Les 9 choses incontournables à faire sur la Costa Brava

avatar

La Costa Brava offre une kyrielle de visages et d’activités. Les 9 choses incontournables à faire sur la Costa Brava : l’essentiel pour découvrir la Côte Sauvage.

Petites criques paradisiaques isolées, falaises vertigineuses, grandes plages de sable doré, eaux turquoises, villages médiévaux : la Costa Brava est aussi diverse que merveilleuse. Les aficionados de sports y pratiquent disciplines nautiques et randonnées. Les férus d’art et d’histoire se ruent dans les musées, festivals ou villages pittoresques. Les mordus de farniente y posent leur serviette et y grillent, avec délectation, tout leur capital soleil.

La Costa Brava vous invite à vivre les vacances de vos rêves, à votre rythme, et s’attache à vous dépayser sans cesse. Afin de profiter un maximum des richesses multiples de la côte catalane, suivez le guide. Voici les 9 choses incontournables à faire sur la Costa Brava.

À lire aussi :
La Costa Brava en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires
8 raisons de tomber sous le charme de la Costa Brava en Espagne

 

1. La gastronomie locale

les incontournables costa brava

Crédit photo : Shutterstock – Albert Gonzalez

Une des premières choses à faire sur la Costa Brava ? Découvrir sa culture et son mode de vie via ses traditions culinaires. À cheval entre les produits de la mer et de la terre, le patrimoine gastronomique de la Costa Brava va vous surprendre par son caractère à la fois simple et savoureux.

Vous goûtez ainsi à des associations presque banales, mais au goût détonnant et rapidement addictif. Pain à la tomate, préparations à base de riz, plats de légumes rôtis, crème catalane, oignon doux de Figueras, huile d’olive, anchois de l’Escala et de Rosas, charcuteries des terres et fromages des Pyrénées. Le tout, sous forme de tapas à déguster à l’heure espagnole, et rehaussés par des vins tel que le Moscatel.

Savez-vous, par ailleurs, que deux restaurants de la Costa Brava furent primés meilleurs restaurant au monde ? El Bulli, à Rosas et El Celler Can Roca, à Gérone. Alors oui, il y a de quoi saliver !

2. Les parcs naturels

visiter la costa brava

Crédit photo : Shutterstock – JordiCarrio

Impossible de visiter la Costa Brava sans passer par au moins un de ses trois parcs naturels.

Tout d’abord, il y a le Parc Naturel du Cap de Creus. Au nord, jouxtant Cadaqués, il est façonné par une géologie unique et des paysages labourés par les vents puissants. Partagé entre terre et mer, eaux turquoise et rochers déchiquetés, le Cap de Creus offre les panoramas somptueux et insaisissables d’une côte vierge.

Ensuite, il y a le Parc Naturel des Aiguamolls d’Empordà. Terre marécageuse située au sud d’Empuriabrava, c’est un véritable paradis pour les passionnés d’oiseaux. Ici, de belles et rares espèces migratrices y trouvent leur refuge.

Enfin, il y a le Parc Naturel du Montgri, des îles Medes et du Baix Ter, à Torroella de Montgri. Ce bijou de contrastes alterne entre les espaces sauvages des collines du Montgri et les réserves naturelles aquatiques remarquables.

3. Les sports nautiques

les incontournables costa brava

Crédit photo : Shutterstock / Hoiseung Jung

En parlant de réserves naturelles aquatiques… Un des incontournables parmi les choses à faire sur la Costa Brava est de vous essayer aux sports nautiques.

D’ailleurs, si vous êtes déjà amateur, les possibilités de pratiquer peuvent justifier à elles seules votre voyage. Kitesurf, windsurf, voile, surf, kayak, bateaux, jet ski, ski nautique : tout est possible. À moins que vous soyez plutôt du genre à vouloir chausser des palmes et embarquer un tuba ou une bouteille d’oxygène ?

Sachez que la Costa Brava regorge également de spots ahurissants pour le snorkeling et la plongée. En tout, pas moins de soixante centres de plongée sont disséminés sur toute la côte. Cependant, si vous devez n’en choisir qu’un : rendez-vous sur les îles Medes. Ce petit archipel est le paradis des plongeurs le plus couru d’Espagne. Tombants, grottes, tunnels et espèces endémiques vous attendent dans un univers quasi polynésien.

4. Le Chemin de la Ronde

visiter la costa brava

Crédit photo : Shutterstock – lunamarina

Visiter la Costa Brava sans avoir arpenté le Chemin de Ronde ? Impossible.

Ce sentier, qui serpente tout le long de la côte et épouse parfois le GR92, est un condensé de merveilles naturelles. Pour le parcourir en entier, comptez environ deux semaines et deux cents kilomètres. Sinon, découvrez-le simplement par portions. Dans tous les cas, vous serez toujours lové entre bord de mer et pinèdes odorantes.

Le parcours idyllique vous amène parfois même les pieds dans l’eau et au fond de petites criques confidentielles. Parfois encore, vous vous retrouvez en plein village médiéval ou de pêcheurs. Malgré sa renommée, le Chemin de la Ronde offre des marches ressourçantes et une grande tranquillité. Un must pour les amoureux de nature et de calme.

5. Les évènements festifs

les incontournables costa brava

Crédit photo : Shutterstock – Digoarpi

En Espagne, on aime faire la fête et célébrer les traditions. Sur la côte, d’autant plus !

Une des choses à faire sur la Costa Brava, que vous soyez grand fêtard ou timide oiseau de nuit, sera donc d’expérimenter cette joie de vivre. Même mieux, d’assister à un des évènements festifs qui rythment la côte tout au long de l’année. Certains seront par exemple liés à des célébrations religieuses populaires et joyeuses.

Ce sont des rendez-vous incontournables pour les habitants. Ça défile, ça danse au son des sardanes, ça signe des prouesses pyrotechniques. Puis, il y a des évènements pûrements divertissants et culturels : ils célèbrent les fleurs à Gérone, l’opéra à Peralade, la musique au Cap Roig, le Jazz à l’Estartit et bien plus encore.

6. Les villages médiévaux

village médiéval costa brava

Crédit photo : Shutterstock – funkyfrogstock

La Côte Sauvage se démarque par un nombre fabuleux de petits villages médiévaux. Ils vous invitent à visiter la Costa Brava au cours d’adorables pérégrinations hors du temps.

  • Pals : cette cité médiévale épouse la Méditerranée et renferme un cœur de ville dont le charme opère instantanément. Les fortifications de Pals s’ouvrent sur une vue panoramique à couper de souffle, entre bâtiments historiques et lagons turquoise ;
  • Peratallada : ce village médiéval s’épanouit au pied de son château incroyablement bien conservé. Il se visite au détour de places voutées, ruelles tortueuses, murailles et décors authentiques catalans ;
  • Palau Sator : ce village enroulé autour de son château offre l’authenticité d’un village rural encore méconnu des touristes ;
  • La Bisbal d’Empordà : ce village médiéval détient fièrement le titre de capitale de la poterie et des antiquaires. Son noyau ancien recèle d’étroites ruelles, vieilles maisons, places coquettes, autour du palais de l’évêché ;
  • Púbol : ce petit bourg est surtout réputé pour son château qui accueillit Gala Dalí dans les années 1970. Cette grande demeure moyenâgeuse permet de découvrir le couple Dalí dans la dernière période de leur vie ;
  • Ullastret : ce petit bourg est surtout réputé pour son château qui accueillit Gala Dalí dans les années 1970. Cette grande demeure moyenâgeuse permet de découvrir le couple Dalí dans la dernière période de leur vie ;
  • Begur : un village perché au sommet des montagnes, dominé par les ruines de son château et surprenant par ses maisons héritées des Indianos du XIXe siècle.

7. Les villes côtières

visiter la costa brava

Crédit photo : Shutterstock – Oleg_P

Visiter la Costa Brava passe aussi par une halte dans certaines villes côtières. Pour une journée ou quelques jours, elles sont des emblèmes culturelles et historiques de la côte.

  • Palafrugell : ici, le front de mer est jonché de maisons blanchies étincelantes, la vie bat son plein dans le port de pêche, les criques sont grignotées par des eaux translucides et le cœur historique se dessine en un labyrinthe de ruelles ombragées ;
  • Cadaqués : son atmosphère si singulière tient à son petit port de pêche, ses maisons immaculées blotties dans les falaises et l’âme de Dalí qui plane partout. Surnommé le village blanc, Cadaqués ressemble à une carte postale ;
  • Gérone : cette ville typiquement moyenâgeuse, hissée sur un promontoire rocheux, regorge de trésors. Son environnement chargé d’Histoire vous transporte de ruelles pavées en bâtiments plusieurs fois centenaires. En toile de fond, les Pyrénées somptueuses ;
  • Calella de Palafrugell : un ancien village de pêcheurs qui envoûte par ses rues sinueuses où il fait bon se perdre. Port Bo, le quartier portuaire, séduit par ses panoramas piqués de maisons de charme et de monuments du passé ;
  • L’Escala : ville couronnée par un littoral composé de criques, falaises et plages de sable fin. L’Escala abrite l’une des plus belles baies du monde : la Baie des Roses ;
  • Tossa de Mar : surnommé le paradis bleu à cause de sa baie magnifique et azuréenne, le village séduit aussi par son cœur historique ;
  • Roses : lovée sur un magnifique port naturel, ancrée dans ses traditions marines, la cité de Roses peut se targuer d’abriter parmi les plus beaux vestiges de la côte ;
  • Empuriabrava : cette « Venise de l’Espagne » est traversée par vingt-cinq kilomètres de canaux navigables. Elle s’est imposée comme station balnéaire luxueuse et carte postale par excellence.

 

8. Sur les traces de Dalí

Dali costa brava culture

Crédit photo : Shutterstock – Katya Warped

Salvador Dalí, né en 1904 et mort en 1989 à Figueres, resta, tout au long de sa vie, attaché à ses racines. Sa muse, hormis son épouse, fut d’ailleurs le village de pêcheurs de Portlligat, à côté de Cadaqués. Il fut également très animé par la beauté naturelle du Cap de Creus, dont la tramontane semblait lui souffler l’inspiration.

Vous aimez le peintre ? Alors partez visiter la Costa Brava en suivant les sites d’exceptions qui retracent le parcours du génie catalan. Au travers du Triangle Dalinien, découvrez l’ancien théâtre de Figueres, sa maison de Portlligat et son château-demeure à Púbol.

9. Les plages

les incontournables costa brava

Crédit photo : Shutterstock – BAHDANOVICH ALENA

Nous l’avons mis en dernier parmi les 9 choses incontournables à faire sur la Costa Brava, simplement parce qu’il est bon de garder le meilleur pour la fin. Difficile de choisir les meilleures plages de la Côte Sauvage tant elles rivalisent de beautés et de curiosités. Voici quelques uns de nos spots favoris :
 

  • Blanes : pour son cadre exceptionnel entre forêts de pins et fonds translucides ;
  • Lloret de Mar : pour son alliance entre nature préservée, teintes lagunaires et services urbains ;
  • Calella de Palafrugell : pour son emplacement idéal entre maisons typiques et récifs rocheux ;
  • Tossa de Mar : pour sa mer cristalline auréolée de verdure et ses nombreux équipements ;
  • Cap Roig : pour ses spots de plongées surréalistes ;
  • Begur : pour ses criques pittoresques couronnées par les charmantes maisons de pêcheurs ;
  • El Port de la Selva : pour ses paysages sauvages et son environnement préservé ;
  • L’Estartit : pour son emplacement unique dans une réserve naturelle d’une grande pureté ;
  • Escala : pour sa petite plage de cailloux et de rochers enclavée entre deux grandes plages ;
  • Empuriabrava : pour son ouverture magnifique sur la baie de Roses et les massifs verdoyants ;
  • Cap de Creus : pour ses paysages qui ont inspiré Salvador Dalí.

Comment aller à la Costa Brava ?

 

  • La voiture est souvent le moyen de transport privilégié pour se rendre et visiter la Costa Brava. Depuis Paris, comptez environ dix heures de route. L’idéal sera donc d’inclure un stop sur votre trajet. Néanmoins, si vous habitez plus au sud, sachez que la Costa Brava est à peine plus loin que la frontière franco-espagnole. L’avantage est également de pouvoir partager les coûts du trajet et de pouvoir, finalement, voyager économique.
  • Sinon, l’avion reste le moyen le plus rapide pour rejoindre la Costa Brava. En plus, les vols sont généralement très abordables. Vous atterrissez à Barcelone ou à Gérone. Pour faire le meilleur choix, n’hésitez pas à utiliser un comparateur de vol tel que Skyscanner. Une fois sur place, louez un véhicule ou prenez le bus pour vous rendre dans une des villes principales de la Costa Brava.

À lire aussi : Trouver un parking pas cher à l’aéroport de Gérone-Costa Brava

Où loger sur la Costa Brava ?

Les offres d’hébergements pullulent sur la Costa Brava. Campings, hôtels, gîtes, Airbnb, auberges de jeunesse : il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. Pour vous y retrouver, un comparateur d’hôtels sera d’une aide précieuse.

Pour un citybreak, Gérone est une destination idéale. Entre culture, nature, patrimoine et traditions, cette ville débordante d’attraits a tout à offrir. Empuriabrava et Calella de Palafrugell se prêtent davantage aux budgets conséquents et aux retraites luxueuses. Si vous voulez une destination 100% plage mais disposez d’un budget plus serrée, l’Estartit, l’Escala, Cadaqués, Roses et Tossa de Mar sauront vous combler.

Les villages médiévaux tel que Pals sont, quant à eux, destinés à ceux qui recherchent un havre de paix et un séjour au vert. Enfin, les plus fêtards se plairont à Lloret de Mar ou à Blanes, où la vie nocturne est très animée.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
Laisser un commentaire ou