Les 6 plus beaux marchés de Palerme

avatar

Prenez-en plein les sens et les papilles dans les rues palermitaines avec cette sélection des 6 plus beaux marchés de Palerme !

Elle fut phénicienne, carthaginoise, romaine bien sûr avant de passer aux mains des Byzantins puis sous domination musulmane et même normande. Et ce n’est pas fini, puisque le Saint-Empire germanique s’y est installé ainsi que les Bourbons et les Espagnols.

Palerme, c’est toute l’histoire de la méditerranée réunie dans une seule ville. Et quels meilleurs endroits pour expérimenter la vie locale et le métissage sicilien  que les marchés ? C’est assurément une expérience à ne pas manquer car l’ambiance y est incroyable, sans parler des nombreux délices que l’on peut y trouver.

Et pour vous donner encore plus envie de les inscrire dans votre programme de visite, voici notre sélection des 6 plus beaux marchés de Palerme.

À lire aussi :
Les 9 choses incontournables à faire à Palerme
Les 10 meilleurs restaurants où manger à Palerme

1. Le marché Ballaro

Ballaro en Italie

Crédit Photo : Shutterstock – Yulia Grigoryeva

Jours de marché : du lundi au dimanche
Type de marché : alimentaire du lundi au samedi, brocante et antiquités le dimanche

Commençons par le plus vieux marché à Palerme mais aussi le plus grand. Il s’installe tous les jours le long de la via du même nom, traverse de jolies places aux églises baroques, comme la Casa Professa ou la Piazza Carmine. Déambuler parmi les étals est une expérience multisensorielle qui commence avec les vendeurs qui scandent à la cantonade la qualité de leurs marchandises et leurs prix attractifs.

De plus, certains stands proposent de déguster des plats sur place comme :

  • Les panelle, des beignets à la farine de pois chiche ;
  • La parmigiana qui est un gratin d’aubergines ;

Vous trouvez également tout le long de la via de petites auberges appréciées des locaux et des jeunes qui y sirotent de la birra Forst.

Le dimanche matin, ce sont les stands de brocante et d’antiquités qui prennent place !

2. Le marché Vucciria

Marché Vucciria

Crédit Photo : Shutterstock – Pramen

Jours de marché : toute la semaine
Type de marché : alimentaire et puces

C’est un lieu atypique où se tient ce marché à Palerme. Si vous y passez de nuit un week-end, il y a de fortes chances pour que vous vous retrouviez en plein set d’un jeune DJ. Les rues aux alentours ont, quant à elles, des airs fantomatiques avec leurs façades qui ont gardé les stigmates de la Seconde Guerre mondiale.

Le marché peut lui aussi dérouter car il est très peu étendu et il n’y a pas énormément d’étalages comme à Ballaro. Étonnement, le nom Vucciria vient du français « boucherie » en référence à l’activité première du marché, un abattoir, mais qui rassurez-vous, n’existe plus. Aujourd’hui, vous y croiserez certainement des espadons, des fruits et légumes, de la viande et quelques puces. 

Mais surtout, le marché de Vucciria est l’endroit parfait pour déguster quelques traditions de street-food locales.

Parmi celles-ci, du poulpe bouilli, des crocchè, des raschiature littéralement « restes de friture », ou encore de la milza di Rocky qui est un sandwich à base d’abats.

Vous voilà prévenus pour vivre cette expérience !

3. Le marché Il Capo

Marché Il Capo

Crédit Photo : Shutterstock – Rolf_52

Jours de marché : tous les jours, le dimanche est plus calme
Type de marché : alimentaire et artisanat

Bien qu’il ne soit pas spécialisé dans cette marchandise, ce marché à Palerme est connu pour ses poissons. C’est donc le moment de faire un point sur la fraîcheur de ce met à écailles. Car oui, vous y trouvez du poisson tout juste pêché mais aussi du « plus vieux ».

Maintenant, si les produits de la mer ne sont pas votre tasse de thé, pas d’inquiétudes, les étals colorés de fruits, légumes et olives sont bien présents. Il y a également des stands d’épices qui rappellent l’origine médiévale du marché lorsque la Sicile était dominée par l’empire arabo-musulman.

Près de l’entrée de la porte Carini, il y a les vendeurs de street food sicilienne avec croquettes et aubergines frites. De manière générale, les produits sont réputés moins chers que sur d’autres marchés comme celui de la Vucciria.

4. Mercato delle Pulci

Marché delle pulci à Palerme

Crédit Photo : Shutterstock – Catrina Genovese

Jours de marché : tous les jours, même les jours fériés
Type de marché : marché aux puces

Vous passez forcément à un moment ou à un autre à proximité de ce marché à Palerme puisqu’il se trouve au pied de la cathédrale. Il va plus précisément de la place Peranni à la place Papiretto.

Ici les stands sont plus ou moins permanents pour abriter meubles vintage, antiques ou reproduits, bibelots et autres objets. Vous trouvez également certaines boutiques d’antiquaires. Ici, le maître-mot est vraiment de chiner pour dénicher quelque chose dans ce joyeux bric-à-brac.

Vous n’êtes pas seuls non-plus car le marché est prisé des touristes qui espèrent y trouver un joli souvenir à ramener dans leur valise.

5. Le Borgo Vecchio

Jours de marché : tous les jours durant la matinée
Type de marché : alimentaire

Il fait partie des marchés historiques de Palerme. Y faire une visite est l’occasion de découvrir une partie méconnue de la ville car en dehors du centre historique traditionnel. La cause ? Sa construction concorde à l’aménagement d’un nouveau port au XVIe siècle.

Comme tous les vieux marchés de la ville, il tire son origine de l’occupation arabo-musulmane et l’on y retrouve, encore aujourd’hui, l’influence nord-africaine. On y trouve des fruits, légumes, viandes et poissons ainsi que des épices bien sûr.

Mais son intérêt est aussi d’observer la vie locale dans un quartier populaire hors des sentiers battus. En plus des étals, les rues ont gardé leurs échoppes artisanales traditionnelles loin de l’embourgeoisement touristique du vieux centre. Ici, vous pouvez ressentir la vraie vie des siciliens, pas toujours romantique mais pas dénuée d’intérêt non-plus.

6. Le marché I Lattarini

Jours de marché : tous les jours
Type de marché : textile, mercerie

Le nom de ce marché à Palerme vient de l’arabe « Souk el attarin ». Situé dans le quartier de Kalsa entre la Vucciria et Ballaro, il était spécialisé dans les épices.

Aujourd’hui, sa vocation a changé au profit de la mercerie. Corde, fil, laine, coton à broder, boutons vous trouvez forcément votre bonheur ici. Les bricoleurs peuvent y acheter bleu de travail, bottes en caoutchouc mais aussi blouse professionnelle. Il y a aussi un coin pour les vêtements de ville comme les jeans et autres tricots.

C’est une belle opportunité de découvrir une autre facette des marchés palermitains.

Comment avez-vous trouvé cet article ?
0 avis (0/5)
Questions / Commentaires à l'auteur
Laisser un commentaire ou