Les 14 plus beaux endroits à visiter dans le Jura

avatar

Vous vous apprêtez à visiter le Jura ? Découvrez tout de suite notre sélection des 14 plus beaux endroits à explorer dans cette merveilleuse région naturelle de France !

Situé à l’est de la France dans la région historique de Franche-Comté, le Jura est un département composé de plaines et d’un massif montagneux. Connu pour ses sites de nature exceptionnels, ses cités de caractère classées et son vignoble, le Jura n’a pas fini de vous surprendre ! Les activités sont nombreuses, qu’il s’agisse de se baigner dans le lac de Vouglans, d’arpenter les sentiers de montagnes ou de découvrir la culture jurassienne dans les villages typiques de la région… Pendant votre séjour, vous aurez plaisir à goûter les spécialités de la région, à commencer par le célèbre Comté !

Pour ne rien rater des incontournables, nous avons sélectionné pour vous les 14 plus beaux endroits à visiter dans le Jura !

A lire aussi :
Les 12 plus beaux villages du Jura
9 sites où faire du canoë-kayak dans le Jura

1. Les cascades du Hérisson

Jura Cascades du Hérisson

Crédit photo : Shutterstock / de midgardson

Inscrits aux Grands sites de France, la Vallée du Hérisson et le Plateau des 7 lacs abritent les jolies cascades du Hérisson, sur la commune de Menétrux-en-Joux. Le « Hérisson » est le torrent prenant sa source au Saut Girard. Il provient des lacs de Bonlieu et d’Ilay. Pour l’anecdote, son nom ne vient pas de l’animal mais de « Yrisson », qui signifie « eau sacrée ». Le meilleur moyen d’accéder aux cascades est de partir pour une randonnée en pleine nature. En suivant le cours de l’eau, vous traverserez quelques vestiges d’habitations, contemplerez les chutes du Saut de l’Éventail et du Grand Saut.

2. Le Parc Naturel du Haut-Jura

Jura Parc régional enneigé

Crédit photo : Shutterstock / De MeloDPhoto

Les amoureux.ses de la nature seront ravi.e.s de visiter le Jura. Si toute la France-Comté regorge de sites aussi magnifiques que sauvages, le Parc naturel régional du Haut-Jura révèle une ambiance de montagne très plaisante. On côtoie rapidement les sommets de la chaîne du Jura, comme le Crêt de la Neige, situé à 1720 mètres d’altitude.
Sa géologie caractéristique, qu’on nomme Jura plissé, s’étend sur des plateaux de moyenne montagne. Des balades en forêt, le long de cours d’eau ou dans des prairies, offrent une diversité de paysages incroyable. Un conseil : faîtes un tour à la Maison du parc de Lajoux, pour prendre le plein d’infos sur les visites et les randonnées à faire dans le parc naturel.

3. Dole

Jura Venise du Jura

Crédit photo : Wikipedia, G CHP

Ancienne capitale de la Franche-Comté jusqu’en 1678, Dole a conservé un riche héritage architectural. Son patrimoine historique invite à déambuler dans ses ruelles. Classée « Ville d’art et d’histoire » depuis 1992, la cité jurassienne offre un parcours passionnant : celui du « chat perché ». En hommage à Marcel Aymé, le circuit vous conduit sous les porches, devant les façades remarquables, les statues et les fontaines. En chemin, vous admirez la Collégiale Notre-Dame, l’Hôtel-Dieu, la rue du Collège de l’Arc. Dole est une petite ville tranquille où il fait bon se promener et s’attabler dans l’un de ses bons restaurants.

4. Salins-les-Bains

Jura village Salins les Bains

Crédit photo : Christophe.Finot sur Wikipedia

Depuis le VIIIème siècle, Salins-les-Bains a acquis sa prospérité en exploitant une richesse naturelle unique : le sel. L’industrie a perduré jusqu’en 1962, avant que le thermalisme ne prenne le relai. Aujourd’hui, sa Grande Saline, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, fait partie des incontournables à visiter dans le Jura. Vous découvrirez un souterrain reliant deux anciens puits et le musée du Sel, très instructif sur les conditions de travail des ouvriers. Envie d’un moment de détente ? Les thermes de Salins-les-Bains proposent un grand choix d’activités – spa, hammam, jets d’eau – qui ne nécessitent pas d’organiser sa cure thermale à l’avance. Le pays de Salin comporte bien d’autres sites d’intérêt, comme le Mont Poupet, le fort Saint-André ou les bords de la Furieuse, qu’il serait dommage de rater !

5. Arbois

Arbois beau village Jura

Crédit photo : Shutterstock / de Jacques Vanni

Arbois est une petite ville paisible, idéale pour flâner et déguster les saveurs locales. Son vieux bourg est charmant avec ses édifices couleur ocre-jaune. On serpente avec plaisir dans ses ruelles jalonnées de maisons vigneronnes, d’hôtels particuliers et de jardins romantiques à souhait. C’est aussi là qu’est né Louis Pasteur. Pour les gourmand.e.s, Arbois compte un musée-château consacré à la vigne et au vin du Jura et le meilleur chocolatier de la région, Edouard Hirsinger. À proximité, rendez-vous à la cascade des Tufs, juste après Planches-près-Arbois.

6. Château-Chalon

Jura Château-chalon

Crédit photo : Shutterstock / Whatafoto

Figurant parmi les « Plus Beaux Villages de France », la « Cité de Caractère » de Bourgogne-Franche-Comté célèbre avant tout les vignobles du Jura. Son Vin Jaune d’appellation Château-Chalon (AOC) est un régal pour les amateur.ice.s de bonne chère. Savez-vous que ce sont les bénédictines de Château-Chalon qui sont à l’origine de ce cru de qualité ? C’est au Moyen-Âge qu’elles ont cultivé les premières vignes de Savagnin, le cépage du Vin Jaune. Le village en son cœur ne manque pas de cachet. Il offre un point de vue époustouflant sur les coteaux environnants.

7. Le lac de Vouglans

Lac de Vouglans kayak dans le Jura

Crédit photo : Shutterstock / De Radu Razvan

Le lac de Vouglans est le troisième lac artificiel de France ! Long de 35 kilomètres, il propose une multitude d’activités : baignade, pédalo, canoë-kayak, stand-up paddle, croisières, restaurants, etc. Véritable station balnéaire, le site est parfaitement adapté pour un moment de détente en famille. C’est aussi une base idéale pour de nombreuses sorties sportives dans les environs. Il est en effet possible de pratiquer le canyoning, la spéléo ou les randonnées à VTT.

8. Nozeroy

Nozeroy village du Jura

Crédit photo : Christophe.Finot pour Wikipedia

Chaque été, l’ancienne cité des ducs de Chalon s’anime d’une mémorable fête médiévale derrière ses remparts. Témoin de son faste du Moyen Âge, la Tour de l’Horloge construite au XVe siècle accueille le visiteur. Si vous passez par là au mois de mai, ne manquez pas non plus le « Nozeroy Urban Trail », une course sportive et conviviale, entre ville et nature. Profitez de votre passage dans cette « cité de caractère de Bourgogne-Franche-Comté » pour déguster ses spécialités, notamment le beurre de la coopérative du Val de Mièges et le Comté à Rix-Trébief.

9. La Haute Vallée de la Saine

Site de nature protégé, le cours de la Saine serpente sur 18 kilomètres au creux de la Haute Vallée du même nom, sur un plateau jurassien fascinant. Gorges, cascades, gouffres : il y a beaucoup à voir et à faire le long de cette rivière anciennement sacrée ! Les panoramas sont époustouflants depuis Foncine-le-Haut où elle prend naissance, jusqu’à Lemme où elle se jette. Vous pouvez rejoindre les gorges de Langouette et de Malvaux, le saut de la Pisse ou les cascades de Bief de la Ruine par des balades à pied. Les points de vue de la Roche fendue et des Ruines sont quant à eux accessibles aussi à VTT. En hiver, vous pourrez également faire du ski dans le Jura tout près d’ici !

10. Saint-Claude

Jura montagne Saint claude

Crédit photo : Shutterstock / De praiadotofo8400

Capitale de la pipe, Saint-Claude satisfera ceux et celles qui viennent visiter le Jura pour sa culture et ses traditions. Ce n’est pas pour rien que la ville porte fièrement le label « Villes et Métiers d’Art » : la sous-préfecture du Jura est non seulement spécialiste de la fabrication de la pipe de bruyère, mais aussi de la taille des diamants. En parcourant ses alentours, on découvre que la cité se love dans une nature chaotique merveilleuse. Saint-Claude elle-même vaut le détour pour son patrimoine historique, comme l’ancienne cathédrale du diocèse et le musée de l’Abbaye, qui présente des oeuvres d’art moderne intéressantes.

11. La Station des Rousses

Jura Les Rousses vue Alpes

Crédit photo : Shutterstock / De Tristan333

Les sommets du Haut-Jura savent séduire le visiteur, été comme hiver. Quand les sapins se couvrent de neige, c’est le moment d’enfiler skis et raquettes ! Le panorama sur les Alpes est grandiose, les paysages vallonnés s’ouvrent sur un immense espace, ponctué de lacs gelés. L’été, la faune et la flore jaillissent dès la fonte des neiges, dévoilant cascades et rivières ! En toute saison, il est bon de s’arrêter au Fort des Rousses, goûter au Comté parfaitement affiné dans ses caves.

A lire aussi : 13 endroits où faire du chien de traîneau dans le Jura

12. Les Pertes de l’Ain


Les pertes de l’Ain constitue une curiosité géologique à ne pas manquer lorsque l’on vient visiter le Jura. La rivière d’Ain traverse une gorge étroite et longue de 12 mètres. La rivière qui semble ailleurs calme et paisible se transforme ici en un bouillonnement formé par le débit de l’eau qui déferle sur les roches. Une randonnée aménagée d’une heure au départ de Bourg-de-Sirod vous mène au plus près des pertes et du torrent.

13. Baume-les-Messieurs

Jura village de Baume les Messieurs

Crédit photo : Shutterstock / De Alex Tihonovs

Le Jura possède non seulement une nature sauvage incroyable, mais également de nombreux villages classés. Baume-les-Messieurs en est encore un exemple ! Parmi les « Plus Beaux Village de France » et « Petite Cité Comtoise de Caractère » il ne faut surtout pas passer à côté ! Situé en contrebas dans une vallée, on admire d’abord ses soulèvements géologiques depuis le belvédère de la Roche des Baumes (on vous en parle juste après). En arrivant à ses abords, les trésors de la reculée du Dard sautent aux yeux : grottes, abbaye bénédictine, cirque de Baume-les-Messieurs, cascade et maisons de caractère attendent votre visite.

14. Le Belvédère des Roches à Crançot

Belvedère des roches Jura

Crédit photo : Jean-Christophe Benoist via Wikipedia

Celui qu’on appelle aussi le « Belvédère des roches de Baume » offre un point de vue extraordinaire sur la vallée et le village de Baume-les-Messieurs, en contrebas. En vous approchant de la falaise de Baume, vous découvrirez une entaille impressionnante dans la roche. Pour descendre sur le village de Baume à pied et accéder aux grottes voisines, empruntez les Échelles de Crançot : en réalité, il s’agit non plus d’échelles mais d’un escalier datant du XVIIe siècle. La descente est abrupte, chaussez-vous bien ! En voiture, vous accédez facilement au belvédère par la route D471, entre Pannessières et Crançot.

A lire aussi : Les 10 plus belles cascades à voir dans le Jura

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire