Les 7 choses incontournables à faire à Narbonne

avatar

Vous partez découvrir l’Aude et son littoral ? Voici sept choses à faire immanquablement dans la ville de Narbonne !

Sous-préfecture et ville la plus peuplée du département de l’Aude (11), Narbonne, dans la région Occitanie, comptait 53 462 habitants en 2015 et 125 487 Narbonnais(es) dans toute l’aire urbaine. Sa superficie – 172,96 km² – équivaut à celle du département des Hauts-de-Seine (92). Située au coeur du Parc Naturel Régional de la Narbonnaise en Méditerranée, c’est également la 7ème ville de la région derrière Montauban, Béziers, Perpignan, Nîmes, Montpellier et Toulouse. C’est une ville très touristique du pourtour méditerranéen français, notamment grâce à ses cinq kilomètres de sable fin à Narbonne-Plage. Les alentours de cette ville antique (fondée par les Romains en -118) séduisent bien des touristes venant visiter Narbonne : le massif de la Clape, l’abbaye Sainte-Marie de Fontfroide, l’étant de Bages-Sigean, un pays ensoleillé entre garrigues et vignes. Plus ancienne colonie romaine en Gaule, elle était surnommée la « fille aînée de Rome hors d’Italie » et son centre-ville est un témoin hors-pair de ses 23 siècles d’histoire.

Que faire à Narbonne, entre la mer, les Corbières et les Pyrénées Catalanes et le Haut-Languedoc ? Voici notre sélection des choses incontournables à faire à Narbonne et ses alentours.

À lire aussi : Dans quel quartier loger à Narbonne ?

1. Visiter le centre-ville de Narbonne

Le centre historique et le quartier de la Cité sont les deux quartiers du centre-ville, séparés par le Canal de la Robine, et recèlent de vestiges de l’Antiquité, du Moyen-âge, de la Renaissance, et de l’âge d’or viticole de la fin du 19ème siècle. Cette cité médiévale d’art et d’histoire et au patrimoine varié se dévoile au gré des ruelles du centre-ville : musée d’Art et d’Histoire, le musée Archéologique, le musée Lapidaire, musée Horreum romain, le donjon Gilles Aycelin, la chapelle des Pénitents Bleus, la poudrière, la salle des Consuls. Et pour couronner le tout, on trouvera de nombreux bars et restaurants entre la Place Thérèse-Léon Blum et les rues adjacentes au Cours Mirabeau. Dans le centre historique, l’image que l’on connaît le plus de Narbonne est sa Place de l’Hôtel de Ville, construite à l’emplacement de la Via Domitia, une célèbre avenue pavée romaine tracée pour relier l’Italie à l’Hispanie. La rue Jean-Jaurès, la Place de l’Hôtel de Ville, le cours de la République et le cagnard de Cité sont des zones piétonnes où l’on peut flâner au gré des boutiques, des monuments historiques et/ou des petits cafés de quartier. Une atmosphère à la fois touristique et populaire s’exhale agréablement des ruelles de la vieille ville. Non loin, un lieu pour visiter Narbonne pour les amateurs de chanson française : la maison natale de Charles Trenet.

2. Visiter la cathédrale Saint-Just-et-Saint-Pasteur

Visiter Narbonne passe aussi par ses édifices religieux, notamment un monument catholique emblématique de l’époque médiévale : la cathédrale Saint-Just-et-Saint-Pasteur. Décrit comme le monument le plus prestigieux de la ville – construit entre 1272 et 1340 -, cette cathédrale du 13ème siècle ne fut jamais achevée, bien qu’elle soit surdimensionnée pour la taille de la ville. De style gothique, c’est la 4ème plus haute cathédrale de France. Classée sur la liste des monuments historiques depuis 1840, il est possible de la visiter toute l’année (tarifs : adultes 9€, enfants 6€). La cathédrale abrite par ailleurs des sculptures et des toiles d’une valeur inestimable.

3. Visiter l’abbaye Sainte-Marie de Fontfroide

Cette abbaye cistercienne, située dans le massif des Corbières et initialement bénédictine, fut construite à partir de l’an 1093. L’abbaye fut aux avant-postes de la lutte contre les Cathares et joua un rôle majeur lors de la Croisade des Albigeois (1209-1229). On visitera la cour d’honneur, la ruelle des convers, le cloître, l’église abbatiale, les dortoirs, le parloir, l’office, la salle à manger, la bibliothèque, la porte romane, le cellier, la chapelle des étranger et la roseraie. L’abbaye est classée sur la liste des Monuments Historiques depuis 1862.

4. Visiter le musée archéologique de Narbonne

Situé dans la ville de Narbonne, au sein du Palais des Archevêques, le musée archéologique présente une collection de pièces retraçant l’histoire de Narbonne depuis la Préhistoire jusqu’au Moyen-Âge, avec entre autres, des fresques gallo-romaines. Ce musée dispose de 12 salles, dont les collections – très bien entretenues – donnent une idée de ce qu’était la ville au temps où elle était capitale de la Gaule narbonnaise. Une belle visite si l’on aime l’histoire antique.

5. Le musée Lapidaire de Narbonne

Musée lapidaire, Narbonne

Crédit photo: Flickr – NeferTiyi

Que faire à Narbonne s’il fait mauvais temps et qu’on ne peut aller se baigner dans la mer ? On pourra faire le musée lapidaire, situé dans l’ancienne élise Notre-Dame de Lamourguier : il y expose 2 000 blocs de pierres antiques taillées et sculptées, récupérés dans la ville à partir de 1868, lors de la destruction des fortifications médiévales. Frises, bas-reliefs, chapiteaux, fragments de corniches et colonnes retracent l’histoire romaine. Attention, les pièces seront transférées au Musée Régional de la Narbonnaise Antique (MuRéNA) en 2020.

6. Le Musée Roman Horréum

Ce musée représenterait des galeries souterraines servant d’entrepôt au 1er siècle avant J-C : c’est l’un des seuls monument narbonnais de l’Antiquité accessibles au public avec les vestiges archéologiques du Clos de la Lombarde. L’origine de ce lieu demeure encore inconnue malgré ce réseau de galeries.

7. Aller à Narbonne-Plage

Que faire à Narbonne quand on a écumé tous les recoins de ses pavés ? On n’oubliera pas la mer. Rendez-vous à Narbonne-Plage pour profiter des cinq kilomètres de plages de sable fin et du port de plaisance, d’où l’on accède en traversant le Massif de la Clape. Cette station balnéaire offre de nombreuses activités sportives et ludiques pour tous les âges. Non loin, on trouvera Gruissan et les étangs.

Comment aller à Narbonne ?

Pour se rendre à Narbonne, le choix est assez mince : voiture ou train. Si vous souhaitez opter pour l’avion, sachez que la petite ville ne bénéficie pas de son propre aéroport. En effet, les voyageurs qui optent pour les compagnies aériennes atterrissent dans les métropoles voisines telles que Montpellier, Perpignan ou encore Toulouse (comptez tout de même 1h de trajet supplémentaire minimum pour accéder à la ville de Narbonne). Bien sûr, le moyen de locomotion dépendra du lieu où vous habitez. Si l’avion reste donc la meilleure solution pour vous, vous pouvez trouver un vol pas cher en effectuant une recherche sur le site de notre partenaire Skyscanner.

Où loger à Narbonne ?

Si vous choisissez de visiter Narbonne, l’offre d’hébergements vous promet diverses expériences ! Des hôtels du centre-ville, aux campings et petites maisons en bord de plage jusqu’aux nuits dans les bateaux du canal… Il y en a pour tous les goûts. Vous pouvez trouver un hôtel pas cher à Narbonne en effectuant une recherche sur ce comparateur d’hôtels.

Un commentaire ? Exprimez-vous ici !

Laisser un commentaire