Les endroits où faire du canyoning sur l’île de La Réunion

avatar
Canyoning La Réunion : le Canyon de Fleur Jaune
Réservez votre session de canyoning sur l'île de La Réunion

Découvrez les meilleurs endroits où faire du canyoning sur l’Île de la Réunion et abreuvez-vous de sensations fortes !

La Réunion est une île plurielle. Elle convient autant aux amateurs de farniente qu’à ceux qui veulent vivre d’extraordinaires aventures. En effet, avec sa richesse naturelle incroyable, l’Île de la Réunion est une source infinie de bonheur.

Si vous êtes à la recherche de sensations fortes, c’est assurément au creux de ses nombreux canyons que vous pourrez les trouver. Ainsi, découvrez avec nous les meilleurs endroits où faire du canyoning sur l’Île de la Réunion.

Paré à dévaler les toboggans naturels et à descendre en rappel au cœur de la merveilleuse nature réunionnaise ? Allez, hop, on descend !

La meilleure activité : le Canyon de Fleur Jaune

Canyoning La Réunion : le Canyon de Fleur Jaune

Crédit photo : Shutterstock – sumikophoto

Generation voyage a selectionné pour vous
  • 💰 À partir de 70 € par personne
  • 👍 Le plus de l’activité : Faire le plein de sensations fortes en plein nature

Les informations à connaître

Pour faire du canyoning sur l’île de la Réunion, il faut prendre en compte quelques détails importants. En effet, au-delà d’être une activité fascinante, pleine de rebondissements et d’éclaboussures, le canyoning demande une certaine rigueur physique et mentale. D’abord, il faut pouvoir gérer le stress et la sensation de vide. Le canyoning n’est pas une activité conseillée aux personnes qui sont sujettes au vertige, par exemple. Descentes aériennes et en rappel font partie intégrante du canyoning. Donc, si vous vous retrouvez tétanisé au bord d’un précipice, ce n’est pas idéal.

Ensuite, il faut avoir une bonne forme physique afin de pouvoir assurer certaines portions des parcours. Grimper, s’accrocher ou gravir vous demanderont de la force, et ce tout au long de la sortie. D’autant plus que certaines exploration durent plus de 2 heures et même jusqu’à 7 heures pour les plus intenses. Il reste que l’effort n’est pas constant. Des moments de repos et de contemplation vous permettront de reprendre votre souffle, de récupérer de l’énergie et, bien entendu, d’apprécier l’expérience dans sa globalité.

Enfin, il est primordial de savoir nager. Vous serez plongé dans l’eau de manière très régulière et amené à traverser des bassins plus ou moins profonds. Si vous êtes, certes, en sécurité car vous êtes accompagné, la nage reste évidemment indispensable !

Le déroulement de l’activité

Le déroulement de l'activité

Crédit photo : Shutterstock – Paulo Resende

Vous aussi, partez à l’aventure et explorez le canyon de la Fleur Jaune, situé à Cilaos. Très populaire, il est réputé pour la variété et la beauté de ses paysages. Descentes en rappel, toboggans, vasques d’eau turquoise et parois magnifiées par le temps vous attendent pour une excursion des plus stimulantes ! Mais aussi et surtout, c’est tout le cirque de Cilaos qui vous tend les bras ! Entre deux falaises et à travers la végétation sauvage, pensez à observer votre environnement.

Vous entamerez votre escapade par une petite marche d’une dizaine de minutes avant d’entrer dans le vif du sujet. Cela signifie que, très rapidement, vous approcherez des gorges que vous pourrez descendre en glissant (toboggans), sans manquer de vous éclabousser dans les bassins d’eau claire. Vous continuerez ensuite votre progression entre les falaises verticales, accroché par une corde lors de vos descentes en rappel.

Enfin, débute l’ascension. Après une pause déjeuner (repas non inclus), vous remonterez la montagne à travers quelques sentiers un peu raides. Ils comprennent d’ailleurs des passages à cordes qui solliciteront tout votre corps… Notamment vos bras ! Puis, pour conclure votre aventure, vous admirerez le paysage depuis la crête de la montagne, embrasserez le cirque de Cilaos en respirant à plein poumons tout l’air pur qu’il dégage.

Faire du canyoning sur l’île de la Réunion peut s’avérer impressionnant car c’est une île encore sauvage et naturelle. S’il s’agit d’une activité qui demande beaucoup d’efforts, le jeu en vaut la chandelle. Au-delà de quelques courbatures, vous en ressortirez avec de nombreux souvenirs. Pour terminer, petite anecdote : le canyon de la Fleur Jaune doit son nom à un millepertuis indigène de l’île, que l’on retrouve beaucoup en altitude. Vous risquez d’en voir quelques buissons lors de votre parcours !

L’alternative : le Canyon du Trou Blanc

Canyoning La Réunion : le Canyon du Trou Blanc

Crédit photo : Shutterstock – PHILIPIMAGE

Generation voyage a selectionné pour vous
  • 💰 À partir de 75 € par personne
  • 👍 Le plus de l’activité : Toboggans, tyrolienne et baignades : sensations garanties !

Le déroulement de l’activité

Le canyon du Trou Blanc, à la différence de celui de la Fleur Jaune qui se trouve à Cilaos, parcourt le cirque de Salazie. C’est le plus habité des trois cirques réunionnais, ayant même accueilli des sources thermales aujourd’hui désaffectées. Pour autant, la nature y reste dominante, occupant une place très importante.

Alors à travers ce tableau naturel époustouflant, alternant végétation dense et roches basaltiques à fleur de peau, évoluez sans pareil et démarrez votre aventure. D’abord, vous débutez au Piton d’Anchaing, point central du cirque de Salazie. Depuis le mont, observez le panorama salazien qui vous est gracieusement offert par Mère Nature. Enfoncez-vous ensuite dans les profondeurs du site et quittez petit à petit la civilisation. Puis, pénétrez les gorges du canyon, c’est là que les efforts vont commencer.

Descente en rappel et glissade le long d’un toboggan naturel vous mettront en condition : vous êtes bien en train de faire du canyoning sur l’île de la Réunion. Continuez votre évolution en alternant les descentes et les toboggans, le tout ponctué de quelques points d’observation sur l’environnement. Et comme après tout effort vient le réconfort, profitez de votre pause déjeuner les pieds dans l’eau pour récupérer un peu d’énergie.

La suite du parcours vous réserve quelques surprises de taille, notamment des sauts jusqu’à 8 mètres ! Ils ne sont heureusement pas obligatoires et peuvent être contournés pour celles et ceux qui ne s’en sentent pas capables. Vous garderez également un puissant souvenir du toboggan appelé “l’Accélérateur de Particules” pour des raisons étymologiquement évidentes. Après tant de fougue sportive, une tyrolienne de 35 mètres vous ramènera tranquillement vers un bras de rivière où une dernière nage vous entraînera vers le chemin du retour.

Les autres alternatives proposées par Generation Voyage

Nos conseils pour faire du canyoning

Pour une session de canyoning réussie, il existe certains prérequis nécessaires. Rien de bien méchant, mais des informations tout de même essentielles pour une expérience mémorable.

  • Il est impératif de savoir nager ;
  • Il est recommandé d’avoir une bonne condition physique pour pratiquer le canyoning en toute sécurité ;
  • Les enfants de moins de 7 ans ne peuvent généralement pas faire de canyoning. L’âge minimum peut varier en fonction des agences et des parcours, mais les enfants doivent obligatoirement être accompagnés d’un adulte ;
  • Les équipements étant fournis, vous n’avez qu’à vous munir d’un maillot de bain et de chaussures fermées afin de profiter un maximum de votre session canyoning.
Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
1721
Laisser un commentaire ou