×
Mot de passe oublié ?

Les atouts touristiques de l’île Sainte-Marie

Comparez et trouvez vos activités voyage
Les atouts touristiques de l’île Sainte-Marie

L’île Sainte-Marie comme destination de rêve au Madagascar

Le Créateur a bien fait les choses. Il a doté Madagascar de très merveilleux atours. Pour magnifier davantage sa beauté, il l’a ornée d’un véritable havre de paix, l’île de Sainte-Marie.

Végétations luxuriantes, magnifiques plages de sable fin bordées d’une mer cristalline, baies et criques authentiques agrémentées de piscines naturelles, faunes et flores rarissimes, autochtones aimables et très accueillants et, cerises sur le gâteau, étonnants mammifères marins, entre autres, les gigantesques baleines à bosses qui séjournent dans cette partie de l’océan indien durant l’hiver austral. Tous ces atouts font de cette île paradisiaque une destination tropicale tout à fait atypique.

Sainte-Marie, appelée aussi, « Nosy Boraha » ou « île-jardin » est un petit archipel d’une cinquantaine de kilomètres sur cinq située à une dizaine de miles du littoral Nord-Est de Madagascar. Très peu visitée auparavant, elle ameute aujourd’hui la fine classe des visiteurs. Comme l’île n’est pas encore fréquentée par le tourisme de masse, son écosystème est resté à l’état primaire. Dans cet havre de paix vivent en parfaite harmonie, forêts primaires, plantes florales endémiques et espèces faunistiques rares. Ses fonds marins constituent un site de plongée de réputation mondiale dans lequel ondoient majestueusement différentes espèces de poissons et de crustacés.

Plage ile aux Nattes, Madagascar

Île aux Nattes – Crédit photo: Wikimedia – Gloumouth1

Telle une émeraude, l’île de Sainte-Marie est entourée de merveilleux îlots aux appellations tellement évocateurs ou romanesques. L’île aux Nattes est un véritable théâtre de verdure dans lequel pousse une profusion de plantes. Il doit son nom au Nato, une variété de bois dur dédié à la construction de navires. Goyaviers de chine, Jacquiers et filaos y cohabitent avec les plantes tropicales comme les vanilles, girofles, cannelles et caféiers. C’est au sein de ce jardin botanique qu’on peut admirer la rarissime Eulophiella roempleriana ou orchidée mauve, le fleuron des orchidacées.

L’île aux Forbans mérite parfaitement son nom. Autrefois, elle avait servi de repaire aux pirates qui couraient les mers. Surcouf, Thomas White et bon nombre de leurs compagnons reposent au cimetière des marins établi dans l’île. Quant à l’îlot Madame, c’est un lieu de détente par excellence.

Pour profiter pleinement d’un séjour à Sainte-Marie, il ne faut pas hésiter à explorer l’île à pied ou à vélo afin de visiter tous les recoins et faire connaissance avec les autochtones.

Crédit photo principale : Wikimedia – D-Zyl

A voir aussi dans la rubrique Madagascar
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi