Visiter le Gouffre de Padirac : billets, tarifs, horaires

avatar

Vous partez en vacances dans le sud-ouest de la France ? Ne manquez pas le Gouffre de Padirac ! Voici nos infos sur ce site naturel !

Situé au nord du département du Lot, le Gouffre de Padirac est une cavité naturelle et monumentale de 35 mètres de diamètre. Situé à 17 kilomètres au nord-est de Rocamadour et à moins de 200 kilomètres de Toulouse, le gouffre promet une descente dans les entrailles de la terre, au fond d’un puits plongeant à 75 mètres dans le Causse du Quercy, et à 103 mètres de profondeur, où coule une rivière souterraine, au milieu d’une succession de salles voûtées.

Si vous aimez la géologie et les phénomènes naturels, vous serez certainement fascinés par la visite du Gouffre de Padirac ! Voici notre mini-guide pour visiter le Gouffre de Padirac.

A lire aussi : Visiter Rocamadour, la cité qui rayonne sur la vallée de l’Alzou

Histoire du Gouffre de Padirac

Formé par l’érosion et l’effondrement de la voûte d’une ancienne salle souterraine, dans lequel les eaux ont frayé leur passage en grignotant le massif rocheux, le Gouffre de Padirac serait vieux de plusieurs centaines de milliers d’années. Des fouilles archéologiques ont permis d’excaver des objets brisés de cuisine et des armes en fer, laissant penser que le site était occupé par les habitants de Padirac aux environs du 14ème siècle. Une thèse avance que les habitants s’y seraient engouffrés pour échapper aux soldats Anglais pendant la Guerre de Cent-Ans.

Abandonné pendant de longs siècles, le Gouffre de Padirac ne fut à nouveau exploré qu’à la fin du 19ème siècle : en juillet 1889, l’avocat Edouard-Alfred Martel et trois compagnons pénétraient à l’intérieur de la cavité, à l’aide de bougies et d’une lampe à magnésium et d’une échelle flottante, dans la plus grande incertitude de ce qu’ils allaient trouver des dizaines de mètres plus bas. Cette première expédition permit de découvrir 1,64 kilomètre de galeries avec stalactites, stalagmites, gours et colonnes de calcite. Inauguré le 10 avril 1899, le Gouffre de Padirac devient une attraction touristique recevant 480 000 visiteurs par an. De nos jours, ce sont 42 kilomètres de galeries qui ont été explorés, mais on sait que le gouffre recèle encore des merveilles cachées. Il est également classé monument naturel !

Que voir et que faire au Gouffre de Padirac ?

Visiter le Gouffre de Padirac permet de pénétrer dans un vaste réseau de galeries souterraines, des « veines » de la Terre ayant de quoi laisser pantois tant elles sont impressionnantes. Vous ne manquerez pas, en plongeant dans les entrailles de la terre, d’admirer stalactites et stalagmites dans la roche. Un ascenseur et un escalier – selon votre guise – permettent de faire la descente vers les 2,2 kilomètres de galeries ouvertes au public. Une fois au fond, la visite sur la rivière souterraine se fait en barque, une descente hors du commun où admirer de belles concrétions de calcaire, des lacs souterrains, d’étranges sculptures naturelles.

En été, visiter le Gouffre de Padirac permet, on s’en doutera, de prendre le frais : il y fait 13°C toute l’année, et l’eau est à 12°C. Alors, que voir au Gouffre de Padirac ? Et bien le gouffre en lui-même, la rivière souterraine, le lac de la pluie, le lac des gours, la salle du Grand Dôme et la stalactite que l’on appelle la « Grande Pendeloque ».

Comment visiter le Gouffre de Padirac ?

On commencera la visite par la descente dans l’abyssale cavité de 35 mètres de diamètre. Au fur et à mesure, la lumière s’amenuise, l’humidité augmente et la température décline. Une végétation singulière se dévoile, vous y êtes : dans les méandres de la terre. La première partie de la visite s’effectue sur une barque, frayant sur un kilomètre dans les eaux calmes de la rivière plane – permettant de circuler entre les salles -, à travers les fissures verticales creusées depuis deux millions d’années. La voûte s’élève et les parois s’élargissent au niveau du Lac de la Pluie. Le plafond, fissuré, laisse tomber les gouttes de pluie venant de la surface et des infiltrations multiples, alimentant en permanence ce lac souterrain. S’observe alors une stalactite géante de calcaire, de 60 mètres de long et suspendue au-dessus du « lac de pluie » : c’est la « Grande Pendeloque ».

La visite se poursuit à pied, au lac des Gours. Des barrages de calcite naturels se dessinent au fond de la rivière : ce sont les gours, qui s’accumulent comme des paliers naturels. Débouchez sur la majestueuse Salle du Grand Dôme, une salle naturelle dont le plafond s’élève à 94 mètres de haut : c’est l’une des plus grandes salles souterraines accessibles en France. Une stalagmite domine le lac, semblable à une tour en porcelaine et surnommée « la Pile d’Assiettes », comme minutieusement sculptée par la main d’un grand artiste.

Afin de vous aider à préparer votre visite, nous vous avons sélectionné les questions les plus fréquemment posées :

Combien de temps dure la visite ?

La visite dure environ 1h30 (2,2 km aller-retour, dont 500 mètres effectués en barque.)

Les animaux sont-ils admis ?

Non, les animaux ne sont pas admis pendant la visite. Les chiens-guides et d’assistance sont toutefois les bienvenus sur le site du Gouffre de Padirac.

Pouvons-nous nous garer à proximité du site ?

Oui, des parking gratuits sont situés à proximité du Gouffre de Padirac. Plusieurs places de parking sont également réservées aux personnes à mobilité réduite à proximité immédiate de l’accès sanitaire. Les camping-cars sont autorisés sur les parkings (sans arrivée d’eau ni vidange) le temps de la visite.

Accessibilité

Trois ascenseurs sont à votre disposition pour effectuer la descente. En revanche, la visite est ponctuée de marches (70 marches pour arriver au niveau de la rivière souterraine, 150 marches en montée pour accéder à la salle du Grand Dôme puis 150 marches en descente ainsi que plusieurs marches pour visiter la Galerie) et de chemins pouvant être glissants.

La visite du Gouffre de Padirac n’est cependant pas adaptée pour les personnes en fauteuil roulant manuel ou électrique.

Y’a t’il des objets non autorisés ?

Les poussettes ne sont pas admises pendant la visite ainsi que les perches à selfie. Le site ne propose pas de consignes.

Horaires et tarifs du Gouffre de Padirac

HORAIRES

Pour visiter le Gouffre de Padirac (Le Gouffre, 46500), il faut savoir que les horaires varient au fil de la saison. Il y a cinq plages horaires selon le mois et la période d’affluence (rendez-vous le site internet du site pour plus d’informations) :

  • De 10h à 17h30 (mars, fin octobre, novembre),
  • De 9h à 19h30 (avril, mai et juin),
  • De 9h30 à 18h (avril, mai, septembre),
  • De 9h à 20h30 (juillet),
  • De 8h à 21h30 (août).

DERNIÈRE ADMISSION 1H30 AVANT LA FERMETURE DU SITE.

Cette année, le Gouffre de Padirac sera ouvert tous les jours du 24 mars au 4 novembre.

TARIFS

  • Adulte : 13,50 €
  • Préférentiel Adulte : 12,15 € (Visiteur handicapé & son accompagnant, licencié FFS (Fédération Française de Spéléologie), étudiant)
  • Enfant de 4 à 12 ans : 9,50 €
  • Préférentiel Enfant : 8,55 €
  • Enfant de moins de 4 ans : gratuit

Comment visiter le Gouffre de Padirac ?

En voiture, le site est notamment accessible :

  • Depuis Toulouse : Sur l’A20, sortie 56 Labastide Murat, Gramat, puis aller jusqu’à Gramat et suivre les indications Gouffre de Padirac
  • Depuis Paris : Prendre l’A20 ; Sortie 54 direction Gouffre de Padirac – Rocamadour. RN 140 suivre Gouffre de Padirac
  • Depuis Bordeaux ou Lyon : Sur l’A89, sortir à Brive puis rejoindre l’A20 direction Cahors – Rodez – Toulouse. Sortie 54 Direction Gouffre de Padirac – Rocamadour. Suivre Gouffre de Padirac

Les aéroports de Brive-vallée de la Dordogne (45 min), Périgueux (1h30), Toulouse-Blagnac et Limoges (2h) vous permettent également de rejoindre le site rapidement si vous louez une voiture. Pour trouver un vol au meilleur prix, n’hésitez pas à jeter un œil sur le site de notre partenaire Skyscanner.

Un témoignage, un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Commentaires/Questions

Laisser un commentaire