Les 9 lieux les plus dangereux au monde

avatar

Qu’ils soient fermés au public ou ouverts aux plus aventuriers d’entre nous, ces 9 lieux sont les plus dangereux au monde !

Vous faites peut-être partis de ces gens un peu foufous qui aiment sauter des falaises, enchaîner les tours en montagnes russes, poussez au maximum la pédale d’accélérateur ou partir en solitaire dans des contrées éloignées ? Que ce soit un penchant naturel pour l’adrénaline, un attrait pour le risque et la nouveauté ou une quête d’extrêmes pour vous sentir vivre, votre soif de danger n’a aucune limite ? Nous avons pensé à vous ! Savez-vous que notre planète regorge de lieux dangereux qui sauront parfaitement satisfaire votre besoin insatiable de dopamine ?

Plus ou moins accessibles, ils vont réveiller vos envies de sensations fortes. À tous ceux qui ont l’estomac fragile, le vertige, peur de la vitesse ou un goût particulier pour la routine, il vaut mieux passer votre chemin. Découvrez 9 lieux les plus dangereux au monde.

À lire aussi :
Les 9 îles les plus dangereuses au monde
30 endroits parmi les plus étranges et terrifiants au monde
10 destinations où les touristes ne sont plus bienvenu·e·s

1. Le mont Hua, Chine

mont Hua

Crédit Photo : Shutterstock / Maciej Bledowski

Ce mont sacré chinois figure systématiquement dans la liste des lieux les plus dangereux au monde !

Quittez la folie urbaine des grandes mégalopoles chinoises pour gagner les flancs mythiques de cette montagne acérée et sacrée. Voyez-vous les microscopiques sentiers creusés dans la falaise ? Ces misérables planches de bois jonchées de branches qui servent de chemins de randonnées ? On parle bien de ces installations fébrilement suspendues à plus de 2000 mètres d’altitude ? Ces escaliers, sculptés dans la roche, entièrement verticaux ? Eh bien, c’est par là !

Bien-sûr, si vous survivez à cette ascension de quelques heures, vous aurez vu des paysages et eu droit à des panoramas absolument uniques !

2. La piscine du diable, Zimbabwe

La piscine du diable

Crédit Photo : Shutterstock / StanislavBeloglazov

Si faire plouf dans une piscine municipale vous ennuie, faites plutôt trempette dans la piscine la plus flippante du monde !

Notre second lieux dangereux se trouve tout en haut des Chutes Victoria, à la frontière du Zimbabwe et de la Zambie. Il s’agit de la piscine du diable qui vous amène au bord d’un précipice de plus de cent mètres de hauteur. Certes, c’est haut, mais c’est surtout torrentiel ! Le volume d’eau peut grimper en un clin d’œil et, potentiellement, vous entraîner dans un plongeon fatal.

3. La Route des Yungas, Bolivie

route de la mort

Crédit Photo : Shutterstock / Andrew Clifforth

Alias, la Route de la Mort ! Au moins, pas de doute sur le fait que ce soit un des lieux les plus dangereux au monde ! L’idée ? Dévaler pendant trois heures, à vélo, un sentier extrêmement vertigineux et taillé à même les falaises boliviennes.

Vous démarrez à 4750 mètres d’altitude et terminez à 1200 mètres. Ensuite, vous passez de cinq à vingt-cinq degrés. Puis, vous filez à 70 km/h. Le sentier mesure à peine plus de trois mètres. En contrebas, les nuages recouvrent la vallée et la brume bouche parfois le paysage. La route tourne, se rétrécie, les échancrures et le sol humide vous surprennent.

Vous frôlez le vide, tentez de garder le contrôle sur votre guidon tandis que vos doigts sont frigorifiés et surtout, vous devez rester concentrer en toute circonstance. Une seconde d’inattention et vous plongez, rejoignant ainsi des milliers casse-cous qui n’ont pas eu de seconde chance.

4. La porte de l’enfer, Turkménistan

Turkménistan

Crédit Photo : Shutterstock / wangko

Cette petite république enclavée en Asie centrale est connue pour son incroyable cratère de gaz situé près du village de Darvaza. Il compte parmi les lieux dangereux et fascinants à la fois. En effet, il s’agit d’un cratère, crachant du feu en permanence, posé en plein milieu désert ! La lumière qui en émane est si vive que cette « porte de l’enfer » se repère à des kilomètres.

Si vous vous approchez trop près du précipice incandescent, avant de mourir carbonisé au fond du trou parce que le sable ce sera effrité sous vos pieds, ce sera peut-être une bourrasque de vent brûlant qui vous aura cramé sur place. Mais si votre guide (non, on ne va pas là-bas tout·e seul·e) est assez habile pour vous permettre d’approcher un peu plus le cratère, vous serez abasourdi·e·s par les flammes qui lèchent, infatigables, la roche, par le bruit sourd au fond du trou et par l’odeur de souffre.

5. L’Île de Queimada Grande, Brésil

queimada grande

Crédit Photo : Shutterstock / Leo Francini

Il faudra avoir les nerfs solides  pour pénétrer ce lieu effrayant et très inhospitalier ! Bienvenus, ou pas, sur l’Île de Queimada Grande…

Ce petit écrin de verdure, paisiblement posé au large des côtes brésiliennes est bel et bien un des lieux les plus dangereux au monde. Elle est lit-té-ra-le-ment envahit de serpents ! Mais pas d’inoffensives couleuvres, non, non ! Elle est infestée de Jararaca-ilhoa : LA vipère la plus venimeuse du monde. Une morsure et une heure plus tard, vous n’êtes plus de ce monde. Le venin de ces serpents est carrément capable de dissoudre la chair humaine. En plus, avec une densité d’un serpent tous les mètres carrés, ne comptez pas passer au travers d’un tête à tête avec un Jararaca-ilhoa.

Du coup, soyons clairs, à moins d’être un biologiste ou scientifique de renommée mondiale, on ne vous laissera jamais mettre un orteil sur cette île.

6. Le Kjeragbolten, Norvège

Kjeragbolten

Crédit Photo : Shutterstock / Kochneva Tetyana

Se hisser sur un rocher suspendu presque par magie au dessus d’un fjord sans fond ? Normal ! Le rocher Kjerag est un emblème de la Norvège. Mais aussi un des lieux dangereux de notre palmarès ! Avant d’y accéder, il faut tout d’abord vous frotter à une randonnée corsée. Dès le départ, vous devez faire grimpette dans les rochers, parfois en compagnie de crachin ou de neige rendant les parois particulièrement glissantes. Au bout du chemin : le fameux rocher Kjerag.

À peine plus haute que vous, cette pierre est juste coincée entre deux falaises. À gauche, une cascade, à droite, un fjord naturel époustouflant qui glisse jusqu’à l’horizon, dessous, le vide, le vide, le vide. Telle le veut la tradition chez les plus téméraires : grimpez sur ce ridicule rocher et restez ainsi suspendu·e dans le néant, avec certes en toile de fond un paysage spectaculaire

7. Le Lac Natron, Tanzanie

Lac Natron

Crédit Photo : Shutterstock / Bildagentur Zoonar GmbH

Il est rose, il plane au cœur d’une des plus belles réserves naturelles au monde mais c’est un véritable cimetière ornithologique ! Le Lac Natron en Tanzanie figurent parmi les lieux les plus dangereux au monde, pour l’Homme et pour les animaux. Seuls trois espèces peuvent y survivre. Pourquoi ? Parce que ce lac a la particularité d’être salé et extrêmement alcalin. Son pH est quasi équivalent à celui de l’ammoniaque. Au moindre contact, l’eau inflige une douleur atroce et pétrifie littéralement les corps.

C’est pourquoi, lorsque le niveau baisse, on peut observer des cadavres d’oiseaux calcifiés, figés dans le temps et dans les moindres détails. Sans compter les odeurs insupportables de soufre qui émanent en permanence. Alors, qui est chaud pour une petite baignade ?

8. La Vallée de la Mort, États-Unis

Vallée de la Mort

Crédit Photo : Shutterstock / Julien Hautcoeur

L’Ouest américain est une destination phare pour les mordus de road-trip. Chaque année de nombreux voyageur foulent ses paysages quasiment lunaires et ses formations géologiques monumentales. On n’imagine pas qu’il figure parmi les lieux dangereux de la planète.

Pourtant, même si la Vallée de la Mort figure sur les itinéraires classiques, gardez en tête que son nom n’est pas un hasard ! Elle doit tout de même cette appellation morbide à ses caractéristiques particulièrement inhospitalières pour l’Homme et la plupart des espèces animales.

Cette vallée désertique détient le record de la plus haute température jamais enregistrée sur Terre : près de 57 degrés ! Alors, qui est partant pour s’arrêter sur le bord de la route et faire une petite balade digestive dans le couloir du four ?

9. Iakoutsk, Sibérie, Russie

Iakoutsk

Crédit Photo : Shutterstock / Marcin Osman

Voici maintenant la ville la plus froide du monde. Autant vous dire qu’on ne va pas là-bas pour un voyage de noces ou des vacances reposantes. Dès que vous mettez un pied en dehors de l’avion, vous êtes accueilli·e·s par un thermomètre à -50 degrés !

En fait, il suffit d’imaginer tout un monde construit dans votre congélateur. Même pire ! L’air brûle, le froid entaille, les mâchoires s’immobilisent, le paysage entier est figé dans la glace, rien n’est enterré à cause d’un sol gelé jusqu’à deux cent-cinquante mètre de profondeur. Néanmoins, si vous êtes un tantinet agoraphobe, en préparation pour l’Everest ou passionné·e de paysages vierges, nul doute que vous adorerez ce dernier des lieux dangereux.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

  1. Je viens de faire le Caminito del Rey. SUPER. C’est un vrai billard, super sécurisé avec des gardes tous les kms.
    Le chemin est en bois, avec une main courante le long de la paroi et un bastingage du côté du vide.
    Il faut réserver ( nombre limité pour la sécurité ). A un endroit il y a une plaque de verre et pour la sécurité …
    4 personnes à la fois. Vraiment à faire, même avec des enfants en bas âges.

Laisser un commentaire

Explorez la France et redécouvrez ses trésors. Remplissez votre carte d'exploration et trouvez de nouvelles idées pour partir cet été. Voir notre page dédiée