×
Mot de passe oublié ?

Les us et coutumes dans le sud de Madagascar

Comparez et trouvez vos activités voyage
Les us et coutumes dans le sud de Madagascar

Sud de Madagascar: petit aperçu des traditions des tribus locales

Durant la visite de la contrée des Bara et des Antandroy, vous aurez l’occasion de vivre des moments de réjouissances propres à la région. Le zébu tient une place prépondérante dans la vie de ces castes. Selon leurs coutumes, un jeune homme ne peut prétendre au mariage tant qu’il n’a pas volé un bœuf.

A sa mort, un dignitaire doit faire l’objet de longues semaines de veillées mortuaires auxquelles tous les membres de sa tribu doivent assister. Séances de pleurs et de danses traditionnelles vont se succéder. Si le mort est assez âgé, son troupeau de zébus doit être abattu pour lui faire honneur et pour nourrir la communauté toute entière. Il ne doit en rester avant qu’il ne soit inhumé. Les crânes des bêtes seront soigneusement lavés et conservés afin d’orner le tombeau du défunt.

Dans le Sud de Madagascar, le culte des morts tient une très grande place dans la vie sociale. Les tombeaux des Bara sont nichés dans des grottes bien entretenues dans les massifs de l’Isalo. Périodiquement, les ossements d’un mort sont minutieusement lavés suivant un rite ancestral. Ensuite, ils sont ré enterrés dans la même grotte, mais à un endroit plus élevé.

Tombeau de bara madagascar

Un tombeau des Bara – Wikimedia – Hardscarf

Chez les Malgaches, chaque membre de la gent masculine doit faire l’objet d’une circoncision. Dans les hauts plateaux, il est d’usage d’enlever le prépuce du garçon durant les périodes fraîches et quand il est encore en bas âge. Dans le Sud, la circoncision est effectuée de façon collective. On l’appelle couramment Sambatra. Cette cérémonie traditionnelle se tient tous les 7 ans et tous les membres de la tribu éparpillés dans tous les coins de la Grande Île sont tenus d’y assister. Les réjouissances s’étalent sur plusieurs jours.

Sambatra Madagascar

Crédit photo

L’Aloalo est un ensemble de pièces de bois sculptées (ou poteaux) surmontant les tombeaux dans le sud de Madagascar. Ce sont des totems qui représentent le quotidien d’un défunt, reflètent toute une scène de vie et peuvent même prendre l’apparence d’objets.
Aloalo Madagascar

Wikimedia – Moongateclimber

A voir aussi dans la rubrique Madagascar
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi