Visiter le Parc régional naturel du Haut-Jura

avatar

Visiter le parc régional naturel du Haut-Jura vous ouvre la porte à des paysages superbes et à un grand nombre d’activités en toute saison ! Voici les informations pour préparer votre séjour.

Le parc régional naturel du Haut-Jura s’étend sur 178 000 hectares dans le sud-ouest du massif du Jura, près de la frontière suisse. Il abrite de véritables merveilles : montagnes, forêts de sapins, lacs, rivières, cascades, alpages, fermes typiques… Un paradis pour les amoureux de nature, les photographes ou les sportifs. Tout le monde trouvera son compte dans le Haut-Jura : amateur de randonnées, de ski ou même d’activités nautiques !

Ses paysages préservés au charme si pittoresque vous attendent : voici les informations à connaître pour visiter le parc régional naturel du Haut-Jura.

A lire aussi :
Les 10 plus belles cascades du Jura
9 sites où faire du canoe-kayak dans le Jura

Histoire du parc régional naturel du Haut-Jura

Haut-Jura Parc régional lac et bateaux

Crédit photo : Shutterstock / De MAHATHIR MOHD YASIN

Le parc régional naturel du Haut-Jura est créé le 10 février 1986. Il a pour vocation de préserver les paysages et la biodiversité de ce territoire sauvage tout en œuvrant au développement économique et environnemental. À ses débuts, le parc compte 37 communes. Néanmoins, il se développe au fil des ans et en regroupe aujourd’hui 122. Le parc s’étend sur plus de 170 000 hectares, sur les départements du Jura, de l’Ain et du Doubs. L’intégralité des communes adhèrent à la nouvelle charte, signée en 2012, qui s’articule en trois vocations-clé :

  • « un territoire construit vivant et animé ensemble » ;
  • « un territoire responsable de son environnement » ;
  • « un territoire qui donne de la valeur à son économie ».

Le siège du parc est basé à Lajoux : c’est la Maison du Parc, créée en 2006. Au delà de la gestion administrative, elle abrite régulièrement des expositions temporaires et propose des activités culturelles et pédagogiques en lien avec le territoire. Un détour pas forcément nécessaire, mais qui peut cependant vous en apprendre plus sur la région si vous passez à côté !

Que voir et que faire au parc régional naturel du Haut-Jura ?

Jura en France sous la neige raquettes

Crédit photo : Shutterstock / De vouvraysan

Le parc régional naturel du Haut-Jura offre une grande variété de paysages. Découvrez les grands lacs bordés de forêts de sapins et d’épicéas rappelant les terres canadiennes aux alpages vert tendre parsemés de fermes trapues. Émerveillez-vous en passant par les hauts cols enneigés. Le parc régional naturel du Haut-Jura se visite en toute saison.

Voici les principales zones à visiter, possédant chacune leur propre caractère et offrant aux visiteurs des activités sportives et culturelles différentes.

A lire aussi : 13 endroits où faire du chien de traîneau dans le Jura

Les plateaux du Haut-Jura

Jura Mont d'Or neige

Crédit photo : Shutterstock / De thomas bonnefoy1

Le Haut-Jura abrite les plus hautes montagnes du massif du Jura. On pense évidemment au Crêt de la Neige, point culminant du territoire avec ses 1 718 mètres d’altitude. Ici se succèdent d’immenses forêts de sapins et des champs verdoyants abritant des fermes typiques, le tout habité par une riche biodiversité. En effet, outre les chamois et les loups, les hauts reliefs du territoire abritent notamment une forte population de lynx…

Lieu de rendez-vous des skieurs et des randonneurs, les plateaux du Haut-Jura attirent chaque année un nombre important de visiteurs. Autre endroit incontournable dans le Jura, la très prisée Station des Rousses. Chaleureuse, elle propose de véritables sensations fortes.

A lire aussi : les 14 plus beaux endroits du Jura

Le Pays de Gex

Le Pays de Gex est situé à la frontière de la Suisse, partageant avec sa voisine un fort caractère. Abritant la station de ski Monts Jura et la station thermale de Divonne-les-Bains, il se visite en été comme en hiver. De nombreux sentiers de randonnée traversent la région, offrant des panoramas à couper le souffle.

Outre les paysages et les activités sportives, le Pays de Gex se visite aussi pour sa culture. Découvrez le Château de Voltaire ou bien Fort l’Écluse, fort militaire séculaire tapi au pied d’une montagne.

La vallée de la Valserine

Jura Col de la faucille

Crédit photo : Shutterstock / De Anatoli Laptev

La vallée de la Valserine offre des paysages typiquement jurassiens : pâturages, forêts, corniches… C’est un cadre pittoresque et reposant pour les randonneurs désireux de s’imprégner de tout ce qui fait le sel du territoire. Au col de la Faucille, ils pourront admirer une vue splendide sur les Alpes.

Le val de Remoray

jura lac de remoray

Crédit photo : Shutterstock / De Guenaelle Chapuis

Le val de Remoray abrite des villages traditionnels entourés de paysages particulièrement sauvages.

Située sur la haute vallée du Doubs, la réserve naturelle du lac de Remoray est un lieu unique. Elle présente une grande diversité de milieux différents, articulés autour du lac de Remoray : forêt, marais, tourbière, prairie… Chacun de ces milieux abrite une faune et une flore riche et unique qui raviront les amoureux de nature. La Maison de la Réserve se propose de faire découvrir aux visiteurs cette richesse naturelle à la valeur inestimable.

A lire aussi : Les plus 12 beaux villages du Jura

Les vallées de l’Ain et de la Bienne

Jura Gorges de l'Ain

Crédit photo : Shutterstock / De macumazahn

Les rivières de l’Ain et de la Bienne font partie intégrante du Haut-Jura. En effet, elles ont sculpté dans le paysage des vallées, des gorges et des balcons d’une grande beauté. Ici, l’environnement est creusé de grottes et de cascades. Ce sont des zones propices au canyoning ou au canoë-kayak, qui offrent des paysages particulièrement sauvages car difficilement accessibles.

Comment aller au parc régional naturel du Haut-Jura ?

Vous pouvez visiter le parc régional naturel du Haut-Jura en y accédant à travers sept villes portes : Divonne-les-Bains, Pontarlier, Ferney-Voltaire, Gex, Bellegarde-sur-Valserine, Champagnole et la Communauté de communes d’Oyonnax.

En voiture

Vous pouvez rejoindre le parc régional naturel du Haut-Jura en rejoignant Oyonnax depuis l’autoroute A 40, puis en prenant la A 404.

Autrement, l’autoroute A 39 vous permet d’accéder à Lons-le-Saunier, dans le Bas Jura. À partir de là, vous pouvez emprunter les nationales et les départementales pour atteindre l’intérieur du parc.

Vous pouvez également prendre un BlaBlaCar pour visiter le parc régional naturel du Haut-Jura : les villes d’Oyonnax, de Saint-Claude et le village des Rousses sont plutôt bien desservis.

Autre solution à envisager ? La location de voiture pour pouvoir être totalement libre de vos mouvements !

En train et en bus

La plupart des villes du parc régional naturel du Haut-Jura abritent des gares, cependant elles ne sont pas toujours bien desservies. La meilleure solution est de rejoindre une grande ville en train via la gare TGV (Bellegarde, Pontarlier, Besançon, Dole, Mouchard, Bourg-en-Bresse, etc.), puis de prendre le bus jusqu’à la destination de votre choix !

En avion

Trois solutions s’offrent à vous pour visiter le parc régional naturel du Haut-Jura en avion :

  • l’aéroport de Genève : très bien desservi au niveau national et international, il se trouve à moins d’une heure du parc. C’est la meilleure option ;
  • celui de Dole-Jura : il propose notamment des vols en été, et se trouve à environ une heure du Haut-Jura ;
  • l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry : très bien desservi également, il se trouve cependant à plus de deux heures du parc.

Vous pouvez trouver le vol le plus adapté en visitant notre partenaire comparateur de vols.

Bon à savoir

Vous prévoyez de visiter le parc régional naturel du Haut-Jura ? Voici quelques informations à connaître avant de partir :
– le Haut-Jura est connu pour ses hivers glacials et enneigés, propices aux sports d’hiver. Cependant, prenez garde : l’été peut être très chaud ! Si vous souhaitez randonner ou vous baigner dans le parc régional naturel du Haut-Jura, n’oubliez pas de vous équiper en conséquence ;
– en hiver, vous devrez équiper votre voiture de pneus-neige ou bien de chaînes à neige ;
– si vous aimez observer la nature, munissez-vous de jumelles ! Vous pourrez ainsi observer la faune (et particulièrement les oiseaux) du territoire, mais aussi son ciel pur et étoilé ;
– profitez-en pour goûter à la gastronomie locale, notamment le fromage : comté, morbier, mont-d’or, bleu de Gex, et plus encore !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire