Visiter le Musée des Arts décoratifs de Paris : billets, tarifs, horaires

avatar

Lors de votre séjour à Paris, visitez le Musée des Arts Décoratifs afin de découvrir une collection d’objets de la vie quotidienne depuis le Moyen-âge.

S’il est un musée qui mérite une véritable attention, c’est bien le Musée des Arts Décoratifs ! Créé à Paris il y a plus de 150 ans, il réunit un panorama impressionnant de meubles, de verres, de céramiques, de bijoux et de textiles. En somme, il rassemble tous les objets du quotidien.

Le Musée des Arts Décoratifs retrace les habitudes de vie des siècles antérieurs avec différentes œuvres. Il s’agit de l’une des collections les plus importantes au monde. Vous êtes curieux des habitudes de vie de nos ancêtres ? Vous savez désormais quel musée visiter à Paris. Suivez le guide.

A lire aussi : Les 25 choses incontournables à faire à Paris

Rapide historique du Musée des Arts Décoratifs

musee arts decoratifs de paris

Crédit photo : Wikimedia Commons / Telemaque Myson

Depuis le siècle des Lumières, les arts occupent une place importante en France. À cette époque, la loi Chapelier interdisant les corporations de métiers met à mal les milieux ouvriers et artisans. Or, l’art et l’industrie sont intimement liés : ils témoignent du passage de l’Homme sur la terre. Ces deux corps de métiers ne peuvent pas disparaître. Pour leur redonner un peu de force, l’idée d’une école ou d’un musée sur les arts industriels commence à voir le jour.

Parallèlement, l’exposition universelle de Londres ouvre en 1851. Cela crée un sentiment de frustration chez les Français qui étaient les précurseurs en ce domaine. Ils voient dans la Grande-Bretagne une concurrence certaine. Plusieurs artistes portent alors une requête à la France pour ouvrir un musée des Arts Industriels. C’est ainsi qu’en 1864, l’Union Centrale des Beaux-Arts Appliqués à l’Industrie est créée.

Quel objectif pour le Musée des Arts Décoratifs ?

L’objectif est de prouver que l’art n’est pas seulement réservé à une élite. Il concerne toutes les classes sociales de la population. Progressivement, au-delà d’un simple musée, l’Union Centrale des Beaux-Arts Appliqués à l’Industrie témoigne d’une volonté de transmettre son savoir. Une école est alors créée en parallèle au musée au sein même de l’institution.

Déjà ouvert au Louvre, le Musée des Arts Décoratifs se développe au palais de l’Industrie, puis au Pont de Marsan. Chaque lieu témoigne d’une spécificité, d’une époque qui lui est propre.

Au fil des décennies, plusieurs personnes marquent l’histoire du Musée des Arts Décoratifs. Ainsi, pendant le XIXe siècle, Emile Peyre apporte un grand soutien financier pour développer la collection. Jules Macet, de son côté, apporte aussi bien des œuvres d’art que de la documentation pour la bibliothèque de l’union. Et dans la seconde moitié du XXe siècle, François Mathey développe le musée grâce à une grande diversité d’œuvres comme les peintures contemporaines par exemple. A cette période, les expositions s’ouvrent au monde.

Que voir et que faire au Musée des Arts Décoratifs ?

Musée des arts deco paris mode

Crédit photo : Flickr / Jean-Pierre Dalbéra

Lors de votre séjour à Paris, visitez le Musée des Arts Décoratifs et découvrez la vie quotidienne de différentes périodes à travers plusieurs thématiques. Generation Voyage a regroupé pour vous les plus importantes.

Moyen-âge et Renaissance

Une collection de 3 622 œuvres témoignent de la vie quotidienne depuis le XIIe jusqu’au XVIe siècle. Ce département fut fortement enrichi grâce à un leg d’Émile Peyre en 1904. Cet architecte, décorateur et collectionneur s’intéressait particulièrement à l’art des cathédrales. Il offrit au Musée des Arts Décoratifs une collection éclectique et internationale.

XVII au XIXe siècle

Le département XVII au XIXe Siècle représente la collection la plus conséquente du Musée des Arts Décoratifs. Avec ses 20 000 oeuvres, il vous offre un panorama quasi-intégral de la vie à cette époque. Vous y trouverez du mobilier, des peintures, des médailles, des tapis, des armes, des instruments de musique et bien d’autres objets artisanaux. Là encore, les donations permirent d’enrichir cette section de manière considérable. Le département du XIXe siècle est marqué par le débat existant à cette période entre l’art et l’industrie. Ici, 9 200 œuvres en tout genre sont exposées.

Art Nouveau – Art deco

Ce département regroupe plus de 6 500 œuvres des plus grands artistes du mouvement art nouveau – art déco. Cette période s’étend de 1890 jusqu’en 1936. Les créations sont très diverses ; depuis le mobilier jusqu’à l’art de table en passant par la sculpture ou encore le vitrail. Initialement, la collection était principalement constituée d’œuvres acquises lors de salons ou d’expositions diverses. Progressivement, de généreux donateurs ont permis au Musée des Arts Décoratifs de s’étoffer.

Moderne Contemporain

Cette section du musée fait suite à la précédente. En effet, le département moderne contemporain débuta en 1937 avec l’exposition internationale des arts et des techniques. Il regroupe une grande variété d’œuvres puisque vous y trouverez aussi bien des pièces uniques que des objets en série. Ce département se situe dans le pavillon de Marsan.

Lorsque vous visiterez le Musée des Arts Décoratifs, découvrez les tendances les plus marquantes de ces soixante dernières années. Ainsi, vous pourrez admirer des œuvres modernistes de René Herbst ou encore des pièces minimalistes de Konstantin Grcic.

Art graphique

Ici, vous pourrez découvrir plus de 200 000 dessins divers et variés. En effet, le département art graphique du Musée des Arts Décoratifs vous montre ces œuvres dans un ordre chronologique depuis le XVIe siècle en provenance des écoles françaises et européennes. Vous y trouverez des œuvres graphiques dessinées sur une multitude de supports ou de techniques comme du papier vergé ou du vélin, de la pierre noire, de la plume ou encore de l’aquarelle. Autrement nommé le Cabinet des Dessins, plusieurs pièces de renom y sont présentées faisant de ce département le miroir du Louvre.

Bijoux

Lorsque vous irez visiter le Musée des Arts Décoratifs, découvrez l’une des collections de bijoux les plus importantes en France. Avec plus de quatre mille pièces depuis l’Antiquité, ce département regroupe une grande variété de bijoux (des diadèmes, des bagues ou encore des boucles à ceintures). Cette section existe depuis 1878 et s’est enrichie au fil des années. De nombreux collectionneurs ont permis au musée de s’agrandir grâce à leurs donation.

Comment aller au Musée des Arts Décoratifs ?

Le Musée des Arts Décoratifs se trouve au Musée du Louvre à Paris, sur la rue Rivoli.

Plusieurs moyens vous permettre de vous y rendre :

  • Métro : Le moyen le plus simple pour visiter le Musée des Arts Décoratifs est de prendre le métro. L’arrêt Palais Royal Musée du Louvre sur les lignes 1 et 7 se trouve à proximité du musée. Également, l’arrêt Pyramide sur la ligne 14 vous permet de vous y rendre en quelques minutes.
  • Bus : Plusieurs lignes de bus se trouvent proches du Musée des Arts Décoratifs. Ainsi, vous pouvez prendre les lignes 21, 27, 39, 48, 68, 72, 81 ou 95.
  • Vélo : Des stations de vélib sont disponibles à côté du Musée des Arts Décoratifs. C’est l’occasion de découvrir Paris à vélo.
  • Voiture : Si vous avez une voiture, vous pouvez réserver en ligne votre place de parking, soit au Carrousel du Louvre, soit Rue des Pyramides.

Horaires et tarifs du Musée des Arts Décoratifs

Le Musée des Arts Décoratifs est ouvert du mardi au dimanche entre 11h à 18h. Les caisses ferment à partir de 17h15 et les salles commencent à être évacuées à partir de 17h45. Tous les jeudis, il est possible de découvrir les expositions temporaires jusqu’à 21h.
En revanche, il n’est pas possible de visiter le Musée des Arts Décoratifs les 1e janvier, 1e mai et 25 décembre.

Le prix du Musée des Arts Décoratifs est de 11€ par personne avec un audio guide. Vous pouvez combiner cette visite avec le Musée de Camondo pour 13€.

Il est également possible de bénéficier d’un tarif réduit à 8,50€ sous certaines conditions :

  • Avoir entre 18 et 25 ans
  • Être demandeur d’emploi ou bénéficiaire du RSA
  • Être élève d’écoles partenaires
  • Les adhérents au MAD

Pour bénéficier de cette gratuité, il est indispensable de se rendre sur place et de présenter ses justificatifs.

Bon à savoir

  • Quel est le fonctionnement du Musée des Arts Décoratifs pour les groupes ?

Pour les groupes libres, il est nécessaire d’être au moins 10 personnes et au maximum 20 personnes pour les expositions temporaires et maximum 25 personnes pour les collections permanentes. Il est préférable de réserver pour 10 personnes en ligne et de compléter le supplément une fois sur place.

  • Comment faire si vous n’avez pas reçu votre billet ?

Dans un premier temps, vérifiez que l’adresse mail est correcte et que le billet n’est pas dans vos spams. Ensuite, si vous n’avez pas été débité, il suffit de recommencer le processus de réservation en ligne. En revanche, si vous avez déjà été débité, nous vous invitons à envoyer un mail à [email protected].

  • Comment faire si vous vous êtes trompé dans la date de réservation ?

Dans ce cas, il faut envoyer une demande par mail en étant le plus précis possible. C’est-à-dire qu’il faut indiquer la date de réservation et la date de la visite, le nom de la personne ayant réservé, le numéro de billet et la nouvelle date à laquelle vous souhaitez réserver.
L’adresse mail diffère en fonction de votre profil :
– Pour les particuliers, envoyez un mail à [email protected]
– Vous gérez un groupe de moins de 18 ans, envoyez un mail à [email protected]
– Pour les groupes de plus de 18 ans, envoyez un mail à [email protected].

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire