Les 10 choses incontournables à faire à Puebla et ses alentours

avatar

Visiter Puebla au Mexique : quelles sont les meilleures choses à faire et voir dans la ville aux mille et une merveilles ?

Classée au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco depuis 1987, Puebla est l’une plus belles villes à visiter au Mexique, à la fois capitale gastronomique et culturelle. Dominée par les imposantes silhouettes des volcans Popocatépetl et Iztaccíhuatl, Puebla est fière de son histoire : les troupes mexicaines y ont vaincu l´armée française en 1862.

Fondée en 1531 par les Espagnols, elle a longtemps été dénommée la Ville des Anges (« Ciudad de los Angeles »). Visiter Puebla pourrait se résumer en un mot : « baroque ». Il définirait sans doute au mieux cette ville avec ses saveurs complexes qui séduisent le palais, ses formes élaborées qui captivent le regard, son ensemble irrésistible de légendes et d’histoires, de rues tortueuses, de fontaines, de jardins, de marchés d’artisanat et de ruelles d’artistes et un horizon sur lequel se découpent les coupoles des églises.

Pour vous aider à planifier votre séjour, on a listé pour vous les meilleures choses à faire à Puebla, au Mexique :

1. Se laisser éblouir par la Chapelle du Rosaire

Chapelle du Rosaire, Puebla

La Chapelle du Rosaire (« Capilla del Rosario ») est la partie la plus somptueuse de l’Eglise Santo Domingo. Sa décoration baroque ne manquera pas de vous éblouir. Située au côté sud de l’autel principal, la chapelle se distingue par ses sculptures d’ornement, ses peintures et détails travaillés à la feuille d’or qui créent un effet flamboyant, d’où son nom La Maison Dorée (« La Casa Dorada »). Les vitraux de l’étage supérieur laissent entrer la lumière et donnent un magnifique éclat doré. Ce lieu typique des raffinements de l’art baroque à la mexicaine ne vous décevra pas !

2. Émerveiller ses papilles avec la gastronomie poblena

Gastronomie poblena, Puebla

La gastronomie de Puebla est l’une des plus emblématiques et succulentes du pays et emplit de fierté ses habitants. Les plats y sont particulièrement originaux et vous pourrez goûter le mole pobleno, une sauce où se mêlent chocolat, piments, noix, amandes, sésames; des chiles en nogada (piments farcis); ou des desserts d´une incroyable créativité tels que les tortitas de Santa Clara (petits biscuits), les camotes (sorte de patate douce confite), la dulce de pepita (galette de pépins de courge caramélisés), les jamoncillos (friandise à base de sucre et de lait) ou encore de nombreux fruits confits.

3. Se cultiver à la Bibliothèque Palafoxiana, pionnière américaine

Bibliothèque Palafoxiana, Puebla

La Bibliothèque Palafoxiana, première bibliothèque publique du continent américain, abrite une des plus grandes collections du savoir humain : elle renferme 40.000 volumes, tous conservés sur des étagères en cèdre et différentes variétés mexicaines de pin datant du XVIIIe siècle.

Vous trouverez cette perle culturelle au dernier étage de la Casa de Cultura de Puebla, dans une vaste et somptueuse salle voûtée. Une peinture de la Madone de Trapanni, œuvre du maître sicilien Nino Pisano, veille sur la partie centrale du salon. Plus qu’un joyau historique, cette bibliothèque est aussi une œuvre artistique en elle-même.

4. Se promener au paradis des acheteurs : El Parián de Puebla

El Parián de Puebla

Le marché El Parián est l’endroit rêvé pour acquérir des objets artisanaux traditionnels de la région. Situé sur l’ancienne place San Roque, il vous accueille tous les jours pour profiter de ses 100 stands qui proposent des réalisations originaires de tout l’État.

Vous y trouverez donc de superbes pièces en talavera, sorte de céramique aux motifs très colorés, des textiles, des articles en cuir, des bijoux, des poteries, des objets en bois, des étals de friandises et bien d’autres souvenirs typiques du Mexique…

5. Grimper au sommet de la Pyramide de Cholula

Pyramide de Cholula, Puebla

Située à une dizaine de kilomètres de Puebla, Cholula est l’une des plus anciennes villes encore habitées du Mexique. Elle s’établit au pied de la plus grande pyramide jamais construite par l’homme. Cette gigantesque structure, mesurant plus de 405 mètres de long, est dédiée à Quetzalcóatl, une divinité pan-mésoaméricaine représentée par un serpent à plumes.

Une pyramide peut en cacher une autre. Cette construction est en réalité le travail de différents peuples mexicains, qui ont superposé 7 pyramides, recouvertes au fil du temps par la végétation. Les conquistadors du 16ème siècle ne se sont pas aperçus de l’étrangeté de cette montagne. Ils ont même bâtit l’église Nuestra Señora de los Remedios à son sommet, sans jamais réaliser qu´ils marchaient sur un immense complexe de pyramides.

6. S’aventurer sur les volcans Popocatépetl et Iztaccíhuatl

volcans Popocatépetl et Iztaccíhuatl, Puebla

Laissez-vous tenter par une randonnée sur les traces de la mythologie aztèque : le guerrier Popocatépetl était amoureux d’Iztaccíhuatl, fille convoitée du roi. Celui-ci promit la main de sa fille au vaillant guerrier, à condition qu’il revienne victorieux de la guerre. Un rival jaloux fit croire à la princesse que son bien aimé était mort au combat. Elle en mourut de chagrin. A son retour, après avoir appris la mort de celle qu’il aimait plus que tout, Popocatépetl prit alors le corps d’Iztaccíhuatl, et l’emmena au sommet d’une montagne, où il se laissa mourir à ses côtés. Les dieux émus, les recouvrirent de neige et les changèrent en montagne.

La montagne d’Iztaccíhualt fut appelée « femme endormie » car ses sommets, que vous pouvez gravir, ont la forme d’une femme allongée sur le dos. Quant à Popocatépetl, il devint un volcan dont la rage fait pleuvoir du feu sur la terre. La visite de ce dernier volcan est interdite au public, mais vous pouvez l’admirer de loin ou depuis les sommets de la montagne voisine.

7. S’imprégner de l’histoire du Mexique au Musée Amparo

Musée Amparo, Puebla

Le Musée Amparo, abrité dans deux bâtiments coloniaux – un palais et un hôpital, possède une impressionnante collection d’art mexicain préhispanique, colonial, moderne et contemporain. Promenez-vous dans les huit salles consacrées au Mexique préhispanique pour découvrir plus de 2000 pièces représentant les antiques civilisations mexicaines… Parmi tous ces objets, vous pourrez par exemple admirer des vases, des figures anthropomorphes et animales, des stèles, des autels, des sculptures ou encore des outils. Pour vous guider, une ligne du temps montre sur tout un mur la chronologie du Mexique, depuis les temps reculés jusqu’à nos jours. Vous serez ainsi incollables sur l’histoire du pays !

8. Visiter la Cathédrale de l’Immaculée-Conception

Cathédrale de l'Immaculée-Conception, Puebla

La Cathédrale de Puebla se situe près d’El Zocaló, la place principale de la ville. C’est la plus grande et la plus ancienne cathédrale du Mexique. Débutée en 1575, il a fallu 74 ans pour la construire. C´est ce qui explique les différents styles architecturaux. Ainsi, la façade vous rappellera plutôt la Renaissance, tandis que l’intérieur renvoie au style néoclassique ou encore au baroque. Vous ne pourrez en outre pas manquer ses deux tours en fer forgé qui culminent à 74 mètres de hauteur.

Ce grand édifice, richement orné, mérite largement qu’on s’y arrête, au moins pour profiter de l’union architecturale qui en fait sa particularité.

9. Se souvenir de la victoire mexicaine à Los Fuertes de Loreto y Guadalupe

Los Fuertes de Loreto y Guadalupe, Puebla

C’est dans les forts de Loreto et de Guadalupe, à Puebla, que s’est produit un événement historique : la victoire d’un peuple indigène face à une puissance impériale. Le 5 mai 1862, les armées du Second Empire français furent battues par un bataillon mexicain moitié moins nombreux. Vous pouvez aujourd’hui visiter les forts où les deux armées se sont affrontées. Les Mexicains célèbrent encore et toujours cette victoire car, si l’armée mexicaine fut par la suite vaincue, cette bataille symbolise l´unité du pays.

10. Se promener dans les rues de Xanenetla

Xanenetla, Puebla

Un projet innovant et insolite a vu le jour dans ce quartier de Puebla, afin de favoriser la cohésion sociale et la vie de quartier : le Colectivo Tomate a mis en place un atelier urbain de peinture murale en collaboration avec les habitants du quartier, l’Etat et d’autres organismes. Ceci a donné naissance au « muralisme social », un concept qui caractérise l’identité culturelle et révolutionnaire mexicaine. Le quartier de Xanenetla a été choisi pour son histoire, ainsi que pour son architecture originale à base de pierres volcaniques.

Vous ne pourrez que rester admiratifs devant les murs originaux et colorés de Xanenetla, qui racontent les histoires des familles et définisse l’identité de ce beau quartier.

Comment aller à Puebla ?

Plusieurs compagnies aériennes desservent Puebla au départ de Paris. Toutefois, les vols sont souvent longs et avec une voire deux escales. Le plus simple est donc de prendre un vol pour Mexico, puis d’emprunter un bus de l’aéroport jusqu’à Puebla (environ 2h de trajet). Cela pourra vous laisser du temps pour profiter de la capitale. Pour trouver un vol pas cher pour Puebla ou Mexico, vous pouvez faire votre recherche sur le site de notre partenaire Skyscanner.

Où dormir à Puebla ?

Vous trouverez à Puebla une multitude d’hôtels et auberges de jeunesse pour passer une nuit paisible. La majorité des hébergements se situe dans le centre historique de la ville.

Pensez à réserver votre hébergement en avance, surtout en période de fêtes et en haute saison, Puebla étant une ville très convoitée de par sa proximité avec Mexico notamment. Vous pouvez trouver un hôtel pas cher à Puebla en effectuant une recherche sur ce comparateur d’hôtels.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

  1. y a t il des bus publics de puebla pour aller au parc national popocatpl pour faire de la randonnée?

    merci

    • Florian Colas

      Bonjour, oui il existe un bus au départ de CAPU (central d’autobus de Puebla) ! Bonne journée

Laisser un commentaire