15 spécialités bretonnes à déguster sans modération

avatar

Ils ont des plats très bons, vive la Bretagne ! Découvrez les plus grands plats issus de la gastronomie bretonne !

C’est l’une des régions les plus attractives de France, la Bretagne est une région où la culture, les paysages et l’histoire offrent à ses visiteurs des visites exceptionnelles. Parmi ce patrimoine, il ne faut pas oublier la gastronomie bretonne. En effet, le Bretagne est une vraie terre gastronomique où l’on est sûr de ravir nos papilles.

Vous avez l’eau à la bouche ? Parfait, profitons-en pour faire un tour d’horizon des spécialités bretonnes à découvrir lors de votre séjour. Suivez le guide !

À lire aussi :
Les 12 meilleures destinations gastronomiques au monde
Les 8 sites légendaires et incontournables à voir en Bretagne

Ouvrons les festivités !

Commençons dans l’ordre en énumérant d’abords les entrées.

1. Le pâté Hénaff

Des boîtes de Pâté Hénaff

Crédit photo : Wikimedia – Kergourlay

On commence d’entrée avec une vraie institution. Le pâté Hénaff a été créé en 1915 par Jean Hénaff. Aujourd’hui le pâté, composé de viande de porc, de fumet, de foie de porc, de sel de Guérande et d’épices, est la star de son domaine.

D’ailleurs, tous les ans à Pouldreuzic, une Garden Pâté est organisé. L’occasion pour les amateurs du produit de se réunir.

2. Le plateau de fruits de mer

Un bon plateau de fruits de mer

Crédit photo : Shutterstock / Kritsana Laroque

Si vous êtes de passage sur les côtes bretonnes, le moment est opportun pour déguster un bon plat de fruits de mer. La région propose évidemment des plateaux composés de poissons locaux, réunissant les meilleurs crustacés tels que la crevette, l’araignée, le tourteau ou encore les palourdes. Pour accompagner le tout, le mythique beurre salé arrivera comme une cerise sur le gâteau.

Passons aux choses sérieuses !

Les entrées et l’apéritif, c’est bien sympa. Mais un bon plat de résistance, c’est encore mieux. Si l’on aurait pu citer la Roulade de Sévigné, le coco de Paimpol ou même la Saint-Jacques, découvrons ensemble les autres plats qui constituent la gastronomie bretonne !

3. La galette de blé noir

La fameuse galette de sarrasin

Crédit photo : Shutterstock / bonchan

C’est LA star bretonne par excellence. La galette de blé noir est un incontournable de la région. Celle que l’on appelle aussi la galette de sarrasin se décline en deux principales versions :

  • La galette complète : composée de jambon, d’œuf et de fromage râpé,
  • La galette saucisse : composée d’une saucisse bretonne, parfaite à manger avant d’aller voir un match de football ou à manger pendant une fest-noz.

Une galette de blé noir peut aussi se manger avec du sucré et peut se manger aussi bien en entrée, en plat qu’en dessert.

4. L’Andouille de Guémené

L’Andouille de Guémené est une spécialisté de la gastronomie bretonne, plus particulièrement de la commune de Guémené-sur-Scorff. C’est une charcuterie à base de chaudins de porc. Elle se différencie par ses ronds d’intestins enfilés les uns sur les autres.

5. Le Kig-ha-Farz

Le Kig-Ha-Farz, issu de la gastronomie bretonne

Crédit photo : Wikimedia – Pymouss

Le Kig-ha-Farz signifie en breton « viande et far » et est une spécialité bretonne de la région du Léon. Elle est principalement composée de farine de blé noir, de froment, de boeuf, de lard, de carottes, de chou blanc, de poireaux et enfin de navets. Un plat qui assurément remplira votre estomac comme il se doit.

6. La Cotriade

La Cotriade

Crédit photo : Shutterstock / Fanfo

Moins connu que les plats précédents, la Cotriade est une spécialité du Finistère. Cotriade est un terme qui permet de désigner le contenu du marmite. Dedans, où trouve du rouget, du merlu, du congre, du maquera ou encore des moules et des langoustines. Un plat de la mer donc, qui régalera vos palets.

Vous prendriez bien un peu de dessert !

Le festin n’est pas fini, rien de mieux pour terminer notre tour d’horizon de la gastronomie bretonne sans énumérer de desserts et sucreries !

7. Les crêpes de froment

Des crêpes

Crédit photo : Shutterstock / Ivanna Pavliuk

Les crêpes au froment sont évidemment présentes. Sa recette simple (farine, œuf, lait) mais efficace est un incontournable breton et a conquis tout le pays entier, et même plus ! N’hésitez pas à ajouter le célébrissime caramel au beurre salé dans votre composition. Un régal garanti.

8. Le kouign-amann

Le mythique kouign-amann

Crédit photo : Shutterstock / Anna Hoychuk

On ne le présente plus. C’est le plat sucré breton par excellence. Le kouign-amann est une pâtisserie bretonne originaire de Douarnenez. Son invention est attribué à Yves-René Scordia, qui l’aurait inventé par hasard.

Créé à partir d’une pâte à pain recouverte de beurre et de sucre, puis repliée et scarifiée avec des carreaux, elle est réputée pour son goût et sa consistance. Faîtes ainsi attention à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre !

9. Le Far Breton

Le Far Breton

Crédit photo : Shutterstock / Glenn Price

Le Far Breton est un dessert qui se rapproche d’un clafoutis. Élaboré avec du froment, du blé et du gruau, la recette a évolué et des fruits secs ont été ajouté. On peut donc y trouver des pruneaux ou encore des raisins secs. Le plat est peu coûteux, mais délicieux !

10. Les palets bretons

Des palets bretons

Crédit photo : Shutterstock / page frederique

Les palets bretons sont de petits biscuits secs typiques de la gastronomie bretonne. Le nom est tiré du jeu de palets puisque les biscuits reprenne la forme de ces derniers. Épais d’environ 1,5 cm et fait notamment de beurre salé et de sucré vanillé, les palets bretons sont parfait pour une pause gourmande.

Par ailleurs, les biscuits possèdent leur Indication Géographiquement Protégée (IGP).

11. Le Gâteau Breton

Des Gâteaux Bretons

Crédit photo : Flickr – kidmissile

Le Gâteau Breton est une recette lorientaise fait de beurre, de sucre, de farine et d’œufs et dont la texture et la forme rappelleront les palets bretons. Sur le dessus, il est de coutume de dessiner des croisillons. Le gâteau possède même son propre concours mondial, organisé tous les ans dans le Morbihan, à Ploemeur.

12. Les fraises de Plougastel

Un gâteau accompagné de fraises de Plougastel

Crédit photo : Shutterstock / Mircea Costina

Un peu de fruits ! Les fraises de Plougastel font la fierté de la ville ! Elles se démarquent pour être les premières fraises à être récoltées dans l’année. On retrouve ces dernières un peu partout, que ce soit en dessert, dans des gâteau et même dans des cocktails !

Et pour accompagner tout ça ?

Manger, manger. Il faut penser à boire aussi. Et si comme Manau, il est possible de prendre une gorgée d’hydromel, il est aussi possible de boire d’autres boissons de la culture gastronomique bretonne.

13. Le cidre breton

Un bol de cidre breton

Crédit photo : Flickr – Marco

Comme vous le savez, la Bretagne possède une rivalité sympathique avec sa voisine normande. Si le débat sur la légitimité du Mont-Saint-Michel reste le principal sujet, les deux régions s’affrontent aussi sur le cidre. Le cidre est un alcool récolté grâce à la fermentation de pommes. Enfin, la boisson accompagnera parfaitement la galette des rois mais surtout les crêpes.

14. Le Chouchen

Rangée de Chouchen

Crédit photo : Flickr – chen zou

Son nom parle à tout le monde. Le Chouchen dont la recette se rapproche fortement de l’hydromel. Obtenu par une fermentation de miel dans de l’eau. Le Chouchen est un vin considéré comme ambré qui s’associe bien avec le melon. Toutefois, il est également possible d’en déguster l’hiver. En effet, certains le boivent comme un vin chaud.

15. La godinette

Des godinettes

Crédit photo : Instagram – mattmarch5678

Nous vous parlions, tout à l’heure, que les fraises de Plougastel pouvaient servir de base à cocktail. Et bien voilà le parfait exemple. La godinette est un cocktail fabriqué avec des fraises donc (en liqueur et de Plougastel), mais aussi de l’eau de vie, du muscadet ainsi que du sucre et de la framboise.

Profitons-en pour rappeler que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. De ce fait, consommez avec modération !

Vous connaissez désormais les plus grandes spécialités de la gastronomie bretonne ! Cependant, il est possible d’en citer d’autres, tout aussi célèbres. On pense notamment au quatre-quart, le Lambig, le homard à l’armoricaine voire les patatez frikez. Vous êtes fins prêts pour un voyage culinaire d’exception !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Suivez l'évolution de l'épidemie de Coronavirus pays par pays. Etudiez l'évolution de l'indice voyage en temps réel. Voir notre page dédiée