Où loger à Draguignan et ses alentours ?

avatar
Les meilleurs endroits où loger à Draguignan Voir les offres

Vous partez découvrir l’arrière-pays varois ? Voici dans quel quartier vous loger à Draguignan, une des plus jolies villes des environs !

Celle qui fut l’ancienne préfecture du département du Var est devenue en l’espace de quelques décennie une place touristique et un point d’intérêt culturel de premier plan ; son patrimoine historique pittoresque, ses monuments historiques somptueux, ses places ombragées typiquement provençales et ses rues piétonnes au charme ravageur y sont, bien entendu, pour quelque chose. Capitale de l’Est varois, dominée par le célèbre rocher de l’Horloge et ses fabuleux jardins, la vielle ville est un lieu mythique qu’il est agréable d’arpenter, quelle que soit la saison envisagée !

En outre, la ville est nichée au coeur d’une région naturelle dont la beauté coupera le souffle des férus de balades bucoliques et des amateurs de randonnée : ne l’oublions pas, Draguignan, c’est aussi la « Porte du Verdon », et le lieu se prête particulièrement aux promenades interminables dans une nature typique et pleine de vie. D’ailleurs, le site est un rendez-vous des inconditionnels de cette activité sportive, et compte de nombreux sentiers qui feront la joie de petits et grands venus découvrir la région !

Prêt·e·s à vous plonger au coeur de la Provence authentique ? Allez, on vous emmène et vous confie les meilleures astuces pour trouver le logement de vos rêves où se loger à Draguignan.

À lire aussi : Airbnb Draguignan : les meilleures locations Airbnb à Draguignan

Centre-ville

Centre-ville de Draguignan

Crédit photo : Flickr – Alehins

Le coeur de Draguignan bat dans ses petites ruelles ombragées serpentant autour d’immeubles colorés typiquement provençaux ; ici, il fait bon vivre, surtout l’été ! Longez la rue de l’Observance et arrêtez vous dans un des nombreux cafés de la ville où le temps semble s’être arrêté ; après avoir visité la splendide église Saint Michel, visitez donc un des musées présents en ville, nous en retenons notamment deux : le musée des Beaux-Arts retraçant la vie artistique des provençaux, et le musée des Arts et Traditions populaires, qui explique l’histoire de la région à travers des collections uniques.

Côté logement, il est simple de trouver où dormir à Draguignan, que ce soit dans les hôtels du coin -il convient de réserver longtemps à l’avance lors de la saison d’été- ou des auberges disséminées ça et là dans les bâtisses authentiques du centre-historique !

Trouver un hôtel dans le centre-ville
Trouver un Airbnb dans le centre-ville

Blancon

Blancon, Pierre de la Fée, Draguignan

Crédit photo : Wikipedia – Royonx

Charmante commune résidentielle, perchée sur une colline au nord de Draguignan, Blancon a ceci de particulier qu’elle possède un monument plutôt unique : la Pierre de la Fée, un dolmen qu’on s’attendrait plutôt à apercevoir en Bretagne ou en Irlande, s’y trouve !

En outre, ce charmant secteur rural est le point de départ de nombreux sentiers de randonnée s’enfonçant dans l’arrière-pays varois : découvrez donc le vallon de la Riaille, puis aventurez-vous jusqu’à Malmont et son point de vue unique sur la région ; de nombreuses maisons d’hôtes sont situées sur le secteur, et permettront de se loger à Draguignan, à moindre frais et en profitant d’une expérience touristique inoubliable !

Trouver un Airbnb à Blancon

Trans-en-Provence

Trans-en-Provence

Crédit photo : Flickr – debs-eye

Située à moins de 5 kilomètres au sud de Draguignan, Trans est un coup de coeur pour tous ceux qui ont la chance de découvrir ce charmant petit village perché sur la Nartuby, et proposant de nombreuses festivités estivales -la fête de la Saint-Roch, notamment, une fête patronale aux accents méditerranéens avec ses concours de pétanque et les aïolis organisés après le 15 août- mais aussi son lot de petits trésors jalousement gardés, comme le « puit aérien » de l’ingénieur belge Achille Knappen, construit en 1930, une tour de récupération de la rosée ambiante en pierre ; ou l’église de la commune, bâtie au XV° siècle, décorée avec faste. Sans oublier le pont Bertrand, en plein coeur du village, qui permet d’admirer les cascades !

Où dormir à Draguignan sur la commune de Trans ? Partez donc faire le tour des campings du coin, qui tirent parti de l’exceptionnelle situation géographique de la commune, proche de plusieurs cours d’eau, ou encore des gîtes de charme qui attireront famille ou amoureux dans ce petit village paradisiaque.

Trouver un hôtel à Trans-en-Provence
Trouver un Airbnb à Trans-en-Provence

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Un commentaire ? Exprimez-vous ici !
Laisser un commentaire