Les 7 choses incontournables à faire à Herceg Novi

avatar

Vous êtes en vacances à Dubrovnik et souhaitez vous évader un peu ? Alors rendez-vous au Monténégro afin de visiter Herceg Novi !

Lorsque l’on évoque le Monténégro comme destination de voyage, les villes de Kotor ou Tivat sont régulièrement les plus citées. Pourtant, le Monténégro regorge de trésors méconnus des touristes français. Des lieux qui n’ont rien à envier aux vitrines du tourisme local. La ville de Herceg Novi fait partie de ces destinations encore préservées et à découvrir.

Située à deux pas de la Croatie, à l’extrême ouest des Bouches de Kotor, Herceg Novi est très facilement accessible, que l’on soit véhiculé(e) ou non. Du fait de la petite taille dela ville, visiter Herceg Novi peut se faire assez rapidement. Néanmoins, il est recommandé d’y passer une nuit. Vous pourrez alors vous imprégner de l’ambiance locale et admirer la vue sur les Bouches de Kotor dont on ne se lasse jamais.

En route donc, pour découvrir les sept choses incontournables à faire à Herceg Novi !

À lire aussi : Les 8 plus beaux endroits à visiter au Monténégro

1. La vieille ville

Vue sur la vieille ville d'Herceg Novi, (Stari Grad), Monténégro

Crédit Photo : Shutterstock / Iren Key

Visiter Herceg Novi commence avant tout par sa vieille ville, incontournable du Monténégro. Toute ville qui se respecte a sa vieille ville ou stari grad ! Herceg Novi ne déroge pas à la règle et elle est son principal intérêt. Pourtant, la vieille ville de Herceg Novi diffère sensiblement de celle de Kotor. Tout semble différent : l’architecture, les bâtiments, les nombreuses marches à monter ou descendre, la situation… Il faut dire que Herceg Novi n’a pas la même histoire que Kotor : tantôt sous domination serbe, italienne et ottomane, ce mélange fait que la ville ressemble peu à sa consœur monténégrine ou même à Dubrovnik.

Il existe plusieurs accès à la vieille ville mais le principal se situe à la gauche de l’avenue principale Njegoševa. Prenez votre temps afin d’admirer chaque rue et chaque recoin. Si la météo est belle le jour de la visite, alors on peut profiter d’un bon déjeuner, dîner et/ou café en terrasse. Même si la fréquentation touristique tend à augmenter, Herceg Novi reste un lieu bien plus tranquille que Dubrovnik ou même Kotor. On se sent au calme !

2. Le monastère de Savina

Monastère de Savina à Herceg Novi, Monténégro

Crédit Photo : Shutterstock / sduraku

Monument situé le plus à l’est, il est aussi l’un de ses plus emblématiques à visiter à Herceg Novi. Les origines du monastère remontent au XIe siècle et certaines reliques datent toujours de cette époque. Abîmés pour diverses raisons, l’ensemble de l’édifice est reconstruit durant les XVIIe et XVIIe siècles. Composé de trois églises serbes orthodoxes, le monastère vaut le coup d’oeil pour ceux qui n’ont jamais visité d’édifices orthodoxes ou qui n’ont pu se rendre au monastère d’Ostrog.

La principale attraction du monastère n’est pas l’édifice lui-même mais son emplacement. Et l’on se dit alors que la petite marche en vaut la peine ! Entouré d’une belle végétation et de palmiers, construit sur les hauteurs de Herceg Novi et jouxtant la forêt de Savina, le lieu est propice au repos et à l’admiration du paysage. Le clou du spectacle est la splendide vue sur la baie ! Cette vue est d’ailleurs l’une des plus belles de tout le pays. La visite est, à ce jour, gratuite. Alors ne cherchez plus que faire à Herceg Novi pour en prendre plein les yeux…

3. La forteresse Kanli Kula

Intérieur et vue depuis la forteresse Kanli Kula à Herceg Novi, Monténégro

Crédit Photo : Shutterstock / Katsiuba Volha

Le tour sanglante, telle est la signification de Kanli Kula en turc ! Est-ce en raison de l’accès complexe et fatiguant pour ceux qui s’y rendent à pied ? Ou plutôt pour son histoire abominable ? Prenez l’option 2 ! Construite par les Ottomans alors maîtres de la région, la forteresse était avant-tout une prison. C’est ici qu’étaient enfermés (et torturés) les opposants locaux à la mainmise de l’Empire ottoman. On n’ose imaginer ce qui s’y est déroulé.

Érigée au XVIe siècle, la forteresse n’est pas le lieu le plus réjouissant pour visiter Herceg Novi sous son plus beau jour. Mais elle fait partie de son histoire. Aujourd’hui, le monument, bien rénové, accueille de nombreux concerts et spectacles en période estivale. Une belle revanche ! La visite est rapide et offre, une nouvelle fois, une vue magnifique sur les Bouches de Kotor. Le prix d’entrée est de 2€ avec gratuité pour les enfants.

Il y a trois autres forteresses à faire à Herceg Novi. La première est la forteresse espagnole, qui se trouve bien plus haut, et qui est accessible gratuitement. Elle n’est pas vraiment entretenue, ce qui lui offre un certain charme. La seconde est la forteresse de la mer, qui se trouve proche du port de plaisance, dont le prix d’entrée est identique à Kanli Kula. La troisième se trouve à l’ouest de la forteresse de la mer et n’est plus que ruines la citadelle, avec une accessibilité, là aussi, sans frais.
 

4. Le café Gradska Kafana et le restaurant Tri Lipe

Café Gradska Kafana, Herceg Novi, Monténégro

Crédit Photo : Facebook / Gradska Kafana Herceg Novi

Situé sur la Njegoševa, à l’entrée principale de la vieille ville, ce café bénéficie d’un atout considérable par rapport aux autres : son emplacement. En effet, on ne peut pas être mieux assis pour admirer la vue sur les Bouches de Kotor tout en buvant son café ou en sirotant un cocktail ! Certes, les prix sont un peu plus élevés que dans la vieille ville mais il est aisé de comprendre pourquoi vu la situation du restaurant.

Il est aussi possible de se restaurer sur place. Néanmoins, en toute honnêteté, mise à part la vue magnifique, ce restaurant ne présente pas d’intérêt gustatif. Pour la nourriture, un autre restaurant vaut la peine : Tri Lipe. Situé proche du petit port de plaisance, dans une ruelle miniscule, il est un passage obligé pour les amateurs de poissons ! En outre, tout est local : belles portions, prix très bas. Attention tout de même, le restaurant peut devenir rapidement bondé aux heures de pointe.

5. La place Belavista

Place Belavista au soleil, Herceg Novi, Monténégro

Crédit Photo : Shutterstock / Olga Ilinich

La vieille ville de Herceg Novi a son point de rassemblement pour qui s’y perd. Celui-ci se nomme Belavista et semble assez classique à première vue. Pourtant, après quelques secondes, on se sent littéralement emporté(e) par cette charmante petite église, cette belle fontaine, ces belles terrasses et, bien-sûr… cette belle vue sur la baie. La place Belavista révèle tous ses charmes les journées ensoleillées.

Contrairement au Gradska Kafana, un tant soit peu touristique, boire un bon café turc comme les locaux (kuvana kafa) sur la place Belavista, est une véritable expérience locale et authentique. On ne se lasse pas du panorama nous entourant, telles ces petites fresques sur les murs d’un café. La place Belavista est le lieu idéal pour visiter Herceg Novi autrement, le temps d’un repos mérité après quelques heures de marche.
 

6. La plage

Transat sur la plage centrale d'Herceg Novi, Monténégro

Crédit Photo : Shutterstock / eFesenko

Vous cherchez que faire à Herceg Novi le temps d’un peu de farniente ? Bien que les Bouches de Kotor ne soient pas forcément le lieu idéal pour la plage, il existe quelques spots sympathiques. Il est utile de préciser que beaucoup sont de très petites tailles et/ou ne sont pas accessibles gratuitement l’été. Rafaelo Beach, Beach Topla, Žalo, Bla Bla Beach… Il y a l’embarras du choix ! La plus grande est Bla Bla Beach mais c’est aussi la plus fréquentée. Hors saison, la fréquentation est moindre, notamment en semaine. Et il peut faire encore très chaud en septembre !

7. Igalo

Vue de la ville d'Igalo près d'Herceg Novi, Monténégro

Crédit Photo : Shutterstock / Fotokon

Voisine de Herceg Novi, Igalo est, depuis l’Antiquité, réputée pour ses propriétés thermales. C’est à Igalo que se trouve le plus grand spa du Monténégro : le lieu parfait pour se détendre d’un voyage fatiguant. Igalo est aussi plus calme que Herceg Novi et sa plage y est plus accessible.

Enfin, pour les passionné(e)s d’histoire ou, s’il en existe encore, de la défunte Yougoslavie, c’est à Igalo que se situe l’ancienne résidence privée de l’ex-président du pays, Josip Broz Tito. Appelée Villa Galeb, elle se situe derrière l’Igalo Spa Hotel et se visite pour 3€.

Comment se rendre à Herceg Novi ?

En avion depuis la France

Herceg Novi ne disposant pas d’aéroport, il vous faudra choisir entre trois aéroports si vous partez visiter Herceg Novi depuis la France :

  • Tivat : parmi les plus proches, Tivat est situé à environ 1h15 de route d’Herceg Novi. Pour rejoindre Herceg Novi, vous avez la possibilité de prendre un taxi pour aller au centre-ville puis monter dans un bus. A savoir que Tivat n’est desservie qu’en haute saison.
  • Dubrovnik : situé à 1h15 de route lui aussi, l’aéroport de Dubrovnik est bien mieux desservi mais le passage de la frontière peut être long en été. A noter qu’en l’absence de transports publics, vous devez prendre un taxi ou louer une voiture sur place.
  • Podgorica : bien qu’à 2h30 de route, il reste l’aéroport le mieux desservi à l’année. A l’instar de Tivat, il vous suffit de prendre un taxi jusqu’au centre-ville puis de prendre un bus en direction d’Herceg Novi.

Quelle que soit votre ville de départ n’hésitez pas à consulter un comparateur de vols type Skyscanner afin de jauger les prix et ainsi opter pour la meilleure offre. Vous pouvez comparer en fonction de vos dates de départs et/ou des aéroports de départ ou d’arrivée.

En bus ou en voiture depuis le Monténégro

Une fois dans la région, le bus est clairement le moyen de transport le plus simple et le plus économique. Eté comme hiver, de nombreux bus assurent chaque jour la liaison depuis Dubrovnik et n’importe quelle ville du Monténégro.

Pour celles et ceux qui opteraient pour une certaine liberté, la location d’un véhicule n’est pas si onéreuse que cela, même en haute saison. Si vous atterrissez dans l’un des aéroports mentionnés plus haut, vous pouvez y louer un véhicule dans l’une des agences disponibles sur place.
 

Où se loger à Herceg Novi ?

Herceg Novi étant une petite ville, il est très aisé de loger au centre. Il y a de tout : grands hôtels, comme le Perla ou le Plaža, très nombreux appartements Airbnb. Les prix sont très accessibles, même en été, donc l’absence d’auberge de jeunesse ne pose pas de problème particulier.

Pour celles ceux qui veulent plus de tranquillité, il existe de belles villas situées en hauteur avec une vue imprenable sur les Bouches de Kotor. Si vous optez pour l’hôtel, n’hésitez pas à consulter les différentes offres sur un comparateur d’hôtels : en fonction de vos dates et options préférentielles, vous aurez un aperçu des meilleurs tarifs pratiqués.

Vous voilà désormais prêt(e) à visiter Herceg Novi, bon voyage !

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire

Suivez l'évolution de l'épidemie de Coronavirus pays par pays. Etudiez l'évolution de l'indice voyage en temps réel. Voir notre page dédiée