Les 9 choses incontournables à faire à Polignano a Mare

avatar

En quête de dépaysement et de chaleur ? Découvrez alors comment visiter Polignano a Mare, la “Perle de l’Adriatique” !

Paysage idyllique, eaux turquoises et translucides, falaises escarpées et grottes mystérieuses… Bienvenu·e·s à Polignano a Mare ! Originellement grecque, et aujourd’hui petite ville discrète mais très fréquentée il vous faut visiter Polignano a Mare qui vous réserve quelques belles surprises.

Construite sur les bords de falaises calcaires si caractéristiques des Pouilles, Polignano a Mare s’illustre par la beauté de ses eaux et son paysage urbain. Son littoral sauvage s’allie parfaitement avec les nombreuses habitations qui le frôlent, donnant un résultat époustouflant, presque vertigineux.

Mais visiter Polignano a Mare, c’est aussi la découvrir au-delà de ses falaises !

À lire aussi : Les 12 choses incontournables à faire dans les Pouilles

1. La Piazza dell’Orologio

Piazza dell'Orologio

Crédit photo : Facebook – Italien på Fyn

Ancienne place centrale du village, la Pizza dell’Orologio est aujourd’hui une agréable petite place bordée de commerces et restaurants. Elle doit son nom au Palazzo dell’Orologio, un bâtiment sur lequel s’affiche fièrement une horloge.

Les maisons qui clôturent la place sont typiques, blanches et un peu vieillies par les années. La place est assez petite, on en fait vite le tour, mais vous y passerez forcément pour visiter Polignano a Mare entièrement !

2. L’Église Matrice di Santa Maria Assunta

Eglise visiter Polignano a mare

Crédit photo : Facebook – Parrocchia Matrice Santa Maria Assunta Polignano a Mare

Véritable pièce maîtresse de l’architecture religieuse de Polignano a Mare, l’Église Matrice di Santa Maria Assunta se situe en bordure de la Piazza dell’Orologio.

Elle date du XIIIe siècle, et impressionne par sa beauté ainsi que par la hauteur de son clocher (23 mètres). Sa façade blanche illumine l’espace tandis qu’à l’intérieur, sculptures, colonnes, peintures et dorures sont au rendez-vous.

Ne manquez pas non plus le somptueux orgue du XVIIIe siècle, incroyablement bien conservé.

3. Les grottes de Polignano a Mare

Grotte Polignano

Crédit photo : Shutterstock – Em Campos

Comment visiter Polignano a Mare sans découvrir les grottes ? Creusées naturellement par les éléments de la nature, on en dénombre près de 80 ! Cependant, toutes ne sont pas exploitables.

Parmi les plus célèbres grottes, découvrez la célèbre Grotta Palazzese, la Grotta delle Monache, la Grotta Scampagnata ou encore la Grotta Castellana (à 15 kilomètres).

Des excursions en bateau sont organisées afin que vous puissiez vous en approcher de très près, et même parfois, pour que vous en sachiez plus à leur sujet.

Petite particularité de la Grotta Palazzese : elle fait partie des rares grottes dont l’accès peut se faire à pieds. Via un étroit escalier taillé à même la roche, accédez donc à l’immense trou naturel d’une largeur de presque 30 mètres !

Ne manquez pas de déguster un repas aux chandelles au Grotta Palazzese dans le restaurant incrusté dans la roche de la grotte entre mai et septembre. Il se trouve tout juste sous l’hôtel Grotta Palazzese. Décidément.

4. Le musée d’Art Contemporain

Museo di Arte Contemporanea Pascali

Crédit photo : Facebook – Fondazione Pino Pascali – Museo di Arte Contemporanea

Il n’y a que très peu de musée à Polignano a Mare. Ceci dit, le Palais Pino Pascali, en bord de falaise, abrite le musée d’Art Contemporain. Pino Pascali était un grand artiste originaire de la ville, le musée expose alors beaucoup de ses œuvres, lui qui a marqué l’art italien du XXe siècle.

Le musée d’Art Contemporain de Polignano a Mare est le seul de ce type dans la région des Pouilles, il est donc très populaire auprès des amateurs.

Sur deux étages, découvrez les pièces de Pino Pascoli, mais aussi celles des lauréats du prix qui porte son nom. Chaque année, depuis 1997, un prix est décerné à un artiste qui se voit offrir une reproduction de l’une des pièces les plus célèbre de Pascali : une sculpture de queue de baleine !

5. La plage de Lama Monachile (Cala Porte)

Plage lama Monachile

Crédit photo : Shutterstock – Ingus Kruklitis

Il s’agit de la plage la plus célèbre de Polignano a Mare ! Coincée entre deux morceaux de ville accrochée à la falaise de tuf, Lama Monachile impressionne.

Que ce soit pour la clarté de ses eaux, ses petits galets blancs ou ses fonds, cette plage attire chaque jour de nombreuses personnes.

Malgré une forte affluence sur son littoral, Polignano a Mare a reçu plusieurs années consécutives le prix “Drapeau Bleu” récompensant les bords de mer propres : eaux, plages, marinas…

Le passage de la Grotta Piana

Petit passage artificiel aux murs de pierres brutes, il permet, depuis la plage de Lama Monachile, d’accéder à un endroit mystérieux.

Pas d’inquiétude, cependant, il ne donne accès qu’à une surface plane d’où vous pourrez effectuer des plongeons sans risque. D’abord peu rassurant car assez sombre, c’est tout même un passage à emprunter pour s’amuser un peu !

Par contre, restez prudent·e·s, assurez vos pas et osez le plongeon seulement si vous vous sentez sûr·e·s de vous.

6. Les points de vue sur la ville et la mer

Point de vue

Crédit photo : Facebook – Pasqua Russo

Si vous souhaitez en prendre plein les yeux, alors rendez-vous aux points d’observation de la ville. D’abord, la Terrazza Santo Stefano, qui se trouve du côté droit de la plage de Lama Monachile, au bout du centre historique de Polignano a Mare.

De l’autre côté, sur un terre-plein plus naturel, retrouvez Pietra Piatta, une avancée rocheuse. Un escalier vous emmène jusqu’au bord de la falaise.

Ce sont deux endroits d’où vous embrassez alors une vue imprenable, à couper le souffle, sur la plage, la ville et la mer Adriatique qui s’étend sous vos pieds. Aux dernières lueurs du jour, venez y observer le coucher du soleil et regardez la ville évoluer selon les couleurs.

7. Le Ponte Borbonico

Pont visiter Polignano a mare

Crédit photo : Facebook – Italien i Nordjylland

Le Ponte Borbonico est un pont très haut surplombant la plage de Lama Monachile. En le traversant, vous pourrez admirer une jolie vue, d’un côté la plage, de l’autre la ville.

Il date de la moitié du XVIe siècle mais a été rénové depuis, pour permettre aux voitures et passants de le traverser.

Il arbore cinq belles arches, et culmine à une hauteur de près de 30 mètres. Il s’agit également de l’un des accès à la plage, qui se fait finalement par un escalier un peu abrupte, soyez vigilant·e·s.

8. La roche de l’Ermite

Rocher Hermite visiter Polignano a mare

Crédit photo : Wikimédia – Carlo Pelagalli

À quelques mètres du bord de l’eau, au sud de Polignano a Mare, il y a la roche de l’Ermite, ou Scoglio dell’Ermita. Son nom vient d’une légende qui relate la vie d’un ermite fasciné par le rocher, qui y aurait élu domicile, avant d’y mourir paisiblement, aidé à la survie par les pêcheurs et marins locaux.

Aujourd’hui, le rocher est préservé car des oiseaux rares, comme le Goéland Corse, viennent y nicher. Ceux et celles qui le souhaitent peuvent cependant plonger aux abord du rocher, à la découverte du récif sous-marin.

Mais vous pouvez tout aussi bien l’observer depuis la terre, après une petite marche. Attention, les bords de falaise ne sont pas sécurisés avec des barrières, ne vous en approchez pas trop !

9. L’Abbatiale de San Vito

Abbaye San Vito

Crédit photo : Pxfuel

À seulement 4 kilomètres au nord de Polignano a Mare, faites un arrêt à l’Abbatiale di San Vito, une abbaye baroque peu ordinaire.

Située au bord de l’eau, à quelques mètres d’un petit port naturel, elle y est dressée depuis le Xe siècle. Il n’est pas possible de la visiter entièrement car il s’agit d’une propriété privée, bien que de temps en temps, la cour soit ouverte aux visiteurs.

Les deux restaurants à proximité de l’abbaye sont assez réputés, n’hésitez pas à vous y restaurer.

Les alentours

Bari

Crédit photo : Shutterstock – Ba_peuceta

Visiter Polignano a Mare vous permettra aussi de découvrir :

  • Bari, le chef-lieu de la région des Pouilles ;
  • Monopoli, une ville unique en son genre, pleine de curiosités ;
  • Ostuni la magnifique ville blanche aux allures de kasbah marocaine ;
  • Alberobelloville classée au patrimoine mondial de l’Unesco, célèbre pour ses trulli, des maisons de pierre sèche avec des toits coniques ;
  • Parc naturel Dune Costiere da Torre Canne a Torre San Leonardo, une belle réserve de plages et de zones humides.

Comment aller à Polignano a Mare ?

En voiture

Il y a différents moyens pour vous de venir visiter Polignano a Mare. Le plus simple est évidemment de prendre votre voiture et de rouler depuis la France, en passant par l’Autoroute A14. Depuis Bologne, celle que l’on appelle l’Adriatica, vous mènera jusqu’au talon de l’Italie.

Bien entendu, prévoyez beaucoup de temps de route. Par exemple, depuis Nice, il y a 1 130 kilomètres à parcourir (12 heures). Ceci dit, rien de vous empêche de faire quelques arrêts en route afin de découvrir quelques morceaux d’Italie : Gênes, Milan, Florence, Rome… Un joli road-trip, en somme !

En avion

Sinon, des compagnies aériennes nationales proposent des vols réguliers, avec escales, vers l’aéroport de Bari, le plus proche de Polignano a Mare (50 kilomètres). En saison, certains vols directs décollent même de Paris ou Bordeaux et atterrissent à Bari.

Trouvez le vol parfait en vous rendant sur un comparateur en ligne comme Skyscanner. Pour les frontaliers de la Suisse de la Belgique, ou de l’Allemagne, cela peut-être intéressant de se renseigner.

En train

Enfin, pour ceux et celles qui apprécient de voyager en train, sachez que la gare du centre ville de Polignano a Mare est desservie au même titre que le reste du pays.

Des trains à grande vitesse arrivent dans les grandes villes comme Bologne. Puis des trains régionaux prennent le relai jusque dans les villes comme Polignano a Mare.

Où loger à Polignano a Mare ?

Polignano a Mare est une petite ville assez touristique. C’est-à-dire qu’en matière de logements, vous ne serez pas en reste. L’offre est grande et il y a de tout. Comme très souvent dans les villes touristiques, vous retrouverez les hôtels, les chambres d’hôte, les Airbnb ou les campings.

N’hésitez pas à utiliser un comparateur d’hotels afin de trouver la meilleure option. C’est à vous de faire votre choix car le confort n’est pas le même partout.

Ensuite, nous vous conseillons de loger dans le centre historique de Polignano a Mare. En effet, beaucoup de restaurant et troquets s’y trouvent. C’est donc le lieu idéal pour profiter des nuits à l’italienne, et pour découvrir la vie animée de la ville.

Mais pour ceux qui recherchent le calme et la tranquillité, n’hésitez pas à vous tourner vers les quartiers nord-ouest de la ville. Un peu plus éloignés, ils ne manquent cependant pas de charme !

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
Laisser un commentaire ou