de l’empreinte des anciens escaliers par lesquels étaient acheminés les combustibles.

Montez tout en haut de cet imposant monument. Les cheveux au vent, vous apercevrez une belle rose des vents dessinée sur la pelouse en contre bas. Elle arbore des représentations de tous les pays celtes dont la Galice ! La région est symbolisée ici par la coquille Saint-Jacques. En bout de course, vous apercevrez l’océan, majestueux et sans fin.

8. Visiter Ourense

Ourense

Crédit photo : Shutterstock – S.Vidal

Ourense est un paradis à visiter en Galice, pour peu que vous aimiez le thermalisme et la détente. Cette ville à l’intérieur des terres galiciennes, scindée par le fleuve Miño, est criblée de bassins d’eaux chaudes naturelles.

Vous pouvez vous y prélasser avant ou après vos pérégrinations dans l’adorable centre-ville. Ce dernier regorge de bars et restaurants à tapas animés.

9. Sillonner le village de Combarro

Combarro

Crédit photo : Shutterstock – Jon Chica

Si parmi les choses à faire en Galice l’une de vos priorités est la découverte des villages pittoresques, alors ne manquez pas Combarro. Le cadre est idyllique, alternant maisons de pêcheurs et ruelles étroites qui serpentent entre les terrasses. Les pieds dans l’eau, vous pourrez admirer le ballet incessant et hypnotique des bateaux.

Ce village en pierre semble figé dans une autre époque, celle des marins pêcheurs vivant dans des petites maisons plantées sur le rivage. Comme ailleurs en Galice, vous y observerez des hórreos, des greniers sur pilotis érigés pour ­entreposer le grain.

Le week-end, il n’est pas rare de tomber sur un concert de gaïta (cornemuse galicienne). Mais la gaïta n’est pas que du folklore, c’est aussi un instrument des plus exigeants !

À proximité, vous trouverez la charmante ville de Pontevedra. Une des plus animées et joyeuses de la région : un endroit idéal pour prendre le pouls de l’Espagne la nuit.

10. Faire une randonnée dans les Rias

Randonnées dans les Rias

Crédit photo : Shutterstock – LouieLea

Les Rias sont des sortes de vallées hachurées de rivières submergées par la mer. Elles caractérisent les côtes galiciennes irrégulières au nord (Rias Altas) et à l’ouest (Rias Baixas) de la région. Du côté des Rias Baixas, entre Vigo et Pontevedra, vous trouverez d’incroyables randonnées. Des balades qui longent les plages, traversent les parcs naturels et offrent des vues époustouflantes sur les îles Cies.

11. S’émerveiller à la plage des Cathédrales

Plage des Cathédrales

Crédit photo : Shutterstock – lunamarina

Parmi les incontournables à faire en Galice, impossible de manquer quelques heures à lézarder sur la plage des Cathédrales, la plus célèbre de la région. Bien que prise d’assaut en haute saison, cette belle langue de sable doré vaut absolument le détour.

Pourquoi ? La plage est décorée d’arcs-boutants, de grottes en pleine mer et de passages secrets aux formes fantasmagoriques. À marée basse, les formations s’élèvent à plus de trente mètres. Attention, en été, vous devrez réserver votre créneau pour visiter cette plage surnaturelle.

12. Partir à la découverte des Îles Cíes

Îles Cíes

Crédit photo : Shutterstock – karengoncalvese

L’archipel des îles Cíes fait partie du parc national maritime et terrestre des îles atlantiques galiciennes. Sa richesse faunique et florale, combinée à ses paysages spectaculaires, a donné naissance à un véritable trésor naturel. Les îles Cíes, c’est la nature à l’état pur à visiter en Galice ! Pas de présence humaine, pas de voiture, seulement des sentiers de randonnées et quelques restaurants pour reprendre des forces.

L’archipel abrite également la Playa de Rodas, élue plus belle plage du monde il y a quelques années. Pour gagner ce bijou environnemental, vous devrez prendre le bateau au départ de Vigo, Cangas ou Baiona. Une traversée en catamaran de quarante minutes qui constitue, à elle seule, un voyage à part entière.

13. Découvrir Ribeira Sacra

Ribeira Sacra

Crédit photo : Shutterstock – S.Vidal

La Ribeira Sacra ou Rive Sacrée en français, offre un décor exceptionnel. Le tableau se déploie en une infinité de vignes aux cépages robustes, traditionnellement cultivés en hauteur. Tout autour de ces vignobles en terrasses, la rivière s’enroule, se fraye un chemin au milieu des collines et dessine un paysage des plus photogéniques.

Le cour d’eau a donné naissance au canyon du Sil. Ses berges escarpées et ses affluents sont un terrain de jeu fantastique pour les amateurs de balades en bateau et sorties en catamaran. Outre son paysage naturel éblouissant, la Ribeira Sacra abrite un nombre incalculable d’églises et monastères romans. Une concentration sans égale en Europe. Bien sûr, vous ne quitterez pas la Ribeira Sacra sans avoir dégusté son vin rond, fruité et évoquant les fruits des bois.

14. Goûter la gastronomie galicienne

Polbo á feira

Crédit photo : Shutterstock – WertherTheOriginal

En parlant de vin, la gastronomie galicienne vaut réellement le détour. Vous pourriez même visiter la Galice sur le thème de la gourmandise ! Près des côtes, vous pourrez déguster des fruits de mer ramassés le matin même par les mariscadoras. Les coques se dégustent ensuite simplement cuites à la casserole, accompagnées d’un bon verre de vin blanc. Salud !

Autre star de la cuisine galicienne : le poulpe. L’animal emblématique des Rias est très prisé et s’arrache même dans le monde entier. En Galice, vous le trouverez sous le nom de Polbo á feira. L’octopode est cuit dans l’eau bouillante, assaisonné avec du sel, du piment et de l’huile d’olive. Ni plus ni moins. Le mieux est de le déguster chez une pulpera traditionnelle.

Si les fruits de mer, le poulpe et la ­coquille Saint-Jacques sont rois en Galice, la région est aussi réputée pour son poivron de Padrón. Servi avec un peu d’huile et du gros sel, c’est tout simplement à tomber.

Comment se rendre en Galice ?

Pour aller en Galice, plusieurs options s’offrent à vous. Étant donné que la région est située au Nord de l’Espagne, certains d’entre vous pourront s’y rendre en voiture. Peut-être même au cours d’un road trip à cheval entre territoires français et espagnols ?

Sinon, le moyen de transport le plus rapide et pratique reste l’avion. La Galice dispose de trois aéroports internationaux : à Saint-Jacques-de-Compostelle, à La Corogne et à Vigo depuis lesquels vous pourrez louer une voiture ou rejoindre la plupart des grandes villes galiciennes. N’hésitez pas à vous rendre sur un comparateur de vols afin de trouver les meilleurs billets.

Plusieurs lignes ferroviaires circulent en Galice depuis la France et de nombreuses villes espagnoles. Cela reste toutefois un moyen de transport plus complexe pour visiter la Galice si votre itinéraire inclut de nombreuses visites. De même pour le bateau. Quoique les amoureux de la mer pourront toujours découvrir la Galicie le long de ses 130 ports de différentes tailles et caractéristiques…

Où loger en Galice ?

Que vous soyez à la recherche d’une expérience authentique et différente dans un camping ou un hébergement à la ferme, en quête de confort dans un hôtel de luxe, d’autonomie dans un Airbnb ou de rencontres dans une maison d’hôtes, la Galice propose tout type d’hébergements. L’éventail des offres, que vous pouvez retrouver sur un comparateur d’hôtels, se déploie au sein des grandes villes comme dans les environs des principales destinations touristiques suscitées dans cet article.

Carte des hôtels et logements - Galice
3613
Laisser un commentaire