Les 9 choses incontournables à faire à Podgorica

avatar
Réservez vos activités & visites à Podgorica Voir les offres

Que faire à Podgorica, le temps d’un séjour ? Voici les neuf choses incontournables à faire dans la capitale du Monténégro et ses alentours !

Capitale du Monténégro depuis son indépendance en 2006, Podgorica est une ville ambivalente. D’une part, elle est en plein développement. Mais, d’autre part, elle semble à l’abandon dans certains quartiers. Quelles sont les raisons ? Revenons assez rapidement sur l’histoire récente de la capitale monténégrine et du Monténégro en général. En effet, avant de la visiter, il est important de comprendre pourquoi Podgorica est une ville à part.

Jusqu’en 2006, le Monténégro est lié à la Serbie. Lors de l’éclatement de la défunte Yougoslavie, le Monténégro fait partie de l’éphémère Etat de Serbie-Monténégro. D’ailleurs, beaucoup de Monténégrins se considèrent Serbes. Et Podgorica dans tout ça ? En fait, jusqu’à l’indépendance, la capitale du Monténégro est Belgrade. Par conséquent, Podgorica ne se développe pas et n’est pas entretenue. En 2006, la ville repart de zéro ou presque. C’est ce qui explique cette ambivalence entre développement et abandon. Voici donc les neuf choses incontournables à faire à Podgorica !

À lire aussi : Les 8 plus beaux endroits à visiter au Monténégro

1. La vieille ville de Podgorica et son horloge

La vieille ville de Podgorica

Crédit photo : Shutterstock / Shevchenko Andrey

Située aux abords de la rivière Moraca, la vieille ville de Podgorica date de l’époque ottomane. Une vaste forteresse a été construite par les Turcs, ainsi qu’un quartier comprenant plusieurs mosquées. Aujourd’hui, ce quartier existe toujours et il diffère sensiblement du reste de la ville. Les ruelles sont très étroites, il y a deux mosquées avec un haut minaret bien visible. Malheureusement, rien n’est fait pour mettre en valeur ce quartier par la municipalité.

Toutefois, la balade est agréable et, si vous partez de la forteresse, vous arrivez sur la place de la grande horloge. Construite en 1667, elle est appelée Sahat Kula par les locaux. L’horloge et ses alentours ont été renovés par la Turquie il y a quelques années. C’est une belle réussite !

2. Le vieux pont Ribnica

Le pont Adži-pašin

Crédit photo : Shutterstock / kainam


Point de départ de la vieille ville, le pont Adži-pašin est situé en contrebas de la forteresse. Il est au confluent des cours d’eau Moraca et Ribnica, lieu propice aux belles photos. Ce pont est surtout le symbole de cette richesse architecturale laissée à l’abandon. En effet, entre les hautes herbes, les tags et les déchets, la visite ne fait pas envie.

Pourtant, le vieux pont est le monument le plus ancien de la ville et n’est pas sans rappeler le pont de Mostar. Une protestation locale a semble-t-il fait avancer les choses. L’espace entourant le pont a été nettoyé ! Espérons que la conservation du vieux pont devienne une priorité pour les années à venir.

3. Le parc Gorica


Situé au nord de la ville, le parc Gorica est un bel endroit pour une promenade lors de journées ensoleillées. Son profil pentu est aussi propice aux sportifs. Le parc n’est pas très grand et le tour est rapidement fait. On en profite alors pour prendre un café en haut de la colline.

Le parc Gorica est aussi célèbre pour ses activités, incluant l’accrobranche. Les enfants comme les adultes seront ravis de s’essayer à l’escalade ou à la tyrolienne. Alors partez à l’aventure !

4. La cathédrale de Podgorica

La cathédrale de Podgorica

Crédit photo : Shutterstock / Matej Rumansky

La cathédrale de la Résurrection du Christ, de son nom complet, est la cathédrale de Podgorica. Elle fut consacrée en 2013. C’est donc un édifice très récent et moderne. Elle semble perdue au milieu de nulle part puisque, à ce jour, elle est entourée d’un champ ! Rappelez-vous, Podgorica est une ville en plein développement.

D’architecture byzantine, la cathédrale est orthodoxe, religion majoritaire au Monténégro. L’intérieur est caractéristique des églises russes : doré ! Une couleur or partout et vous pouvez y admirer de belles fresques des saints de l’église orthodoxe.

5. Le restaurant Pod Volat

Le Kuvana Kafa ou café turc

Crédit photo : Shutterstock / ninefera


Pour l’aspect gastronomique, l’endroit à faire à Podgorica, c’est Pod Volat ! Des portions immenses pour des prix tout petits. Telle est la définition de ce restaurant situé au pied de l’horloge ottomane. Tous les plats locaux sont présents : cevapi, charcuterie, truite… Le Monténégro offre assez peu d’options aux végétariennes ! Mais il y a toujours de bonnes salades.

Ce restaurant est aussi bien fréquenté par les étrangers venus visiter Podgorica que par les locaux. À la fin du repas, dégustez un bon kuvana kafa, le café local qui n’est autre que le café turc. Enfin, bonne nouvelle, le restaurant est désormais non-fumeur comme l’ensemble du Monténégro depuis août 2019. Vous pouvez donc aller sans crainte dans ce lieu qui, avant, ressemblait plus à un fumoir qu’à un restaurant.

6. Les ponts Millenium et de Moscou

Le Pont Millenium

Crédit photo : Shutterstock / Maria From Russia


Situés proche du Stade National, les deux ponts franchissent la rivière Moraca. Long de 173 mètres, le pont Millenium fut édifié en 2005. Il est le « symbole » de Podgorica, son monument le plus remarquable. Sans être beau, il est imposant et le point culminant de la ville. Ce qui fait forcément du pont, un lieu incontournable à faire à Podgorica.

Le pont de Moscou est un pont édifié juste à côté du pont Millenium. Réservé aux piétons, il est ouvert en 2008 et est un don de la ville de Moscou à Podgorica. Ce pont dispose de bancs au style assez original d’où vous pouvez bouquiner ou vous bécoter.

7. Capital Plaza

Le centre Capital Plaza

Crédit photo : Shutterstock / Predrag Jankovic


C’est le nouveau lieu à faire à Podgorica. Très récent, ouvert en 2015, Capital Plaza comprend à la fois bureaux, commerces, restaurants, hôtel et salle de sport. C’est un peu le quartier hype de la ville mais un passage obligé pour découvrir le Podgorica des affaires.

Lorsque vous êtes sur place, n’hésitez à déjeuner à Bonella Kitchen. Ce petit restaurant propose un excellent buffet le midi à 5,90 € seulement, café inclus.
 

8. Les ruines de Doclea

Ruines de Doclea

Crédit photo : Shutterstock / Cortyn

On sort un peu de la ville pour découvrir ses origines. À trois kilomètres au nord se trouvent les ruines de Doclea. Fondée au Ier siècle avant Jésus-Christ, Doclea fut peuplée de 10 000 habitants à son apogée.

Le site est assez bien conservé. Certes, nous ne sommes pas à Pompéi mais, tout de même, vous pouvez y voir de nombreux vestiges. Le site est aisément accessible en voiture ou, à défaut, en taxi. Bonne nouvelle, c’est gratuit !
 

9. Les bars du centre-ville

Dans le centre-ville de Podgorica

Crédit photo : Shutterstock / smith371


Si vous venez visiter Podgorica, terminez votre séjour en faisait la fête ! Il est assez simple de trouver les lieux animés puisqu’ils sont tous au même endroit. Les rues perpendiculaires Njegoševa et Bokeška concentrent la vie nocture de la ville. Tous les soirs, les bars sont plein et vous pouvez y déguster de bons cocktails pour pas cher.

Précisons que l’ambiance n’est pas toujours folichone. La plupart des fêtards sont surtout là pour se montrer sous leur meilleur jour. Il y a donc peu de personnes qui dansent par exemple. Néanmoins, ce n’est pas pour ça que vous ne passerez pas une bonne soirée ! Enfin, comme au restaurant Pod Volat, tout est non-fumeur depuis août 2019.
 

Comment se rendre à Podgorica ?

En train

Pour les plus aventureux, vous pouvez voyager via Munich, Budapest et Belgrade. Le voyage dure deux jours et le paysage entre Belgrade et Podgorica est à couper le souffle.

Par avion

Depuis la France, privilégiez l’avion. Podgorica est desservie par Montenegro Airlines, la compagnie nationale. Depuis Paris, il y a au minimum deux vols directs par semaine en basse saison et six en été. Montenegro Airlines a aussi une liaison estivale Lyon – Podgorica.

Les vols avec escale via Vienne et Belgrade sont d’excellentes options. L’escale est très rapide et, surtout, accessible à l’année. N’hésitez pas à consulter le site de notre partenaire Skyscanner afin de trouver la bonne combinaison.

Où se loger à Podgorica ?

L’avantage de visiter Podgorica, c’est que les nuitées sont moins chères que sur la côte. Vous pouvez loger à l’hôtel Centreville de Capital Plaza, un bel hôtel bien entretenu et neuf. Vous serez alors proche du quartier d’affaires.

Pour ceux qui veulent être proche des bars, vous logerez dans le quartier Centar. De petits logements Airbnb à l’Hilton, vous trouverez de tout, à tous les prix. Il existe des hôtels et appartements dans la vieille ville. L’auberge de jeunesse Montenegro Hostel est aussi située dans la vieille ville.

Enfin, il existe des quartiers exclusivement locaux comme Preko Morace et Stari Aerodrom. Dans ces quartiers, très peu d’hôtels et quelques appartements. Le premier est à mi-chemin entre Capital Plaza et Centar. Le second est proche de la gare routière, avantageux si vous souhaitez voyager en bus.

Pour trouver votre hôtel, n’hésitez pas à faire appel à un comparateur d’hôtels pour trouver l’offre sur mesure.

À lire aussi : Dans quel quartier loger à Podgorica ?

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire