Les 9 endroits où faire du canyoning dans le Jura

avatar

Découvrez les beautés naturelles du Jura sous un angle différent avec le canyoning et la randonnée aquatique ! Voici notre sélection des 9 endroits où faire du canyoning dans le Jura !

Que vous soyez aventurier sportif ou plus contemplatif, le Jura se prête à merveille à la pratique du canyoning et de la randonnée aquatique. Sa géologie particulière, le sol calcaire et le travail de l’eau ont façonné une paysage de cascades, grottes et autres cavités propices au canyoning. En effet, dans la région jurassienne, les rivières ont sculpté de magnifiques canyons, créant un milieu unique et protégé. En pratiquant ces activités aquatiques, vous allez pouvoir explorer lits de rivière et canyons dissimulés sous un angle hors-du-commun !

Le Parc du Haut-Jura possède en effet des parcours aux degrés de difficultés techniques diversifiés, dans un cadre naturel exceptionnel. Ils permettent de pratiquer la discipline quels que soient son âge et sa condition physique. Alternant passages de nage, descentes de canyons, sauts de 1 à 10 mètres, toboggans et rappels, le canyoning est ludique et apporte des sensations fortes en toute sécurité.

Vous débutez ? Optez pour la randonnée aquatique ! Contrairement au canyoning, il n’y a pas de descente en rappel. De juin à septembre, de nombreux guides transmettent leur passion aquatique pour vous faire découvrir les plus beaux spots du Jura ! Ne vous en privez pas ! En plus, vous en profiterez en toute tranquillité, loin des foules qui se regroupent sur d’autres spots de France.

Pour vous aider à choisir le meilleur site, nous avons sélectionné pour vous 9 endroits où faire du canyoning et de la randonnée aquatique dans le Jura.

A lire aussi :
Les 14 plus beaux endroits à visiter dans le Jura
Visiter la région des lacs dans le Jura

1. Le Canyon de Coiserette

Canyon de Coiserette, très haute cascade pour du canyoning dans le Jura

Crédit photo : Llorenzi via Wikimedia Commons

Celui qui est à la fois le plus connu et le plus réputé des canyons du Jura ne vous décevra pas ! Caché dans une forêt luxuriante, à 6 kilomètres de Saint-Claude, le canyon de Coiserette est une perle à ne pas manquer ! La rivière du Tacon a creusé dans son sillage une gorge étroite aux parois lisses.

Le parcours de 1 400 mètres se passe dans un cadre naturel sauvage très beau. Il comprend des sauts, des toboggans, des passages de nage et des descentes en rappel. Il y a différentes parties que l’on peut explorer selon son niveau. La première est la plus technique. Elle débute par une cascade de 20 mètres, que l’on descend soit en rappel à la corde, soit en toboggan. On nage ensuite dans les passages d’eau situés dans la gorge. Plusieurs sauts et nage dans de profonds biefs (portion de cours d’eau entre deux chutes) constituent l’essentiel de la deuxième partie. La dernière portion du parcours se compose quant à elle d’une marche dans la forêt avant d’atteindre différentes cascades hautes de 2 à 5 mètres.

Le niveau technique de ce canyoning est considéré comme moyen, accessible à partir de 12-14 ans. Le parcours total durant la journée, il est important de bien s’équiper et de ne pas partir si le temps est pluvieux.

2. Le Canyon de Langouette

jura canyon de langouette

Crédit photo : Shutterstock / LI Xiaoyu

Les amoureux·ses du canyoning se régalent dans la gorge impressionnante de Langouette. Curiosité géologique remarquable, le canyon est perché sur les hauteurs du massif du Jura, non loin de Planches-sur-Montagne.

Le parcours est court mais intense et son niveau technique est plutôt exigeant. La rivière puissante de la Saine offre de somptueuses gorges où l’encaissement atteint par endroit plus de 50 mètres pour une largeur de 3 mètres. Le parcours est ludique et consiste en un enchaînement de sauts et de descentes en rappel. Au fond des gorges de Langouette, la beauté des lieux est sans appel. La principale difficulté est une cascade de 25 mètres plongeant dans une grande et splendide marmite. Il est possible de combiner le parcours de canyoning avec la descente en aqua-rando dans les Gorges de Malvaux.

Le canyon de Langouette seul est accessible à partir de 12 ans et dure une demi-journée. Remarque importante : le canyon est parfois interdit pour cause de travaux sur la centrale hydroélectrique proche. Alors, mieux vaut se renseigner avant d’y prévoir une sortie.

3. Les Gorges de Malvaux

Si vous débutez ou préférez les parcours ludiques sans trop de difficultés techniques, les gorges de Malvaux constituent le spot idéal. Situé sur un site naturel protégé, le torrent de la Saine a creusé de belles gorges en aval de Foncine-le-Bas. Le lieu est facile d’accès et propice tant au canyoning qu’à la randonnée aquatique. Les sauts peuvent être facilement contournés. Cela permet à chacun, enfant comme adulte, de s’amuser tout au long du parcours long de 600 mètres et d’une durée d’1 heure.

4. Le Canyon du Grosdar

Canyon du Grosdar jura

Crédit photo : Shutterstock / Guenaelle Chapuis

Le Grosdar, situé à Saint-Claude dans le Parc Naturel du Haut-Jura, est accessible tant aux personnes qui débutent qu’aux pratiquant·e·s aguerri·e·s. Entre la cascade de la Queue de Cheval et la cascade de la Queue d’Âne, la rivière est l’une des plus réputées du Jura pour le canyoning. Un peu de marche, des sauts amusants, des petits toboggans pour les sensations : le parcours convient à toute la famille, même les moins sportifs.

Vous voulez plus de frisson ? Alors, partez des cascades qui mènent au sommet de la Queue de Cheval. Hautes de 70 mètres, elles permettent de contempler le massif du Jura. Attention, sur cette partie supérieure de 190 mètres de dénivelé, il y a 70 mètres de rappel obligatoire. Il est aussi possible de descendre une autre cascade en rappel, celle de la Queue d’Âne, de 30 mètres de hauteur (contournable pour les débutants). Dans tous les cas, le cadre est splendide !

5. Le Canyon de Flumen

rando canyoning dans le jura fulmen

Crédit photo : Shutterstock / Peter Vanco

Vous recherchez le calme et la tranquillité ? Le Canyon de Flumen est peu fréquenté. En revanche, il est assez technique et nécessite une bonne pratique du canyoning.

De même, un bon équipement est indispensable car le sol peut être glissant. Le temps de parcours est de 2 heures, composé d’une quinzaine de rappels sur 300 mètres de dénivelé, des sauts et des toboggans. Il se pratique quand le niveau d’eau est assez bas. L’eau est plutôt froide, privilégiez les meilleurs jours de l’été !

6. Le Canyon de Vulvoz

canyon vulvoz hydrospeed

Crédit photo : Shutterstock / ArtmannWitte

Très court, le Canyon du Moulin de Vulvoz n’en est pas moins plaisant ! Combinant saut, toboggan, descente en rappel de près de 30 mètres, vous pouvez le faire plusieurs fois ou l’associer à un autre canyon.

Sur quelques mètres, tous les obstacles du canyoning sont concentrés. Il est équipé pour le canyoning et donc idéal pour l’apprentissage. Une partie très agréable consiste à prendre le toboggan pour atterrir dans une très belle vasque suspendue, avant de prendre le rappel via une lucarne. Cheminant le long de la rivière Longviry, le parcours dure 1h.

L’eau est abondante et claire même en plein été. Le débit permet la descente une grande partie de l’année, sauf en cas de crue évidemment. Il est facile de le faire après une journée au Canyon de la Coiserette.

7. Le Canyon du Bief de la Goulette

faire du canyoning

Crédit photo : Shutterstock / Paulo Resende

Si ce que vous aimez par dessus tout dans le canyoning est le rappel en corde, le canyon du Bief de la Goulette est le spot pour vous !

Les cascades de Tuf forment une géologie particulière où les hauteurs s’accroissent de 3 à 35 mètres entre le début et la fin du parcours. C’est idéal pour apprendre et perfectionner sa technique de descente en rappel. En variante, quelques cascades peuvent se faire en toboggan (mais pas en saut). Le mieux est de pratiquer en début de saison, quand le débit naturel de la rivière est suffisant, sans être trop abondant.

Parfois, les amateur.ice.s viennent d’ailleurs ici quand les autres rivières sont en crue. Ensoleillé le matin, le canyon est orienté vers l’est. La durée du parcours est de 2h30.

8. Le Canyon de la Semine

canyon de la semine

Crédit photo : Shutterstock / CELINE NAEGELEN

Le Canyon de la Semine se situe dans une vallée du Parc Naturel du Haut-Jura, près du village de Belleydoux.

D’une longueur de 1 000 mètres, le parcours permet des sauts de 3 à 10 mètres. Pendant 1h30, les petites gorges bien creusées par une jolie rivière et les larges cascades sont entrecoupées de marches en sous-bois. Il est possible de refaire certains sauts facilement. Le terrain de jeu étant partagé avec les pêcheurs, la pratique du canyoning doit se faire entre 9h30 et 18h.

9. Le canyon Grande Courses

canyon grandes courses dans le jura

Crédit photo : Shutterstock /
MAHATHIR MOHD YASIN

Si vous avez envie d’une aventure originale et de sensations fortes, le canyon du Grosdar version intégrale est pour vous.

Ce canyon s’adresse à ceux qui pratiquent déjà et maîtrisent la descente en rappel. En effet, 6 descentes en rappel vous attendent sur ce parcours. La plus importante d’entre elles fait quand même 60 mètres de haut ! Des sauts de 2 à 7 mètres, des cascades, ainsi que des portions de marche dans la forêt jurassienne complètent l’activité.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Explorez la France et redécouvrez ses trésors. Remplissez votre carte d'exploration et trouvez de nouvelles idées pour partir cet été. Voir notre page dédiée