Où faire une dégustation de vin dans le Jura ?

avatar

Vous séjournez dans le Jura ? Partez à la rencontre de vignerons passionnés par leur métier et dégustez des vins remarquables

Vous aimez le vin et êtes de passage dans la région Franche-Comté ? Découvrez l’une des régions viticoles les plus dynamiques du pays ! Le Vignoble du Jura, qui s’étend sur 80 kilomètres, offre des vins aussi diversifiés que passionnants. Dans un écrin de verdure, souvent nichés dans des paysages extraordinaires, les vignerons ont plaisir à faire déguster les sept AOC Vins du Jura. Côtes du Jura, Crémant, Arbois, Château-Chalon, l’Etoile, Macvin, Marc du Jura : laissez-vous guider parmi les appellations au contact de spécialistes de la région !

Au gré de 2 000 hectares de vignes, 140 professionnel.le.s vous ouvrent leurs caves. À vous les découvertes des meilleurs crus et des cépages caractéristiques ! Que vous soyez féru.e.s d’œnotourisme ou que vous ayez simplement envie de vous initier à la dégustation, le Jura saura vous satisfaire.

En suivant la Route des Vins du Jura, nous vous guidons ici vers les meilleurs lieux où goûter les vins de la région.

A lire aussi : Visiter le parc naturel Régional du Haut-Jura

Arbois

vignes dégustation vin jura a arbois

Crédit photo : Shuttertsock / LENS-69

Pourquoi ne pas commencer par la Capitale des Vins du Jura ? Arbois, cité de Louis Pasteur est connue pour sa lutte pour faire reconnaître la qualité des vins de la région. Le village est d’ailleurs le berceau de la première création d’AOC française, née en 1936. Les premières coopératives de vinification de France de 1906 viennent aussi du terroir viticole d’Arbois.

Petite cité de caractère de Bourgogne Franche-Comté, Site Remarquable du Goût, ses nombreux domaines proposent dégustations et visites de caves. Son Musée de la Vigne et du Vin du Jura, niché au Château Pécauld, s’avère une excellente manière de commencer votre « route des Vins du Jura ». Parmi les lieux où faire une dégustation, on peut citer les domaines Henri Maire, avec projection d’un film sur le travail de la vigne et découverte des caves, ou le domaine Rolet Père et Fils, toujours à Arbois. Les deux portent fièrement le label Vignobles & Découvertes. En bonus, profitez-en pour visiter l’une desplus belles cascades du Jura à Arbois.

Poligny

On visite le petit village de Poligny pour son célèbre fromage Comté. Mais ce n’est pas tout ! Côté vin, le terroir situé dans et autour de la cité a de quoi ravir vos papilles. Au pied des premiers contreforts du massif du Jura, la région viticole du Revermont offre une géographie vallonnée, aux vins à la personnalité affirmée.

Il y a de nombreux lieux où s’initier à la dégustation. Le Domaine de Philippe Chatillon propose de découvrir les appellations Arbois et Côtes du Jura. Il organise des soirées vieux millésime, des journées de la vigne et des vendanges. À noter : ses vins sont fabriqués sans aucun intrant. La Maison de Rose ou le Caveau des Jacobins font partie des autres sites du coin que l’on vous recommande.

Les Coteaux de la Haute-Seille

Jura Château-chalon

Crédit photo : Shutterstock / Whatafoto

Forts d’une quarantaine de producteurs de vin et deux coopératives viticoles, les Coteaux de la Haute-Seille ont la particularité d’abriter la capitale du Vin Jaune, « l’Or du Jura » : Château-Chalon. Ce vin blanc sec issu du cépage local Savagnin est aussi atypique dans sa fabrication que dans son embouteillement, dans une contenance de 62 centilitres. Dans les caves des environs, vous pourrez goûter les meilleurs crus AOC du Jura, comme au Château d’Arlay.

Réputé comme étant le plus ancien château viticole de France, il mérite votre visite. Les Caves Jean Bourdy sont aussi à découvrir. Datant du XVIe siècle, elles sont labellisées Vignobles & Découvertes, associant exploration gastronomique et patrimoniale.

L’Étoile

Vin du Jura : vignes à L'Etoile

Crédit photo : Flickr / NlEFH

Le village de l’Étoile porte aussi le nom d’un des quatre AOC géographiques des Vins du Jura. Vous vous demandez pourquoi ce nom poétique ? On raconte que son origine viendrait de la forme des cinq collines entourant la cité, ou des étoiles fossiles enfouies dans les vignes. Côté cépage, l’AOC Étoile comprend du Chardonnay, du Savagnin et du Poulsard. Le vignoble s’étend sur 67 hectares.

Pour une dégustation, le Château de l’Étoile possède une cave du XVIIe siècle que vous pourrez visiter. Ses vignes couvrent 17 hectares. Elles mettent à l’honneur le Savagnin, le Chardonnay, le Poulsard et le Trousseau. Le Vin Jaune, le Macvin, le Crémant, les Côtes du Jura y sont produits de manière durable. Le Domaine de Montbourgeau propose quant à lui des soirées thématiques en été. Les propriétaires ont même pensé aux enfants avec des jeux de reconnaissance d’odeurs.

Les Coteaux Lédoniens

les vignes du jura

Crédit photo : Shutterstock / Thierry Lubar

Les Coteaux Lédoniens, proches de la préfecture de Lons-le-Saunier, se déploient près des villages vignerons de Montaigu, Conliège, Perrigny, Vernantois, ou encore Chilly-le-Vignoble. Ils produisent des Côtes du Jura goûteux, à découvrir dans une région par ailleurs riche en trésors historiques. À Montaigu, il vous sera possible de visiter une cave du XIIIe siècle au Domaine Pignier. Les vignerons travaillent ici les vins en biodynamie. Celle-ci est favorisée par le micro climat dû aux reculées, la présence de talus de bosquets et une faune et flore abondante.

Les vignerons respectent le cahier des charges vinification DEMETER (pas d’ajout de produits œnologiques, ni de levurage). À Crançot, la Maison du Vigneron propose un grand choix de crus, tandis que les Coteaux du Val de Sorne associent plaisir des sens à des promenades passionnantes en compagnie d’un historien d’art (en été).

Le Sud Revermont

caveau la caborde jura

Crédit photo : Caveau de La Caborde

Le Sud Revermont attire d’abord pour ses reculées majestueuses. Mais ce vignoble jurassien, tout proche de son voisin bourguignon offre aussi des villages viticoles à l’influence méridionale (Saint-Amour étant la dernière ville au sud du territoire). Gevingey, Cesancey, Orbagna, Rotalier ou Beaufort sont à explorer si vous êtes amateur.ice.s de bons vins. Les maisons vigneronnes taillées dans la pierre sont nombreuses dans la région.

À Obagna, la Caborde est un haut lieu viticulturel : on y déguste du vin certes, mais on y va aussi pour ses expositions, projections, concerts et ateliers autour de la culture vinicole et régionale. On peut aussi tout simplement y boire un verre des meilleurs crus des domaines alentours ou partir en randonnée bucolique. Avant ou après votre visite de la Caborde, explorez les châteaux de Rosay ou Chevreaux, au-dessus de la reculée de Gizia. D’autres domaines remarquables vous attendent, comme celui des Ronces à Orbagna, ou celui de Peggy et Jean-Pascal Buronfosse à Rotalier.

La Percée du Vin Jaune

percée du Vin Jaune

Crédit photo : La Percée du Vin Jaune

Chaque année, les Jurassiens mettent à disposition leurs caves et granges pour accueillir 80 vignerons venus fêter la Percée du Vin Jaune. Organisée par l’association des Ambassadeurs des Vins Jaunes, cette grande manifestation viticole en France met à l’honneur le Vignoble du Jura. Si vous avez la chance de visiter la région en février, ne ratez surtout pas cet événement d’ampleur. C’est l’occasion rêvée de déguster les nouveaux crus tout juste sortis du tonneau.

Des Vins Jaunes de prestige sont servis dans une ambiance pittoresque, avec vente aux enchères, banquets gourmands, concerts, concours et dégustations à l’aveugle. Des dizaines de milliers de visiteurs font le déplacement dans le village choisi chaque année pour célébrer le précieux liquide.

Le Biou

le biou arbois jura

Crédit photo : Shuttertsock/Guenaelle Chapuis

Vous êtes dans la région en septembre ? Rendez-vous à Arbois pour fêter le Biou ! Cette cérémonie traditionnelle rassemble fidèles et curieux pour admirer la grappe géante (entre 80 et 100 kilos !), constituée des meilleurs cépages rouges et blancs choisis par les viticulteurs.

Il s’agit là d’un rituel ancestral que les vignerons pratiquent le premier dimanche de septembre, à l’approche des vendanges. Ce n’est certes pas un événement de même ampleur que la Percée du Vin Jaune, mais le Biou vaut le détour, ne serait-ce que pour son ambiance folklorique et festive.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire