Visiter le Château de Vincennes : billets, tarifs, horaires

avatar
Réservez votre visite au Château de Vincennes

Vous séjournez à Paris et souhaitez profiter d’une halte culturelle ? Découvrez le sublime château de Vincennes, site touristique incontournable du patrimoine militaire français !

C’est à l’est de la ville de Paris, dans l’actuel département du Val-de-Marne, qu’on retrouve ce splendide château-fort. Non content d’être la plus vaste forteresse royale de France, elle est aussi une des plus hautes d’Europe et, par un ambitieux travail de restauration mené sur plusieurs siècles, une des mieux conservées du Vieux Continent.

Située à Vincennes au beau milieu d’un splendide parc arboré de près de 6 hectares, elle fut la demeure de la famille royale et devint un haut lieu des forces armées du royaume, puis une prison, avant de devenir le siège du service historique de la Défense abritant les archives de l’Armée française.

Aujourd’hui, ce bijou du patrimoine français attire de nombreux visiteurs ayant à coeur de s’approprier, le temps d’un après-midi, ce véritable morceau d’histoire gorgé de légendes, d’anecdotes passionnantes et comprenant de nombreux points d’intérêt culturels.

Vous l’aurez compris, visiter le Château de Vincennes vaut décidément le coup d’oeil ! Et c’est pour vous permettre d’en profiter au mieux que nous vous avons préparé un petit guide regroupant les informations essentielles : bref historique de l’endroit, attractions et lieux à y découvrir, plan d’accès, tarifs, horaires et de nombreux autres éléments indispensables.

En avant, marche !

À lire aussi : 
Les 14 châteaux à visiter en Île de France
Les 25 choses incontournables à faire à Paris
Les Châteaux de la Loire en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

Histoire du château de Vincennes

C’est à la moitié du XIIe siècle de notre ère que le roi Louis VII décida d’implanter, au coeur de la forêt de Vincennes, un pavillon de chasse pour s’adonner à son loisir favori.
De ce petit pied-à-terre, Philippe Auguste puis Louis IX eurent tôt fait d’envisager la construction d’un manoir au cours du XIIIe siècle.

Des fortifications furent mises en place sous la conduite de Philippe VI de Valois afin de sécuriser le site accueillant, de plus en plus souvent, les membres de la famille royale, leurs domestiques et régiments de soldats. D’ailleurs, Charles V lui-même naquit au sein du château ! Fortement attaché à l’endroit, il en fit le siège de son gouvernement et ajouta une enceinte colossale et de majestueuses tours, ainsi qu’un donjon susceptible d’accueillir les appartements royaux dont la construction s’acheva en 1371 : la forteresse était née !

La construction de la Sainte-Chapelle de Vincennes débuta 8 ans plus tard, celle-ci devant accueillir un fragment de la couronne d’épines portée par le Christ..
Finalement, c’est Louis XI qui installa définitivement la famille royale dans l’enceinte majestueuse du château de Vincennes, au cours du XVe siècle, en tirant parti de l’implantation d’un pavillon au sud-est de l’enceinte fortifiée.

Ledit pavillon fut réaménagé lors de la Renaissance par l’illustre François Ier, qui y résidait lors de ses séjours dans la capitale, et la construction de la Sainte-Chapelle fut finalement achevée à la moitié du XVIe siècle sous Henri II.
Après l’assassinat d’Henri IV, le tout jeune Louis XIII fut installé à Vincennes dans le pavillon de son aïeul Louis XI. Le château de Vincennes devint, dès lors, la troisième résidence officielle de la dynastie régnante et, plus tard, c’est pour Louis XIV — le sublimissime Roi-Soleil — qu’un agrandissement de la forteresse fut confiée à l’architecte Louis Le Vau qui décida de rajouter, de 1658 à 1661, des ailes au palais déjà grandiose : les “pavillons du Roi et de la Reine”. C’est dans ces dernières que le cardinal Mazarin décéda en 1661. Sa dépouille fut tout naturellement exposée au sein de la Sainte-Chapelle, permettant ainsi aux fidèles de venir s’y recueillir.

Mais déjà, le château lassait Louis XIV — mégalomane et capricieux — qui décida brutalement de concentrer les travaux d’entretien et de restauration sur le grandiose château de Versailles. C’est tout juste si le célèbre jardinier Le Nôtre eut le temps d’aménager les célèbres “jardins à la française” qui firent sa gloire dans l’enceinte du château de Vincennes ! Ce dernier, délaissé par la cour du roi, fut ensuite aménagé en prison d’État, où furent emprisonnés les nobles ayant déplu à Sa Majesté. Nicolas Fouquet en personne y fut incarcéré durant son procès.

Finalement complètement réaménagé et converti en arsenal, il abritait alors de nombreuses pièces d’artillerie des troupes napoléoniennes. Le château de Vincennes fut d’ailleurs le théâtre d’une violente bataille en 1815 au cours de laquelle le général Daumesnil, gouverneur de Vincennes, défendit ce lieu prestigieux contre les armées russes et prussiennes !

L’empereur Napoléon Ier eut un impact non négligeable sur le lieu puisqu’il décida de décapiter les tours d’enceinte historiques du château de Vincennes. Peu après, le parc fut mis au goût du jour en s’adaptant aux standards des jardins anglais, prisés de l’aristocratie de l’époque. Puis, le célèbre architecte Viollet-le-Duc en personne restaura, sur ordre de Napoléon III, la chapelle et le donjon attenants à la forteresse et alors défraîchis.

Mata Hari, la célèbre espionne, fut fusillée le 15 octobre 1917 pour espionnage sur le champ de tir et le château de Vincennes, toujours prompt à remplir les plus hautes tâches historiques, fut désigné par le général Gamelin en 1940 pour faire office d’état-major dans le cadre de la lutte contre l’invasion allemande. Puis, les troupes nazies incendièrent la forteresse et provoquèrent la destruction du pavillon du Roi et d’une partie de celui de la reine. En 1964, Charles de Gaulle envisagea même de s’installer dans le château de Vincennes car il ne trouvait pas le palais de l’Élysée suffisamment prestigieux pour accueillir le chef de l’État !

De nos jours, l’édifice dépend tout à la fois du ministère de la Défense — il abrite ses archives — et du ministère de la Culture — le site est classé monument historique en 1993 et en 1999. Il s’agit également d’un point d’intérêt touristique de premier plan quand on se rend dans la région parisienne.

À présent, il est temps de découvrir pourquoi !

Que voir et faire au château de Vincennes

Ce qui est bien, lorsqu’on décide de visiter le château de Vincennes, c’est qu’il n’est situé qu’à une poignée de kilomètres de la capitale !

Ses alentours

Il faut savoir que, contrairement à la plupart des châteaux-forts, ce dernier n’est pas situé en surplomb — sur une colline, une falaise ou une butte artificielle — mais au beau milieu d’un plateau calcaire juste à côté d’un minuscule cours d’eau, le ru de Montreuil. Les alentours boisés du château de Vincennes sont, soit dit en passant, des endroits parfaits pour profiter d’une balade champêtre en pleine nature !

Le Mur d’enceinte et le donjon

La forteresse est, une véritable cité fortifiée, dont la visite complète dure 1h30 environ. Elle est constituée d’un mur d’enceinte comportant 6 tours de 42 mètres de hauteur qui protège un espace de 330 mètres sur 175, au centre duquel un donjon majestueux se dresse. Il fait partie des plus hauts d’Europe avec ses 52 mètres !

La Sainte-Chapelle

La Sainte-Chapelle, dont les concepteurs s’inspirèrent de la chapelle éponyme — Sainte-Chapelle de Paris — présente sur l’île de la Cité, s’avère néanmoins plus sobre que son modèle, puisque elle comporte bien moins d’ornements et de dorures. Elle reste tout de même un édifice spectaculaire dont l’intérieur baigne dans la lumière traversant d’immenses vitraux, pour la plupart en cours de restauration.

Les visites guidées

Visiter le château de Vincennes s’apparente à découvrir une forteresse austère, aux murs massifs faits de pierre et de briques colossales. Si le donjon fait figure de pièce d’exception, la plupart des salles du château sont vides et il faut donc faire fonctionner son imagination pour s’imaginer la vie quotidienne dans ces espaces massifs et cloisonnés.

Néanmoins, les visites sont régulièrement entrecoupées d’informations tout à fait intéressantes et vous pouvez choisir de suivre une visite guidée — gratuite, et en français — où de nombreuses anecdotes insolites et passionnantes vous seront octroyées. Ce qui comble l’apparent manque de trésors à découvrir, hormis la majesté architecturale propre à cette forteresse colossale.

Comment aller au château de Vincennes ?

Situé à deux pas du bois de Vincennes, dans la ville du même nom, le château de Vincennes est accessible en :

Métro

  • Ligne 1 : arrêt « Vincennes »
  • RER A : arrêt « Vincennes »

En bus

  • Ligne 46
  • Ligne 56
  • Ligne 86

En voiture

Si vous choisissez de vous y rendre en voiture, un parking — pratique mais souvent pris d’assaut — se situe effectivement à deux pas du château de Vincennes.

En taxi

Vous pouvez bien évidemment choisir l’option du taxi qui peut, tout de même, s’avérer plus ou moins cher en fonction de votre point de départ.

Horaires & Tarifs du château de Vincennes

HORAIRES

  • Tous les jours (hormis le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre) : de 10h à 18h
  • Du 23 décembre au 20 mai : de 10h à 17h

À noter : une boutique de souvenirs attenante au site est ouverte aux horaires précédemment cités.

TARIFS

L’achat de votre billet peut s’effectuer directement sur place, ou sur le site internet des Monuments nationaux.

Visite classique

  • Plein Tarif : 9€
  • Tarif de groupe (à partir de 20 personnes) : 7€
  • Gratuit pour les demandeurs d’emploi, – de 18 ans et jeunes de 18 à 25 ans ressortissants de l’Union Européenne

Visite commentée

Une session de visite commentée, en langue française, sous la conduite d’un guide professionnel est proposée gratuitement. Celle-ci dure 1h30 et est accessible sans réservation préalable, entre 14h15 et 15h.

Visite du donjon et de la Sainte-Chapelle

Pour la visite des étages supérieurs du donjon et de la Sainte-Chapelle, il sera nécessaire de réserver un billet spécifique. celui-ci s’élève à 12€.

Bon à savoir

– Il convient de se doter d’une bouteille d’eau lors de la saison estivale. Il fait chaud et les bâtiments ne sont pas climatisés !
-De plus, l’accès au donjon via un escalier escarpé peut s’avérer fatiguant, et une bonne forme physique est conseillée.
-Privilégiez la basse-saison touristique : le lieu est mondialement connu et, en conséquence, plutôt fréquenté et notamment par des enfants, toujours charmants mais parfois turbulents !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire