Les 12 plus belles îles bretonnes

avatar

Pourquoi partir à l’autre bout du monde quand des îles paradisiaques vous attendent en France ? Voici les 12 plus belles îles bretonnes à visiter.

Mer d’Iroise, Golfe du Morbihan, Côte de granit rose, la Bretagne peut s’enorgueillir de nombreux trésors de la nature ! Parmi ces trésors, on compte environ 800 îles réparties sur son littoral et dont les eaux turquoises n’ont pas grand chose à envier aux Caraïbes. Réserves ornithologiques uniques, criques de sable fin, flore aux couleurs chatoyantes et villages de carte postale font partie des panoramas exceptionnels que l’on peut y observer. Embarquement immédiat avec cette sélection des 12 plus belles îles bretonnes à découvrir au plus vite !

À lire aussi :
Les 8 sites légendaires et incontournables à voir en Bretagne
Les 20 choses incontournables à faire au Finistère
Visiter le Parc Naturel Régional d’Armorique : guide complet
10 hébergements où passer une nuit insolite en Bretagne
Les 12 plus belles îles françaises

1. Saint-Cado

Saint-Cado, l'une des plus petites îles bretonnes

Crédit photo : Shutterstock – travellight

Et si nous commencions par un tout petit bout de terre, vraiment une toute petite île ? Ce n’est pas la première à laquelle les touristes pensent lors d’une visite sur des îles bretonnes et ça tombe bien. Elle se situe dans la Ria d’Etel, dans le Morbihan, où l’océan, tel un fjord, avance dans les terres. Il ne vous faut pas une journée pour faire le tour de cet îlot aux maisons charmantes et voir sa chapelle romane mais le souvenir de son coucher de soleil reste toute une vie.

Comment y aller ?

La Ria d’Etel se situe au nord de Quiberon. Pour rejoindre le pont, allez au village de Belz.

2. Hoëdic

Envie d'îles bretonnes ? Partez découvrir Hoedic

Crédit photo : Shutterstock – Eulalie

2,5 kilomètres de long par 1 kilomètre de large et 120 habitants, voici un début de présentation si vous décidez d’arrêter le temps lors d’une visite de l’une des plus belles îles bretonnes. C’est aussi les roses trémières le long des murs blanchis, les lys maritimes, les centaurées et toutes les autres fleurs qui colorent le paysage en fonction des saisons. Et pourquoi ne pas vous laisser tenter par une nuit sur place ? C’est l’occasion de profiter davantage des plages de sable fin, des sentiers côtiers mais aussi des habitants lors d’une douce soirée à la terrasse d’un café.

Comment y aller ?

Des navettes circulent toute l’année au départ de Quiberon. En haute-saison, vous pouvez également embarquer au Croisic, à la Turbale, à Vannes, Locmariaquer, Port-Navalo et Palais.

3. Houat

Houat

Crédit photo : Shutterstock – Sasha64f

Voisine d’Hoëdic, les « on dit » murmurent que les criques sauvages d’Houat font partie des plus belles de France.  Ceux qui ne respectent pas la nature peuvent faire demi-tour car les habitants veillent jalousement sur leur environnement, aux faux-airs de Caraïbes, qu’ils comptent bien préserver. Ne manquez pas de finir votre journée en flânant dans le joli village qui surplombe le port.

Comment y aller ?

Pareil que pour Hoëdic, les bateaux partent de Quiberon toute l’année et des mêmes autres ports en haute-saison.

4. L’île de Sein

Parmi les plus belles îles bretonnes : l'île de Sein

Crédit photo : Shutterstock – RVillalon

La traversée pour rejoindre cette île bretonne, magnifique, est un beau présage pour la suite. Depuis Audierne, les bateaux passent par le raz de Sein, passage mythique avec une vue exceptionnelle sur le promontoire rocheux. Puis l’on approche de l’île et de ses 1.50 mètres d’altitude ! Pas un arbre à l’horizon, vous êtes au royaume des vents et des vagues comme en témoignent les hautes digues qui protègent le village.

Comment y aller ?

Les liaisons se font toute l’année depuis Audierne. Une autre est proposée l’été depuis Brest mais avec une escale à Camaret.

5. Groix

Île de Groix

Crédit photo : Shutterstock – Pascale Gueret

Que diriez-vous d’aller barboter sur la seule plage convexe d’Europe ? La plage des Grands-Sables intriguent aussi les scientifiques car elle s’offre le luxe de se déplacer chaque année. Les maisons colorées attirent l’œil également, sans parler de la fameuse pierre de glaucophane bleu, une particularité géologique unique, introuvable sur les autres îles bretonnes. Groix offre une grande variété de paysages avec une côte ouest, très escarpée, et un littoral plus doux à l’est. Entre le Trou de l’Enfer, le port de Locmaria, le célébrissime bar Ti Beudeff et autres monuments historiques, votre visite sera tout sauf ennuyeuse !

Comment y aller ?

L’embarquement se fait à Lorient mais de juin à septembre, une compagnie fait également la liaison depuis le port de Lomener à Ploemeur.

6. Batz-sur-Mer

Batz-sur-Mer

Authenticité en vue ! Sur l’île bretonne de Batz travaillent des pêcheurs bien sûr, mais aussi des agriculteurs dont les productions sont réputées chez les fins gastronomes. Ses paysages charment par leur végétation luxuriante due au climat particulièrement doux. D’ailleurs, une visite au jardin exotique Georges Delaselle s’impose, c’est un véritable paradis. Le tour de l’île réserve de nombreuses surprises entre chaos rocheux, eaux turquoises, ruines de monastère et prés fleuris.

Comment y aller ?

L’île se situe à seulement 15 minutes de navigation de Roscoff d’où partent des navettes quotidiennes.

7. Molène

Molène

Crédit photo : Shutterstock – Joanna Rolland

Voici une autre de ces îles bretonnes (ou plutôt un archipel) avec du caractère ! Pas le choix, il en faut pour vivre dans ce paysage changeant avec des eaux tour à tour cristallines puis bouillonnantes sous la force des vagues. L’île a une histoire intéressante avec, notamment, une citerne pour l’eau douce offerte par la reine Victoria en remerciement de l’aide des habitants lors du naufrage d’un navire anglais. Si vous le pouvez, allez sur l’île de Quemenes, habitée par un unique couple et leurs moutons, qui gère une ferme biologique autonome en énergie.

Comment y aller ?

Les navettes maritimes partent de Brest ou du Conquet toute l’année. De temps en temps, il y a des départs depuis Camaret et Lanildut.

8. Gavrinis

Gavrinis

Crédit photo : Shutterstock – RVillalon

Encore une toute petite île bretonne, quasi-inconnue, à moins d’être passionnée de préhistoire. En effet, l’île abrite un site mégalithique réputé comme l’un des plus beaux au monde. Le cairn est d’ailleurs le point culminant du Golfe du Morbihan et certaines de ses pierres sont magnifiquement gravées.

Comment y aller ?

Pour commencer, il faut réserver une visite car le site est protégé. Des départs se font depuis le port de Larmor-Baden, depuis Vannes en haute-saison et des billets couplés avec un autre site existent avec des départs depuis Port-Navalo ou Locmariaquer.

9. Belle-Île

Belle-Île

Crédit photo : Shutterstock – Alexander Demyanenko

On ne présente plus la plus grande des îles bretonnes qui porte si bien son nom. Ses côtes sauvages, ses falaises escarpées qui soudain s’adoucissent pour donner naissance à une superbe crique. L’île a charmé les plus grands, de Monet à Sarah Bernhardt et plaît toujours autant au commun des mortels. Il est plutôt conseillé de la visiter hors-saison pour goûter pleinement à sa nature sauvage.

Comment y aller ?

Les liaisons à l’année partent de Quiberon. En saison, Vannes, Locamariaquer, Port-Navalo, Le Croisic et la Turballe proposent des traversées.

10. Ouessant

Ouessant

Crédit photo : Shutterstock – Stephane Bidouze

Prêts à embarquer pour la dernière terre avant l’Amérique ? Autant vous prévenir, la traversée est souvent mouvementée plus particulièrement au passage du Fromveur. L’île est battue par les vents, surtout sur les côtes nord et ouest où les paysages sont rudes mais terriblement romantiques. Ouessant a aussi une histoire intéressante à découvrir, elle était surnommée « l’île aux femmes », et le Musée des Phares et Balises est un incontournable à visiter.

Comment y aller ?

Vous avez le choix entre bateau ou avion pour rejoindre Ouessant. Par les airs, vous partez depuis l’aéroport de Brest Bretagne. Par la mer, c’est à Brest ou Le Conquet que se font les embarquements.

11. Bréhat

Bréhat

Crédit photo : Shutterstock – andre quinou

Son surnom est « l’île aux fleurs », ce qui donne tout de suite une idée de ce qui vous attend sur cette île bretonne formée de deux îlots reliés par un pont. Son micro-climat permet à une végétation peu commune de la région de s’y développer, on se croirait en Méditerranée. Inutile de préciser que ses paysages ravissent tous ceux qui  posent les pieds sur son sol de granit rose. Une fois de plus, découvrez-la hors saison.

Comment y aller ?

Le port d’embarquement se situe à Ploubazlanec.

12. L’Île d’Arz

Île d'Arz

Crédit photo : Shutterstock – Pascale Gueret

Voisine de la trop célèbre Île aux Moines, Arz est tout aussi belle avec ses berges verdoyantes à flan d’eau. Ses longues plages sont aussi réputées car elles sont à l’abri des vents. Les bourgs abritent les jolies « maisons de capitaines », c’est sur Arz qu’avaient élu domicile beaucoup de marins de la Marine de commerce, aujourd’hui ce sont ceux de l’école des Glénans. Le plus difficile sera de choisir quel sentier emprunté pour visiter l’île et découvrir ses fabuleux panoramas.

Comment y aller ?

L’île est accessible en bateau toute l’année depuis le port de Séné et quelques mois par an depuis Vannes.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Egalement dans Photos
Laisser un commentaire