Les 10 plus belles cascades à voir dans le Jura

avatar

Quelles sont les plus belles cascades à voir dans le Jura ? Partez à leur découverte le temps d’une escapade en pleine nature !

Vous prévoyez de visiter le Jura ? Ou alors, vous connaissez bien la région, mais vous souhaitez en découvrir davantage ? Parsemé de rivières et de ruisseaux, le territoire abrite de nombreuses cascades qui valent le détour. Baignées par la lumière estivale ou enveloppées de neige, elles se visitent en toute saison.

L’eau et ses reflets miroitants, son chant lorsqu’elle se fracasse sur la roche, les remous provoqués par le choc, le doux frémissement de la nature environnante… Vous aussi, la vision d’une cascade vous émeut tout particulièrement ? Voici les 11 plus belles cascades à voir dans le Jura !

A lire aussi :
Visiter le Parc naturel régional du Haut-Jura
9 sites où faire du canoe-kayak dans le Jura

1. Les cascades du Hérisson

Jura Cascades du Hérisson

Crédit photo : Shutterstock / de midgardson

Les cascades du Hérisson est l’un des sites touristiques les plus emblématiques du Jura. Situées au cœur de la région des lacs, elles sont facilement accessibles, ce qui permet d’en prendre plein la vue le temps d’une simple balade, même avec des enfants ! Ici, sept cascades vous attendent, dont voici les plus emblématiques.

La plus connue, mais aussi la plus spectaculaire, est sans conteste la cascade de l’Éventail. D’une hauteur de 65 mètres de haut, elle tient son nom de sa structure en escaliers. Une vision à couper le souffle. La deuxième plus haute cascade du site la talonne de près : c’est le Grand Saut, dont les eaux culminent à 60 mètres de hauteur avant de se fracasser au pied d’une enceinte rocheuse. Enfin, la taille du Gour Bleu est plus modeste mais elle n’en vaut pas moins le détour. En effet, ici, le charme opère d’une toute autre manière : l’eau frémissante de la cascade s’écoule dans un cadre aux couleurs saisissantes. Vert émeraude, opale, ocre… Mais pas de bleu, malgré ce que son nom peut laisser penser !

2. La cascade de la Billaude

Jura cascade Billaude

Crédit photo : Shutterstock / De Marina VN

La cascade de la Billaude est aussi connue sous le nom de cascade de Claude Roy. En effet, ce serait le nom d’un bûcheron qui, attiré par des sapins en hauteur, y aurait trouvé la mort en tombant du haut de ses 28 mètres.

Située au fond de la vallée encaissée de la Lemme, près du village de Siam, la cascade de la Billaude offre un paysage qui semble tout droit sorti des contes de fées. Si pendant longtemps, il était difficile d’accéder au site, il abrite aujourd’hui des aménagements métalliques qui permettent d’approcher cette véritable merveille de la nature.

3. Les gorges de l’Abîme

Jura, les Gorges de l'abîme

Crédit photo : Shutterstock / De Guenaelle Chapuis

La cascade des Combes est située sur le site des gorges de l’Abîme, un torrent tumultueux qui a creusé sur son passage des gorges étroites, en plein cœur du Haut-Jura. Un sentier de deux kilomètres permet de parcourir ce lieu hors du temps, cependant prenez garde : certains passages sont étroits et glissants ! La cascade des Combes se jette dans un bassin vert perdu au milieu de la forêt. Un spectacle à la fois merveilleux et intime, qui était paraît-il très apprécié du poète Alphonse de Lamartine.

Le parcours vous entraîne aussi à la découverte de véritable œuvres d’art, sculptées par l’eau au fil du temps et qui offrent aux visiteurs un paysage insolite : les marmites de géants. Enfin, arrêtez-vous au trou de l’Abîme, une retenue d’eau dont la couleur particulièrement profonde cache en fait une particularité étonnante : 45 mètres de profondeur de galeries se trouvent en dessous !

4. La cascade des Tufs de Baume-les-Messieurs

Jura cascade de Tufs

Crédit photo : Shutterstock / De HUANG Zheng

La cascade des Tufs de Baume-les-Messieurs est peut-être la plus belle cascade du Jura. Elle tient son nom de la roche qui la compose, le tuf. D’origine sédimentaire, il est formé par des micro-organismes et entraîne la formation de mousse, ce qui donne à la cascade ses couleurs et sa forme si particulières. Souvent à sec en été, la cascade se visite de préférence le printemps, après la pluie. Elle dévoile alors tout son potentiel, déployant ses eaux bouillonnantes sur cet impressionnant amas de calcaire et de mousse verte.

Tout près de la cascade se trouve Baume-les-Messieurs, classé Plus Beau Village de France. Ne manquez pas de visiter son abbaye, ses grottes et ses majestueux belvédères.

A lire aussi :
les 12 plus beaux villages du Jura
Les 14 plus beaux endroits du Jura

5. La cascade des Tufs près d’Arbois

Cascade des tufs Arbois

Crédit photo : Shutterstock / midgardson

La cascade des Tufs près d’Arbois ne doit pas être confondue avec la précédente. Plus petite, elle est aussi plus intime que cette dernière. En effet, elle est située sur un site privé, mais elle reste accessible pour autant.

Cette très belle cascade est alimentée par la Cuisance et se déverse dans les bassins du Dar, donnant au lieu un caractère magique irrésistible. Très facile d’accès, et cela en moins de 10 minutes, elle est idéale pour se ressourcer. Les randonneurs pourront parcourir les sentiers environnants avec de bonnes chaussures de marche.

6. Les gorges de la Langouette

Jura Gorges de Langouette

Crédit photo : Shutterstock / De LI Xiaoyu

Près de Champagnole, dans la Haute Vallée de la Saine, se trouvent les gorges de la Langouette. Étroites, profondes et tumultueuses, elles offrent un paysage époustouflant.

Vous pouvez y accéder facilement par des passerelles qui longent la Saine, vous permettant d’admirer de magnifiques panoramas le temps d’une ballade d’une heure. Enfin, la cascade se dresse devant vous, vertigineuse. Les plus courageux pourront sortir des sentiers battus et aller jusqu’à ses sources pour en profiter au maximum.

7. La cascade de la Queue-de-Cheval

Vous pouvez admirer de près la cascade de la Queue-de-Cheval en empruntant un sentier balisé de deux kilomètres en pleine forêt. Il ne posera pas de problèmes ni aux enfants, ni à ceux qui souffrent de vertige.

Située non loin de Saint-Claude, la cascade se visite de préférence après la pluie. Ses eaux se fracassent sur le sol en effectuant deux sauts de 30 mètres, une vision hypnotisante, notamment vue d’en bas. Une des plus belles cascades à voir dans le Jura.

8. La cascade du Moulinet

Pour les amoureux de nature, la cascade du Moulinet est un véritable trésor caché. Un sentier non balisé vous permet d’y accéder en seulement 10 minutes et il se peut bien que vous y soyez seul : peu de touristes la visitent ! Pourtant, le chemin comme la cascade sont superbes.

Haute de 10 mètres, la cascade est accolée à d’anciennes ruines de moulin. Elle s’apprécie pour son charme pittoresque et surtout, pour l’ambiance féerique qui imprègne les lieux.

A lire aussi :
13 endroits où faire du chien de traîneau dans le Jura
Les 10 meilleures stations où faire du ski dans le Jura

9. La cascade de la Vouivre

cascade de la vouivre jura

Crédit photo : Shutterstock / Richard Bowden

La cascade de la Vouivre se trouve dans la région du Haut-Jura, au sud du département, près de Saint-Claude. Très belle, elle est en plus colorée par une légende qui a traversé le temps pour parvenir jusqu’à nous.

En effet, on disait qu’une vouivre venait s’y abreuver. Cette créature redoutable, entre femme et serpent ailé, devait sa vision à un joyau d’une valeur inestimable, l’Escarmouche. Pour se baigner, elle la déposait sur la rive, dans la mousse ou sous un rocher. Elle était alors vulnérable : l’occasion rêvée pour les voleurs ! Mais ceux qui se faisaient prendre trouvaient immanquablement la mort.

Au-delà de la légende, la vision de la cascade se déversant dans cette cuvette émeraude vaut réellement le détour. Un sentier de 4 kilomètres vous permet d’y accéder.

10. Les cascades du Flumen

jura cascades de flumen

Crédit photo : Shutterstock / images01

Enfin, les cascades du Flumen sont un incontournable si vous souhaitez découvrir les plus belles cascades à voir dans le Jura. Le Flumen (fleuve en latin) prend sa source dans le lac de Lamoura avant de se fracasser au fond d’une vallée très encaissée, entourée de sommets atteignant 1 000 mètres d’altitude.

Ce magnifique paysage se découvre par le biais d’une randonnée d’à peine une heure, et cela en toute saison. L’été, la flore et la faune grouillent dans le sentier, alors que l’hiver, le manteau de neige qui s’y dépose donne au site une ambiance teintée de pureté et de mystère.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire