La Côte d’Azur en Camping-Car : conseils, aires, itinéraires

avatar
Réservez votre Camping-car pour la Côte d'Azur Voir les offres

Comment visiter la Côte d’Azur en camping-car ou van aménagé ? Voici tout ce qu’il faut savoir avant de partir.

Visiter la Côte d’Azur en camping-car est sans doute l’une des plus belles idées de road-trip à faire en France. Plus besoin de vérifier les disponibilités des hôtels et leurs tarifs ! Le voyage itinérant offre une grande liberté de déplacement et permet de stationner où l’on veut. On voyage à son propre rythme, au gré des envies.

Située entre Toulon et Menton, la Côte d’Azur est la partie orientale du littoral méditerranéen français. Étendue entre les départements du Var et des Alpes-Maritimes, la Côte d’Azur est mondialement connue. Entre mer et montagnes, elle est une terre contrastée qui présente de multiples facettes.

Les estivants y affluent par millions pour la beauté de ses plages, pour goûter au luxe de ses cités balnéaires ou pour se ressourcer dans la nature provençale. Entre musique, patrimoine, climat de rêve et cadre idyllique, la Côte d’Azur suscite en effet d’irrésistibles envies. Vous voulez découvrir cette région, à la fois frénétique, ostentatoire, naturelle, somptueuse, luminescente et parfumée ? Voici notre guide pour visiter la Côte d’Azur en camping-car.

À lire aussi :
Les 12 choses incontournables à faire sur la Côte d’Azur
Les villages perchés de la Côte d’Azur
Comment et où louer un Camping-Car dans la région de Nice ?

Idées d’itinéraires en Côte d’Azur en camping-car

Baie de Porquerolles

Crédit photo : Shutterstock / Telly

Le nom de Côte d’Azur est une expression inventée par l’écrivain Stéphen Liégeard (1830-1925) en 1887. C’est une métaphore décrivant le littoral fait d’azur, de Cannes à Menton. Par extension, on lit souvent que la Côte d’Azur débute dans le Var, aux plages à l’est de Toulon. Il y a évidemment de nombreux points d’entrée en Côte d’Azur. Plusieurs itinéraires sont donc possibles selon que vous veniez du nord, par l’ouest depuis la Provence ou depuis l’Italie par l’est.

La Côte d’Azur dispose de plus de 650 kilomètres de littoral. Ainsi, vous n’allez pas visiter la Côte d’Azur en camping-car seulement en un week-end. Il faudra au contraire adapter vos itinéraires en fonction de la durée de votre périple. Entre les plages, les massifs des Maures et de l’Estérel, l’arrière-pays niçois ou Saint-Tropez, la région est pourvue de nombreux incontournables. Voici nos idées d’itinéraires à faire en Côte d’Azur.

  • Visite de l’ouest de la Côte d’Azur : Toulon, Bandol, les villages provençaux de l’arrière-pays, Hyères, les îles Porquerolles, Port-Cros, le Cap Bénat, la corniche des Maures, le Rayol-Canadel, Saint-Tropez,
  • L’est de la Côte d’Azur : le massif de l’Estérel, Fréjus et Saint-Raphaël, les village du pays de Fayence, Cannes, Grasse, Antibes et Juan-les-Pins, Saint-Paul-de-Vence, Nice, Monaco, Menton,
  • Visiter la Côte d’Azur en 30 jours ou plus : mêmes étapes, plus le Parc Naturel de la Sainte-Baume, Hyères, Le Lavandou, le Parc Naturel des Préalpes d’Azur, la baie de Villefranche-sur-Mer, Saint-Jean-Cap-Ferrat.

Ces étapes dépendant logiquement de ce que vous souhaitez faire. Elles sont également en fonction du temps de votre road-trip. Il va de soi qu’en trois jours, vous ne pourrez faire tout cela. Inversement, en un mois ou plus, vous aurez davantage de temps à passer à chaque endroit.

Conduire en Côte d’Azur en camping-car : les règles de circulation à connaître

Ville de Fayence

Crédit photo : Shutterstock / Christian Mueller

Bien entendu, la Côte d’Azur est régie par les mêmes règles du Code de la route que partout ailleurs en France. Votre camping-car est donc considéré comme une voiture au regard de la loi. En-dessous d’un poids de 3,5 tonnes, le permis B permet de conduire le camping-car. Chaque passager doit boucler sa ceinture de sécurité sitôt que le véhicule circule.

Les limitations de vitesse sont les mêmes que pour les voitures :

  • 50 km/h en agglomération,
  • 80 km/h hors agglomération,
  • 110 km/h sur les voies rapides,
  • et 130 km/h sur les autoroutes.

Si la loi a une portée nationale, certaines municipalités ont compétence pour durcir les limitations de vitesse. C’est le cas par exemple pour les portions limitées à 30 km/h ou 70 km/h en dehors des villes. Ou aussi pour les accès aux parkings.

Quant à la consommation d’alcool en France, elle est de 0,5 g/l, soit environ deux verres d’alcool. Passez à l’eau si vous avez soif ! Autre détail important pour visiter la Côte d’Azur en camping-car : la région PACA est hérissée de montagnes et de massifs. De ce fait, redoublez de prudence dans les virages et sur les hauteurs.

Les automobilistes prennent parfois la route pour un circuit de course, et roulent « à tombeau ouvert ». Roulez au pas ou klaxonnez dans les virages pour prévenir de votre arrivée dans un virage en épingle, camouflé par la roche.

Péage d’autoroute en Côte d’Azur : quel tarif pour votre catégorie de camping-car ?

Port du Vieux Cannes

Crédit photo : Shutterstock / vichie81

La Côte d’Azur est traversée par plusieurs autoroutes, et les péages sont nombreux. Hélas, il va falloir payer pour visiter la Côte d’Azur en camping-car ou en van aménagé. Les autoroutes A8, A50, A57 et A500, sont gérées par les concessions privées ESCOTA et VINCI.

En camping-car, il faudra vous acquitter du montant de classe 2. Si vous venez visiter la Côte d’Azur en van aménagé, c’est alors la classe 1 des voitures qui vous concerne. Voici quelques indications de tarifs (classe 2) sur les autoroutes provençales au 1er février 2019 :

  • A7-A8, Lyon/Marseille/Aix-en-Provence : 40,10€,
  • A8, Aix-en-Provence/Nice : 27,40€,
  • A51, Sisteron Nord/Aix-en-Provence : 18,80€,
  • A8, Antibes/Aix-en-Provence : 25,10€.

Venir et traverser la Côte d’Azur par l’autoroute, ça coûte donc relativement cher !

Comment et où louer un camping-car en France ?

En France, il est désormais possible de réserver son camping-car en ligne ? Comment ? Grâce aux différentes plateformes de réservation en ligne, telle que Yescapa par exemple.

Comment ça marche ?

  • Dans un premier temps, il faut choisir le camping-car dans votre ville (Par exemple Bordeaux, Nantes, Toulouse, Paris, Montpellier ou encore Marseille).
  • Faîtes attention à bien choisir le kilométrage illimité, à vérifier le nombre de couchages disponibles et si le voyage à l’étranger est bien possible.
  • Effectuez votre demande de location en ligne et partagez les informations relatives à votre voyage (dates, options de location, kilométrage, etc.) au propriétaire.
  • Si votre demande est acceptée et après paiement, vous aurez accès aux coordonnées du propriétaire pour organiser une première rencontre.
  • Le jour J, présentez votre permis de conduire et versez la caution.
  • Un état des lieux est effectué et un contrat de location est signé entre les deux parties. À votre retour, après avoir écumé les routes azuréennes, signez l’état des lieux de retour et le tour est joué !

Louez un camping-car en France

Comment louer un camping-car sur la Côte d’Azur ?

Coucher de soleil sur Bandol

Crédit photo : Shutterstock / Arvalent

La région PACA est très touristique. Par conséquent, il n’y a aucune inquiétude à avoir pour trouver des locations de camping-car. En revanche, la demande est forte. Il se peut qu’une fois arrivé·e·s, plus aucun camping-car ne soit disponible. C’est pour cette raison qu’il est plus judicieux de réserver votre camping-car pour la Côte d’Azur, en ligne, avant de partir.

Réserver votre camping-car pour la Côte d’Azur

Les aires de camping-car en Côte d’Azur : où stationner ?

Carte Caramaps de la Côte d'Azur

Crédit photo : Caramaps

Le stationnement

La loi française proscrit le camping sauvage. En substance, il est donc interdit de stationner sur la voie publique pour passer la nuit. Et braver cette disposition légale vous expose à une amende. En journée, les camping-cars sont autorisés à stationner sur les mêmes emplacements que les voitures. Mais les parkings sont souvent payants, surtout dans les cités balnéaires de la Côte d’Azur. Trouver des places de stationnement en Côte d’Azur peut s’avérer compliqué en période estivale. Cela, en raison du fait que plus de 10 millions de nuitées dans l’hôtellerie sont comptabilisés chaque année.

Si vous venez visiter la Côte d’Azur en van aménagé, vous passerez plus inaperçu qu’en camping-car. Mais vous vous exposez aux contrôles de la police. Entre Toulon et Menton, la côte est très urbanisée. Ainsi, isolez-vous dans l’arrière-pays pour trouver un spot où passer la nuit. Si vous décidez de braver la loi, arrivez tard de préférence. Et quittez les lieux le plus tôt possible. Surtout, ne faites pas de feu dans la nature car avec le vent, la végétation se transforme vite en brasier !

Camper en Côte d’Azur

Comment stationner et dormir sereinement dans son camping-car ? La région PACA est dotée de terrains de campings, d’aires de service pour camping-car et de parkings. Voici une application très utile pour trouver où dormir : Park4night. Il s’agit d’un outil de partage de spots : lieux en pleine nature, campings, aires de service pour camping-car, parkings (gratuits et payants).

Quelle est la meilleure période pour voyager en camping-car en Côte d’Azur ?

Nice et la promenade

Crédit photo : Shutterstock / Malcangi Valentina

La Côte d’Azur jouit d’un climat méditerranéen, avec des hivers doux et des étés chauds et secs. L’été semble être la meilleure période pour visiter la Côte d’Azur en camping-car. Les températures oscillent entre 30 °C et 35 °C et l’on peut se baigner dans une mer chaude. En revanche, la surfréquentation touristique augmente les tarifs. Le tourisme de masse peut également perturber la tranquillité d’un voyage itinérant.

En conséquence, mieux vaut privilégier le printemps et l’automne pour visiter la Côte d’Azur en camping-car ou van aménagé. Les températures sont clémentes, mais les matinées peuvent être fraîches. Surtout, vous ne subirez pas l’affluence touristique, à son comble en été. Dans l’arrière-pays en revanche, le climat devient plus montagnard : la température baisse à mesure que l’on prend de l’altitude.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire