Comment atteindre Ramena, la plus belle plage de Madagascar ?

avatar

Pour rejoindre la plage de Ramena, plusieurs moyens de transports sont possible. Petit tour d’horizon de ce que vous pouvez trouver.

Les voyagistes avancent que Ramena est l’une des plus belles plages du monde. C’est un cadre idéal pour un dépaysement total que ce soit en solo, à deux ou en famille. Mais comment se rendre à Ramena ?

Les itinéraires possibles pour atteindre Ramena

Par avion
D’habitude, les longs courriers qui relient Madagascar à l’Europe atterrissent à Ivato située dans la Capitale de Madagascar ou à Nosy-be, l’île paradisiaque du Nord. Ce sont les seuls aéroports internationaux de l’île rouge.

Pour gagner du temps, vous pouvez acheter un billet d’avion reliant Antananarivo-Antsiranana (Diégo suarez) de la Métropole. Comme ça, vous n’aurez qu’à passer quelques heures dans un transit à Ivato, pour attendre un vol national.

Si vous passez par Antananarivo, prenez une brève halte de 1 ou 2 jours. Comme cela, vous aurez l’occasion de découvrir les monuments historiques d’Antananarivo, visiter les anciens palais royaux et les 12 collines sacrées, connaitre brièvement l’histoire de Madagascar et la civilisation malgache à travers les architectures locales, longer les centaines d’escaliers en pierres reliant les quartiers, cheminer dans les ruelles où 90% des bâtiments de premier plan servent de boutiques, gargotes ou épiceries et dont les trottoirs envahis par des dizaines de milliers de marchands à l’étal.

Entre-temps, n’oubliez pas faire une réservation auprès d’un opérateur aérien (Air Madagascar ou Air France) afin de rejoindre au plus vite Antsiranana.

En voiture
Les amateurs de découvertes atypiques et les aventuriers peuvent louer une voiture avec chauffeur ou non auprès des tours operators. Voici les tarifs de référence à la journée pour une voiture avec chauffeur :

  • berline à essence: environ 45 à 50€,
  • 4X4 diesel: entre 720 et 75€,
  • bus et minibus de 6 à 20 personnes dans la fourchette de 65 à 100€.

Environ un millier de kilomètres sépare Antananarivo de Ramena (via Antiranana). Pour les touristes « sac à dos », nul besoin de se soucier. Des taxi-brousse prennent le départ chaque soir à Antananarivo pour vous mener vers Antsiranana moyennant la somme modique de 70.000 ariary (environ 22€).

Ce long périple d’environ 48 heures réserve plein de surprises aux voyageurs. Après les paysages verdoyants des hauts plateaux (Anbohidratrimo et Ankazobe), et autres vous aurez à vue d’œil des successions de savanes entrecoupées peu à peu de plantations de mangues et de cannes à sucre. Après Ambondromamy, vont se succéder des routes mal entretenues longées par diverses exploitations agricoles des exportateurs de vanilles, girofles, cafés et cannelles. Une fois arrivé à Antsiranana, vous pouvez rejoindre Ramena via un taxi-ville (pour environ 15€ à 20€) ou un tok tok pour 7 ou 8€ et pourquoi pas, un taxi brousse dont le prix est de 2000 ariary (moins d’1€).

Par la mer
Pour rejoindre directement Ramena, vous pouvez toujours vous embarquer sur un bateau à moteur, un chaland ou un boutre que vous soyez à Toamasina, Morondava, Toliary, Sainte-Marie ou Mahajanga.

Grâce à ces moyens de transports, vous aurez l’occasion d’admirer le littoral malgache et ses fonds marins atypiques, de découvrir de belles plages préservées des mains destructrices de l’Homme et d’entrevoir à travers les feuilles de cocotiers bon nombre de villages de pêcheurs. La traversée risque de causer le mal de mer, mais le spectacle en vaut la peine.

Crédit photo principale : Wikimedia – belgianchocolate

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Egalement dans Plage
Laisser un commentaire

Suivez l'évolution de l'épidemie de Coronavirus pays par pays. Etudiez l'évolution de l'indice voyage en temps réel. Voir notre page dédiée