10 églises et monastères à visiter au Monténégro

Abbaye de Saint-Georges
Découvrez le patrimoine religieux du Monténégro

Vous voyagez au Monténégro ? Découvrez les trésors religieux du pays : 10 églises et monastères à visiter.

Le Monténégro, ce petit pays niché dans les Balkans, regorge d’une histoire religieuse particulièrement riche. Dans cet article, nous vous invitons à un voyage à travers les époques et les architectures à la découverte de 10 édifices sacrés qui vous plongeront dans l’âme chrétienne du pays. Partez à la conquête des majestueuses cathédrales, des petites églises et des monastères perchés dans les montagnes.

Le monastère d’Ostrog

monastère d'Ostrog

Shutterstock – Kiev.victor

Le monastère d’Ostrog est le monument le plus visité du pays, attirant des millions de touristes et de croyants chaque année. Construit au XVIIe siècle et reconstruit dans les années 1920 après un incendie, cet édifice est un chef-d’œuvre architectural. Avec ses fresques impressionnantes et sa position audacieuse dans le flanc d’une montagne, il dévoile une spectaculaire perspective.

Situé à une altitude de 900m dans la montagne d’Ostrog, ce monastère est un lieu de pèlerinage renommé. Il protège en effet les reliques miraculeuses de Saint Basile d’Ostrog. Les guérisons miraculeuses qui s’y sont produites ont contribué à sa renommée. Des taxis abordables sont disponibles depuis Podgorica ou Nikšić, idéaux pour un groupe de quatre personnes.

Le Monastère de Morača

Monastère de Morača

Shutterstock – Endorphine

Situé près de la rivière Morača, à environ 50km de la capitale Podgorica, ce monastère impressionne par son architecture byzantine datant de 1252. Il se distingue par son église en forme de croix grecque surmontée d’un plancheton. En plus de son esthétique remarquable, le monastère est également connu pour ses fresques et icônes.

Ancien centre religieux, culturel et politique, le Monastère de Morača occupe une place importante dans l’histoire du pays. Malgré les dégâts causés par les incendies et les guerres, il a été restauré à plusieurs reprises, préservant ainsi son charme et son authenticité. Lors de votre visite, vous pourrez vous promener dans les jardins intimes et profiter d’une atmosphère religieuse paisible. Un parking est également disponible à proximité. N’oubliez pas d’explorer la cascade et la forêt environnantes qui ajoutent à la beauté de ce joyau architectural monténégrin.

La cathédrale de Podgorica

cathédrale de Podgorica

Shutterstock – Mo Wu

Construite de 1993 à 2013 et consacrée dans la même année dans un style néo-byzantin chatoyant, faisant contraste avec les sombres immeubles érigés pendant la période communiste. À l’intérieur, vous serez émerveillés par les hautes voûtes dorées dignes des anciennes églises orthodoxes. Conçue par l’architecte Predrag Ristić, cette cathédrale est l’une des plus grandes églises orthodoxes des Balkans.

Monastère de Savina à Herceg Novi

Monastère de Savina

Shutterstock – Saiko3p

Le Monastère de Savina, situé à seulement 2km à l’est d’Herceg Novi, est un joyau de l’architecture médiévale serbe. Fondé au XIIIème siècle par le prince serbe Vukan Nemanjić, il offre une vue imprenable sur la mer depuis sa position sur une colline. Il a joué un rôle important en tant que centre religieux et culturel, accueillant notamment l’évêché de Morača. Visitez par la même occasion le petit musée situé à l’intérieur, qui met en valeur l’architecture médiévale serbe.

Église Saint-Ivan à Budva

Église Saint-Ivan

Shutterstock – Kiev.victor

Au cœur de la vieille ville, cette église catholique fut érigée au XVème siècle sur les vestiges d’une autre datant du VIIème siècle. Au fil des siècles, elle a été rénovée à plusieurs reprises au fil des ans, mais conserve encore de nombreux éléments d’origine, notamment des fresques du XVIIe siècle. Elle conserve également une peinture de Saint Pierre et Saint Paul appartenant à l’école vénitienne, de vieilles icônes grecques ainsi qu’un portrait de Saint Luc réalisé par le peintre Anastas Bocaric. Elle est considérée comme l’un des plus anciens édifices religieux de la ville.

Cathédrale Saint-Tryphon, Kotor

Cathédrale Saint-Tryphon

Shutterstock – Anton Kudelin

La Cathédrale Saint-Tryphon, située au cœur de la vieille ville de Kotor, est une imposante structure, datant de 1166 et est l’une des deux cathédrales catholiques du pays. Elle abrite le siège du diocèse catholique romain de Kotor et de Budva. À l’intérieur, une remarquable collection de d’œuvres et de trésors est exposée.

Entourée de 16 autres églises et 17 palais, la Cathédrale Saint-Tryphon est l’une des attractions incontournables d’une des villes les plus pittoresques du Monténégro. Considérée comme un sanctuaire dédié à Saint Tryphon, le saint patron de la ville, cette cathédrale revêt une signification spirituelle profonde pour les habitants et les visiteurs.

Eglise Notre-Dame du rocher

Notre-Dame des rochers

Shutterstock – Photo_mastery

Cette église est située sur une île artificielle près de Perast, dans la baie de Kotor, et possède une histoire unique. Au XVIIe siècle, les marins locaux ont découvert une icône de la Vierge Marie sur un rocher en mer. Pour exprimer leur gratitude envers sa protection en mer, ils ont créé une île artificielle en empilant des rochers. Aujourd’hui, cette île offre une vue imprenable sur les majestueuses montagnes environnantes.

L’église baroque construite au XVIIe siècle abrite une précieuse collection d’œuvres religieuses tels que des peintures, des icônes et des objets liturgiques. Pour accéder à cette merveille, vous pouvez opter pour un bateau-taxi depuis Perast ou Kotor, ou même tenter l’aventure en kayak.

Monastère de Praskvica

Monastère de Praskvica

Shutterstock – S.tatiana

Situé près de l’île de Sveti Stefan, à Celobrdo dans la municipalité de Budva, ce monastère fondé en 1050 est l’un des plus anciens et des plus importants de la côte monténégrine. Il se compose de deux églises, dont l’une est dédiée à Saint Nicolas et ornée de magnifiques fresques datant de 1847. Après divers agrandissements et rénovations au fil des siècles, le monastère de Praskvica dégage aujourd’hui une allure imposante et une splendeur intemporelle. Le nom du monastère, Praskvica, vient du ruisseau éponyme qui signifie « pêche ».

Le Monastère de Rezevici

Monastère de Rezevici

Shutterstock – Nicola Messana Photos

Fondé au XIIIe siècle, ce monastère possède une histoire riche et complexe. Construit sur le site d’un ancien temple païen, le monastère a été agrandi et rénové au fil des siècles. Avec son architecture médiévale serbe remarquable, comprenant trois églises, dont l’église de l’Ascension de la Vierge et l’église de Saint Stéphane, il se pare d’une diversité architecturale fascinante. À l’intérieur, les visiteurs peuvent admirer des fresques datant du XVIe siècle ainsi que des icônes précieuses et des objets ecclésiastiques de grande valeur.

Des documents très importants pour l’histoire de la région ont été dévoilés dans ce monastère. Entre autres, le statut des Pastrovic y fut retrouvé en 1860 ainsi qu’une copie du Code de l’empereur Dusan, désormais conservés à Zagreb. Son histoire millénaire a aussi connu des épreuves, avec plusieurs pillages au fil du temps qui ont entraîné la destruction de nombreux livres et documents anciens.

Abbaye de Saint-Georges

Abbaye de Saint-Georges

Shutterstock – Zvonimir Atletic

Construite au IXe siècle sur une île au large de Perast, cette abbaye byzantine est l’un des plus anciens monastères de la région, dédiée à Saint Georges, le saint patron des lieux. Avec son style architectural magnifique et ses célèbres fresques et icônes, elle est un véritable joyau culturel. Outre l’abbaye elle-même, l’île abrite également un monastère historique appartenant aux bénédictins, ainsi qu’un ancien cimetière de la noblesse de Perast. Endommagée à plusieurs reprises, notamment lors d’un tremblement de terre en 1667 et d’un incendie causé par un pirate en 1751, des recherches archéologiques ont pu toutefois confirmer son existence dès le IXe siècle.

Nous espérons que notre sélection vous a donné un aperçu des églises et monastères fascinants à visiter au Monténégro. Si vous avez d’autres suggestions ou des expériences à partager, n’hésitez pas à les écrire dans l’espace commentaire ci-dessous. Alors, prêt à plonger dans le riche patrimoine religieux du Monténégro ? Qu’attendez-vous pour vivre cette expérience unique ?

Plus d'inspiration
cover background
avatar

Fils de voyageur, petit-fils de voyageur, arrière petit-fils de voyageur… Je fais honneur à cet héritage familial avec grand plaisir. Passionné d’Histoire, les voyages sont un moyen pour moi d’illustrer le récit du monde. Je me fais une joie de vous décrire quelques endroits à découvrir sur Génération Voyage !

Generation Voyage grandit — Rejoins l’équipe
0 Commentaire(s)
Laisser un commentaire

Image newsletter popup - Génération Voyage
Newsletter : le top de nos inspirations voyage !

Tous les samedi, découvre notre sélection d'expériences mémorables à vivre à travers le monde, dans ta boîte mail.

Generation Voyage Logo
Se connecter
Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Generation Voyage Logo
Réinitialiser votre mot de passe

Créer un compte | Se connecter

Generation Voyage Logo
Réinitialiser votre mot de passe

Créer un compte | Se connecter

Generation Voyage Logo