Dans quel quartier loger à Seattle ?

avatar
Les meilleurs endroits où loger à Seattle Voir les hébergements

Visiter la ville natale de Kurt Cobain, berceau de la culture Grunge ? Découvrez dans quel quartier loger à Seattle !

Plus grande ville de l’État de Washington au nord-ouest des États-Unis avec 704 352 habitants et 3,5 millions de personnes dans toute l’aire urbaine, Seattle est située entre le Puget Sound et le lac Washington, à 155 kilomètres seulement du Canada et de Vancouver. Seattle figure parmi les villes les plus importantes de la côte Pacifique étasunienne, un pôle industriel autant que culturel d’envergure mondiale. Surnommée « la cité émeraude », Seattle est la plus grande mégalopole d’une vaste conurbation urbaine longue de plusieurs centaines de kilomètres. Ville natale de Jimi Hendrix, Seattle fut le terreau de la musique Grunge (dont le groupe Nirvana), berceau de la contre-culture alternative et théâtre de nombreuses manifestations altermondialistes, notamment celles contre le sommet de l’OMC en 1999.

North End, Central City, South End et West Seattle concentrent de nombreux quartiers dont on ne peut établir ici une présentation exhaustive. Voici une sélection des meilleurs quartiers où loger à Seattle, cette ville artistique et multiculturelle, haut-lieu de la contre-culture altermondialiste.

Dowtown

Ou loger, Downtown - Seattle

Le quartier du centre-ville de Seattle est le centre des affaires. Situé entre les rives de l’océan et les collines, c’est le cœur touristique de la ville, où la population y est plutôt dense. La zone englobe en réalité plusieurs quartiers : le Marché de Pike Place, Pioneer Square, First Hill, ou Yesler Terrace. L’activité sociale grouillante se développe autour du Pike Place Market, une place très commerçante où l’on trouve une pléthore de boutiques indépendantes et spécialisées – si vous aimez les produits locaux et frais -, le Marché fermier et l’Aquarium de Seattle. De nombreux restaurants vous raviront les papilles, surtout si vous aimez les fruits de mer. Côté arts et culture, on trouve de nombreux cinémas et théâtres, des musées (le Seattle Art Museum), mais attention : se loger à Seattle est du plus en plus cher. De grandes multinationales telles qu’Amazon, Boeing ou Microsoft y ayant élu domicile, un effet levier s’exerce sur les prix des hôtels : se replier sur les auberges de jeunesse si vous êtes jeune voyageur, sinon Airbnb et sa solution de logement chez l’habitant.

Capitol Hill

Ou loger, Capitol Hill - Seattle

Capitol Hill, enserré entre le lac Union et le lac Washington, a longtemps été le quartier de la communauté LGBT. C’est un quartier aux larges dimensions, avec deux grands parcs où flâner aux beaux jours – Volunteer Park et Interlaken Park -, des restaurants de cuisine internationale indienne, népalaise, tibétaine, une zone riche en adresses immanquables pour les gourmets. Le quartier fait l’affaire des touristes à l’affût des meilleurs marchés : le quartier est devenu le repaire des fournisseurs d’artisanat et des boutiques design. Et comme tous les quartiers agréables où loger à Seattle, on trouve une myriade de bars et de restaurants sympas.

South Lake Union

Ou loger, South Lake Union - Seattle

Plus au nord, se trouve un quartier jouxtant le centre-ville, plus calme mais tout aussi sympa : sur les rives du lac Union, le quartier South Lake Union s’avère être un emplacement idéal pour arpenter les rues de la ville. De nombreux appartements, commerces, hôtels, bars s’installent, créant au fil du temps un second centre-ville dans la ville. Le musée de l’histoire et de l’industrie (MOHAI) et Lake Union Park, offriront de belles balades avec vue sur la skyline et ses gratte-ciels.

Lower Queen Anne

Ou loger, Lower Queen Anne - Seattle

Envie de loger à Seattle dans des quartiers résidentiels plutôt calmes et éloignés de l’effervescence du centre-ville ? Le Lower Queen Anne se trouve sur les hauteurs, avec vue sur le CBD et les montagnes qui évoquent vaguement le mont Fuji des cartes postales japonaises… Le quartier est plutôt prisé par les classes aisées et y trouver un logement pourrait être cher, l’offre y étant moins abondante. Mais cela permet de dormir à Seattle pour vivre à l’américaine, comme les locaux.

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire