Les 8 choses incontournables à faire à Tivat

avatar
Réservez vos visites & activités à TivatVoir les offres

Que faire à Tivat, le temps d’un séjour ? Voici les huit choses incontournables à faire dans cette jolie ville du Monténégro et ses alentours !

Le Monténégro est l’un des rares pays ayant obtenu son indépendance au XXIe siècle. Pourtant, l’histoire de plusieurs villes monténégrines remonte à plus de mille ans. C’est le cas de Kotor ou Budva. Pour Tivat, l’histoire est différente. Selon les historiens spécialistes de la région, Tivat est la ville la plus jeune des Bouches de Kotor et même de toute la côte monténégrine. De nombreux mystères entourent la cité. Parmi eux figure l’origine du nom Tivat. Est-ce un hommage à la reine illyrienne Teuta ? Est-ce un dérivé du mot celte touto qui signifie ville ? La réponse n’est pas tranchée mais la seconde option est privilégiée.

Fondée au XIVe siècle, Tivat est principalement gouvernée par les Vénitiens et les Austro-hongrois jusqu’à la création du royaume yougoslave au sortir de la Première Guerre mondiale. Après la dislocation de la Yougoslavie, Tivat s’est profondément développée et est devenue l’une des principales attractions touristiques de la région. Voici donc les huit choses incontournables de la ville la plus riche du Monténégro !

À lire aussi : Les 8 plus beaux endroits à visiter au Monténégro

1. Porto Montenegro

Maisons et yachts à Porto Montenegro, Tivat

Crédit photo : Shutterstock – Olga Ilinich

Visiter Tivat, c’est commencer par Porto Montenegro. La marina est indissociable de la ville et elle diffère de tout ce que vous pouvez trouver dans le reste du Monténégro. C’est la raison pour laquelle Tivat est parfois comparée à Monaco. Ceci n’est pas usurpé : certain·e·s milliardaires préfèrent faire stationner leur yacht à Porto Montenegro pour échapper aux tarifs exorbitants de la cité des Grimaldi !

Construit par les Austro-hongrois en 1889, Porto Montenegro est alors une base navale destinée à l’armée de l’empire des Habsbourg puis à la Yougoslavie. Tombée à l’abandon, elle est alors transformée en marina de luxe en 2016. C’est ce que l’on appelle un grand changement ! Depuis, Porto Montenegro est devenue la principale visite à faire à Tivat. Il faut dire que la marina occupe la quasi-totalité de la côte ! Vous pouvez marcher dans ses petites rues modernes, flâner autour des boutiques de luxe, prendre un café à l’hôtel Regent ou au plus près de la marina.

Toutefois, avant de vous rendre à Tivat, soyez prévenu·e d’une chose. Porto Montenegro est l’endroit le plus cher du Monténégro, et de loin. Le prix des plats dans les restaurants se rapproche plus de celui des brasseries parisiennes que des bouis-bouis de Herceg Novi. Néanmoins, c’est un passage obligé du Monténégro car on peut y voir sa rapide transformation.

3. Du paddle vers l’île Sveti Marko

Sveti Marko, Montenegro

Crédit photo : Shutterstock – Olga Ilinich

Au sud de Tivat se trouve la plage de Belani qui semble assez classique à première vue. Toutefois, c’est de Belani que vous pouvez faire du paddle. Organisée par l’agence Montenegro Adventures, on peut s’adonner à cette activité pour 10€ par heure ou 30€ pour trois à huit heures, un montant raisonnable.

Faire du paddle vous permet non seulement de faire un peu de sport mais aussi de visiter Tivat autrement. Outre admirer un merveilleux paysage, c’est l’un des seuls moyens pour vous rendre à l’église située sur la petite île de la Miséricorde (Gospa od milosti) au sud de Tivat et sur Sveti Marko, une île bien plus grande située juste à côté.

4. Le musée de l’héritage naval (Naval Heritage Museum)

Musée de l'Héritage Naval, Tivat

Crédit photo : Shutterstock – YanaKotina

Ce musée permet de découvrir Tivat à travers deux siècles. D’une part, il est établi dans le même bâtiment que l’ancienne scierie construite par les Austro-hongrois au XIXe. D’autre part, sa thématique est bien entendu liée à la base navale de l’ex-Yougoslavie et il permet de découvrir à quoi ressemblait Porto Montenegro avant la création de la marina de luxe.

Ouvert en 2011, la principale attraction du musée est son sous-marin Hero que l’on peut visiter de l’intérieur. Les descriptions, en serbe/monténégrin et en anglais, permettent de comprendre au mieux comment fonctionne un sous-marin. Un véritable bijou pour les passionnés et assurément l’une des choses les plus intéressantes à faire à Tivat. Le ticket d’entrée est à 10€.

5. L’île Prevlaka

Île de prevlaka, Montenegro

Crédit photo : Shutterstock – Olga Ilinich

L’île des Fleurs en serbe/monténégrin, située juste à côté de l’aéroport de Tivat, est un véritable havre de paix. Composée d’un monastère et de plusieurs résidences, l’île n’a pas usurpé son nom quand on voit la quantité de végétations et de jardins entourant les bâtiments.

Le principal intérêt de l’île est son monastère. Officiellement, il est possible de visiter le monastère sans difficulté. Néanmoins, les moines ayant un calendrier assez strict, il est important de se renseigner avant et de demander l’autorisation. Si la chance est de votre côté, vous pourrez visiter le monastère avec un prête parlant français ! Bien entendu, un don est apprécié.
 

6. Gornja Lastva

Village de Gornja Lastva, Tivat, Montenegro

Crédit photo : Shutterstock – Cristian Puscasu

Visiter Tivat, c’est aussi se rendre dans les petits villages situés en hauteur. Le plus intéressant d’être eux est Gornja Lastva, située à 300 mètres au-dessus du niveau de la mer, sur la colline Vrmac. Composé d’une vingtaine de maisons en pierre et d’une vieille église, le village vit à l’ancienne et semble un peu détaché du monde.

Néanmoins, le village s’anime en été. Un festival, permettant de découvrir la culture locale (musiques authentiques, danses, jeux de folklore, peintures, cuisine locale, etc), est organisé chaque mois d’août. Le site attire de plus en plus de monde en été et est incontestablement quelque chose d’original à faire à Tivat.
 

7. Le consulat yougoslave

Intérieur du consulat Yougoslave, Tivat, Montenegro

Crédit photo : Facebook – Generalni konzulat SFRJ

L’une des choses les plus étonnantes à faire à Tivat est de visiter un authentique consulat yougoslave transformé en musée ! Situé juste à côté de l’hôtel Pine, le musée permet aux nostalgiques de l’époque de Tito, aux passionné·e·s d’histoire ou aux simples curieu·x·ses de découvrir des objets datant de l’époque yougoslave.

Sa principale attraction est le consul honorable Marko Perkovic, celui qui a permis de raviver la nostalgie d’une époque révolue et regrettée par certains. Le bâtiment comprend même un véhicule conduit par Tito lui-même ! Pour les collectionneu·rs·ses, il est possible de se procurer un passeport yougoslave dans sa traditionnelle couleur rouge. Visiter Tivat, c’est donc un peu visiter la Yougoslavie !

7. Župa

Zupa, Tivat

Crédit photo : Instagram – miss._.magic

Pour celles et ceux qui aiment l’aventure, il existe un complexe de bâtiments abandonnés appelé « Kompleks Bizanti ». Situé dans le parc Župa au sud de Tivat, on ne connaît rien de l’histoire de ce complexe. Etait-ce un ensemble hôtelier ? La magnifique plage y faisant face permet de se poser la question. Nous ne conseillons pas forcément de placer le parc Župa dans vos priorités mais c’est une curiosité à découvrir !

8. Le palais Bucha

En dehors de Porto Montenegro, les choses à faire à Tivat même sont restreintes. Pourtant, il existe quelques trésors cachés. Le palais Bucha en fait partie. Autrefois appartenant à la famille Buća, le palais abrite aujourd’hui un musée où se trouvent de nombreuses peintures dédiées à l’église orthodoxe. Plus que les objets, c’est le bâtiment qui intrigue.

Il est l’une des belles surprises à découvrir à Tivat. Avec son canon à l’entrée, sa tour et son beau jardin, le palais Bucha permet de quoi s’évader un peu de la marina. Vu la somme modique, il ne faut pas hésiter à s’y rendre, notamment pour savoir à quoi ressemble une ancienne résidence d’une riche famille de la région.

Comment aller à Tivat ?

Par avion

L’aéroport de Tivat se trouve à quelques kilomètres du centre de la ville. Il est donc le lieu de débarquement idéal pour visiter Tivat. Néanmoins, depuis la France, il n’est desservi depuis Paris-Orly qu’entre avril et septembre. Tivat est d’ailleurs un aéroport saisonnier puisqu’il n’y a que deux destinations l’hiver : Belgrade et Moscou.

Les aéroports de Dubrovnik en Croatie ou de Podgorica au Monténégro sont deux autres options. N’hésitez pas à consulter le site de notre partenaire Skyscanner afin de trouver la bonne combinaison.

A noter : si votre hébergement vous propose un transfert, choisissez-le. Il n’y a aucun transport public entre Tivat et son aéroport. Si vous vous débrouillez seul(e), sachez que la course de taxi doit se situer entre 5 et 8€, pas au-delà.

En voiture

Louer une voiture pour visiter Tivat et le reste du Monténégro est une excellente option. Il n’y a qu’une route principale entre la frontière croate et Budva, Tivat se trouvant entre les deux. Si cela peut engendrer des ralentissements l’été, la navigation est facilitée. En revanche, il n’est pas aisé de se garer à Porto Montenegro. Choisissez un lieu plus excentré à dix minutes de marche.

Où se loger à Tivat ?

C’est à Tivat que se trouve l’hôtel le plus cher du Monténégro, le Regent. Pour celles et ceux qui ont les moyens ou veulent se faire plaisir, n’hésitez pas ! En général, les hôtels de Tivat (Pine, La Roche) sont assez onéreux.

Sinon, il existe de nombreux appartements Airbnb à des prix bien plus abordables. Vous pouvez loger au plus proche de la marina ou dans les hauteurs pour avoir la plus belle vue sur les Bouches de Kotor. Pour trouver votre hôtel, n’hésitez pas à faire appel à un comparateur d’hôtels afin de bénéficier des meilleures offres.

Vous avez désormais les cartes en mains pour visiter Tivat. Bon voyage au Monténégro !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire