×
Mot de passe oublié ?

Pourquoi cette momie sicilienne semble ouvrir et fermer les yeux?

Comparez et trouvez vos activités voyage
Pourquoi cette momie sicilienne semble ouvrir et fermer les yeux?

Le mystère de la momie de la petite Rosalia Lombardo qui ouvre les yeux enfin élucidé

Dans les catacombes capucines de Palerme, en Sicile, on trouve une momie effrayante d’une fillette de deux ans qui paraît ouvrir et fermer les yeux de manière régulière. Un anthropologue italien a résolu le mystère de cette petite que l’on surnomme la « Belle au bois dormant ». Un indice: elle n’est pas réellement une morte vivante.

La petite Rosalia Lombardo n’avait que deux ans quand elle est morte d’une pneumonie en 1920. Son père a eu tellement le cœur brisé en perdant sa fille qu’il a demandé à un embaumeur local, Alfredo Salafia, de la momifier. Aujourd’hui exposée avec des milliers d’autres momies dans les catacombes des Capucins de Palerme situées sous le Couvent des Capucins de Sicile, Rosalia a acquis la réputation d’être l’une des momies les mieux conservées du monde. Mais la « Belle au bois dormant » est également célèbre pour une autre raison. Chaque jour, Rosalia semble bouger ses paupières pour révéler ses yeux bleu clair, et depuis des décennies, personne n’avait pu expliquer comment cela était possible.

Voici une vidéo en time-lapse pour vous montrer de quoi cela a l’air :

Illusion d’optique

Puis, finalement, en 2009, l’anthropologue et conservateur des catacombes des Capucins, Dario Piombino-Mascali, a décrédité le mythe sicilien de la belle enfant blonde momifiée. « Tout cela n’est qu’une illusion d’optique produite par la lumière qui filtre à travers les vitres latérales du cercueil et qui est sujet aux changements au cours de la journée », avait-il expliqué aux journalistes.

Formule de conservation secrète

Dario Piombino-Mascali a fait cette découverte quand il a remarqué que le cercueil de verre de la momie avait été déplacé par les employés du musée, le décalant légèrement, et lui permettant de voir ses paupières mieux que jamais auparavant. « Elles ne sont pas complètement fermées, et en effet elles ne l’ont jamais été », a-t-il dit. L’anthropologue a également réussi à trouver la mystérieuse formule utilisée par Alfredo Salafia pour la préservation impeccable de Rosalia. Lorsque Salafia est mort en 1933, il a emporté le secret de ses produits chimiques conservateurs dans sa tombe, et pendant des décennies personne ne pouvait comprendre comment Rosalia pouvait être si parfaitement intacte après toutes ces années.

Alors que la plupart des momies enterrées dans les catacombes ont été traitées par les moines et fondamentalement desséchées par l’environnement sec, Rosalia a été momifiée artificiellement. En 2009, Dario Piombino-Mascali a trouvé un manuscrit dans lequel Salafia énumère les ingrédients utilisés pour momifier Rosalia. Voici ce qu’on peut y lire: « une dose de glycérine, une dose de formol saturé avec du sulfate et du chlorure de zinc et une dose d’alcool saturé d’acide salicylique ».

Embaumeur, taxidermiste et chimiste expérimenté, Alfredo Salafia avaient mélangé cette mixture et l’avait injectée dans le corps de la petite Rosalia via un seul petit trou. Le mélange a ensuite fait effet, le formol éliminant toutes les bactéries, la glycérine assurant que son corps ne se dessèche pas, et l’acide salicylique tuant tous les champignons dans la chair. Le rôle des sels de zinc était de pétrifier le corps de Rosalia.

Maintenant que Piombino-Mascali a résolu le mystère de la préservation de Rosalia et ses yeux effrayants, il espère que les nombreux visiteurs des catacombes pourront profiter de la curieuse momie sans aller jusqu’à créer des « histoires totalement infondées » à son sujet.

Les activités à faire dans cette ville
A voir aussi dans la rubrique Palerme
A voir aussi dans la rubrique Illusion d'optique
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi