Generation Voyage Logo

Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Generation Voyage Logo

Réinitialiser votre mot de passe

Créer un compte | Se connecter

Generation Voyage Logo

Réinitialiser votre mot de passe

Créer un compte | Se connecter

Generation Voyage Logo

Visiter la Sainte-Chapelle à Paris : billets, tarifs, horaires

La Sainte-Chapelle
Réservez votre visite de la Sainte-Chapelle

Visiter la Sainte-Chapelle à Paris : une étape incontournable !

Tel un diamant dans lequel dansent les lumières, la Sainte-Chapelle rayonne. L’architecture n’est pas le seul atout de ce chef-d’œuvre gothique flamboyant, elle rayonne aussi par sa portée religieuse et politique. Impossible de passer à côté : elle trône au beau milieu de l’île de la Cité, véritable incontournable de Paris, à quelques mètres de la monumentale Cathédrale Notre-Dame de Paris et de sa consœur Saint-Louis.

Depuis qu’elle s’est hissée en tant que monument historique dès 1862, la Sainte-Chapelle ne cesse de drainer les touristes du monde entier. Un succès qui lui valut même la protection de l’Unesco. Peut-on passer à côté d’un tel monument ? Certainement pas. Alors voici toutes les informations pratiques et utiles pour visiter la Sainte-Chapelle.

Histoire de la Sainte-Chapelle

la Sainte-Chapelle

Crédit photo : Shutterstock – Mikhail Varentsov

La Sainte-Chapelle est l’un des vestiges du palais de la Cité. Elle appartient au site actuel du palais de Justice de Paris. Vestige de l’Histoire, symbole religieux et bijou architectural, la Sainte-Chapelle est un véritable livre d’Histoire.

Ce joyau de l’art gothique fut érigé en 1242 selon la volonté de Saint Louis (Louis IX). Elle était destinée à abriter les reliques de la chrétienté les plus précieuses au monde. Parmi elles, la fameuse couronne d’épines du Christ qui trônait sur la tête de Jésus avant sa crucifixion.

Citons aussi le morceau de Croix du Christ. Toute ces saintes reliques, achetées aux empereurs de Constantinople, contribuèrent au rayonnement mondial de Louis IX et de la France. Il fallait donc bien une bâtisse de l’ampleur de la Sainte Chapelle pour les conserver bien à l’abri des envieux et du temps.

Fait ahurissant, le coût de la Couronne d’épines était de 135.000 livres alors que le domaine royal n’eut « que » 40.000 livres à débourser pour bâtir la Sainte-Chapelle ! Les travaux débutèrent en 1242 pour se terminer 7 ans plus tard. Un record et un travail acharné que l’on doit à un individu mystérieux, probablement l’architecte Pierre de Montreuil.

Deux chapelles superposées constituent ce bâtiment rare. Respectivement appelées Chapelle Basse et Chapelle Haute. La première est un hommage à la Vierge et a été anciennement occupée par le personnel du palais de la Cité. La seconde était le privilège du Roi et de sa famille.

Sa splendeur a peu d’égal, notamment grâce à sa verrière monumentale. 1113 scènes bibliques se déploient le long de 15 vitraux immenses et colorés, qui vous tombent dessus comme le ciel sur la tête. 618 m² d’équilibre et de raffinement qui valurent à la Chapelle Haute le surnom de « Cathédrale de Verre ».

Deux incendies monumentaux en 1630 et 1777 ont bien failli vous empêcher de visiter la Sainte-Chapelle. La période de la Révolution fut également éprouvante. Les révolutionnaires, rejetant le droit divin du roi, se sont rués à plusieurs reprises contre la Sainte-Chapelle. Elle fut alors l’objet de multiples détériorations. Les décors intérieurs furent détruits ainsi que la flèche ornée de fleurs de lys incarnant la royauté.

Lors de la Révolution, les Reliques de la Passion sont déplacées pour être mises en sécurité. Ces traces du passé biblique sont aujourd’hui conservées dans le trésor de la Cathédrale Notre-Dame de Paris.

Une phase de restauration fut néanmoins entamée dans la seconde moitié du XIXème siècle (ouf). Celle-ci donna au monument le visage qu’on lui connaît aujourd’hui. On sait que la Chapelle Haute est restée fidèle à son origine. Quant à la Chapelle Basse, elle fut entièrement réinventée, faute de témoignages suffisants.

Les enjeux de la restauration

Crédit photo : Shutterstock – Pani Garmyder

La notoriété de la Sainte-Chapelle vient sans aucun doute de ses vitraux éblouissants et instructifs. Ces derniers furent au centre de l’attention lors des travaux de restauration. D’ailleurs, la restauration des verrières et de la rose a été rendue possible grâce à un mécénat exceptionnel de 5 millions d’euros.

Le travail sur les baies s’étala entre 2008 et 2014 tandis que celui de la rose occidentale fut plus rapide. Cette dernière ayant fait preuve d’une incroyable résistance au fil des épreuves. Aucun verre, plomb, bout de structure métallique et morceau de pierre attenant aux vitraux n’est laissé pour compte. Cependant, certains vitraux restent dégradés et leurs dessins peu lisibles. La faute à la condensation inéluctable de l’eau sur la paroi et au vernis du XXème siècle noirci par le temps et assombrissant le verre.

Imaginez… Les restaurateurs retenant leur souffle, penchés sur un vitrail d’une qualité artistique aussi fragile qu’extraordinaire, en train d’épousseter un motif avec une grande délicatesse ! Les maîtres verriers avec leur filet de lumière infrarouge en train de percer l’encrassement du verre et d’ôter la grisaille sans altérer le dessin. Les ferronniers inventifs, remplaçant les plombs et consolidant les barres métalliques du XIIIème siècle avec des procédés expérimentaux.  Les tailleurs de pierre, au flegme imperturbable, qui par technique de micro sablage nettoie l’extérieur de la Sainte-Chapelle.

En effet, les façades extérieures de la Sainte-Chapelle furent aussi l’objet d’un chantier important. Victimes de la pollution et des assauts, les sculptures et gargouilles avaient quelque peu perdues de l’allure…

Les défis extrêmes relevés font aujourd’hui la fierté des équipes d’artisans et architectes contemporains qui admirent, sûrement plus émus que quiconque, les vitraux remis en place, protégés et sauvés pour des siècles. Une chose est sûre, la restauration de l’ensemble des vitraux fut un des chantiers les plus ambitieux du début du siècle. Mais c’est grâce à cela que vous pouvez aujourd’hui visiter la Sainte-Chapelle.

Que voir et faire à la Sainte-Chapelle

D’emblée, le reliquaire géant vous saisit aux tripes. Sorti de terre en un temps record, il semble même tenir debout par la magie du Saint-Esprit. Aucun arc-boutant ne maintient les murs extérieurs et une simple ceinture consolide l’édifice. Néanmoins, c’est encore à l’intérieur que cette prouesse technique de l’île de la Cité dévoile toute sa splendeur.

La Chapelle Basse

La chapelle basse

Crédit photo : Shutterstock – javarman

Dans la Chapelle Basse, anciennement réservée au personnel du palais de la Cité, vous pouvez admirer la statue de la Vierge ainsi que la fresque de l’Annonciation, la plus ancienne peinture murale de Paris, datant du XIIIe siècle.

La Chapelle Haute

Vitraux de la Sainte-Chapelle

Crédit photo : Shutterstock – Jan Willem van Hofwegen

Continuez à visiter la Sainte-Chapelle en passant par les 33 marches qui séparent les deux sanctuaires, vous accédez à la Chapelle Haute. Le décor est enchanteur. Les lieux, baignés de couleurs et de lumières, donnent le sentiment d’être transportés dans un tourbillon de magie d’un autre temps.

15 verrières, d’une hauteur de 15 mètres, racontent les faits marquants de l’Ancien et du Nouveau Testament, de la Genèse à la résurrection du Christ, et jusqu’à l’arrivée des reliques à Paris. Pour ne pas perdre le fil, lisez les verrières de bas en haut et de gauche à droite. Pas moins de 1113 scènes y sont relatées ! L’application mobile Vitraux Sainte-Chapelle pourra vous donner quelques explications.

Amateurs d’architecture gothique, vous ne regretterez pas votre visite de la Sainte-Chapelle ! Sans vous plonger dans l’histoire biblique, vous pourrez simplement admirer la beauté des 600 vitraux qui habillent le monument et des pierres sculptées qui l’entourent.

Visiter la Sainte-Chapelle et la Conciergerie : optez pour le billet combiné

La Conciergerie

Crédit photo : Shutterstock – Kiev.Victor

Il existe des billets jumelés qui permettent de visiter la Sainte-Chapelle ainsi que la Conciergerie. Petit plus : ce ticket permet de bénéficier d’un coupe-file pour l’accès aux deux bâtiments.

Vous profitez alors des deux monuments les plus marquants du palais de la Cité. Outre la visite traditionnelle, vous aurez la chance de visiter les pièces médiévales et les espaces disparus aux sons de l’HistoPad. Cet appareil numérique offre une immersion totale grâce à ses fonctionnalités de réalité augmentée et ses reconstructions en 3D.

Horaires et tarifs

La Sainte-Chapelle

Crédit photo : Shutterstock – Reiner Conrad

Horaires

  • Du 1er octobre au 31 mars : ouverte de 9 h à 17 h ;
  • Du 1er avril au 30 septembre : ouverte de 9h à 19 h ;
  • Nocturnes les mercredis de mi-mai à mi-septembre : ouverte jusqu’à 21h30 ;
  • La Sainte-Chapelle est fermée le 1er mai, le 25 décembre et le 1er janvier ;
  • Dernier accès 40 minutes avant la fermeture du monument.

Billet Simple

  • Plein tarif : 11,5€ ;
  • Tarif réduit : 9€ ;
  • Tarif de groupe (à partir de 20 personnes) : 8€ ;
  • Gratuit pour les moins de 18 ans, les personnes handicapées et leur accompagnateur, les demandeurs d’emploi, les ressortissants et/ou résidents de l’UE âgés de 18 à 25 ans et les détenteurs d’une carte Icom ou Culture ;
  • Le Paris Museum Pass est accepté mais ne fait en aucun cas office de coupe-file ;
  • La location d’un audio-guide : 3€.

Billet Combiné Sainte-Chapelle et Conciergerie

En optant pour ce billet, vous devez impérativement choisir la date et l’horaire auxquels vous souhaitez visiter la Sainte-Chapelle. La visite de la Conciergerie doit s’effectuer le jour même, à l’heure de votre choix entre 9h30 et 17h15.

  • Plein tarif : 18,5€
  • Tarif réduit : 16,5€
  • Tarif groupes (à partir de 20 personnes) : 12€
  • Gratuit pour les moins de 18 ans, les personnes handicapées et leur accompagnateur, les demandeurs d’emploi, les ressortissants et/ou résidents de l’UE âgés de 18 à 25 ans et les détenteurs d’une carte Icom ou Culture.

Comment aller à la Sainte Chapelle ?

La Sainte-Chapelle est située 10 boulevard du Palais, dans le premier arrondissement de Paris. Vous pouvez vous y rendre en bus, en RER, en métro ou en batobus.

En bus

En bus, les lignes 21, 24, 27, 38, 58, 81, 85 et 96 vous permettent d’accéder au site.

En métro

Lignes 1, 7, 11 ou 14 : arrêt station « Châtelet »
Ligne 4 : arrêt station « Cité »
Ligne 10 : arrêt station « Cluny-Sorbonne » (situé à une quinzaine de minutes de marche de la chapelle)

En RER

Ligne B et C : arrêt station « Saint-Michel/Notre-Dame »

En Batobus

N’oublions pas le batobus ! Retrouvez la terre ferme aux stations « Notre-Dame » ou « Saint-Germain-des-Prés ».

En voiture

Si vous êtes véhiculé, les parkings les plus proches sont :
– Le parking Harlay, situé Quai des Orfèvres
– Le parking Indigo, situé place Louis Lépine
– Le parking Notre-Dame, situé place Jean-Paul II.

À pied ou à vélo

Pour ceux qui ont la chance de loger près de la Sainte-Chapelle ou pour les plus courageux, n’oublions pas la marche ou le vélo ! Des stations de Vélib’ se trouvent à proximité.

Accès au monument du lundi au vendredi

Place Louis Lépine

Crédit photo : Shutterstock – Catarina Belova

Un périmètre de sécurité entoure le palais de Justice de Paris du lundi au vendredi. L’accès se fait uniquement par la place Louis Lépine (place du marché aux fleurs) où la police effectue un premier contrôle. Les visiteurs doivent présenter leur billet d’entrée puis visiter la Sainte-Chapelle en passant par l’entrée habituelle. Un second contrôle de sécurité est alors effectué.

Lorsque le périmètre est déployé, l’entrée à la Sainte-Chapelle se fait uniquement sur présentation d’un billet affecté à un créneau de visite précis. La billetterie se tient place du Châtelet, à proximité du monument (paiement par carte bancaire uniquement).

Une seconde billetterie déportée se tient à l’Hôtel de Sully (62 rue Saint Antoine 75004, mardi au dimanche, 13h à 19h). Sinon, optez pour le e-billet grâce auquel vous sélectionnez directement votre jour et votre créneau sur Internet.

Que faire autour de la Sainte-Chapelle ?

Notre-Dame de Paris

Notre-Dame de Paris

Crédit photo : Shutterstock – milosk50

Depuis l’incendie du 15 avril 2019, la cathédrale Notre-Dame de Paris et ses abords immédiats sont fermés au public pour permettre d’importants travaux de sécurisation et de stabilisation, avant restauration. Cependant, n’hésitez-pas à venir admirer la Cathédrale ou la capturer depuis les petites rues de l’île de la Cité, les ponts de la Seine, les quais rive gauche et l’île Saint Louis.

Le musée du Louvre

Le musée du Louvre

Crédit photo : Shutterstock – Dennis van de Water

Doit-on réellement le présenter ? Le musée du Louvre, sa pyramide en verre, sa façade richement décorée, des milliers d’œuvres d’art dont l’incomparable Mona Lisa : il se trouve à 15 minutes à pied à peine de la Sainte-Chapelle. En plus, c’est l’occasion de passer (et repasser) par l’iconique Pont Neuf !

Balade sur l’île de la Cité et l’île Saint-Louis

Île Saint-Louis

Crédit photo : Shutterstock – Pascale Gueret

Au cœur de Paris, les îles de la Cité et de Saint-Louis se disputent les faveurs des touristes du monde entier. Ne faites pas un choix impossible. Le mieux est de visiter la Sainte-Chapelle puis de prendre le temps d’explorer chacune d’entre elles.

Au programme ? Pique-nique, visites de monuments ou simples balades reposantes. Ces deux trésors ont su conserver leur charme et leur calme au beau milieu des hôtels particuliers. On y découvre la tour de l’Horloge et la Conciergerie qui toisent la ville dans un coin, la charmante place Dauphine dans l’autre.

Une volée de marches qui plongent dans la Seine par-ci, un espace culturel par-là. Le fameux glacier Berthillon dans la rue principale, un clocher campagnard dans l’autre. En face, le pont Saint-Louis qui relie les deux îles et, tout au bout, un mémorial des Martyrs. À droite le square Jean-XXIII bardé de fleurs de cerisiers, à gauche la cathédrale Notre-Dame de Paris et des étals bucoliques.

Où manger autour de la Sainte-Chapelle ?

Le Caveau du Palais

Le Caveau du Palais

Crédit photo : Facebook – Le Caveau du Palais

Les restaurants spécialisés dans la cuisine française traditionnelle ne manquent pas sur l’île de la Cité. Le Caveau du Palais est un d’entre eux, plus confidentiels que certains, mais absolument délicieux. Les plats fièrement estampillés bleu blanc rouge sont à base d’ingrédients de saison et locaux. Ils se dégustent dans un cadre historique, au creux de murs en pierre et d’arcades anciennes.

Au Bougnat

Au Bougnat

Crédit photo : Facebook – Au Bougnat

Visiter la Sainte-Chapelle vous a donné faim mais vous êtes plutôt mordus de brasseries parisiennes ? Alors rendez-vous au Bougnat. Rustique, chaleureux, boisé, ce bistrot traditionnel conserve son charme médiévale et d’excellentes recettes typiquement françaises.

Berthillon

Berthillon

Crédit photo : Facebook – Berthillon

Pas de visite de la Sainte-Chapelle, sans visite de l’île Saint-Louis et une pause gourmande chez Berthillon ! On se rend dans ce temple de la glace, mondialement connu, pour ses délices des plus classiques aux plus surprenants. Un secret de fabrication bien gardé, beaucoup d’amour et d’audace, un décor élégant : le plus dur sera de choisir son parfum et de ne pas y revenir dix fois.

Où dormir autour de la Sainte-Chapelle ?

Hôtel du Jeu De Paume

Hôtel du Jeu de Paume

Crédit photo : Booking

Sur l’île Saint-Louis, l’hôtel Jeu de Paume propose des prestations haut de gamme et des chambres contemporaines, finement élaborées entre ancien et moderne. Ambiance feutrée, matières naturelles : un véritable écrin de tranquillité et de luxe au cœur de la capitale.

Hôtel Univers Saint-Germain

Hôtel Univers Saint-Germain

Crédit photo : Booking

Cet hôtel du quartier Saint-Germain, à quelques minutes à pied de la Sainte-Chapelle, se démarque par un style et des associations uniques. Des fauteuils en velours rouge encadrés de murs en pierre, des poutres en bois au plafond, des tapis aux motifs rococo, des étoffes précieuses et dorées…

Appart Hôtel Roi de Sicile

Appart Hôtel Roi de Sicile

Crédit photo : Booking

Envie de l’intimité et de l’autonomie d’une location, les services prestigieux d’un hôtel en plus ? Optez pour l’appart hôtel Roi de Sicile. Du studio Deluxe à la suite Couture, tout est entièrement pensé pour votre bien-être et vous immerger dans le raffinement pur à la parisienne. Côté hôtel, l’atmosphère est aussi douce et enveloppante que classe.

Airbnb à deux

Airbnb île de la Cité

Crédit photo : Airbnb

L’appartement Castillon est un Airbnb de luxe au beau milieu de l’île de la Cité. Niché dans un immeuble ancien, avec tous les charmes que cela comporte, son décor relate son passé historique. Les touches de décoration et mobiliers contemporains viennent trancher, conférant à l’endroit une élégance rare. Il se situe place Dauphine et se prête aux séjours romantiques à deux.

Airbnb en petit groupe

Airbnb en petit groupe

Crédit photo : Airbnb

Mia vous accueille dans son logement d’exception, ouvert à cinq voyageurs amoureux de belles prestations et d’Histoire. Depuis les pièces, élégantes avec leurs éléments historiques et leur décoration digne d’un palais Renaissance, observez la belle place Dauphine. Une expérience dorée et cocooning à souhait, au plus près de la Sainte-Chapelle.

FAQ

La Sainte-Chapelle

Crédit photo : Shutterstock – marcobir

Quelle est la durée de la visite ?

Il faut compter environ 1 heure pour visiter la Sainte-Chapelle, avec ou sans audio-guide.

Pourquoi faut-il réserver en ligne son billet ?

Comme suscité, depuis le 08 septembre, l’accès à la Sainte-Chapelle est réglementé du lundi au vendredi à cause du périmètre de sécurité. Votre billet est valable pour un jour et un horaire définis. Mieux vaut éviter de se rendre deux fois sur place en réservant directement en ligne et en se rendant au monument uniquement pour votre visite. De plus, les billets vendus pour le jour même ne sont pas illimités.

Quel est le meilleur moment pour visiter la Sainte-Chapelle ?

Comme tous les lieux incontournables, mieux vaut visiter la Sainte Chapelle hors vacances scolaires et week-end pour minimiser l’afflux touristique. Autre conseil, prévoyez votre visite le matin et, si possible, un jour ensoleillé. La lumière qui se reflète dans les vitraux est tout bonnement enchanteresse…

Existe-t-il une visite guidée de la Sainte-Chapelle ?

Il existe une visite guidée de 45 minutes environ qui a lieu tous les jours à 11h et 15h. Des visites guidées plus ciblées et thématiques sont également organisées tout au long de l’année. La programmation est à retrouver sur le site internet officiel.

Les photos sont-elles autorisées ?

Les photos et vidéos sont autorisées dans le monument à condition de respecter la législation sur le droit à l’image des personnes. L’utilisation d’un trépied, perche ou stabilisateur est interdite.

Y a-t-il des vestiaires et des sanitaires à la Sainte-Chapelle ?

Il est interdit de visiter la Sainte-Chapelle avec des valises ou gros sacs. Le monument ne prend aucune consigne. Par ailleurs, aucun toilette n’est disponible sur place.

La Conciergerie est-elle accessible aux personnes à mobilité réduite ?

Le site est accessible aux PMR (Personnes à Mobilité Réduite). Toutefois, veillez à consulter le site web de la Sainte-Chapelle avant votre visite, afin de vous assurer que des travaux ou d’autres événements ne limitent pas l’accès.

Les animaux de compagnie sont-ils autorisés à la Sainte-Chapelle ?

Le site est interdit aux chiens, hormis les chiens-guides et d’assistance.

Puis-je visiter la Sainte-Chapelle virtuellement ?

Visiter la Sainte-Chapelle depuis son canapé ? C’est possible grâce au partenariat avec la société Timographie 360°. Plongez alors dans une visite 100% virtuelle de la Sainte-Chapelle et du palais royal de la Cité au XIVème siècle.

Laisser un commentaire