5 lieux à visiter pour célébrer la journée de la Mémoire de l’Holocauste

avatar

Cinq lieux de mémoire poignants où se rendre pour se rappeler des victimes de la Shoah pendant la Seconde Guerre mondiale.

Entre 1941 et 1945, quelque 6 millions de juifs furent tués par le régime nazi et ses collaborateurs. Adoptée depuis 2005, la journée du 27 janvier a été dédiée à la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité. Cette journée a été nommée Jour International du Souvenir de l’Holocauste, une date symbolique puisqu’elle correspond à l’anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau.

Plus de 70 ans après, il reste peu de survivants de l’Holocauste (ou de la « Shoah »), et l’importance de cette journée n’en est que renforcée car les atrocités perpétrées pendant la Seconde Guerre Mondiale ne seront jamais oubliées. Il existe des monuments commémoratifs, des musées et des hommages dédiés aux victimes de l’Holocauste un peu partout dans le monde. Tous ont leur importance, mais aujourd’hui, nous avons sélectionné les 5 monuments les plus importants où se souvenir de ces événements terribles.

Voyager doit être amusant et inspirant, mais c’est aussi une façon d’apprendre. Et il existe peu de meilleures façons d’apprendre sur la vie et l’humanité, que de se souvenir d’un de ses moments les plus sombres de l’histoire.

Auschwitz, Cracovie (Pologne)

Arbeit Macht Frei, Auschwitz

Crédit photo: Flickr – Rodrigo Paredes

La plupart des camps de concentration en Europe ont été convertis en musées ou mémoriaux, mais Auschwitz-Birkenau demeure le plus connu. Entre 1941 et 1944, il formait un vaste ensemble de camps où un nombre effrayant de 1,1 million de prisonniers furent tués. C’est la libération d’Auschwitz par les Soviétiques le 27 janvier 1945 qui commémore le Jour du Souvenir de l’Holocauste.

Aujourd’hui, Auschwitz est l’un des lieux de mémoire les plus visités de l’Holocauste, et une grande partie du complexe demeure remarquablement intacte. Les voies de chemin de fer qui ont amené les prisonniers au camp sont toujours en place, et le fameux signe « Arbeit macht frei » (« le travail rend libre ») est toujours en place, bien que celui exposé à l’entrée du camp soit une réplique suite au vol et aux dégâts de l’original. Un voyage à Auschwitz près de Cracovie est une expérience déchirante, mais il n’existe pas d’autres lieux qui « racontent » aussi efficacement l’Holocauste.

Auschwitz, Oświęcim, Pologne

La Maison Anne Frank à Amsterdam (Pays-Bas)

Maison Anne Franck, Amsterdam

Crédit photo: Flickr – karmacamilleeon

Située dans le centre d’Amsterdam, cette maison historique est l’endroit où Anne Frank, une jeune fille juive, s’est cachée avec sa famille et quatre amis pour éviter de tomber dans les mains nazies. Pendant ce temps elle a tenu un journal intime, qui est devenu la lecture par excellence sur l’Allemagne nazie et l’Holocauste, prêtant un visage humain à une atrocité parfois trop grande pour être comprise correctement. Tragiquement, après deux ans passés dans ce refuge, le groupe est trahi et déporté vers les camps d’extermination nazis.

Aujourd’hui, la cachette au sein de la maison a été préservée, tandis que le reste de l’édifice forme un musée qui est à la fois un mémorial et une célébration de la vie d’Anne Frank. C’est l’un des musées les plus visités des Pays-Bas, et sa popularité ne s’est développée qu’après avoir été aperçu dans une scène clé du roman de John Green, Nos étoiles contraires (2012), adapté par la suite au cinéma.

Maison Anne Frank, Prinsengracht 263-267, 1016 GV Amsterdam, Pays-Bas

Mémorial de Yad Vashem à Jérusalem (Israël)

Salle des noms, Yad Vashem, Jerusalem

Crédit photo: Wikimedia – David Shankbone

Israël est un pays juif, et les cicatrices de l’Holocauste y sont encore profondes à ce jour. Yad Vashem est un vaste complexe dédié à la mémoire de l’Holocauste. Il comprend le Musée d’Histoire de l’Holocauste, sans doute le meilleur du monde sur ce sujet, une galerie d’art de l’Holocauste, une synagogue, plusieurs monuments commémoratifs, et bien d’autres choses encore. Le plus frappant est peut-être la Salle des Noms, une salle en forme de dôme orné de photographies de victimes de l’Holocauste et des fragments des feuilles de témoignage.

Fait important, Yad Vashem honore également les non-Juifs qui ont risqué et ont perdu la vie pour sauver les Juifs pendant l’Holocauste. Bien que ce site soit devenu une attraction touristique massive, il n’en reste pas moins déchirant et beau à la fois.

Mémorial de Yad Vashem, P.O.B. 3477, Jerusalem 9103401 Israel

Mémorial aux Juifs assassinés d’Europe, Berlin (Allemagne)

Mémorial des juifs assassinés d'Europe à Berlin

Crédit photo: Flickr – mini malist

Berlin, la capitale de l’empire nazi à l’époque, est une destination particulièrement poignante pour se souvenir de l’Holocauste. C’est un site de 19.000 mètres carrés occupé par 2711 plaques de béton disposées en grille. Elles varient en taille, certaines n’étant pas plus haute que votre cheville, d’autres se profilant dramatiquement au-dessus de votre tête.

Il y a un manque délibéré d’informations sur le site : aucun nom des victimes ou d’auteur n’est présent, pas de noms de lieux où des personnes ont été tuées, aucun dénombrement des morts. Cela a attiré quelques critiques, mais le résultat est un mémorial permettant aux visiteurs de se rendre compte de la terrible ampleur que fut la Shoah, du moins symboliquement.

Mémorial aux Juifs assassinés d’Europe, Cora-Berliner-Straße 1, 10117 Berlin, Allemagne

Les Chaussures au bord du Danube à Budapest (Hongrie)

Chaussures au bord du Danube à Budapest

Crédit photo: Flickr – brent flanders

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Juifs de Budapest ont été arrêtés par des miliciens fascistes du Parti des Croix fléchées et alignés le long du bord du Danube. Quand ils ont été abattus leurs corps sont tombés dans l’eau et ont été emportés par le courant.

Ce mémorial sobre permet de se souvenir de ces victimes en représentant leurs chaussures laissées sur la rive. 60 paires de chaussures sont fixées à la digue en pierre, où aujourd’hui les locaux et touristes viennent s’asseoir et regarder l’eau dans laquelle les corps ont dérivé au loin. Ce mémorial veille à ce qu’ils ne soient jamais oubliés.

Mémorial des Chaussures au bord du Danube, Id. Antall József rkp., 1054 Budapest, Hongrie

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire