Les 9 choses incontournables à faire sur la Costa Dorada

avatar

Entre sa côte fantastique et ses terres à la fois fertiles et spectaculaires, partez visiter la Costa Dorada !

La Costa Dorada alterne les superbes bandes côtières, les vestiges tantôt romains tantôt gothiques, les centre-villes chargés d’Art et d’Histoire. Alors délaissez vos craintes de paysages bétonnés et visiter la Costa Dorada afin de vivre vos rêves de paradis éclaboussé d’eau turquoise.

Puis, pour économiser votre capital soleil, comptez sur les recoins plus montagneux, piqués de vignes, d’oliviers et d’amandiers. Voici donc les 9 choses incontournables à faire sur la Costa Dorada, l’essentiel pour vivre un voyage complet et dépaysant.

À lire aussi :
Les 10 choses incontournables à faire en Catalogne
Les 17 plus beaux villages de Catalogne

1. Les villes et villages patrimoine

Village Costa Dorada

Le château de Calafell – Crédit photo : Shutterstock – KarSol

Visiter la Costa Dorada au travers de ses petits villages pittoresques et coquets tiendra toutes ses promesses. Vacances folkloriques, entre détente et culture, garanties.

  • Calafell : Réputé comme l’un des plus beaux lieux de la Costa Dorada, ce bourg authentique se situe à mi-chemin entre Barcelone et Tarragone. Ses rues vous invitent à remonter dans le temps au travers de son château médiéval et ses ruines romaines. Le musée “Cofradía de los Pescadores” y retrace, quant à lui, son histoire maritime ;
  • Roc de San Gaietà : Une petite ville construite pour les pêcheurs et aux influences architecturales multiples. En témoignent ses vestiges de l’art mauresque, gothique et roman. Vous y contemplerez ainsi des maisons à la fois andalouses, galiciennes et sardes. Une originalité qu’on ne voit nul part ailleurs ;
  • Torredembarra : Une ville marquée sa belle étendue sablonneuse trempée dans un port ultra-moderne. A contrario, sa partie centrale historique offre des influences médiévales visibles dans son architecture et ses lieux de vie ;
  • Tamarit : Un magnifique village, toisant la mer et unique de part son église et son château roman incarnant le XIIe siècle. Le lieu invite même à une baignade en mer face à cet impressionnant édifice ;
  • Amettla de Mar : Cet authentique village de pêcheurs, parfois surnommé “La Cala” à cause de ses criques, baigne dans des eaux calmes et fabuleuses ;
  • Ampolla : Ce petit bourg est un savant mélange d’essences méditerranéennes. Ses paysages alternent entre champs plats et côtes escarpées. Les sols humides jouxtent les zones caillouteuses, les oliviers côtoient les rizières et tout cela dans une harmonie incroyable ;
  • Cambrils : Un village de pêcheurs où la vie s’articule autour d’un port dynamique et d’un centre-ville détaillé en rues étroites et pittoresques ;
  • El Perello : Un charmant village réputé pour son miel et ses grottes décorées de peintures rupestres préhistoriques ;
  • Altafulla : Cette ville de caractère se concentre autour de son château et de son église caractéristiques. Son coeur se compose de rues aguicheuses, où se pressent grandes maisons anciennes et décors médiévaux, et débouchant sur une promenade en bord de mer ;
  • Sant Carlos de la Ràpita : Port de pêche et paradis gastronomique, cette ville est un repère pour bons vivants. Elle fit entrer la langoustine dans la conception de nombreux tapas. Elle met également à l’honneur la grande diversité marine de la région grâce à son musée ;
  • Reus : Cet ancien village médiéval, berceau de Gaudí, est aujourd’hui connu pour ses ensembles de monuments modernistes. Ne manquez pas la Plaza del Mercadal et la Casa Navas : un bijou du modernisme catalan avec un mobilier d’époque intact ;
  • Mont Roig del Camp : Un petit village d’une grande authenticité. Flanqué des montagnes de Colldejou et de Llaberia, ce fut notamment le repaire du peintre Miró ;
  • Mont-Blanc : Un village médiéval fortifié, posé sur des terres fertiles jonchées de vignobles et d’amandiers. Ici, les montagnes recouvertes de pinèdes étreignent les rues tortueuses du village ;
  • Valls : Un village attrayant de part ses reliefs accidentés où foisonnent chaînes montagneuses et vallées. Il se démarque par son folklore et ses spécialités culinaires comme les calçots. Une sorte d’oignon qui est même célébré lors d’une fête bien arrosée.

2. Les parcs naturels de la région

Parc Naturel de Prades

Le Parc Naturel de Prades – Crédit photo : Facebook – Costa Daurada

Envie de visiter la Costa Dorada en bonne et due forme ? Direction le Parc Naturel des montagnes de Prades : un terrain de jeu fabuleux pour les mordus d’activités outdoor et de verdure. Il se compose d’espaces boisés mainte fois sillonnés par les randonneurs.

Au creux des vallons, vous y dénicherez aussi quelques petits villages comme oubliés du monde. En harmonie totale avec la nature locale, les habitants seront ravis de vous inviter à partager leurs traditions. Enfin, vous y découvrirez La Forêt de Poblet et toute sa faune et sa flore endémiques. Outre la randonnée, les montagnes de Prades se prêtent à l’escalade, la spéléologie et le VTT.

Ensuite, direction le Parc Naturel de Montsant : une icône naturelle de la Costa Dorada. Ce parc compte de nombreux défilés et gorges saisissantes. Il étonne par ses magnifiques reliefs et ses fenêtres spectaculaires sur la région. Les passionnées d’outdoor s’y pressent pour défier ses grands blocs de conglomérats calcaires et ses gouffres formés par l’érosion.

3. Les plages

Plage Costa Dorada

Plage de Platja Cap de San Pere – Crédit photo : Shutterstock – lunamarina

Une des choses incontournables à faire sur la Costa Dorada ? Bronzette et baignade, bien-sûr ! Si toutes ses plages ont leur lot de paysages fabuleux, nous avons effectué une petite sélection de nos spots favoris.

  • Platja de Riumar : Pour son coin de nature préservée, la grande pureté de ses eaux et sa proximité avec l’embouchure de l’Ebre ;
  • Cala Llenya et Punta de Áliga à Ametlla del Mar : Pour le tableaux spectaculaire de leurs hautes falaises ;
  • Platja El Miracle : Pour son étreinte avec le centre-ville de Tarragone, ses animations et ses vagues parfaites pour les sports nautiques ;
  • Platja de Callafell : Pour ses kilomètres de sable confortable et propre, équipé pour bien remplir vos journées ;
  • Crique Cala de la Roca Plana : Pour son paradis sauvage, entre sable doré, arbres et rochers plantés dans l’eau turquoise. Attention, c’est aussi une plage nudiste ;
  • Platja del Torn : Pour ses petits galets et sa couronne de pins. En revanche, c’est une plage nudiste ;
  • Plage Llarga à Salou : Pour ses pins transportant leurs odeurs, l’incursion formidable de la Cami de Ronda et le cadre équilibré entre ville et nature ;
  • La Cala Fonda près de Tarragone : Pour son ambiance paradisiaque et isolée, ces recoins entourés de falaises, ses étendues sablonneuses illuminées dans un décor carte postale. Encore une fois, c’est une plage nudiste ;
  • Plage de Tamarit : Pour ses hautes barrières de pins, son espace de repos et ses eaux calmes avec le château de Tamarit en ligne de mire.

4. Une balade en bateau

Costa Dorada

Crédit photo : Shutterstock – lunamarina

Vous avez fait le tour de toutes les plages cité précédemment et vous êtes lassés du sable ? Pas de soucis, un autre incontournable de la Costa Dorada vous attend : la balade en bateau ! En effet, grâce à la location de bateau sur la Costa Dorada, vous pourrez vous offrir la possibilité d’une sublime vue sur la côte, au beau milieu des clapotis de l’eau.

Ainsi, avec ou sans permis, avec l’aide d’un skipper ou non, vous passerez sans aucun doute l’un des après-midis les plus apaisant de votre séjour !

Trouvez un bateau à louer sur la Costa Dorada

5. La gastronomie locale

l’Escudella I Carn D'olla

L’Escudella I Carn D’olla – Crédit photo : Facebook – Costa Daurada

Visiter la Costa Dorada passe forcément une immersion dans sa cuisine riche et variée. Ses aliments sont typiquement méditerranéens, en témoignent les nombreuses spécialités à base de poissons et de fruits de mer accompagnés de légumes frais, riz et l’huile d’olive.

Tout d’abord, nous vous conseillons de goûter au « Rossejat de Fideos« , le plat de poisson typique de cette région. Création des pêcheurs catalans, c’est un plat de vermicelles dorés frit à l’huile d’olive et servi avec du poisson.

Néanmoins, la gastronomie de la Côte Dorée est également riche en produits de la terre et en plats traditionnels uniques. Laissez vous tenter par exemple l’Escudella I Carn D’olla, un bouillon de légumes avec du porc, du veau et du poulet.

Dégustez aussi le « Pa Amb Tomàquet« , pain rustique et grillé à la tomate servi avec du jambon, des saucisses ou de la tortilla… au petit déjeuner.

Chose étonnante, savez-vous que La Coca est une des spécialités catalane ? Mais il s’agit en réalité d’une pâte fine garnie d’oignons et de légumes du soleil, servie avec des sardines la plupart du temps. Trempez également votre pain (oui, vous êtes Français non ?) dans la sauce romesco faite à base de noix, piment, poivrons, oignons et plantes aromatiques du sud.

Plus light – quoique – la xató ou la salade généralement accompagnée d’omelette, petits pois et boudin. Et en dessert, on prend quoi ? Le menjar-blanc, une crème mythique aux déclinaisons multiples. Sinon, les « Pastis Sets« , sorte de chaussons sucrés mielleux et anisés. Ou encore, les biscuits secs tels les « Carquinyolis de la comarque d’Urgell« .

6. Les trésors de Tarragone

Tarragone

Crédit photo : Shutterstock – funkyfrogstock

Quelle halte faire sur la Costa Dorada si on rêve d’un citybreak authentique et polyvalent ? Un séjour à Tarragone, sans hésiter. Il s’agit d’une des villes les plus animées, riches et attirantes du territoire. Par ailleurs, elle offre une foule d’activités, entre terre et mer, et est conviviale de jour comme de nuit.

Tout d’abord, flânez dans sa vieille ville. Nommée Part Alta, elle séduit tous les visiteurs grâce à ses ruelles débordantes de charme, ses arcades gothiques, son architecture espagnole, ses façades romantiques, ses balcons colorés et son street-art.

Elle est également construite autour de sa Cathédrale, ses remparts, son amphithéâtre romain : la carte postale de la ville. Ensuite, vivez Tarragone au rythme de ses traditions portuaires, ses boutiques d’artisanat et ses musées. Enfin, votre découverte ne serait rien sans une pause sur ses jolies plages.

7. Le Delta d’Ebre

Delta Ebre

Crédit photo : Shutterstock – Iakov Filimonov

La Costa Dorada, en dehors de ses zones côtières et montagneuses, offre aussi une presqu’île trouée de lacs, lagunes et petits ports. Une des meilleures choses à faire sur la Costa Dorada est d’en découvrir les particularités.

Ici, règne le silence apaisant. Nommé Delta d’Ebre, cet espace préservé éblouit grâce à la diversité grandiose de sa faune et de flore. D’ailleurs, c’est une zone rafraîchissante qui se visite sous couvert de randonnées entre marécages et rizières. Des balades sous l’oeil des oiseaux migrateurs, poissons et taureaux discrets dans les hautes herbes.

8. Les fêtes et les traditions locales

Legende Sant Jordi

Les festivités de la legende de Sant Jordi – Crédit photo : Facebook – Costa Daurada

Visiter la Costa Dorada vous amène à la rencontre de traditions festives aussi endiablées, éblouissantes que passionnantes. Tout au long de l’année, des rassemblements à la fois religieux et culturels envahissent les villes et villages.

Tout d’abord fêtez la Chandeleur à Calafell. Puis enchaîner avec le Carnaval à Reus. Ensuite découvrez la légende de Sant Jordi au cours la semaine médiévale à Montblanc. Enfin l’Aplec de Sant Jeroni à Móra d’Ebre ou encore le Corpus Christi à Torredembarra sont des événements à ne pas manquer.

Par ailleurs, s’il faut désigner une capitale de la fête sur la Costa Dorada, la grande gagnante est Salou. Ce centre touristique très actif est riche en bars et discothèques les pieds dans le sable.

9. Port Aventura

Port Aventura

Crédit photo : Shutterstock – Evgeny Kuzhilev

Doit-on encore présenter ce lieu parmi les choses incournables à faire sur la Costa Dorada ? Ce parc à sensations fortes vous plonge dans six univers différents : Mediterrània, Polynesia, China, México, Far West et Sésamo Aventura.

Les amateurs de grands frissons et décors fantastiques connaissent forcément ses attractions qui défient le temps et la gravité. En effet, Port Aventura peut se targuer de posséder les manèges parmi les plus rapides et hauts d’Europe. Fou-rires et émotions extrêmes, en famille ou entre amis, garantis. L’idéal est d’y passer deux à trois jours lors de votre séjour.

À lire aussi :
Visiter Costa Caribe Aquatic Park à PortAventura : billets, tarifs, horaires
Visiter Ferrari Land à PortAventura : billets, tarifs, horaires

Comment aller sur la Costa Dorada ?

En avion

Tout d’abord, pour visiter la Costa Dorada, l’avion est le moyen le plus rapide et pratique. Ses principaux aéroports sont Reus et Barcelone El Prat. À eux deux, ils offrent de nombreuses connexions en provenance et en partance de toute la France. Pour faire le meilleur choix, n’hésitez pas à jeter un oeil au comparateur de vols Skyscanner.

Enfin, pour arriver à bon port, vous pourrez louer une voiture.

En train

D’autre part, pour celles et ceux qui privilégierait l’aspect écologique, il existe des trains qui relient Paris à Barcelone. Il vous faudra alors partir de Paris-Gare de Lyon. La durée de votre trajet sera de 6h50. A l’instar de l’avion, une voiture de location sera nécessaire si vous voulez découvrir la Costa Dorada.

Où dormir la Costa Dorada ?

Des destinations touristiques côtières aux petits endroits isolés, il y a beaucoup d’endroits où dormir sur la Costa Dorada. Hôtels, campings, gîtes, Airbnb, auberges de jeunesse : tous regorgent d’offres d’hébergements diverses. Grâce à un un comparateur d’hôtels, vous trouverez l’offre qui vous convient le mieux.

Grâce à une offre pléthorique, chacun y trouvera son compte. Un grand nombre de locations sont centralisés à Tarragone et à Reus, réputées pour leur polyvalence. Pour un séjour 100% plage sur la Costa Dorada, jetez un œil aux hébergements dans les villes abritant nos plages que nous vous avons conseillé·e·s.

Pour celles et ceux qui veulent se mettre au vert, l’Ametlla del Mar offre un compromis idéal entre village de pêcheurs, criques vierges et Delta d’Ebre. Sinon, le Mont Roig del Camp saura vous combler de part sa proximité avec le Parc Naturel de la Serra de Montsant. Enfin, pour celles et ceux de nature fêtarde, direction Salou !

Grâce à Generation Voyage, vous savez quoi visiter sur la Costa Dorada. Qu’attendez-vous donc pour partir à l’aventure ?

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
Laisser un commentaire ou