Les 3 plus belles randonnées à faire à Mykonos

avatar
plage-lia-mykonos
Trouvez des idées de randonnées à faire à Mykonos Voir les randonnées
En partenariat avec Bannière top

Île de la fête, de la jet set et des plages, randonner à Mykonos s’avère une manière tout à fait différente de découvrir la plus populaire des Cyclades. Gardez toutefois à l’esprit que même avec la meilleure volonté du monde, Mykonos n’est pas la destination idéale pour les marcheurs !

La randonnée à Mykonos n’est pas à proprement parler l’activité reine de l’île… Fidèle à sa réputation, on y profite bien plus facilement des plages “de rêve”, des soirées festives et de l’ambiance shopping de Chora.

Niveau sentiers de marche, Mykonos se pose un peu là. En cause, tout d’abord, un passé très peu agricole, ce qui limite la présence d’anciens chemins muletiers si souvent empruntés pour randonner dans les îles grecques. Aussi et plus récemment, le développement touristique de l’île, assez fulgurant, d’où les constructions qui fleurissent dans chaque recoin et le goudron qui recouvre de plus en plus de routes…

Toujours est-il que Mykonos, comme toujours dans les Cyclades, est une île magnifique et propose à qui lace ses chaussures quelques beaux villages cycladiques et de splendides paysages, sur fond de mer Egée. Sur place, mixez les activités, car ce n’est pas la peine de lui consacrer une semaine entière de randonnée !

Dans tous les cas, les amateurs de calme partiront randonner à Mykonos dès le début du printemps, à la fraîcheur d’avril-mai, ou tard dans l’arrière-saison, en octobre. En août, la fête bat son plein et lorsque souffle le meltem, le vent du nord, il est tout à fait possible de marcher en pleine journée sans souffrir de la chaleur.

1. Le sentier côtier des plages du sud de Mykonos

randonnees-mykonos

Crédit photo : Shutterstock – Constantinos Iliopoulos

Le succès initial de Mykonos, la plus recherchée des Cyclades avec Santorin, réside en grande partie dans la beauté de ses plages. Celles du sud de l’île, à l’abri du vent du nord, sont les plus recherchées pour le sable chaud, les eaux calmes et transparentes et de nos jours, les rangées de parasols, les bars de plage et les clubs où bat le véritable pouls de Mykonos.

Grâce à ce sentier côtier (Coastal Beach Hike), vous pouvez vous dégourdir les jambes tout en découvrant quelques-unes des plages les plus réputées de l’île. Au départ de Platis Gialos (bus depuis Chora pour aller et revenir), faites étape sur les plages de Agia Anna et Paraga, avant d’atteindre la mythique Paradise Beach.

Une petite randonnée de Mykonos qui vous plonge vraiment dans l’ambiance, avec son lot de bars lounge, de clubs, de restos et transats. Pensez à votre maillot de bain et à votre porte-monnaie, les occasions de faire des pauses sont nombreuses.

Le décor change drastiquement entre le cœur de l’été, hautement animé de jour comme de nuit, et les premières et dernières semaines de la saison, bien plus tranquilles sur des plages peu à peu désertées…

2. L’excursion à Délos

L’excursion à Délos

Crédit photo : Alltrails

L’une des plus belles randonnées de Mykonos ne se situe pas sur l’île mais sur sa petite voisine, Délos… Il s’agit d’ailleurs davantage d’une excursion, mais durant laquelle il vous faudra marcher. Délos, inhabitée et interdite d’accès hors visite, est un site archéologique à ciel ouvert, parmi les plus remarquables de Grèce.

En effet, l’île était hautement sacrée durant l’Antiquité, considérée comme le centre des Cyclades et lieu de naissance des jumeaux Apollon et Artémis ! Et d’après les anciens Grecs, l’archipel s’organiserait en cycle autour de Délos, d’où son nom. Pour cette balade, il vous faudra donc passer par une excursion en bateau à la journée depuis Mykonos, seul moyen d’accéder à Délos.

Le tour du site vous permet d’abord de découvrir ses plus beaux vestiges : le sanctuaire d’Apollon, le temple d’Artémis, la Terrasse des Lions, le Théâtre de Délos, la Maison des Dauphins, etc… Avant de gravir le sommet de l’île, le Cynthe, pour un dénivelé positif avoisinant les 112 m !

Aucune difficulté donc, même si l’ombre est peu présente de manière générale. Le site regorge de trésors archéologiques, et l’on finit par accumuler un peu de distance à force d’en fouiller chaque recoin jusqu’à l’heure du retour sur Mykonos.

3. De Ano Mera à la plage de Lia

plage-lia-mykonos

Crédit photo : Shutterstock – Sogno Lucido

Une randonnée à Mykonos qui se déroule un peu à l’écart de l’agitation générale de l’île, la seule qui permet de véritablement couvrir un peu de distance à pied et de fouler des sentiers dignes des Cyclades.

Le départ se fait à Ano Mera, un très beau village au décor typiquement cycladique, au cœur de Mykonos. Régulièrement relié par les bus locaux à Chora, la capitale, c’est aussi un excellent point de chute pour séjourner dans un cadre plus apaisé.

Prenez le temps de découvrir les ruelles de Ano Mera et de visiter le monastère de Panagia Tourliani avant de vous lancer sur cet itinéraire assez court. En effet, le chemin est sans difficulté notable si ce n’est quelques passages peu clairs, où alternent des portions d’anciens sentiers ruraux qui rappellent un Mykonos révolu, et des portions de routes asphaltées, impossibles à éviter sur l’île.

L’itinéraire débouche sur la jolie plage de Lia, où vous retrouverez parasols et cafés pour un peu d’ombre et une boisson fraîche, avec son indispensable saut dans l’eau !

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
1053
Laisser un commentaire ou